Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 05:57
Maptina Créas: test et avis.

Depuis que je suis tombée dans le monde des écharpes de portage, j'ai découvert aussi les produits dérivés et les créatrices. 

 

Porte-clés, sacs, colliers....plein de jolies créations en tissu d'écharpes, pour nous suivre au quotidien, comme de jolis souvenirs ou des petits gris-gris.

 

Une chouette créatrice m'a proposé de tester deux créations originales: un protège-livret de famille et un porte clé. 

 

Ca tombait à pic, je n'avais jamais pensé à avoir un protège-livret de famille, et il me fallait un porte clés pour le boulot que je venais de reprendre.

 

J'ai donc reçu les deux, dans du tissu d'écharpes. Le protège-livret de famille est en tissu Tinge Garden Ivy et le porte-clé est en Artipoppe.

 

Que dire, si ce n'est que j'adore?

 

Des objets de la vie quotidienne qui rappellent ma passion pour le portage et les belles écharpes, c'est tout ce que j'aime.

 

Le port-clé m'accompagne au travail, j'y ai accroché la clé de mon CDI, et crois moi si je te dis qu'il est solide parce que je ne le ménage pas!

 

Maptina créas, c'est aussi tout un joli univers, tout doux et un peu féérique, plein de créations utiles, originales, jolies. Ses tissus de prédilection sont ceux de Tinge Garden et de Chateau Coco, mais pas que! Elle prends les commandes personnalisées, alors n'hésite pas à entrer en contact avec elle.

 

Je te laisse les découvrir en images.

 

Maptina Créas: test et avis.
Maptina Créas: test et avis.
Maptina Créas: test et avis.
Maptina Créas: test et avis.
Maptina Créas: test et avis.

Alors, tu aimes ses créations?

Repost 0
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 06:09
Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.

Si tu me suis un peu, tu sais que je suis une maman porteuse passionnée d'écharpes et de portes-bébé physiologiques.

Il y a maintenant presque 5 ans, j'ai découvert Ptitsy Moloko, la marque de la talentueuse Cécile, et ses mei tai ultra confortables. Je t'en avais parlé ici, et mes photos et récits hebdomadaires sont émaillés de ses portes-bébé tant Ptitsy fait partie de notre quotidien de parents.

 

De l'eau a coulé sous les ponts depuis, et de nombreuses nouveautés sont arrivées chez Ptitsy moloko. D'abors, ce préformé parfait qui fait l'unanimité dans le monde du portage: le cliptsy.

 

Et puis les ptitsy, ces mei tai emblématiques, ont également évolué. J'ai la chance d'avoir un testeur depuis environ un an, et je peux aujourd'hui t'en parler de manière complète, ou presque.

 

Le Ptitsy nouvelle génération est nouveau car son tissu a été entièrement conçu, tissé et teint spécialement pour Ptitsy Moloko. Il est 100% français, et crois-moi si je te dis que faire tisser son propre tissu de portage en France c'est un vrai sacerdoce.

Mais Cécile a tenu bon, pendant des mois et des mois, et elle a réussi à obtenir ce tissu spécial Ptitsy qui tient ses promesses.

 

J'ai adoré sa souplesse, sa fluidité, sa légereté à l'installation. Ce tissu m'a réconcilié avec les bretelles déployables, moi qui ne jurais que par les bretelles simples. A ma grande surprise, j'ai installé bébé Polochon en quelques secondes avec une facilité déconcertante. Je ne m'y attendais pas!

 

J'ai adhéré de suite, bien sûr.

 

Il est parfait aussi pour l'été, ce tissu, il est bien respirant et il a passé haut la main le test du mois d'août à Perpignan. Bien peu de moyens de portage y arrivent.

 

Au niveau du confort, je l'ai encore plus apprécié que mon premier Ptitsy première génération. Quelques légères modifications du modèle initial ont permis l'impossible: améliorer un porte bébé déjà parfait. (Pour le porteur et je pense aussi, pour le porté, vu la rapidité de Polochon à s'endormir dedans.)

 

Au niveau esthétique, les ptitsy sont tous super jolis. Cécile est une artiste des tissus et de la concordance des couleurs, des motifs...et elle est également très douée pour dénicher des tissus de déco plus originaux les uns que les autres. Il y en a pour tous les goûts, des plus sobres au plus colorés.

 

Que tu sois porteur expérimenté ou non, le ptitsy est un mei tai facile d'utilisation, beau, original et très confortable. Parole de randonneuse qui a fait des crash tests en montagne avec bébé dans le dos pendant des heures.

 

Le portage ventral est bien sûr également possible et très confort aussi.

 

Il existe en 3 tailles: standard, intermédiaire et bambin. Le tablier est réglable en hauteur pour être le plus évolutif possible.

 

Le Ptitsy nouvelle génération a tout pour plaire pour porter son bébé, environ dès 4/5 mois et jusqu'à ce que le petit ne soit plus porté.

 

Je te laisse avec quelques photos de ces merveilles.

 

 

Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: test et avis.

Ces deux dernières photos ont été prises par la talentueuse Yasmine de Ma Tribu Photography, que je remercie encore pour ce super shooting! 

 

Alors, ils te plaisent les nouveaux ptitsys?

Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 06:47
Bien chausser bébé.

Un point important qui se transforme souvent en casse-tête pour les parents: comment bien chausser un bébé? Pour qu'il soit à l'aise, pour qu'il n'ait pas froid, pour ne pas le gêner dans son développement moteur....

 

Il y a encore peu de temps, les recommandations étaient de se tourner versdes semelles épaisses, et pour les premiers pas, des chaussures montantes, rigides, qui "tiennent" bien la cheville.

 

Mais malheureux, nous étions dans l'erreur! Aujourd'hui on sait que ces chaussure montantes et rigides sont pour nos petits bouts l'équivalent de chaussures de ski! Et qu'elles seraient responsable de bien des maux de dos, et articulatoires, à l'age adulte!

 

Alors pour Polochon, j'ai suivi à la lettre jusqu'ici les recommandations des dernières avancées en matière de développement moteur.

 

Il convient en effet de laisser l'enfant le plus possible libre et sans entraves, afin que ses pieds se positionnent correctement et que sa musculature se développe harmonieusement.

 

Le plus posssible: pieds nus!

 

Malheureusement sous nos latitudes, il devient nécéssaire entre octobre et mai de couvrir les petits petons.

 

A la maison, et également à l'extérieur avant la marche, les chaussons en cuir souple sont parfaits. Aujourd'hui, pléthore de marques en proposent des plus mignons les uns que les autres, à des prix tout à fait abordables. Le marché de l'occasion est également très développé. Pour la saison froide, tu peux en trouver des fourrés, en laine, en polaire...ce qui évite de mettre des chaussettes à bébé tout en maintenant le peton bien au chaud. Cet hiver, Polochon avait une jolie paire de chaussons fourrés de laine, et de bottines souples en cuir également fourrées Liliputi. Jolies, chaudes et confortables, elles ont tout pour plaire.

 

Puis arrive le moment où bébé va marcher à l'extérieur, et où il va avoir besoin d'une semelle. Ici encore, il faut être vigilant et choisir les plus souples possibles. Les prix grimpent très vite dans ce domaine encore assez novateur et méconnu. La bible en la matière, c'est le site Petits pas de géants. Tu y trouveras conseils et comparatifs, marques souples diverses pour tous usages.

 

J'ai opté pour une paire de Prewalker Froddo. Elles existent en version montantes ou basses et aussi en sandales, elle sont vraiment super souples tout en isolant le pied du sol. Elles sont également bon marché pour ce genre de chaussures: environ 35 euros la paire. Il y a régulièrement des soldes, à guetter...Je voulais en prendre une paire ouvrerte pour Polochon avec les beaux jours qui arrivzent, mais elles font vraiment "fille", du coup je pense plutôt opter pour une paire de Pediped, un peu plus onéreuses mais qui me semblent parfaites, légères et très souples. (A moins que Froddo ne sorte des sandales garçon avant que je ne me décide!).

 

En farfouillant un peu, en échangeant avec d'autres parents sur des forums et des groupes divers, on peut trouver des chaussures bien souples à moindre coût, dans les magasins classiques. Mais j'ai préféré me fier à ce site auquel je fais vraiment confiance, plutôt qu'à des avis et tests plus empiriques.

 

Ah, j'allais oublier: surtout pas de voûte plantaire dans les chaussures de bébé! Là aussi, pendant des années on croyait que c'était bien mieux, mais il n'en n'est rien, bien au contraire. Elles favorisent mauvaises postures et mauvais développement musculaire et articulatoire.

 

Et toi, tu mets quelles chaussures à tes enfants?

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:19
"La magie du rangement" de Marie Kondo: test et avis.

Depuis quelques mois, j'ai lu La Magie du rangement de Marie Kondo, qui fait un tabac ces derniers temps. La méthode KonMari, on lit ça partout...beaucoup en parlent sans avoir lu le bouquin d'ailleurs, ce qui a le don de me faire un peu sourire mais bref, c'est un autre débat.

 

Je vais essayer de t'en faire un petit topo rapide, et te donner mes impressions. Attention, c'est ma lecture, et mon ressenti perso: quelqu'un d'autre appréciera différemment certainement.

 

J'ai aimé:

 

J'ai vraiment aimé lire ce bouquin. Pour un livre de conseils de rangement et d'organisation, il est très sympa. Il se lit vite, et il est même amusant. Dieu sait que ce n'est pas le cas de tous! On m'avait par exemple recommandé l'Art de la simplicité de Dominique Loreau...qui est pour moi sans conseils pratiques, théorique et décousu, à la gloire de l'auteur et surtout horriblement sexiste et plein d'injonctions faites aux femmes...bref, à ne lire que si tu penses que la place d'une femme est chez elle à attendre son mari avec une maison clean, des gosses au garde à vous, un repas parfait tout fumant, la peau bien douce et un ruban dans les cheveux. Ce qui n'est pas mon cas, chacun sont truc.

 

Le style est léger, dynamique, enlevé. Les conseils pratiques sont agrémentés d'anecdotes rigolotes et rassurantes sur le bordel que certains peuvent avoir chez eux...Entre les collectionneurs de rouleaux de sopalin et ceux qui entassent l'intégralité de leur garde robe sur leur lit pour le mettre par terre le soir et le remettre sur le lit le matin...j'ai bien ri plusieurs fois! Je ne sais pas si ces anecdotes sont vraies, mais elles ont le mérite rendre l'ouvrage amusant et de dédramatiser le sujet.

 

J'ai appris:

 

Les conseils de rangement sont assez sommaires finalement. L'ensemble est tourné vers le tri et l'attribution d'une place pour chaque chose. Attention, il ne s'agit pas d'un livre minimaliste, on est dans l'épuration mais pas dans la nudité. J'ai aimé le critère de tri unique de Marie Kondo: quand on hésite à garder ou à se débarrasser de quelque chose, on le prend dans ses mains, et on se demande si cet objet nous apporte du plaisir. C'est le seul critère de choix. Et c'est pas con du tout. Le bonheur, c'est aussi d'être entouré d'objets qui nous font plaisir. J'ai opéré une vague de tri importante selon ce critère, et c'est très efficace.

L'homme a été encore plus radical que moi: il n'a plus de fringues, ou presque...

 

Des choses évidentes qui sont sous notre nez, tellement qu'on ne le voit plus. Par exemple: une maison ordonnée le reste. Une maison désordonnée le reste aussi et on s'épuise à passer son temps à la ranger. Tant qu'on a trop de choses, et que chaque objet n'a pas sa place attribuée, une maison ne peut pas être ordonnée. C'est couillon hein, mais c'est carrément vrai. Rien de plus facile que nettoyer vite fait un intérieur qui n'est pas encombré, et que remettre les objets à leur place quand ils en ont une.

 

Les papiers dont on se fait une montagne, sont aisément rangeables finalement avec un seul conseil: une pile pour ce qu'on garde (dans un trieur...), une pile pour ce qui doit être traité rapidement. Et un créneau temporel défini pour s'en occuper.

 

Et plein de conseils par rapport a nos sacs à main, aux tiroirs souvent pleins de bidules, aux objets qu'on nous a offerts mais qu'on n'aime pas mais qu'on n'ose ni jeter ni donner ni vendre (c'est un cadeau ça ne se fait pas...mais finalement si!)...

 

Déstocker plein de choses permet de faire des dons, et aussi de gagner un peu d'argent en vendant ce qui peut l'être.

 

J'ai eu du mal:

 

Marie Kondo est visiblement une jeune femme sans enfants. Il m'est vraiment impossible avec mes 3 diablotins de trier toute ma maison d'un coup, comme elle le préconise. Il me faudrait plusieurs jours non stop, et ce n'est pas possible, j'ai le quotidien à gérer. Du coup, j'ai étalé le tri sur un terme plus long. Ce qui rend la méthode moins efficace: le but est de rendre sa maison ordonnée et triée d'un coup, afin d'en voir immédiatement les bénéfices et d'ensuite la maintenir plus facilement en l'état.

 

De la même façon, quid du tri du bazar de jouets? Je ne peux pas me permettre de vendre ou donner la moitié des jouets de mes enfants sous prétexte qu'ils n'ont pas de place attribuée et qu'ils ne me procurent pas de joie...Pour le moment les deux chambres des grands échappent donc à la méthode KonMari...en grande partie (j'ai quand même bazardé quelques trucs mais chut, ils n'en savent rien!).

 

Marie Kondo préconise de jeter. Il semble qu'au Japon la revente et le don soient peu pratiqués. Ce qui n'est pas le cas pour moi: je ne jette que ce qui est vraiment inutilisable. Le reste, soit je donne, soit je vends. Ce qui prend du temps. Donc il faut stocker en attendant...et le tri initial devient rapidement stockage ailleurs, dans des caisses, en attendant que les objets trouvent une seconde vie.

 

Trier et jeter souvenirs et photos, c'est vraiment l'étape finale de la méthode que je ne pense pas pouvoir réaliser, j'y suis trop attachée.

 

La méthode de pliage du linge est très intéressante, mais elle implique d'avoir placards, étagères et tiroirs aux bonnes dimensions, ce qui n'est pas mon cas.

 

Mon avis:

 

Malgré le manque d'adaptation à ma vie actuelle, j'ai beaucoup aimé lire ce livre. Il y a quelques longueurs, quelques redondances, Marie Kondo se plaît à rappeler à quel point elle est passionnée par le rangement tout au long d livre par exemple...et j'ai noté une ou deux injonctions aux femmes qui montrent sans le dire que le public visé est plutôt féminin (Madame range et entretien la maison, sexisme ordinaire, j'ai du mal...) mais ça reste diffus et tolérable.

 

J'ai retrouvé l'espoir que j'avais un peu perdu d'avoir une maison ordonnée. Je commençais à me dire que c'était foutu, qu'on était 5 bordéliques dans cette baraque et qu'il ne me restait qu'à baisser les bras. Mais il n'en n'est rien si on fait attention à ne pas se laisser envahir par les objets et qu'on réfléchit un peu pour leur attribuer une place habituelle. 

 

Aujourd'hui, si tu viens chez moi, tu ne verras peut-être pas (encore?) grande différence. Mais moi, je la ressens. Entre ce que j'ai jeté, ce que j'ai ordonné, ce que j'arrive mieux à gérer et les idées que j'ai pour l'avenir quand j'aurais le temps de les appliquer, je me sens vraiment mieux dans ma maison et j'ai gagné du temps en réel en ce qui concerne ménage et rangement.

 

Si tu cherches idées et conseil pour ordonner ta maison, je te conseille vivement de lire ce livre. 

 

 

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 06:15
Les couches lavables, la nuit. Tests, avis et mode d'emploi.

Cromignon a porté des couches lavables, et aujourd'hui Polochon aussi est un bébé en lavables. Je commence à en connaître un rayon sur la question, et mes bébés ont testé pas mal de marques et de systèmes.

 

Je fais partie d'une association de promotion et d'information des couches lavables, et une des questions qui revient fréquemment lors des réunions c'est: " comment faire la nuit?"

 

En effet, les couches lavables classiques qu'on utilise le jour ont une capacité d'absorption d'environ 4h.

Alors, comment faire?

 

Pour la nuit, il y a plusieurs solutions.

 

D'abord, des couches lavables spécifiques TE1 ou TE2. Etudiées pour absorber beaucoup plus que celles de jour, elles sont très performantes. 

 Pour Cromignon, j'avais des Sweet Night, que j'utilise encore pour Polochon d'ailleurs. Très absorbantes, elles sont assez épaisses. Madame Moustik a eu la gentillesse de m'en envoyer tout plein pour sa naissance, j'ai de quoi tourner!

Mais il y a d'autres marques qui proposent des couches spéciales pour les nuits, mes fils ne les ont pas toutes essayées.

 

Plus efficaces encore à mon avis, le système couche+ culotte de protection.

Pour Polochon j'ai acheté des Lulu Nature spéciales nuit. Très efficaces, elles ne fuient quasiment jamais. Il y a deux manipulations au lieu d'une seule pour les mettre à bébé: on met d'abord la couche, puis la culotte de protection.Cc'est très simple et ça en vaut vraiment la peine. On peut mixer les couches et les culottes de protection, on n'est pas obligé d'avoir les deux de la même marque. J'ai d'ailleurs également des couches Bambinex, des culottes de protection Econobum. Les fermetures peuvent être pour les deux à scratch ou pression.

Ce système nous sauve aussi pour les déplacements un peu longs, ou les bonnes longues siestes dont Polochon a maintenant le secret.

 

 

Il y a également une autre possibilité: les langes. Attends, ne t'enfuis pas! Ce mot semble rétrograde et évoque des marmites bouillante que touillaient nos aïeux...mais aujourd'hui ils sont très modernes et faciles d'utilisation!

J'ai des langes Disana, avec un lien pour le rattacher, et je te garantis que c'est très simple. Je te mets un lien expliquant comment les mettre:

https://www.youtube.com/watch?v=PW0hweTn_nk

 

On mets un insert, ceux qui sont vendus avec sont très fins et absorbants, et une culotte de protection. La encore, peu importe si la marque n'est pas la même. 

Et ça crois moi, c'est ne must niveau efficacité: zéro fuites, jamais! 

De plus j'ai remarqué que si Polochon avait les fesses un peu irritées, je lui mets un lange et hop terminé les rougeurs. 

Pour finir, les langes coûtent très peu cher...d'ailleurs je reviens bientôt te parler de comment s'équiper en lavables à petit prix!

 

Parce que je suis convaincue par les couches lavables, pour la santé, l'écologie et l'économie.

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:14
Porter son bébé en hiver.

J'ai beaucoup porté Cromignon, il lui arrive encore parfois de faire un passage dans mon dos ou en balade quand il fatigue, dans celui de l'homme.

 

Quant à Polochon, depuis sa naissance ou presque, il passe beaucoup de temps en écharpe. Maintenant, beaucoup moins à la maison, il est indépendant et aime aller jouer...mais à l'extérieur il n'a pas mis une fesse dans une poussette depuis bientôt 1 an.

Pour l'hiver, j'ai cherché de quoi nous mettre lui et moi bien à l'abri du froid et du vent.

J'ai d'abord opté pour des habits bien chauds mais qui ne gênent pas nos mouvements.

 

Polochon est habillé en Manymonths, des vêtements en laine mérinos fins et chauds, respectueux de son développement moteur, et moi j'ai des pulls également en laine, et aussi des polaires.

 

Les écharpes de portage sont une couche de vêtement en plus: si elles sont bien chaudes, c'est parfait et ça évite d'emmitoufler bébé comme un cosmonaute!

J'ai opté pour une belle écharpe Linushka aux couleurs chaudes. Elle est épaisse, souple, bien chaude et enveloppante. Un vrai cocon! Composée entre autre de laine et de cashmere, elle est parfaite pour le froid. On l'adore!

 

 

Porter son bébé en hiver.
Porter son bébé en hiver.

Mais je porte aussi beaucoup Polochon en sling. Alors j'ai également un sling en laine: c'est une écharpe Oscha, cousue en sling par TCM (Tout contre moi). Doux, souple, soutenant, c'est un vrai must have qui coupe aussi bien le vent.

Porter son bébé en hiver.

Mais parfois, ça ne suffit pas...alors Polochon a reçu pour ses 1 an une super combinaison Lennylamb, complètement adaptée à la motricité libre et au portage. Elle est ample, ne gène pas ses mouvements, ne le serre pas, et le tient bien au chaud et à l'abri de la tramontane.

Porter son bébé en hiver.

Si besoin, je lui rajoute des jambières, et des chaussons de portage, mais c'est très rare car ses longuies Manymonths et ses bottines Liliputti évitent bien d'exposer ses petites jambes.

Pour nous garder ensemble au chaud, j'ai aussi un sweat polaire de portage Lennylamb, je t'en parle ici d'ailleurs. Tous les deux là dessous, on ne craint rien!

 

Porter son bébé en hiver.

Pour les nordistes qui subissent la neige et les températures négatives, il y a de super manteaux de portage aussi. J'ai la chance d'avoir le Liliputi, il est vraiment très chaud. Trop chaud d'ailleurs pour nous: il est si peu sorti cet hiver que je l'ai mis en vente, à contrecoeur parce que je l'aime vraiment beaucoup! Il est joli, bien coupé, imperméable...un parfait manteau de portage. 

 

Voilà mes petites astuces pour porter mon bébé en hiver et rester bien au chaud tous les deux!

Repost 0
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 07:05
La famille massages. (Massages des bébés: test et avis!)

Drôle de titre...non?

Aujourd'hui j'avais envie de te parler massages.

Chez les PetitsDiables, c'est très important, les massages.

 

Les massages sont entrés dans ma vie quand ma Pouillette venait de naître. J'ai suivi, alors qu'elle n'avait qu'un mois, quelques cours de massages pour bébé. Et depuis, je n'ai jamais arrêté de masser tous les membres de la famille.

 

J'ai donc d'abord massé ma Pouillette bébé. Un peu maladroitement au début, forcément, avec un bébé tout neuf, j'avais peur de lui faire mal, qu'elle ait froid, etc. Premier bébé...

 

Elle a grandi, j'ai continué de la masser, moins souvent mais toujours régulièrement. Surtout dans les moments de tension nerveuse, avant un contrôle, un départ en vacances, et pour soulager les éventuelles raideurs musculaires de ma petite sportive. Aujourd'hui, elle est ado et fait de l'équitation en option au collège, alors des petites douleurs, elle en a et a bien besoin des petits massages de sa maman!

 

J'ai bien entendu également massé mon homme, qui me le rend bien. C'est par périodes. Quand nous avons un rythme de croisière, tous les soirs, chacun son tour. Sommeil profond et réparateur assuré. 

Quand la vie est plus compliquée, c'est surtout moi qui vais le masser pour le délasser un peu, entre deux copies, deux dossiers, deux couches ou deux parties de dominos avec les grands...En ce moment ses déplacements professionnels font qu'il est peu à la maison, et très occupé alors si je peux l'aider à se détendre un peu, c'est massage même de 3 minutes. Un petit massage des mains ou du crâne fait des miracles dans une journée bien remplie par exemple.

 

J'ai massé Cromignon bébé aussi, mais moins que la Pouillette: c'était un bébé très remuant qui n'aimait pas trop rester allongé. Mais je me rattrape maintenant, et il adore et me reclame des massages en rentrant de l'école ou avant de dormir.

 

Quant à Polochon, je le masse beaucoup: il adore, se laisse volontiers manipuler, est assez tranquille pour savourer...et je me régale autant que lui. Parfois c'est 5 minutes après le bain, parfois c'est sur notre lit, bien plus longtemps.

 

Pourquoi masser les bébés?

 

Les bienfaits du massage sur les bébés sont nombreux. Il renforce le lien parent/enfant et contribue à un bon développement de bébé. Il favorise un bon sommeil en relaxant le bébé. Polochon a fait sa première nuit complète après son premier très long massage, qui l'avait laissé hébété de bien être. Il permet de mieux développer la communication non verbale avec son bébé. Il diminue les coliques du nourrisson et contribue à une bonne digestion. Plus détendu, bébé sera aussi de meilleure humeur. Il stimule la circulation et les muscle, et permet à bébé de prendre conscience de son corps et de ses limites.

C'est un moment privilégié consacré à bébé, même 5 minutes suffisent et c'est de l'or pour son enfant.

 

Pourquoi masser les grands?

 

En règle générale, le massage est une vrai source de bien-être mais également de santé. Ses bénéfices sont très nombreux: il réduit le stress, contribue à un bon sommeil, réduit les risques de maladies, aide à une bonne récupération musculaire et à une bonne digestion, soulages les douleurs articulaires, aide à réduire la tension artérielle...et d'un point de vue esthétique il aide à maintenait une bonne élasticité de la peau. Un massage du visage une fois par semaine évite le relâchement cutané prématuré par exemple. 

Si personne ne peut me masser, je pratique un peu d'auto-massage aussi: mains, pieds, quelques minutes, ça m'aide énormément à récuser dans mes journées trop remplies.

 

Et chez toi, on se masse?

Repost 0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 06:48
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.

Si tu me suis un peu, tu vois régulièrement des photos de Polochon habillé avec des vêtements en laine, avec le hashtag #manymonths.

 

Manymonths, qu'est ce que c'est?

 

Ce sont des vêtements évolutifs, naturels et bio pour enfants, dès la naissance.

Ils sont issus d'une production équitable, sans travail d'enfant.

En laine mérinos , ils sont tout doux et thermorégulateurs. Les teintures aux couleurs variées et gaies sont garanties sans produits toxiques.

Evolutifs, il couvrent plusieurs tailles, grâce à d'ingénieux systèmes de pressions et de rabats.

Hyper confortables, ils sont respectueux du développement moteur des tout petits.

 

En pratique, ça donne quoi?

 

Sur le côté évolutif: Polochon a reçu en cadeau de naissance (merci les copines!) une combinaison taille S. Il la porte depuis ses 4 mois, il en a aujourd'hui 14 et il y a encore de la marge. Pari tenu!

 

Sur le côté thermorégulateur: alors là, c'est vraiment pour moi un atout incontournable! L'hiver, ils permettent d'éviter d'engoncer bébé dans des vêtements hyper épais qui bloquent ses mouvements.

Adieu les combi-pilotes qui ressemblent à des tenues de cosmonautes et dont le confort doit être équivalent à des vêtements en bois. Tant de bébés hurlent quand on la leur met d'ailleurs, ils ne s'y trompent pas!

Adieu gros manteaux molletonnés qui gardent les bras de bébé en croix et donnent l'impression qu'il porte une minerve...

 

Les manymonths sont fins, bébé garde une mobilité parfaite. Cerise sur le gâteau, pas besoin d'enlever et remettre 50 couches à chaque fois qu'on entre ou qu'on sort: la laine mérinos étant thermorégulatrice, elle permet à Polochon d'aller jouer au jardin et de rentrer à sa guise. Je n'ai que sa cagoule à lui mettre et ôter. Sauf par grand froid, bien sûr. Mais là encore, point de manteau épais, point de combi gênante: une combinaison de portage en polaire qui ne gêne pas ses mouvements par dessus et hop c'est parti!

 

Parlons portage d'ailleurs, puisque Polochon est un bébé porté: les vêtements manymonths sont parfaitement adaptés au portage. Fin et souples, ils permettent de respecter la position physiologique et de couvrir les petites chevilles qui peuvent se dénuder quand on installe. Il existe d'ailleurs des chaussons de portage super bien conçus et chauds chez manymonths.

 

Ils sont également complètement adaptés aux bébés en couches lavables, comme Polochon.

 

 

Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.

Les plus?

 

Les vêtements sont vraiment originaux et pratiques. J'aime particulièrement les bandanas ajustables, qui gardent les petits cous au chaud et les protègent des courant d'air, sans serrer, sans tenir trop chaud non plus en intérieur. D'ailleurs Polochon n'en n'a qu'un et j'ai très envie de lui en prendre un second...

Ils sont bien pensés, comme ces longuies évolutifs avec protections aux genoux. Géniaux pour les bébés à 4 pattes! 

Ils sont faciles à mettre et à enlever: là encore, pas de bataille avec bébé pour lui enfiler son pull, pas de 25 boutons à fermer sur un enfant de 2 ans qui gigote. 

Et quel bonheur de pouvoir entrer et sortir sans passer par la case emmitouflage, surtout quand on a un jardin et que les enfants entrent et sortent sans arrêt.

On peut en mettre plusieurs couches quand il fait très froid sans craindre l'effet bibendum.

 

Les moins?

 

La laine ne se lave pas facilement. Elle est dans une certaine mesure "auto-nettoyante" et contrairement aux autres vêtements de bébé, on peut les lui mettre plusieurs fois sans laver sauf accident. Il suffit le soir d'étendre à l'extérieur, et le matin c'est nettoyé...mais de temps à autres quand même il faut laver. J'ai donc de la lessive spéciale laine et je fais tourner ma machine cycle court, à froid, sans essorage. Puis j'étends à plat. J'attends donc d'avoir suffisamment de vêtements en laine sales pour éviter de faire tourner la machine pour 3 trucs. 

 

Quand il y a des petits accrocs, ce n'est pas aisé de les repriser. Le tissage spécial et la matière font qu'une cruche en couture comme moi n'y arrive pas vraiment...souvent le petit trou migre à côté de ma retouche. Car la laine est fragile et il arrive que des trous d'usure ou des accrocs apparaissent.

 

Ces vêtements sont si parfaits qu'ils deviennent adcitifs...on en veut toujours plus pour mette son bébé bien au chaud tout en restant à l'aise et...trop mimi! Donc attention à son compte en banque!

 

Où les trouver?

 

Il y a plusieurs distributeurs en France, comme Brindilles, Porte-Bonheur...et un marché d'occasion important, avec un groupe Facebook dédié d'ailleurs. Il faut également suivre les commandes groupées, qui permettent d'avoir des rabais.

 

Bref, tu auras compris que Polochon et moi, nous sommes fans.

 

Et toi, tu aimes les manymonths?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 06:42
Copyright Ma tribu photography

Copyright Ma tribu photography

Ptitsy Moloko, c'est ma marque coup de coeur dans le monde du portage, depuis plus de 4 ans maintenant.

 

Cécile, l'adorable et talentueuse créatrice de Mei-Tais, portes-bébés physiologiques, a aujourd'hui diversifié ses créations et a sorti un porte-bébé préformé: le cliptsy. Si tu me suis un peu, tu m'as vu porter Polochon avec, toujours avec le sourire!

 

Qu'est ce qu'un préformé? 

 

C'est un porte-bébé physiologique avec des bretelles rembourrées, qui se ferme par des clips.

Une fois les bretelles et la ceinture réglées sur le porteur, et le tablier sur le porté si le tablier est réglable, il est donc très rapide à installer et ne nécessite pas de nouage.

La plupart des préformés sont utilisables en gros à partir de 6-7 mois.

 

Et le cliptsy? C'est quoi?

 

C'est le préformé le plus confortable que j'ai essayé. 

 

Il a des atouts incomparables: le tissu est à la fois dense et soutenant, mais aussi suffisamment souple pour bien épouser le corps du porté. Ainsi, il respecte parfaitement sa position et sa morphologie. Ce tissu a été choisi, tissé et teint spécialement pour le cliptsy, et crois-moi si je te dis que faire tisser et teindre son propre tissu de portage en France c'est un sacré challenge...c'est un euphémisme. Ce tissu est du coton bio et oeko-tex.

 

Il est donc made in France, jusqu'au tissu, jusqu'à la teinture. 

 

Le confort pour le porteur est optimal: il est ajustable à toutes les morphologies, même les plus minces pourront le serrer à leur taille, et les porteurs généreux auront de la marge.

 

Les bretelles sont larges et rembourrées juste ce qu'il faut: les petites épaules comme les miennes seront ravies, mais les plus larges comme celles de l'homme, aussi. D'ailleurs chez nous, c'est l'homme qui l'utilise le plus, il en est fan.

 

Pour le porté, l'assise est juste parfaite et bébé se retrouve instantanément en position physiologique, comme dans un hamac, bien lové conte le porteur.

 

Tout est réglable sur le cliptsy (sauf la largeur de l'assise), de la hauteur du tablier à la longueur des bretelles, avec une grande amplitude. A la fois pour convenir à tous, mais aussi pour être évolutif le plus longtemps possible avec bébé.

 

La ceinture offre un amorti supplémentaire: le surplus rembourré se glisse sous la boucle pour encore plus de confort. Ainsi, le porteur n'a pas de grosse boucle au contact de son ventre.

 

La têtière/capuche a des lanières suffisamment longues pour être saisies facilement par le porteur, pour les attacher et protéger bébé du soleil ou offrir un meilleur maintien de la tête si bébé s'endort. C'est vraiment important, de ne pas avoir besoin de se contorsionner pour l'attacher en cas de sieste, crois-en une fille qui est trèèèès loin d'être hyperlaxe!

 

Les cliptys sont beaux...forcément, la créatrice a à la fois beaucoup de goût et beaucoup d'expérience en la matière. 

 

Les cliptys existent également en tissu d'écharpes, particulièrement en Château Coco et en Tinge Garden. Des marques très chères à mon coeur...Et c'est bôôôôô!

 

Selon la taille de bébé, tu trouveras des Cliptsys en taille standard, et en bambin pour les plus grands.

 

Je t'en montre quelques uns, en tissu Cliptsy, et quelques photos porté prises par la talentueuse Ma Tribu Photography.

 

Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.

Je vais t'avouer un secret: je rêve d'en avoir un dans la superbe Alice de Tinge Garden. Le graal ultime. Je te le montre, il est sublime:

Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.

 

Porter son bébé simplement, avec un confort incomparable et avec classe, voilà tout ce que permet le Cliptsy de Ptitsy Moloko. Un porte-bébé fait main, en toutes petites séries, voire en pièce unique, made in France et éthique...que demander de plus?

 

La prochaine vente aura lieu ce jeudi 26 janvier, sur la boutique Ptitsy Moloko, à 21h. Je te conseille d'être à l'heure, et rapide...

 

En attendant n'hésite pas à visiter le site, à suivre la page pour avoir toutes les informations sur les nouveautés et les ventes, et à rejoindre le groupe de fans sur Facebook.

 

Alors, ils te plaisent ces jolis Cliptsys?

Repost 0
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 06:59
Janvier en musique pour les diablotins: We love Disney 3.

Avec trois diablotins, on écoute beaucoup, beaucoup de musique pour enfant, mais pas que d'ailleurs, je te rassure.

 

Aujourd'hui je vais te parler des musiques qu'on écoute beaucoup avec eux en ce moment.

 

Le CD We love Disney 3.

 

Ce n'est pas un secret, nous sommes fans de Disney et de tout son univers. J'ai déjà les deux premiers opus et on les aime beaucoup, alors quand on m'a proposé le numéro 3, je n'ai pas hésité.

 

Et j'ai bien eu raison, il est super. En ce moment, c'est le CD qui tourne en boucle dans la voiture, et on reprend les chansons à tue-tête sans aucune honte!

 

C'est un CD de reprises très réussies par des artistes français des chansons Disney.

 

  1. Natasha St-Pier (Vers le ciel, extrait de Rebelle)
  2. Pauline Croze (Un morceau de sucre, extrait de Mary Poppins)
  3. Lilian Renaud (Je m’en vais, extrait de Frère des ours)
  4. Luce (C’est ça l’amour, extrait de Cendrillon)
  5. David Thibault (Je voudrais déjà être roi, extrait du Roi Lion)
  6. Laurie Darmon (Jamais je n’avouerai, extrait de Hercule)
  7. Damien Sargue (En été, extrait de La Reine des Neiges)
  8. Carla (L’Amour nous guidera, extrait du Roi Lion 2)
  9. MB14 (Des sauvages, extrait de Pocahontas)
  10. Priscilla Betti (Où est la vraie vie, extrait de Raiponce)
  11. Arcadian (Ne dormez pas, extrait de Mary Poppins)
  12. Pomme (Soleil brûlant, extrait de Rebelle)
  13. Cerise Calixte (Le bleu lumière, extrait de Vaiana)

 

J'ai ma petite préférence pour l'extrait de la Reine des Neige, mais mes diablotins ont chacun leur chanson favorite.

 

Un must-have quand on aime Disney, de 0 à 125 ans!

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis
commenter cet article

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog