Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 06:14

C'est vrai ça, pourquoi?

 

no poo

Quand j'ai entendu parler du no-poo pour la première fois, il y a un peu plus de 4 ans, je ne m'y suis pas interressée.

Encore un truc bizarre à la mode, me suis-je dit.

 

Et puis ça a pris de l'ampleur, j'ai vu pas mal de gens autour de moi s'y mettre.

 

Et en être ravis.

 

Je me suis donc penchée sur la question, et je me suis dit que je n'étais pas contente de mes cheveux.


Epais, difficile à coiffer et très secs, j'avais besoin de leur faire shampooing/après-shampooing/masque/serum/produit coiffant tous les 2 ou 3 jours pour qu'ils ressemblent à quelque chose.

Depuis que j'ai...quoi, 15 ans? j'ai dû tester ouatmille produits, shampooings, soins, sois disant miraculeux (à la mode, tiens tiens...). Parfois j'avais de bons résultats, mais jamais longtemps.

 

Je me suis donc dit "pourquoi pas", vu que les produits du commerce ne me satisfont pas en ce qui concerne l'ésthétique et l'économique. Parce que c'est cher en plus, ces machins. Le moindre masque capillaire coûte 4 ou 5 euros minimum, et avec ma longueur et mon épaisseur, en 4 fois c'est vidé.

 

Je me suis donc lancée dans le nopoo, avec la poudre de shikakai, et aujourd'hui je fais en plus des masques capillaires naturels, en soins.

J'en suis vraiment contente, et je pense que loin d'être une mode, la vogue du nopoo est appelée à se répandre de plus en plus.

 

 

D'une manière non exhaustive et absolument pas dans un ordre quelconque, voici les avantages du nopoo:

 

- mes cheveux sont sains, légers et propres


- il se salissent et regraissent très lentement


- il est donc possible d'espacer ses lavages. Ce n'était pas mon but initial, mais je constate aujourd'hui que je n'ai plus du tout besoin de les laver plus d'une fois par semaine


- je gagne donc du temps


- ils ont une bonne tenue: plus besoin de produits coiffants


- C'est économique: plus besoin d'acheter shampooing, après shampooing, masque, serum, produit coiffant. Un paquet de shikakai coûte entre 3 et 4 euros, et il permet de faire, selon la longueur et l'épaisseur des cheveux, environ 15 lavages.


- c'est écologique: plus de poduits chimiques plus ou moins nocifs, pour la santé et l'environnement. Beaucoup moins d'emballages aussi.


- c'est modulable selon les besoins de chacun. A mon shikakai de base, je rajoute du lait et du miel pour un effet hydratant, vu que j'ai les cheveux secs. Mais si tu as d'autres soucis, cheveux gras, pellicules, cheveux plats, ou autre, tu peux rajouter les ingrédients naturels qui traiteront tes cheveux et les rendront aussi beaux que possible.


- le nopoo, c'est un monde très vaste, il y en a pour tous les goûts. D'autres poudres que le shikakai, comme le sidr, la reetha, le rhassoul, peuvent faire ton bonheur. D'autres pratiquent le shamp'oeuf, le water only...le tout est de trouver la routine qui convient à sa nature de cheveux. Quant aux masques, c'est pareil. En ce moment je ne jure que par les masques au yaourt par exemple, et on peut s'amuser, souvent en cuisine mais aussi avec des huiles essentielles, et se concocter des soins personnalisés.


- Mes cheveux sèchent plus vite. Je sais que ce n'est pas la règle, mais avec moi ça se vérifie. Je peux donc sans craintes les laver à 19h et à 21h il seront secs.


- Les cheveux poussent plus vite. Certaines arrivent à doubler la vitesse de pousse des cheveux en passant au nopoo. Et je me mets à rêver de la chevelure de Raiponce pour cet été!


- Les cheveux gagnent du volume, mais sont plus disciplinés. Donc pour celles qui, comme moi, ont une sacrée touffe, pas d'angoisse de finir comme Mafalda. Pour celles qui ont le cheveux raplapla, c'est vraiment efficace.


- et surtout, ce qui pour moi a été la motivation première: mes cheveux sont plus beaux. Ils n'ont à vrai dire jamais été aussi beaux. Pour moi, bien sûr, en fonction de ma taure de cheveux. Tu ne te pâmera pas en hurlant "ohhhh quels cheveux magnifiques!!!", mais j'en suis ravie, je n'avais jamais obtenu un tel résultat.


 

Pour en savoir plus sur le nopoo, c'est par ici et par .

 

 

Alors, tu tentes?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans No-poo
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 06:00

Ca faisait un moment que je n'avais pas pris le temps de répondre à un tag.

 

kaki_346_346_filled.jpg


Celui çi est sympa et original, alors je me suis sentie inspirée.


C'est Coeur de Lavande qui m'a gentiment taguée.

 

 

C'est parti pour les questions!

 

Thé ou café?

Les deux, en général je bois un ou deux cafés par jour, et pas mal de thé, à commencer par celui du petit-déjeuner, indispensable!

 

Marque de céréales préférés?

Aujourd'hui je n'en n'ai plus, je fais moi-même mon "granola" (un genre de muesli) home made, et je l'adore. Si tu es intéréssée, la recette est ici.

 

Nutella ou confiture?

Je n'aime pas la nutella, j'en fais aussi une version maison sans fruits à coques pour ma grande Pouillette allergique. Je préfère de loin la confiture, en ce moment on continue d'écouler celle de figues qui emplit mon frigo, avec les figues du jardin!

 

Petit dej sucré ou salé?

Je suis une inconditionelle du brunch!! J'adore!!!

 

Coca ou oasis?

Ni l'un ni l'autre. Un petit coca de temps à autres, quand je sors, c'est tout. Je préfère presser mes oranges.

 

Plat préféré?

Oh, impossible de répondre à ça, il y a beaucoup de choses que j'aime! Peut être les tortelli ricotta/épinards qu'on fait chez moi, mais je n'ai que rarement le temps et la patience de me mettre à faire.

 

Viande ou poisson?

J'adore les fruits de mer, donc plutôt poisson.

 

Fruits et légumes favoris?

Je suis complètement folle de fruits, je dois en avaler une dizaine par jour, au moins. J'ai un faible pour les kakis, les mangues, les figues, les abricots bien mûrs...

Pour les légumes, je préfère les crudités.

 

Yaourt ou fromage?

Sans hésiter, fromage! On est tous des fromage-addict chez les Petits Diables, pas un repas sans!

 

Pizza ou pasta?

Pour une ritale comme moi, impossible de choisir! Quoique...ma grand-mère faisait les pâtes et c'était terriblement bon...

 

Parfum préféré de glace?

Dur! La glace c'est ma passion! La meilleure que j'ai mangée, c'était à Cefalù en Sicile, j'avais pris...9 boules!!! J'aime le sorbet citron, mangue, et les parfums comme caramel beurre salé, noix de coco...impossible de choisir!

 

Dessert préféré?

Une glace, pardi!

 

Fast food préféré?

Taco Bell. Les Américains ont une de ces chance d'avoir ça, c'est trooop bon!

 

Cuisine étrangère préférée?

Je suis fana de sushis, mais j'aime tout: voyager en cuisine me plait beaucoup.

 

Repas de fête préféré?

J'adore le foie gras, mais je n'en mange qu'une ou deux fois par an, parce que je trouve vraiment les conditions de production affreuses. D'ailleurs je vais essayer de m'en passer maintenant.

 

Food addiction?

Les fruits, et surtout...les kakis! Je peux en manger 5 ou 6 de suite!

 

Hate food

Les choux de Bruxelles. Il y a des gens qui aiment ça? C'est infect!

 

Bonbons préférés?

Je ne suis pas très bonbons, je n'en mange quasi jamais.

 

Food bonne humeur?

Les sushis! Un vrai remède contre la dépression!

 

Plat le mieux réalisé?

Ah je ne sais pas trop, il faudrait demander à mon mari. Peut être le gâteau fondant au citron, qui plait à presque tout le monde, ou le tiramisù. Ou encore le cheesecake à la figue.

 


 

Mes nominées pour répondre à ce tag sont:

Sysy Inthecity

Yeude

Je veux une tite soeur fille

Mimi Moustick

MamZell'A

 

Repost 0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 06:59

Voilà une semaine dont je rirais dans quelques temps!

Après avoir reçu un nouveau snood que je ne quitte plus depuis, merci copine, j'ai passé une IRM pour ma sciatique. La tenue de l'hôpital ouverte derrière est toujours aussi seyante...

 

Côté cuisine, j'ai cuisiné une bonne paëlla, avec le paprika envoyé de Hongrie par Cécile.

 

paella


 

snood

 

hosto


Puis l'homme est parti passer l'écrit de son concours, je suis restée seule avec les diablotins, et ma vie s'est pierrerichardisée.

 

malade

Cromignon a attrappé la grippe, et je l'ai suivi de peu. Courbatures, fièvre, maux de ventre, ne me lâchent plus depuis.

 

malade1

 

malade2


Le chien a été malade également, et a vomi plusieurs fois partout.

Il a plu des seaux sans dicontinuer pendant 3 jours.

L'évier s'est bouché à force de faire la vaisselle (lave vaisselle mon amour, reviens, tout est pardonné...) et je me suis retrouvée à 4 pattes sous l'évier pour déboucher le siphon.

La poubelle s'est déchirée en plein milieu du salon. J'ai découvert à ce moment là que je n'avais plus de sacs poubelle.

Le chien a également pissé sur le canapé, partout, j'ai dû déhousser (avant le café, au réveil...) mais pas possible de laver de suite vu que j'avais une machine en attente, à cause de la pluie.

Dans le speed j'ai cassé la lampe de chevet de Cromignon, et du passer l'aspi comme une folle, tant les éclats s'était éparpillés partout. Et trouver vite une lampe de remplacement, vu que c'est sa veilleuse.


Côté BAL, j'ai reçu une jolie carte de voeux de Mam'ZellA, de délicieuses confitures made in Corse, de Catwoman, et un beau colis Lavera avec dedans entre autres le super déo bio ET efficace que j'avais cherché longtemps!

 

confitures

 

lavera

 

bonne année


J'ai ressorti mes germoirs à graines qui étaient au placard depuis trop longtemps.

 

graines


L'homme est rentré, aussi, et c'est cool...

 

retour


J'ai fini cette semaine en me demandant à quel endroit de mon corps je n'avais pas mal, et en jugeant à une compétition de gymnastique de la Pouillette. La première de la saison, continuons le combat.

 

gym.jpg


 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée.


 

Et toi, ta semaine?

 

 

Repost 0
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 06:59

Je t'avais déjà raconté que j'emmenais mes diaboltins à la piscine, surtout quand je passe le weekend seule avec eux: sieste garantie l'après-midi.

 

piscine1

 

Mais il faut que je t'avoue une autre chose trèèèès bad à ce propos.

 

La piscine près de chez moi est top. Un grand bassin de 25m pour les nageurs. Un "petit bassin" qui n'a de petit que le nom, il est plutôt très grand en largeur et la Pouillette y a à peine pied.

Un tout petit bassin dans lequel Cromignon a pied, avec un petit tobogan en forme de dragon au milieu, et assez d'espace pour que les parents puissent s'allonger dedans tranquille pendant que les enfants jouent.

 

piscine4


 

Et, cerise sur le maillot, un jacuzzi.

 

Il ne vient sans doute pas à l'esprit des bons parents qui viennent avec leurs enfants, surtout les petits, d'aller se détendre dans ce jacuzzi. Bien entendu. Arf.

 

 

piscine-copie-1


N'oublie pas que ma Pouileltte a 12 ans, elle eput surveiller son petit frère quelques minutes...et surtout la configuration se prête à la réflexion des badparents: le jacuzzi est à 1m du tout petit bassin, et il est surélevé. Donc quand on y est, on surveille très bien ce qui se passe dans ce bassin. Et comme il est vraiment tout près, en cas d'incident on est dedans en moins d'une demi seconde.

 

Bref.

 

Tu me suis?

 

Les jolies photos que je te poste sur IG de la pisicne...je les prends depuis le jacuzz'...

 

 Loustique et pixelspiscine

 

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

Miss Brownie

 

 

Confidences de maman

 

 

Loustique et pixels

 

 

Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

 

Raconte nous!

 

Un article, un lien vers chez moi, et tu me laisse le lien en commentaire...

 

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 06:19

L'inénarable Cromignon est bavard. Plus il progresse dans le langage, plus son imagination déborde, plus il parle sans cesse et nous raconte tout un tas d'histoires rocambolesques.


 

RIMG2603



Ce matin, à l'arrière de la voiture:

"Maman, Baubau (son doudou-chien s'appelle Baubau, souvenir de l'époque où il appelait les chiens des baubaus) a des crottes de nez. Mais je sais que c'est pas pour de vrai, parce que les doudoux, ils n'ont pas de crottes de nez, en vrai. C'est dans son rêve. Baubau a rêvé qu'il avait des crottes de nez, mais pas pour de vrai."

Ils ont de ces rêves, les doudoux...



Et toujours ses expressions à croquer.

"Maman, moi zaime beaucoup Fabien, parce qu'il zoue aux chatouilles, et Emma aussi. Ca me rigole beaucoup!"


"Maman, ze peux grimper sur le très gros cahoule? C'est de grand! Mais ze suis grand maintion (maintenant), zai 3 zans"

 

"Maman, zai un bobo. Mets moi un pampion (pansement) s'il te plaît".


 

Il a inventé le verbe "poucer", aussi, en plein dans l'actualité:


-"Maman, attend, ze viens mais d'abord ze veux poucer Baubau"

-"??? Tu veux pousser Baubau? Je ne comprends pas?"

-"Oui, poucer, faire un petit pouce!"

C'est à dire sucer son pouce en tenant Baubau dans sa main et le farfouiller en même temps.


 

D'ailleurs le malheureux Baubau a tant vécu que ses poils sont bien mal en point et s'aglomèrent par endroit en devenant tout durs. Cromignon, quand il fait un petit pouce avec Baubau, aime particulièrement gratouiller ces endroits durcis.

-"Maman, zaime bien le dur. Mais là, il est parti. Le dur, des fois il est fatigué. Il rentre dans Baubau pour se reposer, et après il revient, quand il est reposé".

-"Mais bien sûr Cromignon, bien sûr..."

Comprenne qui pourra...


 

Cromignon invente des noms, et des personnages, il détourne aussi des mots, pour rigoler.

Par exemple, il ne dit pas "berk", quand quelque chose est sale. Il dit "berkour". Et on rit tous tellement...qu'aujourd'hui dans la famille on ne dit plus plus "berk" mais "berkour", tous!


Il a inventé un méchant, un genre de jumeau maléfique, qui fait toutes les conneries du monde: c'est "Bougard", flanqué de "Boudur". On rigole aussi pas mal avec ça: ""C'est pas moi, c'est Boudur!"


 

Il faut toujours qu'il trouve des exemples, en inventant des personnages aux prénoms improbables. Par exemple:


-"Attention Cromignon, ne grimpe pas aussi haut, tu risques de tomber et de te faire très mal."

-"Oui c'est vrai maman. Ze connait un garçon, dans mon école, pas dans ma classe, dans une autre classe, il s'appelle Sraitrlerize (prononce qui pourra), même qu'il est grimpé tout en haut, et après il est tombé, et après il s'est tout cassé, et après sa maman l'a emmené à l'hôpital, et après il est resté tout seul, et après il a eu très mal, et après il a eu très peur..." blablablabla...


 

Il a toujours tendance à buter sur des mots et à bégayer un peu, surtout sur le mot "même", qu'il va répéter jusqu'à en perdre le fil de sa pensé, et finir sa phrase dans un éclat de rire.

 

J'adore tous ces petits tics, ces petites manies, ces petites histoires...

 

 

Et toi, des petits mots d'enfant chez toi?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Vie des diablotins
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 06:08

Aujourd'hui je vais te parler, comme souvent, colères chez l'enfant et éducation respectueuse.

 

emotions_colere_clr.jpg

*crédit photo


Cromignon est d'un naturel colérique.

Avant, quand nous étions "bienveillants", la réponse que nous apportions à ces crises était la mise en retrait: le coin.


Cromignon refusait d'y aller, je le portais, il tentait de frapper, je le grondais, il refusait de rester au coin, criait, hurlait, se débattait.

 

punir

 


Pourquoi le coin n'est pas une réponse adaptés aux crises de colère?


Parce qu'il faut une réponse qui ait du sens. La coin est vécu dans ce cas comme une "punition générique" sans aucun lien avec la cause de la colère ni la colère en elle même. De plus, la mise au coin sous-entend que l'enfant est acteur de sa colère, qu'il la contrôle, la provoque et peut l'arrêter s'il le souhaite.

C'est faux, il la subit et n'y peut rien. La colère est son moyen d'expression, comme j'en parlais déjà ici. La mise au coin entraîne un sentiment de honte, de frustration, et de dévalorisation...qui amèneront l'enfant à se mettre toujours plus en colère par la suite.


 

Que faire face à la colère, alors?


Je vais te raconter comment on gère les crises de colère de Cromignon selon RIE.


La cause de la colère est importante, il faut la verbaliser. Ne pas oublier avant tout que c'est normal, que ton enfant est normal, que son cerveau n'a pas encore la faculté de gérer autrement ses frustrations.


Cromignon joue avec sa soeur aux pirates, son jeu favori du moment. Puis, sa soeur n'a plus envie de jouer. Il commence par demander gentiment "s'il te plait Pouillette, joue encore, s'il te plait...". Elle refuse, il insiste de plus en plus. J'interviens en commentant: :"Je vois que tu as encore envie de jouer avec la Pouillette. Mais elle n'a plus envie, et on ne force pas les gens à jouer quand ils n'ont pas envie. Tu peux jouer un peu seul, et ensuite tu lui demanderas à nouveau si elle a envie de recommencer".

Il s'énerve: "je veuuuuux jouer Pouillette!!!!" Et il frappe sa soeur, la pousse, lui balance un  truc...

 

bagarre-generale-entre-Tom-et-Jerry.gif

*crédit photo


J'interviens, je le bloque en disant "Je ne te laisserais pas frapper ta soeur, ça fait mal. Je suis ta maman, je t'aime" Il se met à crier, à tenter de me frapper, je bloque ses mouvements.

Mon mantra dans ma tête me permet de rester vraiment calme, et pas qu'en apparence: "not a big deal. C'est normal. Il exprime sa frustration. Il n'y peur rien. Not a big deal."

 

En général, ses colères s'arrêtent là maintenant. Il se met à pleurer à chaudes larmes et se jette dans mes bras. On fait un gros câlin et je le rassure sur mon amour pour lui. Je lui redis que Pouillette a le droit de ne pas avoir envie de jouer, mais qu'ils peuvent faire un dessin ensemble par exemple. Souvent, il me dit "pardon" de lui même, sans que je ne lui réclamme.

Et c'est vraiment fini, ça ne repart pas quelques minutes après.

 

Mais parfois, ça ne s'arrête pas là. Il continue de crier, balance des "tu es méchante!!!!" et tente de me frapper encore et encore. Au bout de quelques minutes, je lui dit alors "tu es trop en colère Cromignon. Je vais te porter jusque dans la cuisine (la salle de bain, la chambre, le bureau...je varie pour qu'une pièce ne soit pas assimiliée à la colère) et on va attendre que tu sois calmé ensemble."

Je le prends, en calant ses bras pour qu'il ne frappe pas, et l'emmène dans une autre pièce. Je le pose, et il continue à essayer de me frapper, puis va faire un tour en criant, puis revient tenter de me frapper, etc.


Je suis toujours calme à l'intérieur, je sais qu'il tente de se détendre, que c'est sa manière de le faire, et je sais qu'il va y arriver. Souvent, ça se termine ainsi: il fait 3 ou 4 allées et venues en criant, tente de me frapper au passage, je pare ses coups en lui répétant que "je ne te laisserais pas me frapper, ça fait mal", et je lui rappelle une ou deux fois que je l'aime. Je crois que ce rappel a une grande importance pour lui, mais aussi pour moi: ça me permet de rester calme pour de vrai, parce que ça me rappelle que je suis devant mon petit bonhomme qui est mal, et pas devant un sale môme qui hurle et frappe et ne mérite qu'une bonne fessée. Que je suis sa maman, que c'est mon rôle de l'aider, de l'éduquer, de lui apprendre à canaliser ses émotions. Finalement alors que je parerais un de ses coups, il va fondre en larmes et tomber dans mes bras.

 

2543250_d733078d47_m.jpeg

*crédit photo

 


Mais quelques fois encore, ça ne s'arrête pas là. Quand il est vraiment incontrôlable et tente tant et tant de me frapper que je ne n'arrive pas à parer ses coups, qu'il est limite hystérique, j'ai encore deux options.


Soit je le "saucissonne"; je le serre fort dans mes bras en lui disant des mots réconfortants et empèche ainsi tous ses mouvements. Ca a la vertu de l'aider à se sentir "canalisé", et provoque une libération dans son cerveau d'hormones apaisantes. Par contre ne rêvons pas, ça ne se voit pas tout de suite! En général il hurle de plus belle. Pour finir par enfin, fondre en larmes...


Mais quand le "saucissonage" n'est pas suffisant, c'est à dire que serré dans mes bras, il tente de me mordre par exemple, alors je le pose et lui explique que je ne peux plus rester avec lui parce que je ne veux pas qu'il me fasse mal. Que je vais sortir de la pièce une minute. Là, je vois bien que ça l'effraie au plus haut point, car il hurle de plus belle "ne pars pas, maman!!!!". Comme quoi la mise au coin, tout seul, était très effrayante pour lui.

Je lui répète que je reste juste derrière la porte et que je reviens dans une minute, mais que je ne peux pas rester avec lui parce qu'il risque de me faire mal.

Je sors, je maintiens la porte fermée, derrière il est déchaîné et tente de l'ouvrir par tous les moyens. Je lui parle de derrière la porte, je commente ce qu'il se passe dans sa tête: "tu es très en colère Cromignon. La colère va partir bientôt, et tout ira bien, et on ira faire un câlin, ou jouer."

Je ne reste pas plus d'une minute, et je reviens. Et ensuite je recommence si besoin, en alternant parfois avec le "saucissonnage", jusqu'à ce qu'il fonde en larmes dans mes bras.

 


Quand ça a été aussi loin, ce qui est maintenant rare, il me demande ensuite de le prendre dans ses bras et de marcher dans la maison, comme quand il était tout bébé et que je le baladais pour calmer ses coliques...mon tout petit.

Ca l'apaise, et ensuite on reparle un peu, mais pas trop (not a big deal!) de la grosse, grosse colère.

 

Voilà en pratique comment maintenantje gère les colères de Cromignon, avec RIE. Il en fait tellement moins qu'avant que j'ai bon espoir que ça disparaisse complêtement bientôt. Mais s'il y en a encore, je suis prête, je sais quoi faire, et tout se termine toujours bien.

 

Plus d'infos RIE chez Maman Mymou.

 


 

Et toi, comment tu gères les colères de tes enfants?

Repost 0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 07:56

Une semaine sous le signe de la sciatique qui m'a valu cette fois une semaine de canapé, ou presque. 

Ca faisait un sacré bout de temps que je n'avais pas été arrêtée de travail une semaine complète, plus d'un an.

J'espère que c'est fini, parce que les piqures quotidiennes ne m'amusent pas vraiment.

Je ne suis pas restée allongée tout le temps non plus, surtout à la fin de la semaine quand la douleur est devenue plus supportable.

Le petit bonheur de cette saleté c'est de glisser mon coussin de noyaux de crises, chaud, sous la cuisse: soulagement immédiat.


Sinon, des petits bonheurs quand même, forcément!

 

RIMG2578

Des balades, en vélo, au parc, avec et sans copains.

 

cromi

 

RIMG2596

 

RIMG2603

 

Une virée mère-fils à la piscine:

piscine-copie-1

 

De la gourmandise, avec et sans copains aussi:

 

risotto

Risotto aux dattes,

 

RIMG2607

tajine aux dattes (oui j'ai tout plein de dattes à écouler!)

 

midi

Une délicieuse pause déjeuner,

 

RIMG2611

une polenta party.

 

Dans ma BAL, un adorable agenda gagné chez Virginie, une jolie carte de voeux de Maman est au musée, une belle paire de boucles d'oreilles faite par les petites mains de Maman et créations. Merci les filles!

 

bal1

 

bal-copie-1

 

carte.jpg

 

J'ai conduit un semi-remorque!

semi.jpg

En réalité, je ne l'ai pas conduit bien sur...mais je crois que j'aurais réussi à faire...30m?

 

Après l'école une pause gourmande mère-fils, encore:

 

pause

 

Comme je suis pas mal restée à la maison, j'ai avancé dans ma démarche no-poo et j'ai testé un masque capillaire: banane/yaourt/miel/jaune d'oeuf/gingembre. Résultat: cheveux hyper brillants, un peu galère à rincer, et pas autant de douceur que j'espérais avec autant d'ingrédients hydratants. J'ai dû en mettre trop et "saturer" un peu mes cheveux. Je vais donc revenir aux basiques avec des masques à deux ou trois ingrédients maximum.

 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée que j'embrasse bien fort pour cette première récap'.


 

Et toi, ta semaine?

 

 


 

 

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 19:18

Ce soir je vais rentrer à 18h30. D'habitude le vendredi soir c'est un peu la fête. On mange de bonnes choses, on planifie le weekend, on se couche plus tard, on regarde un film ou on fait des jeux de société, avec les diablotins.

 

Mais ce soir ce sera différent.

Ce soir, l'homme part.

 

plage

 

Il a fait son petit sac avec le stric minimum.

Je ne lui mettrais pas de sablés comme je l'avais prévu, je n'en n'ai pas refait hier et il n'y en n'a plus.

Il prendras des tablettes de chocolat au riz soufflé, ses préférées.

 

On se dira au revoir, tu m'appelles, on aura le coeur gros.

Les diablotins aussi.

 

Après, je vais les envoyer se laver, tous les deux ensemble, ils aiment bien. Pendant qu'il joueront je ferais un diner sommaire: pas envie de cuisiner. Ils seront contents, il y aura des chips. Ou des frites au four.


Quand on mangera, les enfants seront comme d'habitude: chacun racontera ses petites histoires, je distribuerai la parole. Le repas sera plus rapide que d'habitude, je crois que je n'aurais pas très faim.


Ils vont foncer jouer au salon, pendant que je vais faire la vaisselle (#fuckinglavevaisselleenpanne).

Ensuite je leur trouverais une activité: de la peinture? Un jeu de société? Des coloriages? Des exercices ludiques dans les cahiers d'apprentissage? On verra.


Comme c'est vendredi, tout de même, on choisira tous les trois un dessin animé, court, et on le regardera ensemble. Un "Petit Nicolas", sans doute, on aime bien.


Et ce sera l'heure de coucher Cromignon. La Pouillette lui lira sa première histoire au salon, à la place de son père. Ca leur plaît bien. Ensuite je l'emènerais seule se laver les dents et lire la seconde histoire dans sa chambre, avant de le mettre au lit.


Puis je pense qu'avec la Pouillette on regardera un documentaire sur le Moyen Âge. On en regarde beaucoup en ce moment, c'est au programme de 5ème.

Elle sera contente qu'on fasse un truc mère-fille, ça change.


Elle ira se coucher après, dans mon lit, pour dormir avec moi, après avoir insisté parce qu'elle adore mais moi, moins: elle gigotte beaucoup la nuit et prend toute la place. L'homme découche si rarement qu'au final je voulais profiter un peu du grand lit rien que pour moi.


Je me retrouvrais toute seule au salon, c'est bizarre, je ne suis pas habituée. Je vais sans doute traîner sur l'ordi, ou regarder une série, ou bouquiner un peu même si en ce moment, la lecture n'a plus la place qu'elle avait dans ma vie avant.


Je vais passer le weekend seule avec mes enfants, comme depuis 3 semaines. Ca me rend assez triste en fait, il me manque, mon homme. Les diablotins le réclamment très peu, ils s'amusent, on sort, on joue, comme d'habitude.

Mais à moi il manque comme un morceau.

 

 

 

 

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 06:33

Cette recette, je l'ai testée et approuvée. Un bon gâteau au chocolat, fondant à souhait, simple comme bonjour et surtout plus rapide que rapide. C'est simple, ta pâte sera prète en 5 minutes, en gros.

 

gâteau

 

Le gâteau idéal à lancer quand on n'a pas le temps de faire un truc plus compliqué, mais qui est vraiment à tomber...

 

Il te faudra:


-200 g de chocolat patissier noir
-100 g de beurre
-3 œufs
-50 g de farine
-100 g de sucre en poudre

-1/2 sachet de levure chimique.

 

Tu fais fondre le chocolat et le beurre, soit à la casserole, soit au micro-ondes. Puis tu rajoutes les autres ingrédients.

Tu verses dans un moule, genre moule à cake, beurré. Puis tu enfournes à 180° pendant 20 minutes.

Quand il sortira, tu auras l'impression qu'il n'est pas bien cuit. Laisse le un peu refoidir et démoule: il sera délicieux!

 


Mon mercredi gourmand pour Anne-Laure T.

Repost 0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 06:05

 

ou.jpg

 

 

Chez les Petitsdiables, on adore les jeux de société. J'en parle assez peu, j'ai décidé d'y remédier.


Aujourd'hui un jeu qu'on adore, pour Cromignon: "Où vivent-il?"


Les jeux "de société" avec un petit de 3 ans, il n' en n'a pas pléthore.


L'homme a déniché celui là et on y joue très souvent.


Le principe:c'est un puzzle, où on doit associer un animal et son habitat.


Le puzzle est autocorrectif: l'animal ne s'imbrique bien qu'avec son habitat, l'enfant ne pourra pas l'associer avec une mauvaise pièce.


 

Comment on joue avec notre Cromignon de 3 ans?


On partage les animaux entre les joueurs. Ca donne déjà lieu à un jeu: "qui veut le cheval?" "moiiiiiii!!!!" "Qui veut le petit chat?" " moi!!!!!".


Ensuite l'adulte présente les habitats: "qui vit dans la grotte?"

Cromignon regarde ses animaux.

S'il pense en avoir un qui vit dans une grotte, il le dit.

On lui donne la pièce avec la grotte dessus et il essaye de l'imbriquer avec son animal. Il ne le pourra que si c'est l'ours.

S'il a raison, il est tout content et met sa paire de côté, et on continue. S'il se trompe, un autre joueur peut demander la grotte et essayer avec un de ses animaux.

 

RIMG2548

 

 

RIMG2549

 

RIMG2550

 

RIMG2551

 

RIMG2552

 

RIMG2558

 

RIMG2554

 

RIMG2559


 

Ce jeu permet de mobiliser la mémoire, et de commencer à faire des puzzles adaptés aux petites mains de manière très ludique.

J'ai vu comme Cromignon avait du mal au début à imbriquer les pièces, et comme il y arrive bien maintenant.

 

Une partie dure environ 10 minutes, si on la joue en entier.


 

"Où vivent-ils?", un jeu Ravensburger. Tu le trouveras chez tous les revendeurs de jouets, pour moins de 7 euros.

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis
commenter cet article

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog