Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 06:08

cesarienne.jpg

* crédit photo

 

Ma première grossesse s'est bien déroulée. Passé les 3 semaines de nausées du deuxième mois, ce fut tranquille.

J'ai continué à vivre ma vie, à sortir, à voyager. Je n'étais pas inquiète. 


Comme je suis d'un naturel sautilleur et actif, j'ai tout de même été arrêtée de travail à 6 mois (j'avais trop sautillé au travail), mais j'ai continué à vivre ma vie: copains, bouffes, cinés...


J'ai bien été à tous les cours de prépa accouchement, et c'est très bizarre...je n'avais pas peur de l'accouchement!

Je dois être la seule nana comme ça, non?


Je n'avais pas peur, et c'est toujours le cas, parce que le déroulement de cet évènement n'est pas de mon ressort. Je ne le contrôle pas. De plus, vu que je n'avais jamais accouché, je ne savais pas à quoi m'attendre...


Et je suis d'un naturel à ne pas avoir peur avant d'avoir mal. J'avais entendu des récits d'accouchement terribles, d'autres parfaits...donc je savais que le panel des possibilités était vaste. J'ai préféré voir venir plutôt que de paniquer en avance.


Deux semaine avant le terme, je n'arrivais toujours pas à intégrer le fait que j'allais accoucher, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre.

 

C'était un dimanche. Je me suis levée, jai posé un masque artisanal sur mes cheveux (huile d'olive-jaune d'oeuf-miel). J'ai traîné devant la télé, puis j'ai commencé à passer l'aspi, en chemise de nuit.

Je me suis sentie fatiguée, et je me suis remise devant la télé.


Tout à coup, j'ai ressenti un truc indescriptible: comme si le bas de mon ventre lâchait. J'ai ressenti le bruit "crrraaaac"!

Pas entendu, mais senti, dans mon ventre. C'était très étrange, et flippant.


Je me suis relevée d'un bond du canapé, et j'ai senti un liquide chaud couler le long de mes jambes. Un liquide très abondant. J'ai filé aux WC, et ma première pensée fut "voilà que je me pisse dessus maintenant!"


Voyant que ce liquide coulait à flot sans que je n'y puisse rien, je me suis dit qu'il y a avait deux options: mon périnée avait lâché et j'allais passer ma vie avec une sonde urinaire ou une couche.

Ou je perdais les eaux, ce qui signifiait que...j'allais accoucher! Bordel!

choc.jpg

*crédit photo


Malgré les 8 mois et demi de grossesse derrière moi, je n'étais absolument pas préparée à ça!


 

La suite...demain!

 

 

 

Repost 0
Published by petitdiable - dans Vie des diablotins
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 07:37

tu as vu comme il rime, mon titre! Je suis la fille cachée de Lamartine, au moins!

Tu te souviens de Saturnain? Tu ne peux pas l'avoir oublié...


Le nain le plus célèbre de la blogo, j'ai l'honneur d'en être la propriétaire!

Né d'un délire avec des copines de blog, A la Mère Si, Foxymama et Mam'Zell A, c'est une sacrée aventure que Saturnain le nain a commencé! 


Je pensais qu'on serait 10 à le faire voyager, et voilà qu'il est parti pour plus d'un an!

Il s'agit donc de recevoir Saturnain pendant une dizaine de jours, de l'emmener partout avec soi et de le photographier, puis de poster les photos en racontant ses expériences sur la page dédiée ici.


Je n'avais pas encore raconté ses tribulations chez moi...


Il est arrivé peu avant Noël, juste à temps pour décorer le sapin avec nous:

 

satusapin.jpg

 

Il a fait du tourisme à Perpignan:

 

DSCF9930.JPG

Le Castillet...

 

 

DSCF9932.JPG

Les quais...

 

Et a pu voir les illuminations et le marché de Noël:

 

DSCF9929.JPG

 

DSCF9934.JPG

 

Puis il a ouvert les cadeaux du Cromignon:

DSCF9938.JPG

 

Et il a pu monter dans la voiture:

DSCF9928.JPG

Il voulait conduire, mais son taux d'alcoolémie était un chouïa trop élevé quand même!


Puis il a lu mes bouquins de voyage, pour se préparer à faire son trip:

DSCF9905.JPG

 

Et finalement il a bouffé toute la galette:

 

DSCF0086.JPG

 

avant de me quitter, le salopiau...j'espère qu'il me reviendra comme prévu, après son long voyage!!!

 

DSCF0263.JPG

 

Pour suivre ses aventures, qui ne font que commencer, tu peux nous rejoindre ici!

Repost 0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 08:02

Depuis la naissance du Cromignon, je lis beaucoup de BD.


Chez moi, c'est par phases.


DSCF0727.JPG

J'ai une petite collection de BD, que je relis à loisirs: tous les Tintin, les Lucky Luke, les Astérix, les Gaston Lagaffe et les Iznogood.

Plus quelques Enki Bilal, Corto Maltese.

J'ai aussi Murena, que j'adore!


Mais comme je ne peux pas tout acheter, j'emprunte chaque semaine une pile de BD à la bibliothèque.


En ce moment, je lis cette saga moyenâgeuse:

 

Les Aigles Décapitées.


J'aime bien, même si je trouve les dessins inégaux.

L'histoire me plaît beaucoup: les aventures d'un petit noble sous Louis IX, de bataille pour un fief en croisade, en passant par des amours médiévales...


Fan d'histoire de France, j'aime bien ce genre de BD.

Tout en m'évadant par la lecture, je révise un peu mes classiques.


Le petit plus de cette série: un texte imagé ponctué d'expressions en ancien français.

Il y a moult tomes, ce qui me promets encore de belles heures de lecture!

 

Ma lecture du moment, pour Virginie B.

Repost 0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 09:00

Je t'en parlais déjà ici et .

CP

Aujourd'hui je m'associe à d'autre, plein d'autres j'espère, pour dire à quel point cette réforme est mauvaise, contraire à l'intérêt des familles, des femmes, des enfants.

Combien cette réforme ne servira qu'à faire quelques économies à l'Etat, sur le dos de ceux qui ne peuvent pas empêcher que leur sort empire.

 

Le 8 mars prochain, Mme la ministre des droits de la femme va déposer un projet de loi concernant le congé parental.

 

Ce dernier n'existera plus comme aujourd'hui... tes droits seront détruits. Ça te choque? Pourtant, ce projet de loi est bien en préparation.

 

Finis les trois ans.

 

Finis le choix.

 

Une nouvelle difficulté va apparaître: l'obligation de partager ce congé entre le père et la mère.

 

 

Je t'explique, aujourd'hui tu as le choix, le choix de prendre  six mois, de prendre un an, de prendre trois ans. Tu as le choix de le partager avec ton mari. Tu as le choix de reprendre le travail à temps plein, à temps partiel. Tu peux faire ce que tu veux...

 

Il est vrai que  la rémunération n'est pas énorme.

566e des le 2e enfant avec 127e d'allocation, soit 693e. Mais si tu reprends le travail combien va te coûter une nounou? Et surtout trouveras tu un mode de garde qui te convienne?

 

En ce qui me concerne, j'ai VOULU m'occuper moi-même de mon Cromignon. J'ai économisé en avance pour tenir le coup.

 

Demain la rémunération sera meilleure, nous dit-on... foutaises!

Uniquement si ton salaire est déjà élevé. En prévision, 60% du salaire brut. Tu gagnes 1000e, tu toucheras 600e, donc moins qu'aujourd'hui!

 

Demain tu n'auras plus qu'une seule année avec ton enfant.

 

Demain le papa devra prendre six mois... normalement non transmissible à la maman.

Le papa va t'il se faire greffer des seins si la maman souhaitait allaiter longtemps son enfant?

 

Actuellement je prolonge mon congé parental parce que mon conjoint gagne plus d'argent que moi. S'il devait s'arrêter à ma place, nous n'y arriverions pas. Beaucoup de couples sont dans ce cas.

 

L'Etat va t'il rattraper le retard en matière de places en crèches, retard qui date de 40 ans? Bien sûr que non

 

Je pense que des questions, il y en a des milliers.

Une réforme oui, bien sûr, car le congé parental tel qu'il est n'est pas parfait.

Mais pas au dépens de notre liberté de choisir! Pas au dépens de notre droit à la garde de nos enfants en leur début de vie...

 

Le choix pourrait être laissé de prendre une année mieux rémunérée où trois ans rémunérée comme le congé parental actuel. Je pense que ce serait la meilleure réforme possible.

 

Il faut se faire entendre AUJOURD'HUI avant qu'il ne soit trop tard. Quand la loi sera passée on ne pourra plus rien faire. C'est ENSEMBLE que nous y arriverons.

 

Pour cela, il faut en parler à notre entourage. Il faut faire tourner ce billet dans les réseaux sociaux, facebook, hellocoton, twitter.

Il faut l'envoyer à vos contacts.

Leur demander de nous rejoindre, de SIGNER LA PETITION, de liker la page FACEBOOK.

 

L'UNION FAIT LA FORCE, ET ENSEMBLE ON SE FERA ENTENDRE.

 

Nous sommes responsable de l'avenir du congé parental, pour nous, nos proches, et nos enfants.

 

Signe la pétition ici

 

Rejoins la page facebook ici.

 

 

La blogo se mobilise:

 

 

Repost 0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 06:08

Je suis devenue difficile dans mes amitiés.

Je suis tolérante envers la manière dont les gens vivent leur vie, plus par désintérêt que par ouverture d'esprit, je pense.

C'est fatiguant de juger, ça aigrit.


Cependant ça ne veut pas dire que je trouve tout le monde sympathique et fréquentable.

Donc, tout en me fichant de certaines personnes, ou à la rigueur en restant au stade de la connaissance, je n'irais pas très loin avec eux.

Ce n'est pas que je ne les aime pas. Je ne ressens pas de sentiment négatif.

 

Mais je ne suis pas intéressée par eux.

 

Certains de leur traits de caractère me sont rébarbatifs (et à poux...).

 

Mes amis ont des défauts, bien sûr. Mais leur défauts ne me gênent pas. Et s'ils me gênent, je trouve que leurs qualités les compensent largement.

amis.jpg

Je supporte donc très bien certains défauts. Mais pas d'autres. C'est comme ça.

 

Même pétri de qualité, je ne fréquenterais pas quelqu'un qui serait psychorigide.

Je les trouve épuisants. Pleins de vérités, de complexes et d'angoisses. Ils pensent que leurs préoccupations sont celles des voisins. Ils pensent que leur vérité est universelle. Ils pensent que leurs contraintes sont prioritaires.

Souvent à la limite du TOC, ils en pourrissent la vie de leurs proches, quand ils ne transmettent pas leur monde étriqué à leurs enfants.

Je ne rentre plus dans le jeu de ces personnes toxiques, et je leur laisse vivre leur vie, aussi loin de moi que possible.

 

 

Si un défaut me fait oublier tout sentiment positif, c'est bien la pingrerie. Bien sûr, il faut faire attention à son budget. Bien sûr, il ne faut pas ête la bonne poire. Mais pour moi, l'argent sert aussi à faire plaisir aux autres. Et j'aime l'équité. Je n'aime pas celui qui tente toujours de tirer son épingle du jeu, ne pas payer, ne pas participer.

 

 

Si les commérages ne me dérangent pas, je n'aime pas les médisants. Papoter d'un tel ou d'une telle, de la robe de la voisine ou du nouveau mec de la belle-soeur, pourquoi pas. C'est amusant et ça ne fait de mal à personne.

Mais dénigrer pour faire mal, pour blesser, pour briser, non. Lancer et propager des rumeurs, non. Tant que je peux, bien sûr, n'étant guère qu'un être humain. Les mots font mal, et une rumeur peut vraiment briser.

Je fuis ces malfaisants en les ignorant, et en priant de ne pas être leur cible.

 

 

Ceux que j'évite aussi, ce sont ceux qui se montrent trop secrets. Ceux dont on n'arrive pas à deviner les sentiments. Ce peut être un rempart, une protection. Mais dans les rapports humains, il faut un peu se livrer, il faut donner, il faut s'ouvrir. Rester toujours en retrait, ne rien laisser paraître, c'est vexant pour les autres, et déstabilisant. J'aime les rapports simples, je n'aime pas les jeux de pouvoir, ceux où on joue à qui a le plus besoin de l'autre, ou les jeux de devinettes.

 

 

Je préfère éviter, tout pleins de gentillesse soient-ils, ceux qui se plaignent sans cesse. Comme si chaque jour de la vie leur apportait une nouvelle épreuve. Ceux qui voient le verre totalement vide. Je les fuis, ils me plombent le moral et sont contagieux. Leur conversation est déprimante. Comme ils ne cherchent qu'à se plaindre et à se faire plaindre, toute tentative de réconfort ou de parler de quelque chose de positif est vaine. 

 

 

J'aime fréquenter les gens qui sont simplement sympa et ouverts. Ceux qui ne réfléchissent pas trop et se livrent, et rient facilement.

Ceux chez qui il ne faut pas prendre les patins. Ceux à qui on peut parler sans tourner 7 fois sa langue. J'aime ceux qui aiment la vie, même quand elle est dure. Ceux qui ont toujours un sourire à donner.

J'aime les rapports sains, sans jeux tordus. J'aime ceux qui m'acceptent comme je suis, sans chercher à me changer. Ceux qui tolèrent mes erreurs, comme je tolère les leurs. Ceux qui me donnent plusieurs chances, si besoin est.

 

J'aime ceux qui ont compris que non, l'enfer ce n'est pas les autres. Ceux qui savent qu'au contraire, les autres, c'est nous.

 

J'ai la chance de croiser beaucoup de gens que j'adore fréquenter.

J'ai rencontré quelques personnes toxiques, et pas mal avec ces défauts que je ne supporte pas. Je suis parfois bien obligée d'en côtoyer certains, et je tente de me comporter avec eux avec le plus de naturel possible, même si la capacité de feindre n'est pas ma meilleure arme. Je pense que je n'arrive pas à cacher mon aversion, et c'est bien dommage. Mais quelquefois, il faut bien faire avec...

 

Et toi, quels sont les défauts que tu ne supportes pas chez les autres?

 

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 20:10

Être mère, c'est prendre des décisions pour ses enfants. 

Quand j'y pense, je trouve ce pouvoir terrible.


Ma Pouillette va entrer en 6ème en septembre. Il y a pas mal de décisions à prendre. Elle a tout juste 10 ans, je la consulte, mais je pense avoir le recul nécessaire pour mieux juger de l'importance de certaines choses qu'elle.


DSCF0678.JPG

 

 

Et pourtant je me souviens très bien que je regrettais beaucoup certains choix qu'on fait mes parents pour moi. Je pense que ma vie aurait pu être meilleure avec d'autres options.


Je ne veux pas faire d'erreur irrémédiable, aussi infime soit-elle, et pourtant, je n'ai pas le choix: je dois trancher.


La Pouillette voudrait entrer en section sportive. Mais le collège dont nous dépendons n'offre pas cette possibilité. Il faudrait perdre 40 minutes chaque matin et chaque soir pour que ça soit faisable.

Elle devrait aller dans une autre ville, dans un collège qui n'est pas fameux, loin de tous ses nouveaux amis. Nous avions justement choisi cette ville pour acheter notre maison car le collège y est bon, et pour que la Pouillette y ait une vraie petite vie de village...


Je dois donc décider: pas de section sportive.


J'espère qu'elle ne m'en voudra pas. J'espère qu'elle comprendra que j'ai jugé que c'était mieux pour elle, pour nous, pour notre vie ensemble.


Il faut aussi choisir ses langues et options.

 

Quand je suis entrée en 6ème, mes parents ont jugé que je devais faire de l'allemand, pour être dans une "bonne" classe.

Résultat: je me suis traîné cette LV1 comme un boulet, 7 ans de cours inutiles, après quoi je ne suis pas capable de lire une seule phrase ou d'en comprendre quoi que ce soit. Partie en vacances à Hanovre, j'ai communiqué en anglais!

 

Cependant il faut bien dire que c'est tout de même une des rares possibilités d'assurer à son enfant d'être dans une "bonnes" classe (même si ça n'a pas fonctionné pour moi...nous étions juste un tout petit groupe de 6 germanistes, ballottés dans des classes pourries comme pour contrebalancer!)


Que faire?

 

Elle souhaite faire de l'anglais, pour être avec ses copines. Je voudrais bien la laisser faire. J'aurais voulu faire de l'anglais, et être avec mes copines, moi aussi.

Mais prendre le risque qu'elle soit dans une "mauvaise" classe?


Prendre des décisions importantes pour ses enfants...qui vont influer sur leur quotidien, leur bien-être, leur avenir...une des parties les plus dures de la maternité.

 

Et toi, tu arrives à prendre ce genre de décisions facilement?

 

C'est pour toi, Babidji!

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 06:55

Ah, les bijoux! Je ne m'en lasse pas. J'en ai beaucoup, mais je continue à chercher des jolies créations, des modèles uniques, du fait-main...


J'ai découvert la boutique Créa'Léa

Boutique qui regorge de trésors, bijoux, mais pas que!


Une petite sélection de ce que tu peux y trouver:

crealea0.jpg

 

crealea2.jpg

Elle te plaît cette bague, Arwen?


crealea4

J'adore ce bracelet, il est vraiment très original!


crealea3.jpg

J'aime beaucoup celui-là aussi!

 

Aujourd'hui, Créa'Léa te permet de gagner ce joli collier:

 

crea-lea1.jpg

Je l'adore, et je sais déjà avec quoi je le porterais...

 

 

LE JEU

 

- Tu me laisses un commentaire mentionnant l'adresse URL de ton article préféré dans la boutique Créa'Léa

 

Tu peux avoir une chance en plus de gagner en:

- likant la page facebook de Créa'Léa

- me suivant sur facebook et hellocoton

- relayant le concours sur les réseaux sociaux (relais identifiables).

 

Tu peux jouer jusqu'au 3 mars minuit.

Ce concours est réservé à la France Métropolitaine.

 

Merci beaucoup à Créa'Léa!

 

EDIT DU 12/03

 

 

True Random Number Generator  34Powered by RANDOM.ORG

 

 

La gagnante est Marine! J'attends tes coordonnées à pdiables@yahoo.fr ! 

Repost 0
Published by petitdiable - dans Jeux et concours
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 06:33

greve.jpg

*crédit photo

 

J'en lis et j'en entends, des conneries à ce sujet!

Rares sont les fois où tu me verras prendre parti aussi brutalement, surtout ici, où je fuis en général la polémique comme la peste.


Mais sur ce sujet là je vais me permettre d'être entière et intransigeante.

Et intolérante.


Parce que c'est vraiment complètement...inique, comme dirait Joe Dalton (les vrais savent de quoi je parle), de critiquer les grèves des enseignants.


C'est ne pas voir plus loin que le bout de son nez.

 

Attention, je comprends qu'il est difficile de faire garder ses enfants, qu'on travaille. Et que quand on ne travaille pas, on aime bien avoir la paix et qu'ils soient à l'école aussi. Ou qu'on avait rendez-vous chez le docteur, ou une réunion méga importante...

Bien sûr.


Cependant je tiens à rappeler que non, l'école n'est pas une garderie. L'école est le lieu d'apprentissage des savoirs.


Je tiens à dire que cette école est publique, laïque, gratuite et obligatoire. Et de qualité. Et que c'est une putain de chance inouïe!

Que cette école, il faut la défendre, l'améliorer.


Que les mieux placés pour savoir ce qui est bon dans ses murs sont les premiers acteurs: les profs.

Pas les ministres. Pas les chercheurs de machin truc qui se contredisent au gré des changements de gouvernement. Pas les parents.

Les profs!


Je tiens à rappeler que les profs qui font grève pour défendre l'école de vos enfants ne seront pas payés les jours de grève.

Qu'il vont perdre du salaire pour que leurs conditions de travail et les conditions d'apprentissage de vos enfants soient meilleures, et surtout n'empirent pas.

Qu'ils se battent pour vos enfants.


Bien sûr, ils défendent aussi leur bout de gras. Mais leurs conditions de travail, ce sont aussi les conditions d'apprentissage des élèves.

Quant au salaire dont ils demandent parfois (mais pas si souvent que ça) la revalorisation, sache qu'avec 11 ans d'ancienneté, un prof (bac + 5) ne touche même pas 2000 euros par mois (hors heures sup' et primes diverses selon les conditions d'enseignement)...Dans le privé, un bac+5 commence avec ce salaire!


Je tiens à dire qu'il y a des tire-au flanc chez les enseignants, comme partout. Bien sûr certains profs abusent des arrêt maladie. Certains postiers aussi, et certains employés de banque, et certaines esthéticiennes, et certains...tout! Mais ce n'est pas du droit de grève qu'ils abusent, ceux-là.


Je suis prof, fille de prof, femme de prof. Je peux te dire que j'en ai connu des purs et vrais petits soldats de la République. Faisant des réunions syndicales jusqu'à pas d'heure, imprimant des tracts, devant dans les manifs.


Ceux qui veulent vraiment que l'école soit le lieu des apprentissages, de l'égalité des chances, et pas une école au rabais pour les pauvres qui ne peuvent se payer le privé.


Mais ça, la maman qui râle "oh, encore en grève!", elle ne le sait pas. Le père qui peste "il y en a marre à la fin!", il s'en fiche.

Ils veulent qu'on leur garde leurs mômes.

Ce qu'ils y font, à l'école, ce qu'ils y apprennent, leur bien-être, ils s'en foutent. 

Les profs, eux, ne s'en foutent pas. 


Ces parents qui ne sont pas prêts à prendre une journée de garde ne voient pas qu'eux sont prêts à lutter en abandonnant des journées de salaire...pour leurs enfants! 


 

C'est mon pavé dans la mare de la Mère Cane!pavédanslamare

Repost 0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 07:32

En bonne place dans mes petits bonheurs de cette semaine:


Des balades ensoleillées pour aller arroser l'arbre que la Pouillette a planté avec sa classe, dans la pinède derrière la maison. Nous allons l'arroser tous les 3/4 jours, c'est l'occasion de faire un petit tour tous ensemble.

DSCF0694.JPG

 

DSCF0673.JPG

 

Un atelier nail-art, lundi. Je n'avais jamais essayé et pensais que c'était hors de ma portée, que ça demandais beaucoup trop de travail...mais en fait c'est très amusant, surtout à faire avec plein de filles et des gâteaux!

Merci à M. pour cette découverte, j'ai hâte de recommencer!

DSCF0535.JPG

Ce sont mes ongles...

DSCF0647.JPG

Et ceux de M. (oui, elle est enceinte, et vachement douée!)


Pour l'occasion, l'homme a montré quel homme exceptionnel il est: il a gardé pendant près de 3h la jolie puce de 8 mois de ma copine C., pour qu'elle puisse venir se vernir les ongles, et ça s'est très bien passé. Parfois encore, après 7 ans de vie commune, il m'épate, cet homme-là!


DSCF0660.JPG

 

D'ailleurs pour la Saint-Valentin, pour la première fois si mes souvenirs sont bons, j'ai eu un joli bouquet de roses...et il a fallu improviser vu ...que nous n'avons pas de vase...

Finalement j'aime bien dans l'arrosoir, ça donne un petit effet champêtre!


D'ailleurs avec le soleil et les températures clémentes, les fleurs du jardin sont de retour: sauras-tu me dire de quelles fleurs il s'agit?

DSCF0641.JPG

 

DSCF0644.JPG

 

Et aussi, des rencontres avec de super mamans, une réunion autour des couches lavables:

DSCF0624.JPG

 

Des visites, des goûters, des gâteaux, un baby-sitting impromptu d'une adorable petite fille:

 

DSCF0604.JPG

 

Et une sortie en concert entre filles, ça, ça faisait bien longtemps!!! Je suis rentrée à minuit, passé, ouhhhh!!!!! 

DSCF0651.JPG

Le groupe qui s'éclate, c'est Solirock, et c'est très sympa!

Va donc écouter quelques-unes de leurs reprises déchaînées, ça te fera danser dans ton salon!

 

Et voici mes petits bonheurs, pour Maman Bavarde!

Repost 0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 06:21

DSCF0114.JPG

Souvent je cours.


J'ai tant de choses à faire, qu'il me faudrait 1000 vies, ou cesser de dormir, pour avoir une chance d'y arriver.

Un gâteau à mettre en route, un paquet à poser à la poste, une machine à étendre, mes com' à vérifier, une photo à poster, la baignoire à récurer, les courses sur le net à programmer, une copine à dépanner...


Parfois quand le Cromignon me demande de lui lire un livre, mon corps est avec lui mais mon esprit planifie.

Les mots sortent de ma bouche sans atteindre mon esprit.


Et parfois je respire.


Je sens son petit corps tout chaud collé contre le mien. Ses cheveux si blonds juste sous mon menton. Sa petite main si douce posée sur la mienne.


Je profite de son pied taille 19 qui pèse sur ma cuisse. Je l'écoute quand il me demande, encore, le nom des personnages du livre. Je lui réponds. Je vois sa petite bouche articuler méthodiquement: "acor'".

Ses petites lèvres qui bougent.

Le Cromignon a de petites lèvres ourlées, bien dessinées, et quand il parle c'est tellement beau que je pourrais mourir là, en étant heureuse.


Je sens sa respiration contre ma poitrine. Je sens qu'il se crispe un peu au moment clé de l'histoire. Qu'il retient son souffle.


Souvent il tourne les pages pour revenir en arrière, sur une image qu'il a particulièrement aimée. Et je comprends ce qu'il a aimé sur cette page. Il me demande de lui raconter à nouveau sa page préférée, et je suis contente d'ajouter des commentaires: "ah, je vois qu'elle t'a plu, cette image!".


Je sens son visage, je caresse sa joue rebondie, il n'y prête pas attention. Il est plongé dans l'histoire.

Je lui fait un bisou sur la tête, rien que pour sentir ses cheveux si doux et fins me caresser les lèvres.


Je sens sa petite vie contre moi. Il est beau, il est heureux, il va bien.


Ici et maintenant.

 

Je respire.

Repost 0
Published by petitdiable - dans Petit Diable herself
commenter cet article

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog