Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 18:08

DSCF8504.JPG

Elle n'est pas classe, ma gigoteuse d'été?

 

Au début de l'été, quand on a commencé à avoir bien chaud, s'est posée la question de la gigoteuse.

Parce que le Cromignon dort en gigoteuse, et je ne me voyais pas le coucher sans rien sur lui. Je ne voulais pas non plus lui mettre un drap, car je suis une flippée de l'étouffement.


J'ai vu chez une amie une gigoteuse en drap, avec une seule couche: juste un drap cousu en gigoteuse, avec une fermeture éclair.

Et je me suis donc mise en quête de la chose.


Figure toi qu'une gigoteuse en drap, ça ne se trouve pas sous les sabots du premier âne venu! (oui, il y a plein d'ânes par ici). J'ai trouvé des gigoteuses d'été, mais toujours molletonnées, alors quand il fait 40°, c'est toujours trop chaud. J'ai trouvé un seul site qui vend des gigoteuses en drap. 25 euros la gigoteuse, hors frais de port. C'est juste un bout de drap, hein, donc j'ai trouvé ça abusé. Moches en plus. Et d'occase, rien du tout.

 

Et puis j'ai pensé à ma copinaute Séverine. Séverine, c'est une fée avec ses doigts. Elle couds et fabrique de super trucs, dont elle parle, entre autres choses, sur son blog, ici. Et en prime c'est une fille adorable. Moi, je suis tout le contraire avec mes doigts (oui parce qu'évidement je suis une fille adorable, aussi!;), je suis une quiche. Je ne sais même pas coudre un ourlet, ce qui, lorsqu'on mesure moins d'1m60, est un vrai souci. Alors je lui ai fait part de mon problème...


Et cette merveilleuse fille a cousu au Cromignon deux superbes gigoteuses en drap, différentes chacune, trop, trop belles, dans du super tissu, enfin je n'aurais même pas pu imaginer des gigoteuses d'été aussi jolies. Je ne te raconte pas les finitions, le souci du détail, les jolis boutons...tout est parfait, mieux c'est pas possible!


Séverine, tu as sauvé le sommeil du Cromignon cet été! Il adore ses gigoteuses, il enfouis sa petite tête dedans avec délices quand je le couche, un vrai bonheur!

 

Merci 1000 fois! Regarde, le Cromignon t'appaudit! 

DSCF8509.JPG

 

Et toi, tu as aussi fait de belles découvertes sur la blogo?

 

C'est mon Quoi de neuf les Loulous, même si ça n'est plus si neuf, chez Anaïs et MamanPoussinou!

Repost 0
Published by petitdiable - dans Vie des diablotins
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 05:30

DSCF8753.JPGJe voudrais juste dire que parfois, ma vie est un rêve. Parfois le rêve est un peu teinté, mais je n'en parlerais pas ici!


Un gentil mari près de moi...deux beaux enfants heureux en bonne santé...une jolie maison à installer...un congé parental pour bien profiter...un coin de France sympa pour vivre...

Mais je voudrais détailler.

Mon homme est un amour. Là je ne t'apprend rien, c'est évident, c'est pour ça que je l'ai épousé, non?


Ma Pouillette est une petite fille adorable. Elle est bonne élève, sociable, elle sait se défendre. Elle est passionnée par le sport, la gym en l'occurrence, qu'elle pratique depuis ses 4 ans. Et elle eut intégrer une section sportive en 6ème. Elle est est autonome, et m'aide beaucoup avec son frère. Elle prépare les salades de tomate et passe la serpillère. Elle est drôle et sensible. Elle est obéissante. Elle ne ma jamais posé le moindre souci, depuis sa naissance. Que du bonheur.


Mon Cromignon est un bébé dans le sens plein du terme. Il est rigolard, il dort très bien, mange encore mieux. Il ne tient pas en place, et nous fait des blagues en se cachant. Quand il fait une connerie et qu'on le dispute, soit il fait une tête de malheur, soit il tente de nous charmer à grand coup de sourires à tomber. Il aime être porté avec tous mes moyens de portage physio, et ça tombe bien, j'adore le porter!


Quant au lapin, c'est un animal sympa, pas compliqué (sauf quand elle refuse de manger...c'est un lapin anorexique!) et qui nous donne quand même des témoignages d'affections très touchants.


Ma maison me plaît. Il faut encore tout installer, mais je laisse ça pour les mauvais jours. Pour le moment, je profite du beau temps, de la plage, des balades en montagne.  Elle est plutôt spacieuse, et même si elle n'est pas parfaite, on s'y sent bien. Le jardin est chouette, ni trop grand ni trop petit.


Je vis dans un coin très agréable. Ici, c'est beau. Il fait chaud. On se baigne tout l'été, on va skier l'hiver. On randonne en montagne. On fait de chouettes vides-greniers. La Pouillette fait de la voile.


J'ai pu prendre un congé parental. Je vis tranquille, au rythme du Cromignon et des activités de la Pouillette. Je devrais reprendre en mai, pour les 21 mois de bébé. On verra d'ici là.

Alors oui, parfois, j'ai peur, car je sais que l'avenir me réserve sans doute de bonnes mais aussi de mauvaises surprises. Mais en attendant, je continue de vivre mon rêve éveillé...

 

C'est pour le Défi du jeudi chez MaCyMa et Sysyinthecity!

 

 

Repost 0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 06:00

DSCF7629Comme tu le sais si me lis de temps en temps, je suis une nordiste exilée volontaire dans le sud. Il y a un an, nous sommes partis, l'homme, la Pouillette, le Cromignon de 11 jours, le lapin et moi. Nous avons laissé le 93, où je vivais depuis toujours (à part une parenthèse parisienne intra muros de quelques années). 

J'ai quitté le peu de famille que j'ai. J'ai quitté mes amis. Mon collège où je bossais depuis 11 ans.

Je suis arrivée à Perpignan. Le soleil, la mer, la montagne, l'Espagne, et le vent, ont changé ma vie.

Je commence une petite rubrique dans laquelle je vais parler de ce qui a changé...pour que les amis parisiens rêvent encore plus, où cessent de rêver!

 

Je vais te parler d'un truc fort glamour. Le linge. Corvée s'il en est.


Dans le 93, je vivais dans 65m2. Avec un chouette balcon, vachement grand. Mais vu qu'il fait froid et humide 10 mois par an, pas moyen d'étendre son linge dehors. Vu que l'appart est petit, pas moyen de mettre un grand étendoir où que ce soit. Donc on a mis des fils au dessus de la baignoire, et on étend le linge là.


Comment rendre une tâche ingrate, étendre le linge, encore plus ingrate? En devant pour la mener à bien:

-vider la machine dans une bassine.

-transporter la bassine dans la salle de bain

-poser la bassine en équilibre vachement instable sur le lavabo

-escalader la baignoire, sans chaussettes, parce que sinon, boum, comme dirait le Cromignon

-prendre le linge et, tout en évitant de perdre l'équilibre (sinon re-boum, comme le redirait le Cromignon, qui de toutes façons dit "boum" 300 fois par jour) étendre tant bien que mal, et donc mal, le linge.


Une fois sur deux, tu te casse la gueule, tu fais tomber la bassine sur le sol avec tout le linge mouillé par terre, il n'y a pas assez de place pour tout étendre. Invariablement, tu te fais un torticolis. Et tout aussi invariablement, ton linge mettra 4 jours à sécher entre octobre et mai. 3 jours les autres mois.

Et il va puer une fois sur deux.

La salle de bain sentira également le chien mouillé.

Charmant, quoi.

 

En arrivant à Perpi, j'avais un appart de 100m2. Déjà, on respire.

La machine à laver se trouvait dans la cuisine, qui donnait sur un balcon, sur lequel était installé un séchoir. Tu as suivi? Sinon regarde la photo au-dessus, c'est parlant.

 

Comment transformer une tâche ingrate en moment sympa et frais? Comme ça, ma bonne dame:


-vider la machine dans une bassine. En ce qui me concerne, c'est la même bassine, elle a suivi. Mais tu fais ce que tu veux hein, tu peux t'en payer une autre pour marquer le coup. 5 euros chez Babou.

-faire 4 pas pour se retrouver sur le balcon. Non, je n'ouvre pas la fenêtre avant, car la fenêtre est toujours ouverte. Ben oui. (bon je frime là, on ferme de décembre à février).

-poser la bassine sur la petite table.

-étendre son lige dans le vide.

-Faire tomber une pince à linge et un body du Cromignon,  dans le jardin du voisin du dessous, charmant monsieur qui me les rendra en rigolant. (j'ai toujours fait extrêmement attention à ne pas faire tomber de culotte...).

C'est fini.

 

Match 1: Perpi gagnant par K.O.!

Repost 0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:00

Le Cromignon a un rythme...particulier pour un bébé de 13 mois. Enfin, il a ce rythme depuis qu'il a 3 mois, en fait, à peu de choses près.


C'est un couche tard. Et un lève-tard. Comme sa soeur avant lui, et comme moi. Est-ce que c'est génétique? Est-ce que mes enfants se sont calés sur mon rythme? 


Quoi qu'il en soit, il va dormir le soir, à 10h30. Allez savoir pourquoi ça en énerve certains?


Les petites phrases des proches: "ça n'est pas on pour lui". Ah bon? Pourquoi? Le Cromignon est en pleine forme. Il se développe tout à fait normalement. De plus, il peut voir son papa le soir après le travail, ce qui est chouette pour les deux.


"Comment tu feras quand il ira à l'école?" D'une part j'ai encore 2 ans pour y penser. Ensuite, c'est très simple, je ferais comme avec la Pouillette avant lui. Je le réveillerais, il mettra 3 jours à se caler, et ensuite pas de problème. Après tout, nous autres adultes, est-ce qu'on a le même rythme tous les jours, 375 jours par an?


"Tu ne peux pas profiter de ta soirée". D'une part, c'est mon problème. D'autre part, c'est faux, le Cromignon faisant encore deux siestes par jour, dont une autour de 19h-20h, donc je peux dîner pépère. Et pour finir sur ce sujet-là, je ne pense pas qu'il faille absolument que les gamins soient au lit pour "profiter" de sa soirée.


"Tu ne peux pas te coucher tôt si tu es fatiguée". C'est vrai. Maintenant, je ne sais pas pour toi, mais moi, avant 10h30, de toutes façons, c'est uniquement en cas de gastro intense.


"Tu n'as pas le temps de faire quoi que ce soit le matin." C'est vrai. Mais perso, je préfère dormir tranquille plutôt que passer la serpillère ou aller a supermarché. Chacun ses goûts! Quant aux weekends, si je veux faire quelque chose un peu tôt, eh bien je le réveille, il n'y a pas mort d'homme.


Et surtout, surtout...pourquoi donc les gens se permettent de donner leur avis alors qu'on ne leur a rien demandé????

 

C'est mon pavé dans la mare de la Mère Cane!pavédanslamare

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 06:15

ptits-bonheursLa semaine de la rentrée, active, mais positive! Pourtant j'avais peur...

 

J'avais peur pour la Pouillette. Changer deux fois d'école en deux ans, ça fait beaucoup. L'an dernier il lui avait fallu deux semaines pour avoir ses premières copines. Cette fois, le premier soir, c'était déjà parti! Son école semble vraiment bien. Par rapport à l'an dernier, je peux la laisser à l'étude au jour le jour, et c'est bien pratique, si j'ai un souci, ou le Cromignon à aller chercher en même temps. Avant il fallait l'inscrire pour des jours fixes, pour toute l'année. Si jamais j'avais du retard, ma fille était dans la rue!

 

J'avais peur pour le Cromignon. Il va aller deux après -midi apr semaine en halte garderie, et on a fait son adaptation sur la semaine. Je peux te dire qu'il s'est adapté! Il s'éclate tout le temps, à explorer les coins et recoins, à faire l'acrobate sur les poutres, à faire du toboggan...et quand je viens le chercher, il crie "maman!" et vient en courant se jeter dans mes bras. Pas un pleur quand je pars, juste une petite moue triste.

 

J'avais peur pour l'homme, qui fait sa rentrée aussi. Peur qu'il ait un emploi du temps pourri, peur qu'il retrouve un certain terrible élève de l'an dernier. Mais non, il a un bon emploi du temps, et l'abominable Kevin est passé en 4ème...(le prend pas pour toi si ton fils/cousin/neveu/frère s'appelle Kevin, c'est un private joke educationationalesque).

 

J'avais peur de ne pas pouvoir inscrire la Pouillette à la gym, natation, guitare, alouette. Ou que les horaires ne soient pas compatibles entre eux. Mais si, j'ai réussi le "mèrathlon" de la semaine, inscriptions bouclées, et les horaires sont cool. Surtout que tout ceci se déroule à 5 minutes de la maison.

 

J'avais peur de ne pas trouver le temps d'aller me faire épiler, pour profiter de la plage ce weekend. Mais si, j'ai pu y aller vendredi,pendant que tout le monde vaquait à ses occupations (boulot/école/garderie) et mes jambes sont toutes douces et prêtes pour le sable.

 

J'avais peur de ne pas pouvoir utiliser toutes les figues. Mais si, j'ai cuisiné à fond, cheesecake, tajine, salades, etc. et j'ai de la confiture jusqu'à Noël. J'en ai filé un peu aux voisins aussi.

 

J'avais peur de ne pas avance avec la maison. J'ai réussi à repeindre le meuble qui attendait dehors depuis un mois. C'est pas énorme, mais je suis quand même contente.

 

J'avais peur que la maison soit un chantier, avec tout ce que j'avais à faire. Mais ça va, le ménage est correct, pas nickel, mais mon Cromignon ne risque pas de bouffer de la boue en jouant au salon.

 

J'avais peur de ne pas avoir le temps de bosser mon blog. C'est loin d'être terminé, mais j'ai un peu avancé. D'ailleurs je profite de l'occasion pour remercier ma chère et talentueuse Inzemood pour ses super dessins, t'es trop forte, Inze! J'en parlerais plus longuement plus tard, parce qu'un tout petit merci comme ça ,en passant, ça ne suffit vraiment pas!

 

A propos, tu aimes le nouveau design? (obligation de sincérité inside!)

 

C'est pour Maman Bavarde!

 

PS rajouté juste avant publication: samedi, l'homme a emmené la Pouillette à une animation lego, et il est revenu avec un collier et une paire de boucles d'oreille (pas en lego rassure toi!). Et ce genre d'attention, comment dire, c'est bête mais ça m'émeut tellement...hop hop je file, ce soir on sort se balader à la mer!    

Repost 0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 05:08

DSCF8870

 

 

Un fête médiévale, à Canet...et que vois-je au milieu de la foule? En tous cas, lui aussi a l'air de bien s'amuser!

 

C'est mon clic-clac pour Cricri!

Repost 0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 03:01

Sur un relais de BeaLaPoizon, j'ai décidé de vous faire partager une chanson de l'été pour la radio des blogueurs, instaurée par Lolobo...attention c'est du lourd!

 

Cette chanson, je l'aime parce qu'elle est monstrueusement vulgaire, et parfois j'adore les grossièretés totalement incongrues, ça me hurler de rire. Et puis elle me rappelle un été 90, 91, ou bien 89, enfin je ne sais plus (si tu avais 5 ans et que tu ne connais pas, dis toi que je suis une vieille peau!). 

Moi, j'étais ado. Et j'étais en vacances dans mon village en Italie. Mon village, il est dans la montagne, et l'hiver il y a 10 habitants. Mais l'été, tous les exilés rentrent au pays, et c'est super sympa. Et puis c'est aussi l'endroit le plus beau du monde. 

Dans mon village, il n'y a pas de commerces, sauf un bar. Et dans ce bar, un juke-box. Et cet été là, dans ce juke-box, cette chanson, qui tournait en boucle. 

 

Pas mal de mes cousins italiens ne comprenaient pas du tout les paroles. Et, les entendre fredonner ces paroles hallucinamment grivoises, musique à fond dans le bar, pendant que les papys jouaient aux carte et que les mamies se racontaient leurs varices, c'était juste un de ces trucs qui fait qu'on est content d'être vivant.

 

Voici les règles, que j'ai moi aussi recopiées!
  • Tu choisis ta chanson de l’été (ça peut être une chanson que tu écoutes en ce moment, un groupe qui joue du coté de chez toi, ou une chanson qui a accompagné un de tes étés précédents)
  • Tu fais un beau billet sur ton blog avec :
  • Un lien vers ta chanson de l’été (ou une vidéo youtube de la chanson)
  • une copie de la règle du jeu
  • Un lien sur ce billet de Lolobo.
  • Une liste de deux ou trois blogueurs que tu souhaites taguer dans cette chaine pour qu’à leur tour il nous proposent leur chanson de l’été.

Ensuite, à partir de la semaine prochaine, le player de radio va commencer à diffuser et tu pourras alors écouter la radio des blogueurs :

 

Alors je vais taguer mes copinautes Inzemood, Foxymama, et Mam'Zell A. Mais tout le monde peut participer!

 

Et alors, tu l'aimes, ma chanson?

Repost 0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 16:50

princesse.jpg Il fut un temps où je me trouvais jolie. J'avais certes des défauts, mais je m'aimais bien dans l'ensemble. Depuis le Cromignon, je ne ressemble à rien. Pas par fatalité, mais parce que d'une part je n'ai pas repris le sport, d'autre part il me reste quelques kilos, et pour finir je ne prend pas soin de moi, par flemme, fatigue, manque de temps et de sous.


Mais ça ne me pèse pas tant que ça finalement. Avant j'aurais détesté être comme je suis maintenant, et j'aurais tout fait pour y remédier. Maintenant, je laisse le temps au temps, et je me dis que je m'occuperais de ça plus tard, chaque chose en son temps. En attendant je me maquille un peu, j'évite les maillots de bain, de temps en temps je met des talons, et je survis très bien.


Mais il y a une chose qui fait que je supporte très bien mon vilain corps...c'est le regard de mes enfants.

La Pouillette n'est que compliments. "Maman, t'es belle!" le matin au réveil. "Oh maman, t'es trop belle!" quand je fais la vaisselle. "Ah maman, je voudrais être belle comme toi!" quand j'ai mis mon pyj et mes lunettes du soir. Ok, je sais bien que l'objectivité est impossible pour elle, mais j'aime bien quand même!


Le Cromignon n'est qu'amour (comme Baer). Quand il me regarde, ses grands yeux expriment tellement d'admiration, d'affection, d'attachement...que je me sens la plus belle princesse de la terre. Quand il joue, de temps en temps, il vient vers moi et enfouis sa tête sur mes genoux, ou sur mon ventre. En gloussant de bonheur. Pour lui, j'incarne la satisfaction de tous ses besoins. Et que ça soit au saut du lit ou non!

 

Et toi, tes enfants te font-ils te sentir comme une Vénus sortie de l'onde?

 

Pour Babidji!

 

etremere-logo.jpg

Repost 0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 07:00

DSCF8747.JPGPhoto prise au milieu de la dégustation...

 

Toujours à cause de mon énorme figuier qui doit donner 5 kg par jour, je passe mon temps à cuisiner des figues!

J'ai cherché des recettes sympa et rapides...

Et je suis tombée sur cette recette sucrée salée, ça tombe bien, j'adore le sucré-salé!

Il te faut:
-une bonne dizaine de figues
-du chèvre frais
- du miel
- des amandes concassées.

Au boulot!

Préchauffe le four à 180°C (thermostat 6). Fends les figues en 4 sans les séparer. Au centre de chacune, mets une cuillère à soupe de miel et dépose une cuièllère à café de chèvre frais. Saupoudre le tout d'amandes concassées. 
Place le tout au four et laisse cuire pendant 10 à 15 min.

Laisse refroidir un peu avant de servir, ça brûle!

 

Bon ap'!

 

C'est mon mercredi gourmand pour AnneLaureT!

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 13:38

P1040643.JPGJe suis entrée au CP à 5 ans et demi, vu que je suis née en fin d'année. e rentrais dans une école où je ne connaissais pas grand-monde, et mes copains-copines n'y étaient pas. Dans ma classe, je ne connaissais personne.


J'étais une petite fille rousse, complexée par cette différence, que les autres prenaient facilement pour tête de turc car j'étais très timide et ne savais pas me défendre. J'ai souvent été rejetée dans ce style: "Je peux jouer avec vous?" "Non, t'es rousse, on ne joue pas avec les rousses." Alors je n'allais plus vers les autres, de peur de me faire rejeter à nouveau. Je restais souvent seule à la récré.

J'avais les cheveux en bataille, j'étais presque toujours en pantalon (moche, marron , en velours, merci les parents enseignants!). Parfois, on me prenait pour un garçon.


Devant la porte de la classe, la maîtresse, qui s'appelait Annette, nous a demandé de nous ranger par deux. En un éclair, les amitiés existant déjà vu que beaucoup se connaissaient, les mains des copains-copines se sont attrapées, et le rang s'est fait. Évidemment, avec une boule au ventre, je restais seule.


Et là...un ange a sauvé ma rentrée. Une superbe petite fille blonde aux cheveux longs, en jupe et socquettes, s'est approchée de moi avec un sourire, et l'air décidé. Elle m'a pris la main et m'a dit "tu vas être ma copine!" sur le ton de celle qui sait qu'on ne peut pas la contredire.

Elle était tout ce que je n'étais pas. Jolie, populaire, bien habillée, à la mode. Ce genre de fille ne me parlais à l'époque que pour se moquer de moi. Qu'elle veuille être ma copine, qu'elle me sauve de la solitude de ce rang, de ce groupe, c'était juste un miracle dans ma petite tête.


Aujourd'hui, je m'en souviens encore avec les larmes aux yeux.

Ma copine V., c'était juste une super amie, et avec le temps, elle est devenue encore plus chouette. C'est une fille extra, dynamique comme c'est pas permis, la Pouillette l'adore. Je tiens vachement à elle, et même si aujourd'hui on est un peu loin, même si la vie fait qu'on ne s'appelle pas tous les jours, je crois que j'ai une petite pensée pour elle au quotidien, et j'ai hâte qu'elle vienne me voir!


Merci à toi, V., d'être toujours là!

 

Comme je ne suis pas convaincue qu'elle serait ok pour que je mette une photo d'elle et que je n'ose pas mette une photo de classe de notre CP, je mets une photo qu'elle a prise, parce qu'en plus, elle fait de belles photos!

Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog