Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 06:56

Quand je parle autour de moi de RIE, l'éducation respectueuse non punitive que nous pratiquons avec Cromignon, beaucoup de personnes me répondent: "ah oui, c'est chouette, mais on n'a pas toujours le temps".


L'exemple parfait c'est le moment de sortir, et l'enfant qui refuse de s'habiller par exemple, alors qu'il faut partir dans les deux minutes.

Je t'avoue que je pensais un peu pareil, quand Maman Mymou m'en a parlé au début.

 

 

122660 1


Maintenant j'ai compris que bien loin de te faire perdre du temps, l'éducation respectueuse va t'en faire gagner.

 

Oui, parce que si l'éducation respectueuse permet une meilleure harmonie familiale, il faut aussi être pragmatique, ce que je suis.

 

Ce qu'il faut savoir, c'est que quand on élève respecteusement ses enfants, les crises s'estompent. Il y en a bien moins. Et ça, c'est du vécu.


Avant, je pouvais mettre mon Cromignon colérique jusqu'à 10 fois par jour au coin, et même plus. Il n'y restait pas, hurlait, se débattait, se mettait dans des états proches de l'hystérie. Je l'y maintenais, et ça pouvait durer, durer, durer...


C'était très épouvant, et chronophage. Quand ça arrivait à table, mon repas était froid. Quand c'était avant d'aller au bain, on dépassait l'heure et pour ne pas trop décaler le coucher, on zappait le bain ou on faisait une douche rapide. Quand c'était au moment de sortir, on se mettait en retard. En même temps j'ai la chance que Cromignon ne soit pas trop réfractaire du manteau et des chaussures: il adore sortir. Mais parfois ça pouvait arriver au réveil: il ne veut pas sortir de son lit ni s'habiller.


La mise au coin me prenait facile minimum 10 minutes avant qu'il ne se calme. Imagine 10  fois par jour.

 

Aujourd'hui Cromignon doit faire une ou deux "crises chronophages" par semaine au maximum. Parfois ça prend du temps en effet pour qu'il "chasse la colère" mais pas plus qu'avant. Et ça se termine toujours dans les bisous et les câlins, plutot que dans la crispation. Il n'en refait jamais une autre juste après, contrairement à avant.

 

Donc je gagne juste énormément de temps, et je m'en rend compte: on a plus de temps pour jouer ensemble, regarder des dessins animés, se faire des chatouilles...

 

Quand on pratique RIE, il y aura quand même des crises, des colères, des moments difficiles, des fois où on sera en retard à cause du petit qui n'a pas voulu mettre son bonnet. Mais il y en aura de moins en moins. L'enfant qui se sent écouté et respecté sera plus calme, plus serein au quotidien. Il est plus coopératif, puisqu'il se sent écouté. Et on sait mieux comment gérer, sans s'énerver, sans agraver la situation. C'est vraiment du vécu.

Ce qui te fait perdre du temps, c'est la colère de l'enfant, pas sa gestion respectueuse.

 

Ce n'est pas une "méthode" pour changer les enfants et les rendre dociles et obéissants, mais une approche qui permet de vivre plus en harmonie en famille.

 

La semaine prochaine, je te raconterais comment je gère les crises de colère de Cromignon concrêtement avec RIE.

 

 

Alors, tu penses toujours que RIE prend trop de temps?

 

 

Repost 0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:28

Je ne sais pas toi, mais moi j'ai passé cette semaine comme groggy, en ayant du mal à reprendre mes esprits. L'actualité a des répercussion sur notre moral, je crois. Et la tension au travail est plus que palpable.

 

 

Il y a eu une successions de trucs désagréables chez les PetitsDiables: une vilaine crise de sciatique m'a coulée au lit.

On a appris que le lave-vaisselle était réparable mais au prix d'un neuf, donc j'ai mis de côté mon envie d'économiser pour m'acheter le companion.

Puis on a reçu le devis de l'orthodontiste pour l'appareillage de la Pouillette, et j'ai mis de côté l'espoir d'économiser pour un nouveau lave vaisselle.

Je finis cette semaine physiquement en vrac, j'ai toujours bien mal au dos, plus le retour d'une sympathique infection qui va et vient depuis des mois, plus une angine.


Il y a eu un incident fort pénible au travail, un gamin déchaîné qui s'est mis à frapper sa prof, puis le CPE, puis le principal, en hurlant "Je suis Mohamed Merah"!!! Seuls les pompiers ont pu le maîtriser, et c'est la police qui a finalement dû le menotter pour réussir à le faire sortir du collège. Un petit 6ème, petit en âge, mais 140 kg au bas mot.


Un truc de dingue m'est arrivé aussi: en faisant mon jogging j'ai croisé un jeune homme qui se promenait avec une arme, un genre de petit fusil. J'ai d'abord pris mes jambes à mon cou avant d'appeler la police, qui a interpellé le gars avec d'autres dans une voiture. Dans le coffre, des armes, en effet. Apparement des trucs à grenaille, mais se balader avec ça dans un parc pour familles à 17h...C'est bien la première fois que je vois ça, et en plus mon petit coin, c'est pas Bagdad!


Cette semaine a quand même été pleine de petits bonheurs, comme toujours:

 

plage.jpg

 

Une petite virée à la plage,

 

plage1.jpg

 

Cromignon et la chienne se sont éclatés. La chienne aboyait après les vagues, c'était marrant.

 

voeux.jpg

 

J'ai reçu une jolie carte de voeux.

 

Et ma BAL a été remplie par un gros colis plein de ces bonnes choses qui me manquant tant de ma vie parisienne!

 

bal.jpg

 

De quoi me réconforter, et me rappeler que j'ai des amis extras.

 

interstellar

 

J'ai enfin réussi à voir Interstellar, et je n'ai pas regretté.

 

piscine4

 

Pour mon second weekend solo avec les diablotins pour cause de révisions de l'homme, on est retournés à la piscine.

Pendant que les diablotins s'amusaient comme des fous, je me suis fait 1/2h de jaccuzzi.

 

theatre.jpg

 

Avec la Pouillette, on a été voir l'Ecole des femmes de Molière, qui se jouait au théâtre de l'Archipel de Perpignan. On est parties avec tout plein de copines, la pièce était chouette, je ne suis pas sûre que les filles aient toutes apprécié à fond, et heureusement que je leur avait raconté l'histoire en venant, parce que le français de Molière versifié...

Enfin, moi j'ai bien aimé!


On a fini cette semaine par une soirée peinture, qui m'a permis de reposer ma sciatique (ouille).

 

peinture.jpg


 

 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman Louzoù que j'embrasse bien fort pour cette dernière récap'.


 

Et toi, ta semaine?

 

 

 

Repost 0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 18:46

En ce moment, l'homme révise à fond, ses écrits sont pour bientôt.


Du coup les weekends, il part dans un hôtel près de chez nous et se consacre jour et nuit à sa passion...ses bouquins.


Maman solo pour 2 jours et 2 nuits, ça ne m'effraie pas du tout, j'aime bien, même.

 


On fait plein de trucs à trois, je peux aller voir des copines sans avoir l'impression de négliger mon homme, faire des sortie un peu mouvementées, etc. Parce que l'homme aime bien que ce soit un peu plus"tranquille" que moi.


Bref, donc je prévois des sorties avec mes diablotins et on s'amuse bien.


Cependant il y a un second paramètre à prendre en compte: le côté de plus en plus aléatoire de la sieste de Cromignon. A 3 ans et demi, mon gros dormeur continue à nous octroyer des méga siestes, mais pas à coup sûr comme avant.


Je t'avoue par contre que 2 jours maman solo sans sieste cromignonesque, ce serait un peu violent.

 

Alors, j'allie l'utile à l'agréable.

 

piscine1.jpg


 

Le matin, j'emmène les diablotins à la piscine. ils adorent, et moi aussi j'aime bien, on s'amuse.

Cromignon est particulièrement fou de joie, surtout depuis que je lui ai acheté un maillot de bain "pirate".

 

piscine.jpg

 

Ensuite je leur prépare un menu équilibé: frites, oeuf dur, glace au chocolat.

 

Ainsi...à coup sûr Cromingon va roupiller, me permettant de faire de même!

 

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

 

Miss Brownie

 

Foxymama

 


 

 

Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

 

Raconte nous!

 

Un article, un lien vers chez moi, et tu me laisse le lien en commentaire...

 

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

Repost 0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 06:29

Je fais ma prof aujourd'hui! Comment ça, comme toujours?

Quoi, serais-je une donneuse de leçons?

 

batman.jpg


C'est bien possible...alors si mes cours t'intéressent, c'est par ici:


On ne dit pas: "Je ne suis pas raciste. Mes grands parents (mon oncle ma tante mon mari mon jardinnier...) étaient immigrés."


On dit: "Je ne suis pas raciste. C'est une idée de merde, basée sur l'ignorance, la haine, la peur, la fermeture d'esprit, l'intolérance. Tout ce que j'aime, quoi. De plus d'un point de vue strictement cartésien le racisme n'a aucun sens: les "races" ne peuvent être inférieures ou suppérieures entre elles, puisqu'elles n'existent pas.


 

On ne dit pas:" Charlie Hebdo se moquait des musulmans."


On dit: "Charlie Hebdo se moquait des terroristes intégristes qui se réclamment honteusement de l'Islam. Mais pas que. En gros, Charlie Hebdo se moquait de tout le monde".


 

On ne dit pas: "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit". Quel manque de charité. Si personne n'instruit les cons, ils ne sont pas prêts de ne plus l'être, et je crois à l'évolution de l'individu. Si quelqu'un peut devenir con (et ça arrive, j'ai des preuves irréfutables), l'inverse est aussi possible. Sisisisisi.


On dit: "Je ne parle pas aux électeurs du FN. Ils sont motivés par la haine, l'ignorance, la peur, l'intolérance (tu as vu je me répète)." Ce ne sont pas des idées qu'on peut combattre avec des mots, ça serait fait, sinon. Ce serait trop fatigant de leur causer et ça donne envie de cogner. C'est mal de cogner. S'ils savent lire (et comprendre ce qu'ils lisent), éventuellement tu peux leur mettre sous le nez le programme de ce "parti" car bien sûr, ils n'ont pas la moindre idée de ce qu'il contient. Ca peut, qui sait, en réveiller quelques uns.

 

lepen.jpg

Tu remarqueras que c'est une affiche de Charlie Hebdo. quand je te disais que tout le monde chez eux en prenait pour son grade.


 

On ne dit pas: "Je ne suis pas raciste. Mais bon, il y en a qui abusent, qui profitent des allocs, qui piquent le travail des Français, qui font de la bouffe qui pue, qui sont sales, qui ne respectent pas la République et ses lois, qui crachent sur la France...etc." Tu peux rajouter ce que tu veux, ce genre de phrases nauséabondes ne manque pas.

 

On dit: "Je suis raciste mais j'assume pas (encore). Pour le moment je vote UMP parce qu'ils ont quand même Guéant qui est sympa (OMG), mais ça va pas tarder à évoluer."

 

A copier 20 fois pour la semaine prochaine, une lettre en rouge, une lettre en vert.

Au boulot!

 

 

Repost 0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 06:33

 

En ce moment chez les profs, on doit déposer les demandes de temps partiel pour la rentrée suivante.

Quand j'ai repris à plein temps en septembre dernier, il était clair que ce ne serait que pour un an, le temps que l'homme finisse son congé de formation et retrouve une paye digne de ce nom.


Mais finalement je me tâte et je crains de laisser passer la période des demandes, le temps de me décider.

Pourquoi est ce que j'hésite finalement, me diras-tu?

 

122660_1.jpg

 

Parce que je ne suis pas tellement plus fatiguée, finalement. Un peu, bien sûr, mais je suis tellement mieux organisée aussi que j'arrive à m'en sortir bien mieux que je ne le pensais.

Bien sûr c'est la course...mais la vie c'est la course, de toutes façons.

 

Bref, si j'en parle ici c'est pour m'éclaircir les idées, et demander ton avis aussi.


 

A plein temps, quand l'homme aura repris le travail, on pourra enfin souffler financièrement et mettre de l'argent de côté. On pourra lancer les améliorations de la maison qu'on a tant envie de faire. On pourra se payer des vacances: une semaine au ski.

On pourra se payer une aide ménagère.

Je cours beaucoup moins au travail et je bosse moins dans le stress.

Je travaille mieux et je suis bien plus intégrée dans mon collège.

J'ai pris le rythme cette année, même si c'est sportif, je tiens.

 

Mais: je suis moins dispo pour les diablotins le soir.

Je suis plus fatiguée, irrascible, pressée.

Ma vie sociale est proche du néant. Je n'arrive qu'à peine à voir les copains, et n'invite quasi plus à la maison. Les apéros sont devenus trèèèèès rares.

J'ai du mal avec l'organisation des sorties le weekend, les activités en semaine, je cours vraiment beaucoup.

Le moindre grain de sable dans l'engrenage est synonyme de bordel sur plusieur jours.

Cette année l'homme est en congé, donc il met bien la main à la pâte à la maison. L'an prochain quand il bossera ce sera moins évident. Surtout en cas de diablotin malade, avec nos 6 jours enfant malade par an.

On va payer des impôts de fou.

 

A temps partiel je gagnerais une demi journée par semaine et je quitterais moins tard.

Je pourrais me reposer un peu plus.

Je serais donc plus cool le soir avec les diablotins, les activités, les sorties. Tout sera plus simple.

J'aurais plus de temps et d'énergie pour les copain, les apéros, les diners.

En cas de diablotin malade, je pourrais plus facilement être à la maison.

 

Mais il ne faut pas rêver, j'aurais quand même un sacré rythme et je n'arriverais pas forcément à beaucoup plus me reposer.

Je perdrais beaucoup d'argent quand même, juste pour gagner une demi journée en gros.

On n'arrivera pas encore à se refaire une santé financière, probablement pas à se payer notre semaine au ski. On enclenchera nos projets pour la maison au ralenti, si on les enclenche.

Au travail je vais recommencer à courir comme une damnée pour tout faire en moins de temps. J'aurais l'impression de tout survoler.

 

Voilà, j'ai l'impression qu'il y a autant de pour et contre de chaque côté.


 

Et toi, temps partiel ou temps plein?

 

 

 

Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 06:53

Depuis que j'ai une yaourtière, elle tourne à fond et les yaourts que je fais avec mes blanches mains sont vraiment délicieux. Maintenant je me sens assez à l'aise pour tenter de varier les recettes, alors cette fois, c'est parti pour le yaourt au café.

 

 

RIMG2400.JPG


Pourquoi au café? Parce que c'est un de mes parfums préférés, et qu'en Italie il y a quelques marques qui en font des fameux, jamais trouvés en France. Ici, on ne trouve que des crèmes desserts qui ont un bon parfum café, et aussi étonnament quelques yaours allégés pas mal du tout.

 

RIMG2401.JPG


 

J'ai donc trouvé et arrangé une recette de yaourts au café "comme là bas".

 


Pour 6 ou 7 yaourts il te faudra:


-un yaourt nature

-1/2 litre de lait entier ou 1/2 écrémé

-l'équivalent de 3 pots de yaourt de lait en poudre

- entre 60 et 100g de sucre en poudre, selon ton goût.

- l'équivalent de deux expressos de café. Je n'ai pas de machine type nespresso, donc je fais un café bien fort et j'en rajoute un mug. Selon ton goût tu peux donc mettre du café très fort, ou plus léger.

 

Tu mélanges bien le tout, au batteur de préférence.


Et hop, 7h à 7h30 de yaourtière.

 

Bonne dégustation!

 

Mon mercredi gourmand pour Anne-Laure T.

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 06:36

no poo

 

 

Ca fait des mois maintenant que je n'ai plus lavé mes cheveux avec du shampooing du commerce. Depuis juillet exactement.


Attention, ils sont propres bien sûr, je les lave, hein!


Ils sont propres et je les aime vraiment beaucoup. Je t'en parlais déjà ici.

 

Aujourd'hui mon petit rituel capillaire est bien en place, même si je voudrais encore tester plein, plein de trucs. Le monde du no-poo est si vaste!


 

J'ai les cheveux secs et très épais, et roux aussi.

Pendant plusieus mois je me les lavais à la poudre de shikakai diluée à l'eau, puis une copine m'a conseillé de tenter de la diluer avec du lait, pour une action hydratante.


Depuis, mon petit "shampooing" maison est composé de:


- 6 cac de poudre de shikakai

- 1/2 verre de lait tiède. Du lait entier ou 1/2 écrémé fera l'affaire.

- 1 cas de miel.

 

Je mélange le tout vite fait dans un bol avec une petite cuillère, rien de compliqué. La consistance finale ressemble à du chocolat fondu comme un liquide épais. Ensuite je laisse le mélange reposer juste le temps de me déshabiller et d'entrer ma douche.

Je mouille d'abord mes cheveux, puis j'applique mon shikakai sur l'ensemble de mes cheveux. Comme un shampooing classique. Je masse un peu mon cuir chevelu. Et je lave mon corps, avant de rincer le tout.

C'est aussi simple que ça.

 

Maintenant, j'ai ajouté deux masques que je fais quand j'ai le temps, avant de les laver.

 

La premier masque est simplement un henné neutre. Neutre parce que je n'ai pas envie pour le moment d'avoir une couleur ou des reflets différents. Je me laisserais peut être tenter plus tard, mais sur ma base rousse je me demande ce que je pourrais faire...à suivre.

 

henne.jpg


Le henné neutre se présente sous la forme d'une poudre qu'on dilue aussi. Ca devient une pâte verte que je fais assez liquide pour bien pénétrer ma grosse tignasse. J'enveloppe le tout dans une serviette et je laisse poser minimum 30 minutes, mais aussi longtemps qu'on veut. Et je rince bien avant de faire mon shikakai habituel.

Ses bienfaits sont de gainer le cheveux, de le rendre souple, fort et brillant, pendant 2 semaines environ. J'en fais deux fois par mois, à peu près.

 

Le second masque est à base de yaourt. Je prends 3 ou 4 cas de yaourt nature, et là...au gré des ingrédients que je viens de recevoir, que j'ai envie de tester, ou de ce que j'ai déjà utilisés avec succès, je rajoute:


-une cas de miel ou de sirop d'agave

-une ou deux gouttes d'HE de cade (vraiment efficace pour la beauté des cheveux, elle les rend forts et brillants)

-un jaune d'oeuf.

-de la poudre d'orange (douceur et brillance des cheveux garantie)


Celui là, je peux le faire pendant minimum 20 minutes et jusqu'à 2h max, parce que le yaourt tourne si on le garde trop longtemps.

L'avantage c'est que les cheveux ont juste l'air mouillés, pas de couleur ni rien, du coup je peux faire un petit chignon et éventuellement sortir de chez moi si besoin.

Je vais souvent faire mon jogging avec du yaourt sur la tête et personne ne s'en rend compte!


Il se rince bien plus rapidement que le henné, du coup il faut moins de temps pour faire celui là.


 

Bien sûr en cas de cheveux d'une autre nature que la mienne, il faut chercher des ingrédients pour cheveux gras par exemple, mais le masque à la base de yaourt, le henné neutre et le shikakai sont adaptés à toutes les natures de cheveux.

 

 

cheveux.jpg

 

Aujourd'hui je ne suis plus complexée des cheveux, et purée je ne pensais pas que c'était possible.


Je les trouve beaux, doux, souples, faciles à coiffer (sisisisisi on parle bien de ma touffe ingérable!) et enfin brillants. Ils poussent plus vite, j'ai pu m'en rendre compte vu que je les ai coupés il y a 3 mois. Ils ne fourchent pas. Ils ne regraissent pas en 2 ou 3 jours, je peux me laver les cheveux une fois tous les 5/6 jours sans soucis.

Bien sûr, il n'y a aucun miracle, et tu me verras encore avec les cheveux en vrac, quand je n'ai pas eu le temps de bien m'en occuper, j'ai encore mes "bad hair days" comme tout le monde.

Mais avec les moyens du bord, je pense arriver près du max de ce que je peux obtenir.

 

Je suis ravie de mon rituel no-poo, et je conseille à toutes et tous d'essayer le shikakai.

 

Tu trouveras tous les produits dont je te parle ici ou .


 

Alors, le no-poo, ça te dit?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans No-poo
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 06:05

Depuis que Cromignon nous a montré son caractère parfois colérique, nous avions à coeur d'éviter les crises.

 

imagescolere.jpg

*crédit photo


Et je sais que je ne suis pas la seule...essaye juste de taper "eviter les crises" ou "eviter les colères" sur google, tu m'en diras des nouvelles. Tout le monde ou presque y va de ses méthodes, de ses astuces, de ses trucs plus ou moins miracles, avec plus ou moins de bon sens dedans, de ses interrogations diverses et variées.

 


Qu'est ce qu'une colère chez l'enfant?


Loin d'être un "caprice", la colère est le seul moyen qu'a l'enfant pour exprimer le trop plein d'émotion qu'il ressent à ce moment là. Qu'il soit frustré, fatigué, affamé...il n'arrive pas à l'extérioriser autrement.

La colère est donc une saine réaction, finalement.


Les astuces, qui vont de céder s'il s'agit d'une frustration, détourner l'attention, le faire rire, le menacer, à faire du chantage à tout ce qu'on peut (bonbon, père noël etc...) ne font que contourner le problème et empèchent l'enfant d'exprimer ses émotions. Ce n'est pas respectueux de l'enfant et de ce qu'il ressent et exprime. Ca ne prend pas en compte ses besoins.


Si un ami vient te voir en pleurant parce qu'il a une peine de coeur, est ce que tu vas lui promettre un gâteau s'il cesse de pleurer? Ou lui raconter des blagues pour le faire rire?

Bien sûr que non. Tu vas l'écouter, accuellir sa douleur, lui préter ton épaule, lui donner des mouchoirs.


C'est pareil avec les colères et crises des petits.


S'il se met en colère, écoute d'abord quelle émotion quel besoin il exprime. Il est fatigué? il faut enchaîner pour qu'il puisse se reposer, rentrer si tu es dehors. Il a faim, soif? Satisfais son besoin.


Il est frustré, il voudrait quelque chose qu'il ne peut pas avoir de suite? Verbalise, commente ses émotions, un peu comme si tu parlais pour lui. "Je vois que tu es en colère. Tu voudrais continuer de jouer. Tu es très fâché que ce soit l'heure du bain et que tu doives arrêter. Je vais te laisser te calmer quelques minutes, et ensuite nous irons tous les deux dans la salle de bain. Après le bain, tu pourras jouer encore".

Là, tu vacques trois minutes (pas plus!) à autre chose en le laissant criser, mais tu restes dans la même pièce quand même, car il a besoin de toi.

Puis tu reviens, et d'un ton ferme et décidé (très rassurant pour l'enfant): "maintenant c'est l'heure pour que tu prennes ton bain. Si tu veux tu peux venir tout seul. Sinon je te portes". Et hop, d'une manière ou d'une autre, crise ou pas, au bain.

Ca c'est du vécu...


Quand l'enfant crise, il est déjà en train de se calmer, la crise EST sa réponse au stress, c'est par elle qu'il se calme.


Accueillir les crises comme un moyen d'expression, les recevoir, les comprendre, accompagner son enfant sans le culpabiliser (il n'y peut rien!): c'est possible!


Je te l'accorde, c'est plus facile à dire qu'à faire. Il y a des situations où c'est compliqué, surtout quand on rajoute le regard des autres. Mais ce qui importe c'est le bien être de l'enfant et de ses parents, pas ce que pense la voisine ou la caissière.

 

Alors, on essaye?

 

La semaine dernière je te racontais comment éduquer sans punir et sans laxisme.

 

Plus d'infos RIE chez Maman Mymou.

 

Repost 0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 08:09

dieu.jpg

 

 

Cette semaine avait bien commencé chez nous, il y a eu des tas de petits bonheurs comme toujours, et même plus que certaines semaines.

 

Mais mon coeur est trop peiné depuis mercredi pour en faire l'étalage ici.


J'avais envie de compiler quelques photos, images, dessins, que j'ai trouvé justes ou qui m'ont touchée, ou fait rire aussi.


L'histoire de Charlie Hedbo, je la connaissais bien, j'ai beaucoup lu ces trublions irrespectueux. Mon parcours personnel est attaché à François Cavanna que j'adorais autant que je l'admirais.

Quant à Cabu, les mots me manquent.


Bref.

 

En images, donc.

 

10151786 10205637030029745 5235626958443043883 n

 

 

10672179 10152946020725138 4799517141352649989 n

 

 

10906139 10152947801714590 5641254347936504060 n

 

1743662 10152953069986067 8601108187962026043 n

 

10922491 824045997661893 9025491512501859438 n

 

 

Rions un peu avant la fin du monde:


 

rib.jpg


 

ingalls.jpg


 

bourre.jpg

 

 

Malcom X, pour finir, toujours aussi juste.

 

10906045 10152955702961067 1230512638846476468 n

 

 

 

 

Comme tu vois, je ne mets pas les crédits photos parce que ça a tant tourné sur les reseau sociaux que je n'ai pas reussi à retrouver les sources.

 

Bon dimanche.

Repost 0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 06:42

Ca y est, il a neigé sur nos belles montagnes pyrénéenes. 

 

 

RIMG2524

 

Les pistes sont ouvertes, on attendait ça avec impatience!

 

Avec la Pouillette, ni une ni deux, on a sauté dans la clio, direction Pyrénées 2000, à 1h15 de chez moi.

Cette année il y a une grande nouveauté: j'ai mes propres skis, et ça fait plaisir! C'est fou comme le fait d'acheter mes skis m'a fait du bien l'an dernier, c'est con, pas vrai!

 

 

ski

 

Ma grande Pouillette a beau avoir son étoile d'argent, elle est encore derrière moi...eheh...pour quelques temps je skie un peu mieux qu'elle, mais maintenant elle me suit très bien.

 

 

ski1

 

La neige était bof, le soleil la faisait déjà fondre, et des plaques de verglas nous faisaient déraper, mais on s'en est bien fichues!

 

RIMG2541

 

 

La glisse sans chocolat chaud? Impossible! Avec chantilly pour la Pouillette, c'est in-dis-pen-sable.

 

 

RIMG2540

 

Mes chaussures de ski à moi, confortables, bien étanches, et...jolies, si ce genre de truc peut être "joli".

 

RIMG2543

 

Mes chaussures, mes skis, mes bâtons...je suis joie!

 

 

Bref, notre première journée de glisse a été très chouette...et ensoleillée. J'espère qu'il y en aura plein d'autres encore cette année (dont une en amoureux, rêvons un peu...).

 

 

Et toi, un peu de ski cette année?

 


Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog