Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:19
"La magie du rangement" de Marie Kondo: test et avis.

Depuis quelques mois, j'ai lu La Magie du rangement de Marie Kondo, qui fait un tabac ces derniers temps. La méthode KonMari, on lit ça partout...beaucoup en parlent sans avoir lu le bouquin d'ailleurs, ce qui a le don de me faire un peu sourire mais bref, c'est un autre débat.

 

Je vais essayer de t'en faire un petit topo rapide, et te donner mes impressions. Attention, c'est ma lecture, et mon ressenti perso: quelqu'un d'autre appréciera différemment certainement.

 

J'ai aimé:

 

J'ai vraiment aimé lire ce bouquin. Pour un livre de conseils de rangement et d'organisation, il est très sympa. Il se lit vite, et il est même amusant. Dieu sait que ce n'est pas le cas de tous! On m'avait par exemple recommandé l'Art de la simplicité de Dominique Loreau...qui est pour moi sans conseils pratiques, théorique et décousu, à la gloire de l'auteur et surtout horriblement sexiste et plein d'injonctions faites aux femmes...bref, à ne lire que si tu penses que la place d'une femme est chez elle à attendre son mari avec une maison clean, des gosses au garde à vous, un repas parfait tout fumant, la peau bien douce et un ruban dans les cheveux. Ce qui n'est pas mon cas, chacun sont truc.

 

Le style est léger, dynamique, enlevé. Les conseils pratiques sont agrémentés d'anecdotes rigolotes et rassurantes sur le bordel que certains peuvent avoir chez eux...Entre les collectionneurs de rouleaux de sopalin et ceux qui entassent l'intégralité de leur garde robe sur leur lit pour le mettre par terre le soir et le remettre sur le lit le matin...j'ai bien ri plusieurs fois! Je ne sais pas si ces anecdotes sont vraies, mais elles ont le mérite rendre l'ouvrage amusant et de dédramatiser le sujet.

 

J'ai appris:

 

Les conseils de rangement sont assez sommaires finalement. L'ensemble est tourné vers le tri et l'attribution d'une place pour chaque chose. Attention, il ne s'agit pas d'un livre minimaliste, on est dans l'épuration mais pas dans la nudité. J'ai aimé le critère de tri unique de Marie Kondo: quand on hésite à garder ou à se débarrasser de quelque chose, on le prend dans ses mains, et on se demande si cet objet nous apporte du plaisir. C'est le seul critère de choix. Et c'est pas con du tout. Le bonheur, c'est aussi d'être entouré d'objets qui nous font plaisir. J'ai opéré une vague de tri importante selon ce critère, et c'est très efficace.

L'homme a été encore plus radical que moi: il n'a plus de fringues, ou presque...

 

Des choses évidentes qui sont sous notre nez, tellement qu'on ne le voit plus. Par exemple: une maison ordonnée le reste. Une maison désordonnée le reste aussi et on s'épuise à passer son temps à la ranger. Tant qu'on a trop de choses, et que chaque objet n'a pas sa place attribuée, une maison ne peut pas être ordonnée. C'est couillon hein, mais c'est carrément vrai. Rien de plus facile que nettoyer vite fait un intérieur qui n'est pas encombré, et que remettre les objets à leur place quand ils en ont une.

 

Les papiers dont on se fait une montagne, sont aisément rangeables finalement avec un seul conseil: une pile pour ce qu'on garde (dans un trieur...), une pile pour ce qui doit être traité rapidement. Et un créneau temporel défini pour s'en occuper.

 

Et plein de conseils par rapport a nos sacs à main, aux tiroirs souvent pleins de bidules, aux objets qu'on nous a offerts mais qu'on n'aime pas mais qu'on n'ose ni jeter ni donner ni vendre (c'est un cadeau ça ne se fait pas...mais finalement si!)...

 

Déstocker plein de choses permet de faire des dons, et aussi de gagner un peu d'argent en vendant ce qui peut l'être.

 

J'ai eu du mal:

 

Marie Kondo est visiblement une jeune femme sans enfants. Il m'est vraiment impossible avec mes 3 diablotins de trier toute ma maison d'un coup, comme elle le préconise. Il me faudrait plusieurs jours non stop, et ce n'est pas possible, j'ai le quotidien à gérer. Du coup, j'ai étalé le tri sur un terme plus long. Ce qui rend la méthode moins efficace: le but est de rendre sa maison ordonnée et triée d'un coup, afin d'en voir immédiatement les bénéfices et d'ensuite la maintenir plus facilement en l'état.

 

De la même façon, quid du tri du bazar de jouets? Je ne peux pas me permettre de vendre ou donner la moitié des jouets de mes enfants sous prétexte qu'ils n'ont pas de place attribuée et qu'ils ne me procurent pas de joie...Pour le moment les deux chambres des grands échappent donc à la méthode KonMari...en grande partie (j'ai quand même bazardé quelques trucs mais chut, ils n'en savent rien!).

 

Marie Kondo préconise de jeter. Il semble qu'au Japon la revente et le don soient peu pratiqués. Ce qui n'est pas le cas pour moi: je ne jette que ce qui est vraiment inutilisable. Le reste, soit je donne, soit je vends. Ce qui prend du temps. Donc il faut stocker en attendant...et le tri initial devient rapidement stockage ailleurs, dans des caisses, en attendant que les objets trouvent une seconde vie.

 

Trier et jeter souvenirs et photos, c'est vraiment l'étape finale de la méthode que je ne pense pas pouvoir réaliser, j'y suis trop attachée.

 

La méthode de pliage du linge est très intéressante, mais elle implique d'avoir placards, étagères et tiroirs aux bonnes dimensions, ce qui n'est pas mon cas.

 

Mon avis:

 

Malgré le manque d'adaptation à ma vie actuelle, j'ai beaucoup aimé lire ce livre. Il y a quelques longueurs, quelques redondances, Marie Kondo se plaît à rappeler à quel point elle est passionnée par le rangement tout au long d livre par exemple...et j'ai noté une ou deux injonctions aux femmes qui montrent sans le dire que le public visé est plutôt féminin (Madame range et entretien la maison, sexisme ordinaire, j'ai du mal...) mais ça reste diffus et tolérable.

 

J'ai retrouvé l'espoir que j'avais un peu perdu d'avoir une maison ordonnée. Je commençais à me dire que c'était foutu, qu'on était 5 bordéliques dans cette baraque et qu'il ne me restait qu'à baisser les bras. Mais il n'en n'est rien si on fait attention à ne pas se laisser envahir par les objets et qu'on réfléchit un peu pour leur attribuer une place habituelle. 

 

Aujourd'hui, si tu viens chez moi, tu ne verras peut-être pas (encore?) grande différence. Mais moi, je la ressens. Entre ce que j'ai jeté, ce que j'ai ordonné, ce que j'arrive mieux à gérer et les idées que j'ai pour l'avenir quand j'aurais le temps de les appliquer, je me sens vraiment mieux dans ma maison et j'ai gagné du temps en réel en ce qui concerne ménage et rangement.

 

Si tu cherches idées et conseil pour ordonner ta maison, je te conseille vivement de lire ce livre. 

 

 

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 06:15
Les couches lavables, la nuit. Tests, avis et mode d'emploi.

Cromignon a porté des couches lavables, et aujourd'hui Polochon aussi est un bébé en lavables. Je commence à en connaître un rayon sur la question, et mes bébés ont testé pas mal de marques et de systèmes.

 

Je fais partie d'une association de promotion et d'information des couches lavables, et une des questions qui revient fréquemment lors des réunions c'est: " comment faire la nuit?"

 

En effet, les couches lavables classiques qu'on utilise le jour ont une capacité d'absorption d'environ 4h.

Alors, comment faire?

 

Pour la nuit, il y a plusieurs solutions.

 

D'abord, des couches lavables spécifiques TE1 ou TE2. Etudiées pour absorber beaucoup plus que celles de jour, elles sont très performantes. 

 Pour Cromignon, j'avais des Sweet Night, que j'utilise encore pour Polochon d'ailleurs. Très absorbantes, elles sont assez épaisses. Madame Moustik a eu la gentillesse de m'en envoyer tout plein pour sa naissance, j'ai de quoi tourner!

Mais il y a d'autres marques qui proposent des couches spéciales pour les nuits, mes fils ne les ont pas toutes essayées.

 

Plus efficaces encore à mon avis, le système couche+ culotte de protection.

Pour Polochon j'ai acheté des Lulu Nature spéciales nuit. Très efficaces, elles ne fuient quasiment jamais. Il y a deux manipulations au lieu d'une seule pour les mettre à bébé: on met d'abord la couche, puis la culotte de protection.Cc'est très simple et ça en vaut vraiment la peine. On peut mixer les couches et les culottes de protection, on n'est pas obligé d'avoir les deux de la même marque. J'ai d'ailleurs également des couches Bambinex, des culottes de protection Econobum. Les fermetures peuvent être pour les deux à scratch ou pression.

Ce système nous sauve aussi pour les déplacements un peu longs, ou les bonnes longues siestes dont Polochon a maintenant le secret.

 

 

Il y a également une autre possibilité: les langes. Attends, ne t'enfuis pas! Ce mot semble rétrograde et évoque des marmites bouillante que touillaient nos aïeux...mais aujourd'hui ils sont très modernes et faciles d'utilisation!

J'ai des langes Disana, avec un lien pour le rattacher, et je te garantis que c'est très simple. Je te mets un lien expliquant comment les mettre:

https://www.youtube.com/watch?v=PW0hweTn_nk

 

On mets un insert, ceux qui sont vendus avec sont très fins et absorbants, et une culotte de protection. La encore, peu importe si la marque n'est pas la même. 

Et ça crois moi, c'est ne must niveau efficacité: zéro fuites, jamais! 

De plus j'ai remarqué que si Polochon avait les fesses un peu irritées, je lui mets un lange et hop terminé les rougeurs. 

Pour finir, les langes coûtent très peu cher...d'ailleurs je reviens bientôt te parler de comment s'équiper en lavables à petit prix!

 

Parce que je suis convaincue par les couches lavables, pour la santé, l'écologie et l'économie.

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:14
Porter son bébé en hiver.

J'ai beaucoup porté Cromignon, il lui arrive encore parfois de faire un passage dans mon dos ou en balade quand il fatigue, dans celui de l'homme.

 

Quant à Polochon, depuis sa naissance ou presque, il passe beaucoup de temps en écharpe. Maintenant, beaucoup moins à la maison, il est indépendant et aime aller jouer...mais à l'extérieur il n'a pas mis une fesse dans une poussette depuis bientôt 1 an.

Pour l'hiver, j'ai cherché de quoi nous mettre lui et moi bien à l'abri du froid et du vent.

J'ai d'abord opté pour des habits bien chauds mais qui ne gênent pas nos mouvements.

 

Polochon est habillé en Manymonths, des vêtements en laine mérinos fins et chauds, respectueux de son développement moteur, et moi j'ai des pulls également en laine, et aussi des polaires.

 

Les écharpes de portage sont une couche de vêtement en plus: si elles sont bien chaudes, c'est parfait et ça évite d'emmitoufler bébé comme un cosmonaute!

J'ai opté pour une belle écharpe Linushka aux couleurs chaudes. Elle est épaisse, souple, bien chaude et enveloppante. Un vrai cocon! Composée entre autre de laine et de cashmere, elle est parfaite pour le froid. On l'adore!

 

 

Porter son bébé en hiver.
Porter son bébé en hiver.

Mais je porte aussi beaucoup Polochon en sling. Alors j'ai également un sling en laine: c'est une écharpe Oscha, cousue en sling par TCM (Tout contre moi). Doux, souple, soutenant, c'est un vrai must have qui coupe aussi bien le vent.

Porter son bébé en hiver.

Mais parfois, ça ne suffit pas...alors Polochon a reçu pour ses 1 an une super combinaison Lennylamb, complètement adaptée à la motricité libre et au portage. Elle est ample, ne gène pas ses mouvements, ne le serre pas, et le tient bien au chaud et à l'abri de la tramontane.

Porter son bébé en hiver.

Si besoin, je lui rajoute des jambières, et des chaussons de portage, mais c'est très rare car ses longuies Manymonths et ses bottines Liliputti évitent bien d'exposer ses petites jambes.

Pour nous garder ensemble au chaud, j'ai aussi un sweat polaire de portage Lennylamb, je t'en parle ici d'ailleurs. Tous les deux là dessous, on ne craint rien!

 

Porter son bébé en hiver.

Pour les nordistes qui subissent la neige et les températures négatives, il y a de super manteaux de portage aussi. J'ai la chance d'avoir le Liliputi, il est vraiment très chaud. Trop chaud d'ailleurs pour nous: il est si peu sorti cet hiver que je l'ai mis en vente, à contrecoeur parce que je l'aime vraiment beaucoup! Il est joli, bien coupé, imperméable...un parfait manteau de portage. 

 

Voilà mes petites astuces pour porter mon bébé en hiver et rester bien au chaud tous les deux!

Repost 0
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 07:05
La famille massages. (Massages des bébés: test et avis!)

Drôle de titre...non?

Aujourd'hui j'avais envie de te parler massages.

Chez les PetitsDiables, c'est très important, les massages.

 

Les massages sont entrés dans ma vie quand ma Pouillette venait de naître. J'ai suivi, alors qu'elle n'avait qu'un mois, quelques cours de massages pour bébé. Et depuis, je n'ai jamais arrêté de masser tous les membres de la famille.

 

J'ai donc d'abord massé ma Pouillette bébé. Un peu maladroitement au début, forcément, avec un bébé tout neuf, j'avais peur de lui faire mal, qu'elle ait froid, etc. Premier bébé...

 

Elle a grandi, j'ai continué de la masser, moins souvent mais toujours régulièrement. Surtout dans les moments de tension nerveuse, avant un contrôle, un départ en vacances, et pour soulager les éventuelles raideurs musculaires de ma petite sportive. Aujourd'hui, elle est ado et fait de l'équitation en option au collège, alors des petites douleurs, elle en a et a bien besoin des petits massages de sa maman!

 

J'ai bien entendu également massé mon homme, qui me le rend bien. C'est par périodes. Quand nous avons un rythme de croisière, tous les soirs, chacun son tour. Sommeil profond et réparateur assuré. 

Quand la vie est plus compliquée, c'est surtout moi qui vais le masser pour le délasser un peu, entre deux copies, deux dossiers, deux couches ou deux parties de dominos avec les grands...En ce moment ses déplacements professionnels font qu'il est peu à la maison, et très occupé alors si je peux l'aider à se détendre un peu, c'est massage même de 3 minutes. Un petit massage des mains ou du crâne fait des miracles dans une journée bien remplie par exemple.

 

J'ai massé Cromignon bébé aussi, mais moins que la Pouillette: c'était un bébé très remuant qui n'aimait pas trop rester allongé. Mais je me rattrape maintenant, et il adore et me reclame des massages en rentrant de l'école ou avant de dormir.

 

Quant à Polochon, je le masse beaucoup: il adore, se laisse volontiers manipuler, est assez tranquille pour savourer...et je me régale autant que lui. Parfois c'est 5 minutes après le bain, parfois c'est sur notre lit, bien plus longtemps.

 

Pourquoi masser les bébés?

 

Les bienfaits du massage sur les bébés sont nombreux. Il renforce le lien parent/enfant et contribue à un bon développement de bébé. Il favorise un bon sommeil en relaxant le bébé. Polochon a fait sa première nuit complète après son premier très long massage, qui l'avait laissé hébété de bien être. Il permet de mieux développer la communication non verbale avec son bébé. Il diminue les coliques du nourrisson et contribue à une bonne digestion. Plus détendu, bébé sera aussi de meilleure humeur. Il stimule la circulation et les muscle, et permet à bébé de prendre conscience de son corps et de ses limites.

C'est un moment privilégié consacré à bébé, même 5 minutes suffisent et c'est de l'or pour son enfant.

 

Pourquoi masser les grands?

 

En règle générale, le massage est une vrai source de bien-être mais également de santé. Ses bénéfices sont très nombreux: il réduit le stress, contribue à un bon sommeil, réduit les risques de maladies, aide à une bonne récupération musculaire et à une bonne digestion, soulages les douleurs articulaires, aide à réduire la tension artérielle...et d'un point de vue esthétique il aide à maintenait une bonne élasticité de la peau. Un massage du visage une fois par semaine évite le relâchement cutané prématuré par exemple. 

Si personne ne peut me masser, je pratique un peu d'auto-massage aussi: mains, pieds, quelques minutes, ça m'aide énormément à récuser dans mes journées trop remplies.

 

Et chez toi, on se masse?

Repost 0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 06:48
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.

Si tu me suis un peu, tu vois régulièrement des photos de Polochon habillé avec des vêtements en laine, avec le hashtag #manymonths.

 

Manymonths, qu'est ce que c'est?

 

Ce sont des vêtements évolutifs, naturels et bio pour enfants, dès la naissance.

Ils sont issus d'une production équitable, sans travail d'enfant.

En laine mérinos , ils sont tout doux et thermorégulateurs. Les teintures aux couleurs variées et gaies sont garanties sans produits toxiques.

Evolutifs, il couvrent plusieurs tailles, grâce à d'ingénieux systèmes de pressions et de rabats.

Hyper confortables, ils sont respectueux du développement moteur des tout petits.

 

En pratique, ça donne quoi?

 

Sur le côté évolutif: Polochon a reçu en cadeau de naissance (merci les copines!) une combinaison taille S. Il la porte depuis ses 4 mois, il en a aujourd'hui 14 et il y a encore de la marge. Pari tenu!

 

Sur le côté thermorégulateur: alors là, c'est vraiment pour moi un atout incontournable! L'hiver, ils permettent d'éviter d'engoncer bébé dans des vêtements hyper épais qui bloquent ses mouvements.

Adieu les combi-pilotes qui ressemblent à des tenues de cosmonautes et dont le confort doit être équivalent à des vêtements en bois. Tant de bébés hurlent quand on la leur met d'ailleurs, ils ne s'y trompent pas!

Adieu gros manteaux molletonnés qui gardent les bras de bébé en croix et donnent l'impression qu'il porte une minerve...

 

Les manymonths sont fins, bébé garde une mobilité parfaite. Cerise sur le gâteau, pas besoin d'enlever et remettre 50 couches à chaque fois qu'on entre ou qu'on sort: la laine mérinos étant thermorégulatrice, elle permet à Polochon d'aller jouer au jardin et de rentrer à sa guise. Je n'ai que sa cagoule à lui mettre et ôter. Sauf par grand froid, bien sûr. Mais là encore, point de manteau épais, point de combi gênante: une combinaison de portage en polaire qui ne gêne pas ses mouvements par dessus et hop c'est parti!

 

Parlons portage d'ailleurs, puisque Polochon est un bébé porté: les vêtements manymonths sont parfaitement adaptés au portage. Fin et souples, ils permettent de respecter la position physiologique et de couvrir les petites chevilles qui peuvent se dénuder quand on installe. Il existe d'ailleurs des chaussons de portage super bien conçus et chauds chez manymonths.

 

Ils sont également complètement adaptés aux bébés en couches lavables, comme Polochon.

 

 

Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.

Les plus?

 

Les vêtements sont vraiment originaux et pratiques. J'aime particulièrement les bandanas ajustables, qui gardent les petits cous au chaud et les protègent des courant d'air, sans serrer, sans tenir trop chaud non plus en intérieur. D'ailleurs Polochon n'en n'a qu'un et j'ai très envie de lui en prendre un second...

Ils sont bien pensés, comme ces longuies évolutifs avec protections aux genoux. Géniaux pour les bébés à 4 pattes! 

Ils sont faciles à mettre et à enlever: là encore, pas de bataille avec bébé pour lui enfiler son pull, pas de 25 boutons à fermer sur un enfant de 2 ans qui gigote. 

Et quel bonheur de pouvoir entrer et sortir sans passer par la case emmitouflage, surtout quand on a un jardin et que les enfants entrent et sortent sans arrêt.

On peut en mettre plusieurs couches quand il fait très froid sans craindre l'effet bibendum.

 

Les moins?

 

La laine ne se lave pas facilement. Elle est dans une certaine mesure "auto-nettoyante" et contrairement aux autres vêtements de bébé, on peut les lui mettre plusieurs fois sans laver sauf accident. Il suffit le soir d'étendre à l'extérieur, et le matin c'est nettoyé...mais de temps à autres quand même il faut laver. J'ai donc de la lessive spéciale laine et je fais tourner ma machine cycle court, à froid, sans essorage. Puis j'étends à plat. J'attends donc d'avoir suffisamment de vêtements en laine sales pour éviter de faire tourner la machine pour 3 trucs. 

 

Quand il y a des petits accrocs, ce n'est pas aisé de les repriser. Le tissage spécial et la matière font qu'une cruche en couture comme moi n'y arrive pas vraiment...souvent le petit trou migre à côté de ma retouche. Car la laine est fragile et il arrive que des trous d'usure ou des accrocs apparaissent.

 

Ces vêtements sont si parfaits qu'ils deviennent adcitifs...on en veut toujours plus pour mette son bébé bien au chaud tout en restant à l'aise et...trop mimi! Donc attention à son compte en banque!

 

Où les trouver?

 

Il y a plusieurs distributeurs en France, comme Brindilles, Porte-Bonheur...et un marché d'occasion important, avec un groupe Facebook dédié d'ailleurs. Il faut également suivre les commandes groupées, qui permettent d'avoir des rabais.

 

Bref, tu auras compris que Polochon et moi, nous sommes fans.

 

Et toi, tu aimes les manymonths?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 06:42
Copyright Ma tribu photography

Copyright Ma tribu photography

Ptitsy Moloko, c'est ma marque coup de coeur dans le monde du portage, depuis plus de 4 ans maintenant.

 

Cécile, l'adorable et talentueuse créatrice de Mei-Tais, portes-bébés physiologiques, a aujourd'hui diversifié ses créations et a sorti un porte-bébé préformé: le cliptsy. Si tu me suis un peu, tu m'as vu porter Polochon avec, toujours avec le sourire!

 

Qu'est ce qu'un préformé? 

 

C'est un porte-bébé physiologique avec des bretelles rembourrées, qui se ferme par des clips.

Une fois les bretelles et la ceinture réglées sur le porteur, et le tablier sur le porté si le tablier est réglable, il est donc très rapide à installer et ne nécessite pas de nouage.

La plupart des préformés sont utilisables en gros à partir de 6-7 mois.

 

Et le cliptsy? C'est quoi?

 

C'est le préformé le plus confortable que j'ai essayé. 

 

Il a des atouts incomparables: le tissu est à la fois dense et soutenant, mais aussi suffisamment souple pour bien épouser le corps du porté. Ainsi, il respecte parfaitement sa position et sa morphologie. Ce tissu a été choisi, tissé et teint spécialement pour le cliptsy, et crois-moi si je te dis que faire tisser et teindre son propre tissu de portage en France c'est un sacré challenge...c'est un euphémisme. Ce tissu est du coton bio et oeko-tex.

 

Il est donc made in France, jusqu'au tissu, jusqu'à la teinture. 

 

Le confort pour le porteur est optimal: il est ajustable à toutes les morphologies, même les plus minces pourront le serrer à leur taille, et les porteurs généreux auront de la marge.

 

Les bretelles sont larges et rembourrées juste ce qu'il faut: les petites épaules comme les miennes seront ravies, mais les plus larges comme celles de l'homme, aussi. D'ailleurs chez nous, c'est l'homme qui l'utilise le plus, il en est fan.

 

Pour le porté, l'assise est juste parfaite et bébé se retrouve instantanément en position physiologique, comme dans un hamac, bien lové conte le porteur.

 

Tout est réglable sur le cliptsy (sauf la largeur de l'assise), de la hauteur du tablier à la longueur des bretelles, avec une grande amplitude. A la fois pour convenir à tous, mais aussi pour être évolutif le plus longtemps possible avec bébé.

 

La ceinture offre un amorti supplémentaire: le surplus rembourré se glisse sous la boucle pour encore plus de confort. Ainsi, le porteur n'a pas de grosse boucle au contact de son ventre.

 

La têtière/capuche a des lanières suffisamment longues pour être saisies facilement par le porteur, pour les attacher et protéger bébé du soleil ou offrir un meilleur maintien de la tête si bébé s'endort. C'est vraiment important, de ne pas avoir besoin de se contorsionner pour l'attacher en cas de sieste, crois-en une fille qui est trèèèès loin d'être hyperlaxe!

 

Les cliptys sont beaux...forcément, la créatrice a à la fois beaucoup de goût et beaucoup d'expérience en la matière. 

 

Les cliptys existent également en tissu d'écharpes, particulièrement en Château Coco et en Tinge Garden. Des marques très chères à mon coeur...Et c'est bôôôôô!

 

Selon la taille de bébé, tu trouveras des Cliptsys en taille standard, et en bambin pour les plus grands.

 

Je t'en montre quelques uns, en tissu Cliptsy, et quelques photos porté prises par la talentueuse Ma Tribu Photography.

 

Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.

Je vais t'avouer un secret: je rêve d'en avoir un dans la superbe Alice de Tinge Garden. Le graal ultime. Je te le montre, il est sublime:

Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.

 

Porter son bébé simplement, avec un confort incomparable et avec classe, voilà tout ce que permet le Cliptsy de Ptitsy Moloko. Un porte-bébé fait main, en toutes petites séries, voire en pièce unique, made in France et éthique...que demander de plus?

 

La prochaine vente aura lieu ce jeudi 26 janvier, sur la boutique Ptitsy Moloko, à 21h. Je te conseille d'être à l'heure, et rapide...

 

En attendant n'hésite pas à visiter le site, à suivre la page pour avoir toutes les informations sur les nouveautés et les ventes, et à rejoindre le groupe de fans sur Facebook.

 

Alors, ils te plaisent ces jolis Cliptsys?

Repost 0
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 06:59
Janvier en musique pour les diablotins: We love Disney 3.

Avec trois diablotins, on écoute beaucoup, beaucoup de musique pour enfant, mais pas que d'ailleurs, je te rassure.

 

Aujourd'hui je vais te parler des musiques qu'on écoute beaucoup avec eux en ce moment.

 

Le CD We love Disney 3.

 

Ce n'est pas un secret, nous sommes fans de Disney et de tout son univers. J'ai déjà les deux premiers opus et on les aime beaucoup, alors quand on m'a proposé le numéro 3, je n'ai pas hésité.

 

Et j'ai bien eu raison, il est super. En ce moment, c'est le CD qui tourne en boucle dans la voiture, et on reprend les chansons à tue-tête sans aucune honte!

 

C'est un CD de reprises très réussies par des artistes français des chansons Disney.

 

  1. Natasha St-Pier (Vers le ciel, extrait de Rebelle)
  2. Pauline Croze (Un morceau de sucre, extrait de Mary Poppins)
  3. Lilian Renaud (Je m’en vais, extrait de Frère des ours)
  4. Luce (C’est ça l’amour, extrait de Cendrillon)
  5. David Thibault (Je voudrais déjà être roi, extrait du Roi Lion)
  6. Laurie Darmon (Jamais je n’avouerai, extrait de Hercule)
  7. Damien Sargue (En été, extrait de La Reine des Neiges)
  8. Carla (L’Amour nous guidera, extrait du Roi Lion 2)
  9. MB14 (Des sauvages, extrait de Pocahontas)
  10. Priscilla Betti (Où est la vraie vie, extrait de Raiponce)
  11. Arcadian (Ne dormez pas, extrait de Mary Poppins)
  12. Pomme (Soleil brûlant, extrait de Rebelle)
  13. Cerise Calixte (Le bleu lumière, extrait de Vaiana)

 

J'ai ma petite préférence pour l'extrait de la Reine des Neige, mais mes diablotins ont chacun leur chanson favorite.

 

Un must-have quand on aime Disney, de 0 à 125 ans!

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 07:17
Mes trucs et astuces pour réussir son allaitement.

Je n'ai pas la prétention de tout savoir et de pouvoir résoudre tous les soucis que les femmes peuvent rencontrer en allaitant, mais avec maintenant presque 45 mois d'allaitement dans ma vie, pour 3 enfants, je commence à avoir un certain nombre de connaissances sur le sujet.

 

J'ai rencontré, surtout pour mon second allaitement, toutes sortes de soucis et les 15 premiers jours de Cromignon ont été très difficiles de ce côté là. Je te raconte d'ailleurs tout ça ici et . Des soucis de crevasse, des mauvais conseils, et j'étais très mal partie. Heureusement j'ai réussi à trouver les bonnes informations et j'ai finalement allaité Cromignon 2 ans avec bonheur, jusqu'à son sevrage naturel.

 

Comment bien démarrer sont allaitement?

 

Si l'allaitement est naturel, il peut aussi être difficile surtout au début de le mettre en place. S'informer pendant la grossesse me semble primordial. Et même si ce n'est ni son premier bébé ni son premier allaitement. Car chaque bébé est différent, chaque allaitement l'est aussi et on peut rencontrer des difficultés au second qu'on n'a pas connue au premier.

 

Le net est une mine d'infos, certes, mais attention à ne pas s'y perdre...trop d'infos tuent l'info! Le site de référence pour moi c'est celui de la Leache League, le seul endroit où j'ai trouvé les réponses à mes questions, et le personnes à contacter en cas d'urgence (ce qui fut le cas un 15 aout avec un bébé de 9 jours et les seins en sang).

Je conseille d'ailleurs d'y rechercher la conseillère la plus proche de chez toi et de participer avant d'accoucher à une réunion pour y apprendre notamment les positions d'allaitement les plus adaptées pour éviter les crevasses.

 

Attention aux faux amis.

 

Beaucoup de gens qui n'y connaissent pas grand chose se permettent souvent de donner des conseils farfelus, voire néfastes. Méfie toi de Tata Gertrude qui a allaité 3 jours il y a 46 ans mais qui va te vanter les effets de la gnôle sur les montées de lait. En règle générale, méfie toi des conseils de ton entourage, souvent mal informé, plein d'idées reçues. Mais attention aussi au corps médical. L'allaitement n'est pas étudié en médecine: ce n'est pas une maladie. Du coup, sauf pour ceux qui ont voulu se former particulièrement sur le sujet, les médecins (sages femmes, pédiatres, puéricultrices, infirmières et tout ce que tu peux croiser à la maternité et en PMI)  n'y connaissent pas forcément grand chose...et peuvent asséner des contre-vérités que l'on va croire puisqu'elles nous semblent légitimes.

J'ai pour ma part entendu une pédiatre me dire que "passé un an, le lait maternel n'est plus adapté au bébé". Le lait de vache si, sans doute...hem. Mieux vaut se fier aux recommandations de l'OMS-Organisation Mondiale de la Santé-  (ce sont des pontes à l'OMS, pas un vieux pédiatre qui a fait médecine en 1962): "L’allaitement exclusif au sein est recommandé jusqu’à l’âge de six mois. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par une autre alimentation." 

L'OMS parle bien de deux ans voire plus, ce qui est finalement la "norme" humaine, sauf dans nos pays "développés" pour tout un tas de raisons plus ou moins avouables (coucou Gallia &Co).

 

En ce qui me concerne, mon second allaitement a bien failli être foiré par une puéricultrice de la PMI. Auréolée de son statut, elle m'a conseillé de donner un sein seulement à chaque tétée. A un bébé d'une semaine. Résultat: engorgement de fou, mastite, douleurs atroces et 40 de fièvre. Je me suis finie avec 15 jours d'antibiotiques.

 

Donc méfiance. Avant de suivre un conseil, assure toi qu'il bien été donné par quelqu'un de compétent. Et vérifie sur le site de la Leache League.

 

Equipe toi.

 

Pour allaiter, on n'a pas besoin de grand chose si tout va bien. Mais il est préférable de parer à toute éventualité. Si tu te retrouves en galère un samedi à 23h, ça peut être une vraie cata. Tu trouveras ici mon trousseau idéal pour être prête à tout ou presque. J'y ajoute les coquillages d'allaitement, que j'ai découverts pour mon troisième bébé et que j'adore tant que j'en offre à toutes mes amies nouvelles mamans qui allaitent. 

 

Définis ton allaitement comme prioritaire.

 

Les premières semaines, bébé peut téter beaucoup, sans forcément être rythmé. Ca prend du temps. Ton corps va devoir s'habituer et prendre le rythme de fournir la quantité de lait pour ce petit bout. Tu auras des montées de lait intempestives, le temps que la production se régule. Prends le temps. Reste allongée avec ton bébé qui tête, s'endort, tête...et savoure. Ca dure 2 mois dans sa/ta vie. C'est de l'or. Fais du rien avec ton bébé.

Prends des forces autant que possible, repose toi, ne t'épuise pas en futilités comme le ménage ou la cuisine. Le rangement et les poussières attendront. Essaie de te faire aider, délègue à monsieur, aux grands, appelle des copains ou de la famille bienveillant et pas jugeant surtout. Tu peux demander une participation pour une aide ménagère à la CAF, dès le premier enfant. Peu de gens le savent.

Si c'est toi qui fais à manger, des menus simples et rapides tout en restant équilibrés sont tout à fait possibles: pâtes au fromage, pavé de saumon grillé, carottes râpées par exemple...La priorité, c'est toi, tes seins et bébé, pendant quelque semaines. Quand il sera rythmé et toi rodée, tu pourras reprendre une vie "normale".

 

Conseils pratiques.

 

Ici je vais te parler de manière empirique de ce qui a fonctionné pour moi.

Au début, donne les deux seins à chaque tétée. 10 minutes par sein, et puis recommence si bébé n'a pas fini, ce qui est fréquent pendant les premières semaines.

Pratique la position de la "madone inversée" qui permet au bébé de prendre toute l'aréole du sein, de bien apprendre à téter, de stimuler la production de lait tout en limitant les risques de crevasses. Tu trouveras une vidéo ici

Reste collée à ton bébé. Ca booste la production de lait. Et puis ça apaise bébé. Et c'est si bon.

Mange bien. Certains aliments vont favoriser la production de lait tout en limitant le risque de carences pour toi. Suite à une grossesse et un accouchement, on en a souvent. Au menu: lentilles, légumes secs, poissons gras, soupes diverses, légumes et fruits frais. Bois bois bois et rebois. De l'eau hein, pas des mojitos. Eventuellement de la bière sans alcool et des tisanes d'allaitement. Et rebois encore. Et pense à boire.

L'allaitement est la meilleure façon de nourrir son bébé, mais permet aussi de l'apaiser, le calmer, de tisser un lien très fort avec sa maman (vive l'ocytocine, hormone du bonheur qui est produite quand bébé tête). Cependant tu peux aussi l'apaiser autrement quand il faut vraiment que le sérial têteur te lâche le nichon: le portage en écharpe est magique et te permet en même temps de te rendre disponible pour autre chose: les grands, la gestion du quotidien...

Chaque bébé est différent et a des besoins différents. Tel bébé sera rythmé toutes les 3/4h dès la naissance et fera des tétées bien distinctes. Tel autre sera au sein 10h sur 24 pendant 3 ou 4 semaines. Ecoute toi et écoute le: il sait ce dont il a besoin et quand. L'allaitement, c'est à la demande.

Ne te prends pas la tête sur les heures des tétées, sur le fait qu'il tête beaucoup, moins aujourd'hui, plus demain. Il va se rythmer. Patience. 

 

Et surtout n'oublie pas de frapper aux bonnes portes en cas de doute, de souci. Informe toi sur le fonctionnement physiologique de l'allaitement, sur la lactation automatique qui intervient vers 3/4 mois, sur les éventuels pics de croissance, sur le fait que ton lait est forcément bon et que tu en as (presque) forcément toujours assez, le manque de lait étant selon la leache league un mythe très européen (coucou Gallia &Co) (oui parfois je crois en la théorie du complot). La plupart des allaitements se passent sans coup férir, mais sache ce qu'est une crevasse, une mastite, un engorgement, un canal bouché. Renseigne toi sur les freins de langue des bébés.

 

Garde à l'esprit que l'allaitement est si court dans une vie, et pourtant c'est une période tellement riche qu'elle vaut vraiment la peine d'être vécue avec bonheur aussi longtemps que maman et bébé le désirent.

 

 

Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 06:30
Le sweat polaire de portage Lennylamb: test et avis.

Quand on est une maman porteuse comme moi, l'hiver se pose la question de porter bébé en restant bien au chaud. Il y a plusieurs options, et certaines sont d'ailleurs complémentaires. Les manteaux de portage, ponchos, vestes...

 

Aujourd'hui je te parle d'un sweat en polaire que j'ai la chance d'avoir, celui de Lennylamb.

 

Lennylamb est une marque très connue dans le portage. Ils font des écharpes, des porte-bébé physiologiques et aussi des vêtements de portage.

 

J'ai déjà testé leur manteau, très chaud, et quand j'ai vu qu'ils sortaient un sweat en polaire bien chaud, j'ai sauté sur l'occasion.

 

Le sweat polaire de portage Lennylamb: test et avis.
Le sweat polaire de portage Lennylamb: test et avis.
Le sweat polaire de portage Lennylamb: test et avis.

J'aime:

 

Il est joli et original. Il est bien coupé et ne fait pas "sac" comme beaucoup de vêtements de portage. Il y a plusieurs choix de coloris.

 

Il tient bien chaud. Les finitions sont extra. J'aime beaucoup les manche, bien resserrées au bout pour un effet coupe-vent et qui ont un trou pour le pouce.

 

Le col immense est un super atout pour ce sweat. Il se met en col-snood bien chaud ou se relève sur la tête pur faire bonnet. 

 

Bébé est bien couvert, il n'y a pas d'ouverture par laquelle le ventru le froid pourrait s'engouffrer. Un lien de serrage au niveau de son cou permet d'ajuster au lieu à la taille de l'enfant.

 

Il est très complet, il est livré avec des chaussons  et un bonnet bébé assortis.

 

Je ne porte quasi plus qu'en dorsal, mais en ventral il y une poche sur le dos de bébé pour se mettre les mains au chaud.

 

Son prix est très abordable: autour de 60/65e.

 

Il est distribué entre autres par une super boutique itinérante qui vaut le détour: Kangooroule.

 

Je te montre aussi un autre coloris que le mien et en portage ventral. N'hésite pas à aller voir, il y a beaucoup de choix de couleurs.

Le sweat polaire de portage Lennylamb: test et avis.
Le sweat polaire de portage Lennylamb: test et avis.

 

J'aime moins: 

 

J'ai vraiment beaucoup de mal à l'enfiler seule en portage dorsal. Je n'y suis pas arrivé une seule fois. Et même pour l'enlever c'est très loin d'être évident. Je suis très loin d'être  hyperlaxe, mais même en étant très souple je doute que la manipulation soit aisée.

 

J'aurais aimé qu'il soit resserré en bas, et un peu plus long. En cas de gros coup de vent, le froid peut s'engouffrer par en dessous.

 

En conclusion: c'est un très bon sweat de portage, vraiment très chaud, qui me permet de me passer d'un gros manteau de portage encombrant et lourd. Son prix et le fait qu'il soit joli et bien coupé le placent à mon avis en tête de sweats de cette catégorie.

 

Et toi, tu portes ton bébé avec des vêtements adaptés?

 

Repost 0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 06:19
Créa'zou: jolis habits pour nos petits.

Depuis des années maintenant, je suis le blog et l'actualité Facebook d'une chic maman de famille nombreuse, Pauline.

 

Pauline c'est une chouette nana, et elle est aussi très douée de ses mains. Mais très. En fait par rapport à moi qui sait à peine recoudre un bouton, elle est à l'opposé, tu vois? 

Il y a quelques temps, elle s'est lancée dans l'ouverture d'une page pour commercialiser ses créations: Créa'zou.

 

J'ai eu la chance de recevoir pour Polochon deux panta'portages, de confortables pantalons super respectueux de la motricité des petits, jolis comme tout, hyper bien finis et évolutifs.

 

J'ai rarement vu des créations maison aussi bien finies, crois moi, et je commence à avoir de l'expérience en la matière. Car je préfère en général acheter aux créateurs directement, c'est bien plus sympa, éthique et original.

 

En plus elle a rajouté à son envoi une gentille attention pour Polochon: des magnets en tissu pour le frigo, lui qui adore ça, il s'éclate avec et ils sont super mignons.

 

Créa'zou: jolis habits pour nos petits.
Créa'zou: jolis habits pour nos petits.
Créa'zou: jolis habits pour nos petits.

Les pantalons sont vraiment jolis, ils vont très bien à Polochon et il pourra les porter très longtemps, grâce à la ceinture bien large qui se retourne, et aux élastiques aux chevilles.

Ils sont totalement adaptés aux couches lavables et au portage.

 

Je te montre quelques autres vêtements qu'elle réalise, n'hésite pas à la contacter, elle est super à l'écoute et très inventive!

Des pantalons, des guêtres, des snoods, mais aussi des bouillottes...elle sait tout faire!

Créa'zou: jolis habits pour nos petits.
Créa'zou: jolis habits pour nos petits.
Créa'zou: jolis habits pour nos petits.
Créa'zou: jolis habits pour nos petits.

Alors, tu aimes toi aussi les créations de Pauline?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog