Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:19
"La magie du rangement" de Marie Kondo: test et avis.

Depuis quelques mois, j'ai lu La Magie du rangement de Marie Kondo, qui fait un tabac ces derniers temps. La méthode KonMari, on lit ça partout...beaucoup en parlent sans avoir lu le bouquin d'ailleurs, ce qui a le don de me faire un peu sourire mais bref, c'est un autre débat.

 

Je vais essayer de t'en faire un petit topo rapide, et te donner mes impressions. Attention, c'est ma lecture, et mon ressenti perso: quelqu'un d'autre appréciera différemment certainement.

 

J'ai aimé:

 

J'ai vraiment aimé lire ce bouquin. Pour un livre de conseils de rangement et d'organisation, il est très sympa. Il se lit vite, et il est même amusant. Dieu sait que ce n'est pas le cas de tous! On m'avait par exemple recommandé l'Art de la simplicité de Dominique Loreau...qui est pour moi sans conseils pratiques, théorique et décousu, à la gloire de l'auteur et surtout horriblement sexiste et plein d'injonctions faites aux femmes...bref, à ne lire que si tu penses que la place d'une femme est chez elle à attendre son mari avec une maison clean, des gosses au garde à vous, un repas parfait tout fumant, la peau bien douce et un ruban dans les cheveux. Ce qui n'est pas mon cas, chacun sont truc.

 

Le style est léger, dynamique, enlevé. Les conseils pratiques sont agrémentés d'anecdotes rigolotes et rassurantes sur le bordel que certains peuvent avoir chez eux...Entre les collectionneurs de rouleaux de sopalin et ceux qui entassent l'intégralité de leur garde robe sur leur lit pour le mettre par terre le soir et le remettre sur le lit le matin...j'ai bien ri plusieurs fois! Je ne sais pas si ces anecdotes sont vraies, mais elles ont le mérite rendre l'ouvrage amusant et de dédramatiser le sujet.

 

J'ai appris:

 

Les conseils de rangement sont assez sommaires finalement. L'ensemble est tourné vers le tri et l'attribution d'une place pour chaque chose. Attention, il ne s'agit pas d'un livre minimaliste, on est dans l'épuration mais pas dans la nudité. J'ai aimé le critère de tri unique de Marie Kondo: quand on hésite à garder ou à se débarrasser de quelque chose, on le prend dans ses mains, et on se demande si cet objet nous apporte du plaisir. C'est le seul critère de choix. Et c'est pas con du tout. Le bonheur, c'est aussi d'être entouré d'objets qui nous font plaisir. J'ai opéré une vague de tri importante selon ce critère, et c'est très efficace.

L'homme a été encore plus radical que moi: il n'a plus de fringues, ou presque...

 

Des choses évidentes qui sont sous notre nez, tellement qu'on ne le voit plus. Par exemple: une maison ordonnée le reste. Une maison désordonnée le reste aussi et on s'épuise à passer son temps à la ranger. Tant qu'on a trop de choses, et que chaque objet n'a pas sa place attribuée, une maison ne peut pas être ordonnée. C'est couillon hein, mais c'est carrément vrai. Rien de plus facile que nettoyer vite fait un intérieur qui n'est pas encombré, et que remettre les objets à leur place quand ils en ont une.

 

Les papiers dont on se fait une montagne, sont aisément rangeables finalement avec un seul conseil: une pile pour ce qu'on garde (dans un trieur...), une pile pour ce qui doit être traité rapidement. Et un créneau temporel défini pour s'en occuper.

 

Et plein de conseils par rapport a nos sacs à main, aux tiroirs souvent pleins de bidules, aux objets qu'on nous a offerts mais qu'on n'aime pas mais qu'on n'ose ni jeter ni donner ni vendre (c'est un cadeau ça ne se fait pas...mais finalement si!)...

 

Déstocker plein de choses permet de faire des dons, et aussi de gagner un peu d'argent en vendant ce qui peut l'être.

 

J'ai eu du mal:

 

Marie Kondo est visiblement une jeune femme sans enfants. Il m'est vraiment impossible avec mes 3 diablotins de trier toute ma maison d'un coup, comme elle le préconise. Il me faudrait plusieurs jours non stop, et ce n'est pas possible, j'ai le quotidien à gérer. Du coup, j'ai étalé le tri sur un terme plus long. Ce qui rend la méthode moins efficace: le but est de rendre sa maison ordonnée et triée d'un coup, afin d'en voir immédiatement les bénéfices et d'ensuite la maintenir plus facilement en l'état.

 

De la même façon, quid du tri du bazar de jouets? Je ne peux pas me permettre de vendre ou donner la moitié des jouets de mes enfants sous prétexte qu'ils n'ont pas de place attribuée et qu'ils ne me procurent pas de joie...Pour le moment les deux chambres des grands échappent donc à la méthode KonMari...en grande partie (j'ai quand même bazardé quelques trucs mais chut, ils n'en savent rien!).

 

Marie Kondo préconise de jeter. Il semble qu'au Japon la revente et le don soient peu pratiqués. Ce qui n'est pas le cas pour moi: je ne jette que ce qui est vraiment inutilisable. Le reste, soit je donne, soit je vends. Ce qui prend du temps. Donc il faut stocker en attendant...et le tri initial devient rapidement stockage ailleurs, dans des caisses, en attendant que les objets trouvent une seconde vie.

 

Trier et jeter souvenirs et photos, c'est vraiment l'étape finale de la méthode que je ne pense pas pouvoir réaliser, j'y suis trop attachée.

 

La méthode de pliage du linge est très intéressante, mais elle implique d'avoir placards, étagères et tiroirs aux bonnes dimensions, ce qui n'est pas mon cas.

 

Mon avis:

 

Malgré le manque d'adaptation à ma vie actuelle, j'ai beaucoup aimé lire ce livre. Il y a quelques longueurs, quelques redondances, Marie Kondo se plaît à rappeler à quel point elle est passionnée par le rangement tout au long d livre par exemple...et j'ai noté une ou deux injonctions aux femmes qui montrent sans le dire que le public visé est plutôt féminin (Madame range et entretien la maison, sexisme ordinaire, j'ai du mal...) mais ça reste diffus et tolérable.

 

J'ai retrouvé l'espoir que j'avais un peu perdu d'avoir une maison ordonnée. Je commençais à me dire que c'était foutu, qu'on était 5 bordéliques dans cette baraque et qu'il ne me restait qu'à baisser les bras. Mais il n'en n'est rien si on fait attention à ne pas se laisser envahir par les objets et qu'on réfléchit un peu pour leur attribuer une place habituelle. 

 

Aujourd'hui, si tu viens chez moi, tu ne verras peut-être pas (encore?) grande différence. Mais moi, je la ressens. Entre ce que j'ai jeté, ce que j'ai ordonné, ce que j'arrive mieux à gérer et les idées que j'ai pour l'avenir quand j'aurais le temps de les appliquer, je me sens vraiment mieux dans ma maison et j'ai gagné du temps en réel en ce qui concerne ménage et rangement.

 

Si tu cherches idées et conseil pour ordonner ta maison, je te conseille vivement de lire ce livre. 

 

 

Repost 0
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 13:34
L'imagerie des bébés, Fleurus et Disney! (cadeau dedans!)

Nous lisons des histoires au Cromignon et à la Pouillette depuis leur naissance, la lecture chez nous, c'est la vie!

 

Une collection que nous aimons beaucoup pour les premières années, c'est l'Imagerie des bébés, chez Fleurus.

 

Le format est facile à manipuler pour les petites mains, les pages et la couverture bien solides, les illustrations en pâte à modeler tout en rondeurs et en douceur.

Les thèmes, jusqu'ici, abordaient la vie quotidienne, mais ça, c'était avant.

 

Aujourd'hui sort une nouvelle collection, née de la collaboration avec Disney.

4 jolis albums font découvrir à nos petits des histoires classiques et leur univers.

 

J'ai eu la chance de recevoir Dumbo etc'est une très chouette découverte: l'histoire est simplifiée pour les plus petits, et l'enfant découvre par ce biais le cirque et se animaux.

 

Aujourd'hui paraissent également Nemo, Bambi et les Aristochats.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, je compte bien nous équiper!

 

La bonne nouvelle, c'est que l'un d'entre vous va avoir, comme moi, la chance de démarrer cette collection avec le livre: Nemo.

 

 

LE JEU

 

 

-Tu me laisses en commentaire le lien URL de ton album préféré chez Fleurus Jeunesse.

 

Une chance supplémentaire à chacune de ces opérations:

 

- liker la page facebook des imageries Fleurus.

 

- me suivre sur facebook et hellocoton

 

- relayer ce concours sur tes réseaux sociaux

 

- être insrit à ma newsletter. En laissant de quoi t'identifier et identifier tes partages.

 

Tu peux jouer jusqu'au dimanche 20 septembre 23h59. Ensuite, je ferais un tirage au sort et je donnerais le résultat en edit de cet article et sur facebook.

 

Ce concours est réservé à la France métropolitaine.

 

 

Edit du 2 octobre

 

 

Random a parlé, c'est Isabelle de Guinzan qui gagne!

Bravo, j'attends tes coordonnées à pdiables@yahoo.fr!

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 05:58
Nos livres pour préparer les enfants à l'arrivée de bébé.

Chez les PetitsDiables, on lit. Je dirais même que nous somme une famille de lecteurs compulsifs. Il n'y a qu'à regarder la montagne de bouquins qu'il y a dans chaque pièce de la maison.

 

A chaque fois que mes enfants se posent certaines questions, qu'une étape se franchit, qu'un évènement se profile, on aborde le sujet notamment par la lecture.

 

Le sujet du moment, bien sûr, c'est l'arrivée d'un nouveau petit diablotin cet automne. Alors pour préparer le Cromignon, presque 4 ans au compteur, au mieux, j'ai ressorti les livres que j'avais acheté pour la Pouillette et j'en ai rajouté quelques uns.

 

Je commence par ce très joli bouquin, un vrai classique: Bébé, de Fran Manushkin et Ronald Himler, chez l'Ecole des Loisirs.

Dans cet album aux jolies illustrations toutes douces, simples et en noir et blanc, on voit le bébé dans le ventre de sa maman...et ce bébé n'a pas envie du tout d'en sortir! Le reste de la famille va tenter de le décider avec des arguments plus ou moins convaincants. Une jolie petite histoire toute mignonne, un vrai indispensable à mon avis.

 

Nos livres pour préparer les enfants à l'arrivée de bébé.

Attendre un bébé, de Nathalie Bélineau, chez Fleurus, est un documentaire très adaptés aux petits. Il répond aux questions des enfants sur ce qui se passe quand maman attend un nouveau bébé. Aussi bien dans le corps que dans la vie quotidienne.

Cromignon aime beaucoup ce livre, il y voit de nombreuses similitudes avec notre vie et pose beaucoup des questions complémentaires à chaque lecture. Je pense qu'un bon documentaire comme celui-ci est un super outil pour accompagner les enfants durant la grossesse de leur maman.

Nos livres pour préparer les enfants à l'arrivée de bébé.

Chaque petit héros de nos enfants a son livre qui parle de l'arrivée d'un bébé...ici, c'est T'choupi a une petite soeur, de Thierry Courtin, chez Nathan. J'aime bien ce petit album tout simple, qui raconte comment T'choupi a accueilli sa petite soeur à la maison après sa naissance. Pas forcément facile, l'arrivée du bébé le rend tout de même très heureux et...très curieux!

Nos livres pour préparer les enfants à l'arrivée de bébé.

Tout change d'Anthony Browne, chez Kaleidoscope, est un vrai coup de coeur, tant pour le Cromignon que pour moi.

J'adore cet auteur, et sur ce sujet, il est vraiment au top.

L'album, toujours aussi magnifiquement illustré, raconte comment tout semble se transformer, muter, évoluer, de façon très bizarre autour de Joseph, le petit garçon. Il est un peu inquiet, et se demande ce qu'il se passe...le fauteuil du salon se change en gorille par exemple (la métamorphose préférée de Cromignon!). Finalement, tous ces chamboulements sont simplement la métaphore du changement apporté dans sa vie par l'arrivée d'un nouveau bébé.

A lire à son enfant absolument en cas de grossesse, à mon avis!

Nos livres pour préparer les enfants à l'arrivée de bébé.

Attendre un petit frère ou une petite soeur etUn bébé à la maison, de Catherine Dolto chez Gallimard Jeunesse, sont encore deux excellents albums dans cette collection. On en a déjà plusieurs, sur d'autres sujets, et pour le moment je les trouves justes et très adaptés aux petits.

Ils expliquent les sentiments ressentis par l'enfant qui devient grand frère, les positifs, les négatifs, ce qui change dans sa vie. Le premier explique aussi ce qu'il se passe dans le corps de la maman, que fait bébé dans le ventre. Vite lus, clairs et déculpabilisants quant aux émotions, ils sont devenus des incontournables de la bibliothèque de Cromignon.

 

Voilà notre petite collection pour accompagner Cromignon et le préparer à devenir grand frère...si tu as d'autres suggestions, n'hésite pas à me les faire en commentaire

Repost 0
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 07:05

J'ai la chance de faire partie du Disney social club, qui me permet régulièrement de te faire part de nouveautés en avant-première, de profiter de bons plans et de t'en offrir aussi, de temps en temps....et Disney, j'adore!

C'est vraiment mon côté "je ne veux pas grandir", je suis toujours aussi fan.

 

donald.jpg

 

Ce qui est super, c'est que l'homme aussi est addict. A tel point que pour son anniv' l'an dernier, je lui ai offert un abonnement à Picsou magazine, véridique.

Quant à la Pouillette, bien sûr, elle adore...

Et le Cromignon commence aussi.

 

Alors on a tous sauté de joie quand j'ai reçu deux tomes inédits des Trésors de Donald!

A l'occasion des 80 ans du célèbre et non moins râleur canard, on trouve en kiosque, depuis le 23 mai, ces magnifiques collectors.

 

Je les ai lus...à la plage. Et l'homme aussi.

 

Tu pourra y apprendre l'histoire de Donald et de son univers, en France et ailleurs.

Mais surtout bien rire!

 

J'ai redécouvert certains personnages que j'avais oubliés, comme Fantomiald et Popop.

 

Attention, c'est une édition limitée: ils sont sortis à 100 000 exemplaires, il n'y en aura donc pas pour tout le monde...

Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 05:28

Pas de terrible 2 chez nous, le Cromignon est terrible par périodes...et il le fait savoir par des explosions de colère.

Ca dure depuis ses 12 mois, en gros.


Il y a eu la période des cris-en-courant-partout. Puis celle le l'agressivité envers les autres, période fort dure, qui m'a fait verser quels larmes, en me demandant quel monstre j'avais enfanté et ce que j'avais pu louper.

Qu'est ce que je pouvais faire.

 

Aujourd'hui les colères se manifestent avec ou sans motif apparent, parfois il se couche par terre en criant sans que je puisse savoir ce qui ne va pas, parfois c'est parce qu'il ne veut pas aller là, ou là, parfois parce qu'il veut quelque chose que je lui refuse...


 

La lecture de livres sur le sujet nous aide beaucoup, Cromignon les réclame beaucoup, il en parle quand on a des discussion autour de ses colères.

 

Alors je te présente aujourd'hui ceux qu'il préfère...

 

* D'abord un classique: Grosse colère, de Mireille d'Allancé.


 

Grosse-colere.gif

 


Robert est fatigué, il parle mal à son père et est envoyé dans sa chambre pour se calmer. Et là, une grosse colère sort de lui et sème le désordre autour d'elle...avant que Robert n'y mette bon ordre.

Ce que j'ai aimé dans cette histoire, c'est que la colère est envisagée comme une entité extérieure à l'enfant: c'est la colère qui agit, pas l'enfant. Ainsi on peut lui faire comprendre qu'il n'est pas "mauvais" parce qu'il se met en colère, mais que c'est la colère, et ses effets, qui sont déplaisants et qu'il faut maîtriser.


 

* La colère de Totam, de Xavier Deneux

 

totam.png

 

Totam n'est pas content: il a construit une pyramide mais elle s'écroule tout le temps. Alors il se fâche, pleure et jette son doudou. Heureusement que sa copine Lili a de quoi faire diversion...

Ici ce que j'aime c'est qu'on a un motif de colère récurent: le fait de ne pas réussir à faire quelque chose tout seul. Cromignon s'énerve parfois, car il est très indépendant mais n'arrive pas toujours à ses fins...

 

* Pourquoi Malo est-il en colère?de Karine-Marie Amiot

 

malo.png

 

Malo se met en colère pour plusieurs raisons: il veut un jouet que sa maman ne veut pas lui acheter, il ne veut pas que sa grand-mère téléphone...etc.

J'ai aimé qu'on puisse aborder plusieurs cause aux colères des petits, avec des exlpications détaillées sur ce que ressent l'enfant et pourquoi. a la fin du livre, il y a des conseils pour savoir comment minimiser les effets de la colère, et pour la dédramatiser, aussi.

 

* Les colères, de Catherine Dolto

 

colere.jpg

 

Dans ce livre, on fait le tour de la personification de la colère comme étant un élément extérieur à l'enfant: gorille ou tigre qui prend un peu possession du corps pour s'exprimer. J'ai bien aimé cet aspect là, et aussi le fait de montrer que les colères ne sont pas à 100% négatives: si elles sont difficiles à gérer pendant la crise, elles permettent aussi aux parents d'éduquer et à l'enfant de grandir et de mieux se connaître.

Ce qui permet de finir le livre sur une note positive.

 


Cromignon demande souvent à les lire, il est très intéréssé par les motifs des colères et je suis convaincue que ça lui fait du bien, que ça l'aide à mieux gérer ses sautes d'humeur. Par exemple quand il commence une crise, j'arrive parfois à la désamorcer en lui parlant de Totam, ou de Malo, et des motifs de leurs colères: "Tu te souviens, Cromignon, Totam non plus n'était pas content quand...".


 

Si tu as d'autres références à me conseiller, je prends!

 

 

 

Repost 0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 08:02

Depuis la naissance du Cromignon, je lis beaucoup de BD.


Chez moi, c'est par phases.


DSCF0727.JPG

J'ai une petite collection de BD, que je relis à loisirs: tous les Tintin, les Lucky Luke, les Astérix, les Gaston Lagaffe et les Iznogood.

Plus quelques Enki Bilal, Corto Maltese.

J'ai aussi Murena, que j'adore!


Mais comme je ne peux pas tout acheter, j'emprunte chaque semaine une pile de BD à la bibliothèque.


En ce moment, je lis cette saga moyenâgeuse:

 

Les Aigles Décapitées.


J'aime bien, même si je trouve les dessins inégaux.

L'histoire me plaît beaucoup: les aventures d'un petit noble sous Louis IX, de bataille pour un fief en croisade, en passant par des amours médiévales...


Fan d'histoire de France, j'aime bien ce genre de BD.

Tout en m'évadant par la lecture, je révise un peu mes classiques.


Le petit plus de cette série: un texte imagé ponctué d'expressions en ancien français.

Il y a moult tomes, ce qui me promets encore de belles heures de lecture!

 

Ma lecture du moment, pour Virginie B.

Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog