Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 12:15

pigeon.jpgCertaines amies me disent que je suis trop gentille et que du coup, on abuse de moi. Certes. Je ne dis pas que ça n'arrive pas. Mais j'en suis assez contente, en fait. Je m'explique.


Il se trouve que je suis un être humain, et toi aussi. Je déplore souvent le manque d'entraide entre nous. Je trouve que c'est trop chacun chez soi, et qu'il suffirait de donner tous un peu aux autres pour que ce monde soit vachement plus cool. Donner un peu, pour moi, c'est rendre service, tant que je peux et que ça ne me gêne pas trop. Aider, gratuitement. Je ne suis pas dans une logique donnant-donnant. 


Par exemple, quand la Pouillette est entrée en maternelle, comme j'étais seule avec elle, que je n'avais pas de sous et que je bossais comme une ânesse pour en gagner, le gros problème pour moi était de trouver une solution gratuite pour la faire récupérer après l'école. J'ai donc trouvé deux-trois mamans très sympa, avec des gamines mignonnes comme tout, et on s'est réparti les retours du soir avec garderie inside. Le jour où je quittais tôt, je récupérais une, deux, voire trois voire même quatre gamines en plus de la mienne (j'avais l'impression de faire du zèle au taf et d'être en sortie scolaire!), je les ramenais chez moi, goûter, animations , jeux, etc...jusqu'à ce que les mamans rentrent du travail. Avec option dormir à la maison si besoin. Mais pas les quatre par contre!

Et les autres soirs, je pouvais bosser jusqu'à pas d'heure et aller récupérer ma Pouillette chez les copines.

Bonus: les filles étaient super contentes de passer du temps ensemble! Et pour ma Pouillette, fille unique vivant avec maman solo, c'était de l'or, tout ce petit monde.


Quand on me demande un coup de main, je ne vois pas pourquoi je le refuserais, sauf si ça me gêne vraiment dans mon organisation. Je peux te dire que j'en ai gardé, des gosses! Que j'en ai fait, des déménagements! Que j'en ai prêté, des sous! Que j'en ai hébergé, des gens! Mais on m'a aussi beaucoup aidée. Car j'en viens là ou je voulais arriver: même s'il n'y a pas de donnant-donnant, il y a un minimum.


Je ne t'aide pas pour que tu m'aides en retour. Je t'aide parce qu'on est des humains, que la vie est dure pour tout le monde, et que si on ne s'entraide pas un peu, je trouve qu'on est pire que des bêtes (dont beaucoup s'entraident, soit-dit en passant...). C'est la beauté du monde aussi, les rapports humains. Rendre service, ça grandit, ça rend aimable, ça n'est pas qu'altruiste, parce que si je t'aide, je suis contente de moi.

 

Cependant il ne fait pas abuser. Je pense à cette pseudo-copine qui m'a collé ses gosses (fort sympathiques, les gosses ) à garder je ne sais combien de fois. Une maman solo aussi. J'ai compatis, ça ne me gênait pas de les garder, donc je l'ai fait sans arrière-pensée. Autour de moi, des amis ont émis des avis critiques: et elle, elle te les garde quand? Elle te rend service, un peu? Tu les fais tout le temps manger chez toi, elle te ramène le dessert, un paquet de bonbons, une bouteille de jus? Mais je n'ai écouté personne, que moi-même. Parce que je la voyais dans une situation que j'avais vécue, et je la comprenais. Je pouvais l'aider, dons je l'ai fait, car pour moi c'est logique.

Mais un jour, j'ai eu besoin qu'on me garde le Cromignon. Pas longtemps, une heure et demi. Je n'avais personne sous la main. Je lui en ai touché un mot. Elle m'a dit qu'elle était fatiguée.


Je n'ai pas relevé, parce que ça peut arriver aussi de ne pas réfléchir. J'ai continué à garder ses enfants. Et quelques semaines plus tard, je l'ai testée, pour voir. Je n'avais pas besoin qu'on m'aide, mais j'ai voulu savoir si j'étais la pigeonne ou non. Je lui ai demandé si elle pouvait le prendre, une demi heure. Parce que je devais aller chez le dentiste près de chez moi pour une visite rapide. Elle m'a répondu que je pouvais emmener le Cromignon, vu qu'il était sage.

Et j'ai arrêté de l'aider. J'ai tendu l'autre joue pour de faux pour voir, elle a mordu, tant pis pour elle.


Donc oui, je peux être une pigeonne. La c'était clairement le cas. Mais j'en suis fière, parce que je peux me regarder dans une glace et me dire que oui, je suis une nana qui aime aider les autres. Et que si dans ces autres, il y en a 10% qui abusent du coup, tant pis pour eux, moi, je reste telle que je suis. Parce que j'aime mes semblables à la base, ce ne sont pas les profiteurs qui me feront changer d'avis.

 

Pour le défi du jeudi chez Sysyinthecity et MaCyMa!

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 01:54

bimbono-bioLe Cromignon est peut-être allergique au gluten. Je ne dois pas lui en donner avant ses un an. Problème: il faudrait lui donner à grignoter du pain, des biscuits...jusqu'ici tout ce que je lui donnais à manger seul, le pauvre, c'était de la banane.


Je me suis mise en quête de biscuits sans gluten spécial bébé. En bonne parisienne (ah bon je ne le suis plus????) j'ai juste rajouté ça dans ma liste de courses. Parce qu'à le capitale, si tu payes, tu trouves. Enfin, je crois.


J'ai fait toutes les grandes surfaces et les magasins bios de Perpi. Nada. Oh, j'ai bien trouvé des biscuits sans gluten, mais pas exprès pour bébé, et pour les premières fois j'aimerais bien que ça soit adapté à son âge, histoire qu'il ne s'étrangle pas...


J'ai donc lancé un appel au secours général à toutes mes connaissances, et j'ai reçu hier un colis, avec deux paquets de biscuits spéciaux pour bébé, bios et sans gluten (et sans oeufs et sans lait alouette, on se demande ce qu'il y a dedans!). J'en ai goûté un, ils sont super bons en plus!!!! Le colis vient de ma copine D., que je n'ai pas revue depuis nos 15 ans je crois, et qui vit en Suisse...Trop trop gentille, merci D.! Je cherche d'ailleurs en ce moment une idée cadeau sympa pour la remercier...

Bon, je suis sûre qu'on en trouve à Paris, je me trompe?

Donc c'était une première pour le Cromignon, qui en est ravi!

DSCF8111.JPG

 

 

C'est pour Anaïs e Maman Poussinou!

Repost 0
Published by petitsdiables - dans Vie des diablotins
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 01:59

Ah, ce tourteau! Tu ne pourras en manger qu'ici, dans le Conflent, et peut-être même qu'autour de Villefranche!

Je ne connaissais pas, et on a goûté, à la fin d'une balade dans les fortifications, que je te raconte ici

 

DSCF8183.JPG

 

A la base, c'est rond, mais le temps que je dégaine mon appareil photo, voilà ce qu'il en restait!

C'est un genre brioche peu sucrée à l'anis, ce qui lui donne un goût très frais, c'est délicieux!

Dans 2 semaines j'aurais un four, alors je tenterais la recette, trouvée sur le net:

Ingrédients pour 8 personnes
2 oeufs entiers, 1 jaune d'oeuf 500 g de farine, 100 g de beurre, 20 g de sucre semoule, 10 g de sel fin, 40 g de levure de boulanger, 50 g d'anis vert

Préparation
Dans un cul de poule, délayer la levure avec l'eau tiède. Ajouter la farine, les oeufs, le sel, le sucre, le beurre et l'anis. Pétrir (corder). Lever l h 30 à 25°C. Rompre, façonner. Lever à nouveau 20 minutes. Dorer. Chiqueter au ciseau. Cuire au four à 200°C.

 

Ça te tente d'essayer?

 

C'est mon mercredi gourmand pour AnneLaureT!

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 01:45

enfant-en-colere.jpgEh non! Quand on est imbuvable, on peut l'être à 4, 16, 36 ou 74 ans!


Car il est un lieu commun que je déteste: celui qui consiste à dire qu'un enfant est mignon, innocent, que ses bêtises sont dues à son jeune âge, etc..."Laisse-le, il est petit!" entend-on encore souvent.

Ah parce que le fait d'être petit est une excuse à tout?


Certains enfants sont adorables et mignons. Certains sont turbulents et mignons. Certains sont terribles au quotidiens mais ont un grand coeur. Il font les pires bêtises et se rattrapent d'un sourire, d'un câlin.

Et certains sont infects. Sont pétris de défauts absolument incompatibles avec mon caractère.

Tout comme les adultes, finalement, non?


De la même manière que je trouve aberrant d'accorder du respect à nos aînés sous prétexte qu'ils sont plus âgés, parce que je ne pense pas que le fait d'avoir vécu plus longtemps que moi donne une quelconque valeur ajoutée, je trouve que le fait d'avoir 4 ans n'est pas une justification suffisante à certains comportements. Ce n'est pas parce qu'un être humain n'a que 4 ans qu'il a tous les droits, et particulièrement celui d'être aimé de tous quoi qu'il arrive.


Car oui, j'aime certains humains. Beaucoup même. Et ce, quelque soit leur âge. Car ce n'est pas un paramètre que je prends en compte pour ressentir ou non de l'affection.

Des atomes crochus, je peux en avoir, ou pas, avec plein de gens, ou pas, qu'ils aient 4 ou 88 ans.


Nous avons tous connu des gamins juste impossibles à vivre, et franchement désagréables, voire "méchants" (même si je trouve ce qualificatif réducteur, des fois, il est parlant!).

On met alors en cause leur jeunesse, leur éducation, leur vécu qui peut déjà, avoir été difficile (il n'y a malheureusement pas d'âge pour souffrir). Mais peu importe! Quelque soit la raison, si je ne t'aime pas, je ne t'aime pas, point! Et je ne vais ni me forcer, ni me sentir coupable de ça, à cause de ta jeunesse!

Parce qu'on culpabilise, souvent, de se dire qu'on n'aime pas un gamin. C'est fou, non? Est-ce que tu culpabilises de ne pas aimer ton abominable voisin beauf, irrespectueux et bruyant? Ta belle-mère tyrannique qui met son nez partout? Ton collègue raciste et misogyne? Bien sûr que non! Est-ce que tu leur cherche des excuse dans leur passé? Dans leur vie actuelle? Est-ce que tu les excuses parce que leur boulot est pourri, parce que leur conjoint les a quitté, ou autre?


Pour moi, c'est pareil quelque soit l'âge. L'affection et la sympathie ne sont pas en rapport avec le nombre des années.

Il y a des enfants qui ne me sont pas sympathiques, c'est tout, c'est normal, je ne peux pas aimer tout le monde. Zéro culpabilité là-dedans.

 

 

 

 

Et toi, il y a des gamins que tu n'aimes pas?

 

 

C'est mon pavé dans la mare de la Mère Cane!

pavedanslamare-copie-1.jpg

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 08:46

Lundi: chouette matinée. Le Cromignon est en pleine forme, il cavale partout en papotant, je joue avec lui, quelques heures toutes douces.

 

the-dictator.jpgMardi: un après midi comme j'en voudrais plus. Le Cromignon est à la mini crèche et l'homme a ENFIN eu sa demi journée donc...pour la première fois depuis un an et demi nous...sommes sortis déjeuner en amoureux et avons été au ciné! A l'ancienne! Ah ça fait du bien!

 

Mercredi: quelques soldes en compagnie du Cromignon et de la Pouillette, j'ai trouvé pas mal de choses qui leur manquaient....Et puis mon éternel cours de Yoga du mercredi! L'après midi l'homme a emmené la Pouillette à une après-midi organisée autour de la découverte et la pratiques de sports, en centre ville. La Pouillette s'est éclatée à faire du basket, de la natation, du bicross....et même si je n'étais pas avec eux pour cause de sieste du Cromignon, je suis toujours ravie que ma Pouillette participe à de chouettes animations!

 

Jeudi: je pose le Cromignon à sa mini-crèche, et je file faire quelques soldes pour moi. Il faut dire que je ne rentre toujours pas dans mes fringues d'avant-grossesse, donc je n'ai rien à me mettre pour l'été, et j'ai chaud! Je n'ai trouvé qu'une robe-tunique, parfaite pour cacher mon bidon et mes hanches. 

 

Vendredi: le jour le plus long. Inscription de la Pouillette dans sa nouvelle école de la rentrée le matin, rencontre avec la directrice. Fête de la cantine. Fête de l'ecole. Vin d'honneur du maire pour les finalistes des clubs de gym, dont la Pouillette. Finalement je ne m'en suis pas si mal sortie, j'en retire plusieurs petits bonheurs: une discussion avec une directrice d'école sympa. Une surprise de la Pouillette et de ses copines qui, à la fin de leur danse, ont fait monter les parents sur scène pour danser aussi (et j'ai dansé devant toute l'école, ouh la honte!!!! super bon moment), et au vin d'honneur qui promettait d'être ennuyeux à souhait, j'ai vidé quelques verres de super bon jus de fruits bien frais sur la terrasse du 7ème étage du palais des congrès, avec une superbe vue sur la ville, en papotant avec d'autres parents.

 

bimbono-bio.pngSamedi: réveil par la poste qui sonne à 9h. Trop trop trop bien ma vieille copine de Collège, D, que je n'ai pas revue depuis nos 15 ans, m'a envoyé pour le Cromignon deux paquets de biscuits pour bébé sans gluten, depuis la Suisse! Super bien, merci merci! Depuis la Suisse quand même...parce qu'ici, des biscuits sans gluten ET pour bébé, je n'en n'ai pas trouvé! Pas faute d'avoir cherché...On repart aux soldes avec la Pouillette, je me prends un foulard et une paire de compensées...ça fait si longtemps que je ne m'étais rien acheté pour le plaisir que j'en suis baba de bonheur!compensees.jpg

 

Dimanche: le temps s'est gâté, le vent souffle fort, je crois que c'est la tramontane parce qu'il est froid (ce vent fait perdre facile 7 degrés quand il s'y met...). Ça risque de compromettre mon programme de pique-nique de bébés signeurs, mais on va quand même y faire un saut, parce que je compte m'y mettre avec le Cromignon! Je vous en dirais plus quand j'aurais testé...

 

 

Voilà, pour Maman Bavarde!

Repost 0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 11:01

DSCF7701.JPG

 

C'est la Pouillette qui a organisé et pris cette photo, pour envoyer à son magazine préféré. Avec le slogan: "ici, tout le monde lit, même le nounours!"


Elle voulait qu'on l'abonne, mais c'est assez cher...alors en douce avec l'homme nous avons acheté une cargaison d'anciens numéros en brocante. Et on lui en glisse un par semaine dans la boite aux lettres!

Elle y gagne en plus, c'est un mensuel normalement...

 

Et c'est mon Clic-clac pour CriCri!

 

clic-clac

Repost 0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 18:30

C'est une de nos balades habituelles, pour faire découvrir le département aux amis venus profiter de la mer et de la montagne. Parce qu'elle est plutôt facile, jolie et intéressante.

Il s'agit d'aller découvrir l'abbaye Saint-Martin du Canigou.

La montée s'effectue en 45 minutes, et la descente un peu moins. Sur place, on peut visiter l'abbaye, même si personnellement elle n'est qu'un prétexte (mais un beau prétexte!) à la ballade.

 

P1050255.jpg

La montée se fait en partie en forêt.


DSCF5047.JPG

Et voilà l'arrivée!

 

DSCF5046.JPG

 

 

DSCF5042.JPG

 

P1050256.jpg

 

P1050262.jpg

Imposant, non?

 

P1050266.jpg

La descente est plus mouillée!

 

P1050274.jpg

 

Et toi, des abbayes dans ton coin?

 

Pour Faistoilabelle

 

 

Merci à V. pour quelques-unes des photos!

Repost 0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 12:43

soleil.jpgJe suis une frileuse. J'ai vécu quasiment 35 ans en banlieue parisienne, et laisse-moi te dire que, pour une frileuse, c'est l'enfer. 8 mois de sale temps, 7 mois de froid humide. Au boulot, on avait toujours une ou deux semaines de décalage pour mettre le chauffage à l'arrivée, et au départ, du froid. Quelques semaines d'enfer pour moi, je venais bosser en doudoune, me bourrais de thé brûlant toute la journée, mettais mes chaussettes de ski...Je passais des mois frigorifiée. C'est une vraie souffrance, crois-moi.


Le soleil, je ne le voyais pas souvent, mais quand je le voyais, je savais que c'était mon copain. Ses rayons sur ma peau, c'est comme du bon miel sur une tartine, ça réchauffe de l'intérieur, ça fait taire les douleurs du corps. Et celles de l'âme, un peu, aussi. Je me disais qu'il y avait dû y avoir maldonne dans ma naissance, je n'étais pas du tout programmée pour vivre là. Comme dit Voulzy, je devais être née dans le gris par accident.


Malgré ma peau très claire, il m'a toujours relativement épargné ses brûlures. Je ne bronze pas trop non plus, je reste avec ma peau laiteuse sous le cagnard. Même en Italie. Même à Marrakech! J'ai peut-être signé un pacte avec ses rayons?


Comme ça n'était plus possible, de ne le voir que quelques semaines dans l'année, un jour, j'ai tout plaqué pour lui! Je l'ai suivi, je l'ai cherché, comme un amoureux. Je voulais vivre avec lui!

Mais quitter la France, ça n'est pas possible, enfin si je reste raisonnable. Je suis donc partie dans le coin où il est le plus présent sous nos latitudes. Et en ce moment, il ne me déçois pas, il est bien là!


Pour le soleil, j'ai tout quitté, mon chez-moi,, mes repères, mes amis, mon travail depuis 11 ans, ma famille...parfois la grisaille me manque, et j'espère avoir fait le bon choix.

 

 

C'est mon soleil, pour Sysyinthecity et MaCyMa!

 

 

Repost 0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 01:29

bebedanse.jpgDepuis quelques jours, le Cromignon a découvert la danse.

Dès qu'il entend un rythme, à la radio, ou qu'un de ses jouets déclenche une musique, il commence à se trémousser.

Mais il a une manière bien particulière de le faire: la plupart des bébés que j'ai vu se mettre à danser se dandinent de bas en haut. Le Cromignon, lui, bouge ses épaules! Il se déhanche! Le rythme dans la peau! Ce qui est encore plus marrant, c'est quand il n'y a aucune musique et qu'il se met à chanter et à danser sur sa voix. Je fonds à chaque fois!


Grande nouveauté aussi, il veut que je chante quand il tête. Il commencer à téter, me regarde droit dans les yeux, se met à bouger les épaules en marmonnant. J'ai bien compris, ça veut dire "chante, maman!"  

Y a-t-il d'autres bébés qui dansent en tétant???

 

Pour Anaïs et MamanPoussinou

Repost 0
Published by petitsdiables - dans Vie des diablotins
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 12:23

doudou.jpgUn doudou tout doux, tout chaud. Un doudou qui vous console avec un sourire, rien qu'en dévoilant ses 4 p'tites dents.

Quand tu as un coup de blues, le doudou vivant n'attend pas que tu ailles le chercher, il arrive à 4 pattes en chantonnant et se met debout en se tenant à tes jambes. Il marmonne "ttatatatata" en rigolant et tes soucis disparaissent.

Le doudou vivant sent le miel, le sable et les fleurs d'été.

Si tu rentres après une très mauvaise journée, retrouver le doudou vivant est ta préoccupation majeure, parce que tu sais que le méga câlin qu'il va te faire te fera passer à demain.


Dans son cou, il y a un endroit magique, plus doux que la soie, velouté, et quand tu l'embrasse là, ça le chatouille et il rit en se tortillant.

Chaque partie de son petit corps est un émerveillement tant tout est parfait: son petit nez, ses petites mains, ses petits pieds...tout est à croquer!

Tu peux jouer aussi avec ton doudou vivant. Il aime s'amuser avec toi. Il te tend un objet, tu le prends, il rit. Puis tu lui tends, il le prend, et il rit. Il n'est pas compliqué. Le doudou vivant rit tout le temps. Il aime ça, être vivant.

 

Comment pleurer à ses côtés?

 

Pour Babidji et son rendez-vous du mercredi: Etre mère...

 

Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog