Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 08:22

 

DSCF5046

Balade dimanche avec un soleil qui ne nous a pas quittés de la semaine.

 

J'ai débuté cette semaine sans connexion Internet et avec un smartphone en rade, tu imagines l'angoisse?

Heureusement moyennant 45 euros j'ai pu me le faire dépanner le téléphone en quelques heures, mais quelle frayeur!

J'étais dans un tel état que j'aurais pu payer bien plus cher sans même réfléchir!


 

* Lundi, c'était l'anniversaire de l'homme.

J'aurais voulu lui faire une belle grande surprise, mais je n'ai pas assez anticipé.

Alors après le boulot (une Ecole Ouverte avortée faute d'élèves...), je l'ai emmené en balade pour lui offrir une paire de chaussures pour jouer au basket.

Qu'on n'a pas trouvées, alors je lui ai pris un ensemble...


J'ai tout de meme préparé un bon diner, Cromignon a été adorable, et on a tous fait honneur à mes lasagnes de pomme de terre aux deux saumons, une pure tuerie. 

 

 

lasagnes.jpg

 

Par contre pour le gâteau, je n'ai pas cuisiné. J'avais acheté une tarte au chocolat de Labeyrie, un peu par hasard...et tu sais quoi?

Le hasard, sur ce coup là, il a assuré! Une merveille absolue!!!


 

tarte.jpg

 

* Mardi, c'est vraiment les vacances, youhou!

J'ai fêté ça en me faisant un gommage pour le corps home made: sucre et huile d'olive. La recette est très simple: il suffit de mélanger du sucre en poudre avec de l'huile d'olive, jusqu'à obtenir une consistance pâteuse. Peau douce assurée.

Si tu as d'autres recettes toutes simples, je prends!


 

soin.jpg

 

Et puis un dieu est venu chez nous, et il a rétabli Internet...une semaine de coupure, j'ai cru mourir!

 

 * Mardi soir, j'ai été prise d'une frénésie déco. Après avoir rangé notre chambre, j'ai enfin collé les stickers dans les WC. Maintenant chez les Petits Diables, tu feras pipi en révisant ta géo (sauf que c'est une pure galère de coller tout ça alors faut pas s'étonner si le monde est un peu bancal, dans mes chiottes!) (d'ailleurs j'ai mis la Nouvelle Zélande n'importe où!).

 

wc.jpg

 

* Mercredi, pour la première fois depuis décembre, on a passé une journée en amoureux: restau et ciné.

Evidemment on est allés au Bar à Lait...

 

baralait.jpg

 

Avant de se faire un petit ciné. Je tiens à signaler que c'est l'homme qui a choisi le film, parce que moi, les films français, j'aime pas, en général.

Je ne me suis qu'un tout petit peu ennuyée, comme quoi!

Pour un film qui se passe à 95% dans la même pièce...

Et j'ai appris deux ou tros petite choses très intéressantes: je savais que le général allemand qui gouvernait Paris à la fin de la guerre avait refusé l'ordre d'Hitler de faire sauter la ville. Par contre je ne savais pas le rôle de l'amabassadeur suédois dans cete histoire.

 

diplomatie.jpg

 

J'ai tout de même remarqué une étrange adéquation...les acteurs ont bien 70 ans, ou en ont l'air...et le public dans la salle aussi...

 

Jeudi, on a emmené le Cromignon à la neige. C'est toujours un régal.

 

J'ai la classe sur la luge verte, hein! 

 

DSCF5098.JPG

 

DSCF5105.JPG

 

* Vendredi j'ai pique-niqué dans un joli jardin en très bonne compagnie, avant de prendre un bon goûter avec une copine et ses enfants, au jardin et en t-shirt. Le soir, une amie de la Pouillette est venue nous rejoindre pour passer la nuit à la maison.

 

Et * samedi, une bien belle journée, encore très chaude, avec pas mal d'aller-venues de copains, pour le déjeuner, le café, l'apéro...

 

DSCF5117

 

Sinon, demain mon blog aura 2 ans...je te réserve plein de surprises avec de super partenaires...à demain!

 

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Maman Louzoù.

 

 

Et toi, ta semaine?


 

 

Repost 0
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 06:38

*crédit photo

maman.jpg

 

 

J'ai eu la chance de prendre 18 mois de congé parental après la naissance de Cromignon.

 

Plus le congé maternité, ça m'a fait en tout 21 mois de parenthèse enchantée.


Bien sûr tout n'a pas été rose tous les jours.

 

Surtout le premiers temps, alors que je gérais un emménagement, des suites de césarienne, un énorme isolement, un bébé tout neuf, un allaitement foireux, une grande Pouillette à gérer...


Mais j'ai aimé ça, et j'aurais tant voulu prolonger...je me sentais à ma place, tu comprends?

 


Il faut bien remplir le frigo, alors j'ai reppris le chemin du boulot.


Le coeur à l'envers, je dois réveiller mon Cromignon à 7h30. Il n'aime pas et un jour sur deux, il nous le fait bien savoir.


Heureusement qu'à la crèche tout se passe pour le mieux, sinon...je ne sais pas ce que j'aurais fait.


J'aime être chez moi, j'aime m'occuper de mes enfants, surtout petits comme Cromignon. Vivre à leur rythme. Prendre le temps.


Je me sens vachement bad de ne pas pouvoir le faire.


Je suis vraiment dégoutée d'aller travailler, je n'arrive pas à y trouver un plaisir, je n'arrive pas à y retrouver comme avant, un intérêt, autre que financier.

 

En septembre, je vais revenir à plein temps. Franchement j'ai la boule au ventre rien que d'y penser.


 

Comme j'envie celles et ceux qui peuvent se permettre de rester avec leurs petits!

 

 

 

Et Foxymama aussi, c'est une sacrée {Bad Mother}!

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

 

Môman imparfaite

 

Mon incroyable vie de maman

 

Loustique et pixels

 

Blabla popote et cousette

 

C'était comment avant?

 

Yeude

 

Confidences de maman

 

Maman Bobo

 

Ma famille REcomposée

 

Papa bricole et maman blogue

 

Vivi Mams 31 blogue

 


 

 

 

 

 

 


   Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

 

Raconte nous!

 

Un article, un lien vers chez Foxymama et chez moi, et tu nous laisse le lien en commentaire...

 

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Petit Diable herself
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 07:04

Être mère, pour moi c'est tant de choses...des bonnes, des mauvaises...c'est difficile à définir.

 

Je suis maman, et je suis aussi randonneuse. J'ai trouvé pas mal de similitudes finalement, entre mes enfants et la montagne.

 

 

DSCF9523

 

Comme la maternité, la randonnée se passe bien mieux quand elle est bien préparée: essaye de partir en rando sans avoir le bon équipement ou les bonnes cartes, ce sera comme de partir accoucher sans avoir préparé un minimum l'arrivée de bébé.

 

Comme en randonnée, quand on est mère on traverse des hauts et des bas. On peut croire que la descente est plus facile que la montée, mais c'est faux!

On peut se perdre aussi, de temps en temps: le balisage n'est pas toujours bien entretenu, ou pas assez clair...par contre en randonnée on a une boussole, ça aide.

 

Comme la maternité, la randonnée demande un bon état physique, même si c'est faisable quand on est affaibli: dur dur de gérer le sac à dos et les 12h de marches prévues avec une gastro. Tout pareil pour une journée avec enfants...

 

Quand on randonne, il y a des moments de doutes, des moments très durs où on pleure, on souffre, on se demande ce qu'on est venu faire dans cette galère et pourquoi on n'a pas choisi de passer ses vacances en club all inclusive plutôt que d'aller se faire des cloques de fou et marcher 14h sur 24 avec 20kg sur le dos en ne mangeant que du saucisson et du pain.

 

Quand on est mère, parfois aussi on doute, on pleure, on se rappelle le temps où on n'avais pas d'enfants, où on était plus libres, où on n'avait que la responsabilité de soi même. Et on peut se demander si on a fait le bon choix...

 

En partant en montagne comme en donnant le vie, on sait que ce sera parfois difficle.

On sait que ça ne va pas couler de source, on sait qu'on sera perdu et démuni, parfois. On sait qu'on va souffrir, physiquement, moralement.

 

Mais si on y va, c'est aussi parce qu'on sait que ce qu'on va y vivre sera merveilleux.

En montagne, les paysages, les émotions, le dépassement de soi...on en revient toujours grandi et tellement plus fort.


Quand on a des enfants aussi, le chemin peut être ardu, mais il est si beau, si enrichissant!

Ce qu'on vit en randonnée, ce qu'on vit avec ses enfants, c'est assez indescriptible, c'est fort et douloureux à la fois.

 

Ce n'est pas évident d'être mère, ce n'est pas évident de voir le monde du haut des pics: on en bave, ça se mérite.


 

 

Mon Être Mère pour Babidji.

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Petit Diable herself
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 08:13

Suite à une coupure d'Internet, je suis un peu juste pour ce RDV hebdomadaire...ah, vivre sans le Net, c'est juste la mort!

 

 

Semaine qui a débuté dimanche par une balade de bébés portés, enfin une balade "Brochette de Ptitsy", avec des addicts de ces magnifiques mei tais que sont les Ptitsy Moloko.

 

Sous un beau soleil, nous nous sommes retrouvés dans un parc, et la créatrice, Cécile, nous a fait l'honneur de venir!

 

 

Par contre je n'avais pas de bébé à porter, Cromignon siestait (et j'ai du mal à le convaincre de le porter hors randonnée en plus, en ce moment).

 

J'avais ma Pouillette par contre...alors j'ai tenté le coup! 25 kg dans le Ptitsy, ça l'a fait!

Pouillette: " C'est confortable, maman!"

 

 

balade.jpg

 

 

balade1.jpg

 

 

Comme quoi ces merveilles sont non seulement magnifiques mais confortables et évolutifs!

 

 

Lundi j'ai rejoint quelques copines, le soir, pour un ciné. Ca faisait un moment que je n'en n'avais pas fait.

On a été voir "Jack et la mécanique du coeur". J'ai bien aimé, c'est un très joli film d'animation.

 

Babidji a été très enthousiaste elle aussi, elle t'en parle ici.

 

 

jack.jpg

 

Mercredi, j'ai emmené les diablotins au cirque. Ce n'était pas le meilleur cirque que j'ai vu, mais les étoiles dans les yeux de Cromignon étaient, elles, merveilleuses.

 

 

cirque.jpg

 

 

cirque1.jpg

 

 

Jeudi la crèche a embauché les parents pour préparer le carnaval du 16 mars en ville. Les petits bouts seront sur un char avec pour thème: le far west.

Du coup j'ai passé ma soirée à peindre un...cactus en papier mâché!

 

Le genre de truc qui typiquement m'aurait foutu un de ces cafard il y a encore peu de temps...et qui m'amuse bien aujourd'hui (même si j'ai toujours "Antisocial" en tête dans ce genre de situation, va savoir pourquoi!)

 

 

cactus.jpg

 

 

Vendredi, les enfants devaient aller à la crèche déguisés pour faire la fête toute la journée. Cromignon a choisi: il voulait être en Père Noël:

 

 

cromi.jpg

 

Je lui ai préparé son costume, toute sa tenue était rouge, même son slip, même la couche pour la sieste!

Et j'avais prévu une hotte, avec des faux cadeaux en papier pour donner à ses copains.

Il était fou de joie!

 

Et toi, ta semaine?

 

 

Ma semaine en image et mes petits bonheurs, pour Madame Parle et Maman Louzoù.

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 07:43

sherif-Callie.jpeg

 

 

Tu aimes les histoires de cow-boys, comme moi?


Alors le mercredi 12 mars, allume ta TV et découvre avec les enfants cette nouvelle série inédite, qui promet d'être vraiment originale! 


En effet, c'est la premier série de western pour les petits.

 

Des personnages sympa qui vivent au Far West, bien sûr, dans la petite ville de Bonne-amie Ville.

 

Tout d'abord la Shérif Callie: une shérif toujours de bonne humeur! Et oui, c'est une fille! encore un bon point!

 

sherif1.jpeg

 

Elle est bien secondée par ses deux assistants: Peck et Tobby.

 

 

peck.jpeg

 

 

toby.jpeg

 

 

Mais que serait un cow-boy sans son cheval? Encore plus quand il s'agit d'un shérif!


Callie ne déroge pas à la règle, et son cheval Sparky est un personnage haut en couleurs e  indispensable à la série!

 

sparky.jpeg

 

 

En bonne fan inconditionnelle de westerns, je trouve que c'est vraiment une bonne idée de familiariser nos enfants à ce genre.


 

Alors le 12 mars, tu regarderas avec moi?

Repost 0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 06:25

Le Cromignon fait bronchiolite sur bronchiolite.


L'avantage, c'est qu'il ne fait quasi pas d'autres maladies. Et que j'ai toujours les bons médocs à la maison.


La dernière fois, j'ai tenté un nouveau docteur, vu que la mienne a pris sa retraite.


Et elle m'a refilé deux petits nouveaux médicaments, dont le fameux primalan.


 

primalan-g21.jpg

 


Je ne sais pas ce que c'est, et d'ailleurs honnêtement je m'en fiche un peu, mais elle m'a dit: "ça risque de le casser un peu. Ne lui en donnez que le soir avant le coucher".


OMG, le "casser"? C'est à dire le rendre calme et paisible?

Comme quand...comme jamais en fait!


Quand Cromingon est malade, il est courageux, mais il a ses limites.

Il est vite fatigué, et quand il revient de la crèche, les soirées peuvent être tendues.

 

Tendu = euphémisme.


Alors euh, comment dire...comme il a 3 semaines de traitement...les soirs où, justement, je sens la tension monter...je lui refile ses cuillères vers 19h au lieu d'attendre 5 minutes avant de le mettre au lit!

 


Bah, je fais ma BadMother, mais ça ne marche même pas en plus!

 

 

 

 

Et Foxymama aussi, c'est une sacrée {Bad Mother}!

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

 

Môman imparfaite

 

Loustique et Pixels

 

Lalotte

 

C'était comment avant?

 

Blabla popote et cousette

 

Linosqui

 

Maman Louzoù

 

Vivi Mam's 31 blogue

 

Miss Barjabulle

 

De quoi je me Mèl?

 

Labonoccaz

 

Confidences de maman

 

Mission: maman au foyer

 


 

 

 

 

 


   Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

 

Raconte nous!

 

Un article, un lien vers chez Foxymama et chez moi, et tu nous laisse le lien en commentaire...

 

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

Repost 0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 06:49

Marathon-New-York-930_scalewidth_630.jpg

*crédit photo

 

 

 

Je cours.


J'aime courir, et j'en ai vraiment besoin, régulièrement, tous les jours si je trouve le temps.

 

J'ai commencé à courir il y a longtemps, une petite quinzaine d'années je crois.



Avant Cromignon, je m'entraînais dur.


Plusieurs sorties d'une bonne heure et demie par semaine, par tous les temps.


Et des courses officielles le  dimanche.


Des 10 km, des trecks, et des semi-marathons.



Ma distance favorite c'était justement le semi.


Mon record, 1h46.


J'en suis très fière, sachant que je ne suis vraiment pas une sprinteuse, ni une professionnelle.

J'étais si heureuse ce jour là, c'était un semi à Boulogne-Billancourt.

 


Quand j'étais très entraînée, je pensais avoir la capacité de courir un marathon. Et je visais moins de 3h45, ce qui me semblait faisable.


 

Un jour avec l'homme, on s'est inscrits pour le marathon de Paris.



On est partis depuis la place Charles-de-Gaulle Etoile; il faisait beau, pas trop chaud.


J'étais bourrée d'adrédaline, et super heureuse de me frotter à cette course.


Vers le 19ème km, j'ai commencé à accuser un peu le coup. D'habitude quand je courrais des semis, c'était la fin...et là j'approchais juste de la moitié!


Le 20ème fut rude.

 

Et puis j'ai passé le 21ème, le fait de courir avec l'homme m'a aidée, et j'ai senti une nouvelle énergie arriver dans mes gambettes.

 

J'avais dépassé ma distance maximum, j'étais fière!

 

Dès lors, j'en étais sûre, rien ne m'arrêterait!

 

Rien?

 

Hélas...au 24ème km, alors que je savais, que je sentais que j'allais y arriver, l'homme...a eu une crampe.

Plus possible d'avancer.

Dilemme: finir ma course seule, ou m'arrêter avec mon amoureux (sachant qu'on était à l'autre bout de Paris, bien sûr!).


 

J'ai choisi la seconde solution. Je le regrette encore aujourd'hui, car je n'ai jamais pu retenter cette course: il y avait toujours quelque chose qui m'en empéchait.


 

Mais le marathon de Paris, c'est une chose...moi, ce que je veux, c'est faire celui de New York: un mythe! et en moins de 4h s'il vous plaît!


 

Pour le moment je suis loins même de refaire des semis, mais je garde à l'esprit qu'un jour...je le ferais!


 

Et toi, des envies d'exploits?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Wish List
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 11:39

Une semaine qui a commencé dimanche par une journée de jugement: je validais mon examen, mes notes ne comptaient donc pas.


C'est très chouette de voir la compétition de l'intérieur.


 

gym.jpg

 

Lundi j'ai pris ma voiture pour aller repirer le bon air de la montagne et manger un délicieux déjeuner avec une copine que je ne vois pas aussi souvent que je voudrais...ainsi que son adorable petit bébé!

 

Mardi j'ai reçu cette super crème Esthedem gagnée chez Lucky Sophie, j'ai hâte de l'essayer!

 

 

esthe.jpg

 

 

Mercredi j'ai pu profiter d'un soin du visage que j'avais pris sur groupon. Je vais faire un peu de pub pour cet institut parce qu'il est vraiment super, c'est Dis moi qui est la plus belle, et il vaut le détour.

Des soins Thalgo (j'adore la marque) très bien faits, je suis ressortie avec le visage vraiment relaxé et le teint lumineux.

Cerise sur le massage, la pose du masque Thalgo que j'avais déjà essayé et que je trouve miraculeux: pour lisser rides, ridules, gommer les cernes d'un regard fatigué comme le mien, c'est magique.

 

masque thalgo

 

En rentrant, j'ai fait une recette que je n'avais pas refaite depuis longtemps, mes petits biscuits "sains", sans beurre ni sucre ni farine, mais si bons que Cromignon en a repris deux fois.

 

DSCF4988.JPG

 

Jeudi soir, on a regardé avec l'homme l'un de mes films préféré: Moulin rouge. Je ne m'en lasse pas, Ewan McGregor est juste sublime dedans.


 

moulinrouge.jpeg

 

De la démesure à l'état pur.

 

Vendredi soir, on a sorti les glaces!

 

DSCF4983.JPG

 

DSCF4985.JPG

 

Samedi, le soleil brillait, et je me suis enfermée avec ma Pouillette de midi à...22h! Dans un gymnage: j'ai jugé une compétition de 13h à 18h...mais j'ai eu le plaisir de pouvoir assister au passage de ma Pouillette en étant aux premières loges!

 


gym-copie-1.jpg

 

Et toi, ta semaine?

 

Ma semaine et mes petits bonheurs, pour Madame Parle et Maman Louzou!   



Repost 0
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 06:10

("Marche ou crève, y'a pas d'trêve ça continue
J'ai le choix des armes, dans un monde en larmes. Sans retenue
J'peux dire que c'est moche, mais que c'est comme ça
J'ai pas le choix (y'a pas d'alarme)")*

 

 

DSCF3318.JPG

 

Aujourd'hui je vais ta raconter un petit peu ma vie.

 

J'ai grandi dans un pavillon de banlieue parisienne. Mes parents travaillaient, on n'était pas à plaindre.

Beaucoup de mes amis vivaient dans les cités proches. Certains galéraient vraiment.

Je ne me la joue pas "lascar" parce que ce serait vraiment faux, j'étais une privilégiée, pas une zonarde.


 

Quand j'ai eu 17 ans, j'ai commencé à travailler en parallèle de mes études.


Non pas que j'étais dans le besoin, j'aurais pu faire mes études chez papa-maman, mais je voulais devoir le moins possible à quiconque. Et puis la vie commune c'était pas toujours la joie.


J'ai bossé d'abord chez Burger King, de glorieuse mémoire.


A 19 ans, avec tout de même de l'aide familiale même si ça me fait mal où je pense de l'admettre, j'ai pu prendre un petit appartement.


J'allais à la fac, le jour, et deux "nights" par semaine, plus une journée complète, je vendais des whoppers, et je faisais aussi les chiottes: on appelle ça "employé polyvalent". Je te rassure, je me lavais les mains entre les deux.


 

Je me débrouillais pour caser mes cours de manière à pouvoir dormir un peu entre la fac et le travail, d'où je rentrais vers 4h du mat'.


 

Et je révisais surtout dans le métro, qui m'occupais bien 3h chaque jour, aussi.


 

("J'peux dire, mais je crois qu'j'vais faire et c'est tant mieux
J'ai le choix des armes et celles-ci ne sont pas à feu")*


 

Je n'ai pas donné que dans le fast food: j'ai aussi fait du télémarketing, l'hôtesse d'accueil, la stagiaire dans une banque...


Pendant les vacances universitaires, je bossais à plein temps.

Je n'ai donc quasi pas eu de vacances réelles de mes 18 à mes 23 ans.

 

Je vivais avec...OMG...un salaire moyen de 3000...francs!!!! par mois pour payer mon petit loyer, la bouffe, les fringues, la carte orange (ancètre du pass navigo...), 2 ou 3 sorties...

 

Je ne vais pas te mentir: par moment, j'en ai chié. Vraiment.

La fatigue me clouait au lit le dimanche. En cours, souvent, mes yeux se fermaient. Et dans le métro, je ronflais aussi, souvent.

 

("Le choix des armes, un monde en larmes
Y'a pas moyen que j'perde mon âme")*

 

 

Mais je crois bien que j'étais tout de même plutôt heureuse et fière de moi. Je pouvais tout de même me payer de quoi aller danser ou au ciné avec les copains, le samedi soir.


 

Ce rythme effréné, je ne le tiendrais pas aujourd'hui, c'est sûr.


 

("J'peux dire, que dans mon coin j'attends mon heure
Mais pas des faveurs, je refuse de filer
De m'faire enfiler, si j'saute sans filet
Pas d'balles, pas d'gilet pare-balles
Fatigué, que dalle.")*


 

Je ne le souhaite pas pour mes enfants non plus.

Mais je ne veux pas que tout leur tombe tout cuit dans la bouche: si aujourd'hui j'ai réussi mes études malgré tout, c'est aussi parce que la perspective de finir au fast food m'était insupportable: je savais ce que c'était de passer 8h derrière un comptoir, et il m'étais inevisageable de faire ça toute ma vie.


 

("D'après c'que j'ai appris, on a tous une place en enfer
Pour un plus ou moins long séjour.")*


 

Je leur demanderais donc de participer quand ils auront l'âge: pas de bosser tout le temps, car beaucoup se sont perdus dans les méandres des petits boulots. J'ai eu de la chance, moi.


Mais pendant les vacances, ils iront travailler un peu, s'ils veulent avoir de l'argent de poche ou partir avec les copains. 


Du boulot dur, pénible, peut être. Pour qu'ils sachent ce que c'est. Pour qu'ils donnent tout pour faire un métier qui leur plaît, et pas juste pour gagner leur vie.

 

Aujoud'hui encore "mon coeur pense à tous ceux qui sont toujours là bas" * et qui n'ont pas eu ma chance.

 

Tu peux l'écouter, mon leimotiv de 1997, ici si tu veux.(Je me revois à 20 ans, écouteurs dans les oreilles, station "Porte de la Chapelle", à chaque fois que je l'entends!).


 

Je voudrais que mes enfants soient courageux, qu'ils se bagarrent un peu, qu'ils soient fiers d'eux.

 

Alors non, je ne leur offrirais pas tout, même si je le peux (et c'est pas gagné non plus): pour profiter de ce qu'ils auront construit, ils devront goûter un peu le goût de la sueur.


 

Je suis Bad, mais c'est pour leur bien!

 

 

Et Foxymama aussi, c'est une sacrée {Bad Mother}!

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

Lalotte

 

Madame Patate

 

Maman Louzoù

 

De quoi je me Mèl

 

Loustique et Pixels

Môman imparfaite

 

Maman est au musée

 

Blabla popote et cousette

 

Maman Floutch

 

Wonder Mômes

 

Confidences de maman

 

Mère débordée mode d'emploi

 

La fée Lili et ses filles

 

Mission: maman au foyer

 

Miss Brownie

 

 

 

 


   Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

 

Raconte nous!

 

Un article, un lien vers chez Foxymama et chez moi, et tu nous laisse le lien en commentaire...

 

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

 

 

* Fabe

 

 

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Petit Diable herself
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 17:43

C'est en lisant ce billet d'A la Mère Si que je me suis demandé ce que moi, je transmettais à mes enfants, volontairement ou non.


Le constat que j'en retire est assez étonant.


Physiquement, mes enfants n'ont quasiment rien de moi.


Une tache de naissance sur la cuisse droite, que nous partageons tous les trois.

Une taille en dessous de la moyenne.


DSCF0682.JPG

 

Chez Cromignon, le haut du visage et les yeux de mon grand-père, mais pas les miens.

Il a fait le malin et sauté quelques générations, ce petit.


Chez la Pouillette, je cherche encore...une petite bosse sur le nez, peut-être?


Mentalement, ma Pouillette est quasiment mon opposé a meme âge.

Elle est très sociable, elle a plein d'amis.

Elle n'a pas peur des autres et va facilement à un cours de danse où elle ne connait personne. Elle se fait des copains sur le quai de la gare avant même de monter dans le train, quand elle part en colo.

Elle a changé trois fois d'école: en deux mois elle connaissait tous les élèves.

Elle n'aime pas plus que ça l'école. J'étais très studieuse.


Mon Cromignon tient tout son caractère de son père.

Enfant, j'étais calme, il est branché sur 220 volts.

Il est casse-cou et aime courir, grimper, crier.

 

J'étais introvertie, il est très curieux.


A se demander, franchement, si on ne m'a pas refilé d'autres bébés à la maternité...

 

A nous voir tous les trois, les gens peuvent ne pas deviner du tout que je suis leur mère: ils sont si différents l'un de l'autre, aussi.


Je sais m'être parfois cherchée en eux, comme dans un miroir un peu déformant. Mais n'avoir, vraiment, rien trouvé.


Je ne sais pas trop si je dois être décue...un peu quand même, je pense.


 

Et toi, tes enfants te ressemblent?

 

Mon être mère, pour Babidji.

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Petit Diable herself
commenter cet article

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog