Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 06:05

Depuis que Cromignon nous a montré son caractère parfois colérique, nous avions à coeur d'éviter les crises.

 

imagescolere.jpg

*crédit photo


Et je sais que je ne suis pas la seule...essaye juste de taper "eviter les crises" ou "eviter les colères" sur google, tu m'en diras des nouvelles. Tout le monde ou presque y va de ses méthodes, de ses astuces, de ses trucs plus ou moins miracles, avec plus ou moins de bon sens dedans, de ses interrogations diverses et variées.

 


Qu'est ce qu'une colère chez l'enfant?


Loin d'être un "caprice", la colère est le seul moyen qu'a l'enfant pour exprimer le trop plein d'émotion qu'il ressent à ce moment là. Qu'il soit frustré, fatigué, affamé...il n'arrive pas à l'extérioriser autrement.

La colère est donc une saine réaction, finalement.


Les astuces, qui vont de céder s'il s'agit d'une frustration, détourner l'attention, le faire rire, le menacer, à faire du chantage à tout ce qu'on peut (bonbon, père noël etc...) ne font que contourner le problème et empèchent l'enfant d'exprimer ses émotions. Ce n'est pas respectueux de l'enfant et de ce qu'il ressent et exprime. Ca ne prend pas en compte ses besoins.


Si un ami vient te voir en pleurant parce qu'il a une peine de coeur, est ce que tu vas lui promettre un gâteau s'il cesse de pleurer? Ou lui raconter des blagues pour le faire rire?

Bien sûr que non. Tu vas l'écouter, accuellir sa douleur, lui préter ton épaule, lui donner des mouchoirs.


C'est pareil avec les colères et crises des petits.


S'il se met en colère, écoute d'abord quelle émotion quel besoin il exprime. Il est fatigué? il faut enchaîner pour qu'il puisse se reposer, rentrer si tu es dehors. Il a faim, soif? Satisfais son besoin.


Il est frustré, il voudrait quelque chose qu'il ne peut pas avoir de suite? Verbalise, commente ses émotions, un peu comme si tu parlais pour lui. "Je vois que tu es en colère. Tu voudrais continuer de jouer. Tu es très fâché que ce soit l'heure du bain et que tu doives arrêter. Je vais te laisser te calmer quelques minutes, et ensuite nous irons tous les deux dans la salle de bain. Après le bain, tu pourras jouer encore".

Là, tu vacques trois minutes (pas plus!) à autre chose en le laissant criser, mais tu restes dans la même pièce quand même, car il a besoin de toi.

Puis tu reviens, et d'un ton ferme et décidé (très rassurant pour l'enfant): "maintenant c'est l'heure pour que tu prennes ton bain. Si tu veux tu peux venir tout seul. Sinon je te portes". Et hop, d'une manière ou d'une autre, crise ou pas, au bain.

Ca c'est du vécu...


Quand l'enfant crise, il est déjà en train de se calmer, la crise EST sa réponse au stress, c'est par elle qu'il se calme.


Accueillir les crises comme un moyen d'expression, les recevoir, les comprendre, accompagner son enfant sans le culpabiliser (il n'y peut rien!): c'est possible!


Je te l'accorde, c'est plus facile à dire qu'à faire. Il y a des situations où c'est compliqué, surtout quand on rajoute le regard des autres. Mais ce qui importe c'est le bien être de l'enfant et de ses parents, pas ce que pense la voisine ou la caissière.

 

Alors, on essaye?

 

La semaine dernière je te racontais comment éduquer sans punir et sans laxisme.

 

Plus d'infos RIE chez Maman Mymou.

 

Repost 0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 08:09

dieu.jpg

 

 

Cette semaine avait bien commencé chez nous, il y a eu des tas de petits bonheurs comme toujours, et même plus que certaines semaines.

 

Mais mon coeur est trop peiné depuis mercredi pour en faire l'étalage ici.


J'avais envie de compiler quelques photos, images, dessins, que j'ai trouvé justes ou qui m'ont touchée, ou fait rire aussi.


L'histoire de Charlie Hedbo, je la connaissais bien, j'ai beaucoup lu ces trublions irrespectueux. Mon parcours personnel est attaché à François Cavanna que j'adorais autant que je l'admirais.

Quant à Cabu, les mots me manquent.


Bref.

 

En images, donc.

 

10151786 10205637030029745 5235626958443043883 n

 

 

10672179 10152946020725138 4799517141352649989 n

 

 

10906139 10152947801714590 5641254347936504060 n

 

1743662 10152953069986067 8601108187962026043 n

 

10922491 824045997661893 9025491512501859438 n

 

 

Rions un peu avant la fin du monde:


 

rib.jpg


 

ingalls.jpg


 

bourre.jpg

 

 

Malcom X, pour finir, toujours aussi juste.

 

10906045 10152955702961067 1230512638846476468 n

 

 

 

 

Comme tu vois, je ne mets pas les crédits photos parce que ça a tant tourné sur les reseau sociaux que je n'ai pas reussi à retrouver les sources.

 

Bon dimanche.

Repost 0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 06:42

Ca y est, il a neigé sur nos belles montagnes pyrénéenes. 

 

 

RIMG2524

 

Les pistes sont ouvertes, on attendait ça avec impatience!

 

Avec la Pouillette, ni une ni deux, on a sauté dans la clio, direction Pyrénées 2000, à 1h15 de chez moi.

Cette année il y a une grande nouveauté: j'ai mes propres skis, et ça fait plaisir! C'est fou comme le fait d'acheter mes skis m'a fait du bien l'an dernier, c'est con, pas vrai!

 

 

ski

 

Ma grande Pouillette a beau avoir son étoile d'argent, elle est encore derrière moi...eheh...pour quelques temps je skie un peu mieux qu'elle, mais maintenant elle me suit très bien.

 

 

ski1

 

La neige était bof, le soleil la faisait déjà fondre, et des plaques de verglas nous faisaient déraper, mais on s'en est bien fichues!

 

RIMG2541

 

 

La glisse sans chocolat chaud? Impossible! Avec chantilly pour la Pouillette, c'est in-dis-pen-sable.

 

 

RIMG2540

 

Mes chaussures de ski à moi, confortables, bien étanches, et...jolies, si ce genre de truc peut être "joli".

 

RIMG2543

 

Mes chaussures, mes skis, mes bâtons...je suis joie!

 

 

Bref, notre première journée de glisse a été très chouette...et ensoleillée. J'espère qu'il y en aura plein d'autres encore cette année (dont une en amoureux, rêvons un peu...).

 

 

Et toi, un peu de ski cette année?

 


Repost 0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 06:59

Merde. Ils ont tué Cabu.

Remarque je ne devrais pas être surprise: on a bien tué Ghandi.

 

1309724-Carburant_par_Cabu.jpg

*crédit photo

 

 

Il y a d'abord les faibles d'esprit et tarés de toutes sortes qui se font manipuler et appuient sur la détente, croyant fermement le faire au nom d'une cause juste.

Mourir pour des idées, tuer pour des idées, Dieu, la reine ou le père Noël, ça a toujours la cote. Comme disait Brassens, les bon apôtres eux, frôlent l'âge de Mathusalem pourtant.


On a tous appris que Ravaillac a tué Henri IV qui avait mis fin à la guerre de religions en France. Ce Ravaillac était, semble t'il, un fou manipulé par les Jésuites probablement, qui voulaient bouter les protestants hors de France et croyaient dur comme fer que partager les même droits, c'est perdre la moitié des siens.

Il a fini écartelé, (on ne rigolait pas à l'époque), persuadé d'avoir gagné sa place au paradis, le con.


Il y a derrière ceux qui manipulent. Saura t'on jamais pourquoi Kennedy a été assassiné? Le crime semble profiter à trop de monde pour que le mobile puisse être évident. Pas plus que Ravaillac, Oswald n'a pu agir seul sur un coup de folie ou autre. Et tel Mohamed Merah, il a été très très vite contraint au silence de la manière la plus radicale possible. Qui l'a armé, fanatisé, qui a organisé tout ce bordel pour lui, il ne pourra pas le dire.


Le vieux de la Montagne dirigeais ses "assassins" lors de missions suicides depuis sa foteresse d'Alamuk, sur les cibles que le plus offrant lui désignait. Ses sbires, fanatiques et drogués, croyaient plaire à Dieu alors qu'ils remplissaient juste les caisses de leur gourou au prix de leur vie.

Des intérêts divers et variés traversent ces nébuleuses plus opaques les unes que les autres. Cherchons encore à qui profite le crime, je suis sûre que la plupart des clés sont là.


Il y a ensuite les médias, ah...les médias. Ceux là je ne les aime vraiment pas. Comme le disait Coluche, il y a pire que les hommes politiques qui mentent: il y a les journalistes qui savent très bien qu'ils mentent mais répètent leurs mensonges comme des vérités, leur donnant toute leur légitimité, pour berner le pauvre peuple, toi et moi.

Les médias vont dans les sens du vent qui tourne, étrange, non?

Tout à coup on n'entend que parler d'attaques de chiens dangereux, sur enfants si possible, bien atroces. Avant, on n'en n'avais jamais entendues. Pif paf, un président s'empare de l'affaire, fait des rodomontades, sort une loi contre lesdits chiens. Et hop, par je ne sais quel tour de passe-passe, plus aucune affaire de chien ayant défiguré ou tué un enfant n'est médiatisée.

Ahaha. Crois tu que d'un coup les pitbulls sont devenus agressifs, puis se sont bouffé du lexomil pour toujours? Allons donc.

 

 

3940972520.jpg


Les médias médiatisent ce qu'ils veulent. Un terrible et obscur ennemi intérieur...voilà ce qui va occuper le peuple et leur faire oublier les chiffre du chômage et l'inflation. 


Puis vient la première couche de la populace crasse, désolée pour le côté hautain, mais on ne va pas pinailler. Ceux là n'ont juste pas de capacité à réfléchir, et il ne leur en faut pas plus pour sauter dans le camp déjà bien plein de l'extrème droite qui se frotte les mains. Amalgame, crédulité, peur de l'autre, repli, radinerie et racisme sont leur apanage. Un conseil: ne tente pas de leur ouvrir les yeux, ces aveugles là veulent le rester, ou n'ont pas assez de neurones pour que leur cerveau ordonne à leurs paupières de s'ouvrir. "La France tu l'aimes ou tu la quitte" c'est leur credo. (J'ai l'impression d'avoir écrit un gros mot, là).


Et pèle-mèle arrivent ensuite ceux qui semblent bien moins dangereux au prime abord. "Ne faisons pas d'amalgame" est leur cri de guerre. Sain, semble t'il.

Sauf qu'il est suivi de remarques diverses et variées telles qe "il faudrait rétablir la peine de mort pour ces terroristes!" "La France doit se défendre!" "Il faut plus de flics, faites sortir l'armée, vigipirate puissance violette, sauvons les innoncents des hordes combattantes qui veulent tout péter sur notre bonne terre natale" "Envoyons la bombe atomique sur tel ou tel bled" selon que les médias auront parlé du Yemen, de Tombouctou, ou de la Suède. N'oublions pas le 11 septembre et l'Irak qui n'avait rien à voir dans l'affaire, pourtant. Et les fameuses "armes de destruction massives" de Tony Blair.

Ils me font peur ceux là, ils sont partout. Il ne leur en faudrait pas beaucoup pour qu'ils comprennent la manipulation dont ils sont victimes. La leur expliquer suffirait souvent. Encore faudrait il le faire à grande échelle, plutôt que de véhiculer mots et concepts ineptes et mensongers.

Parce que tu sais quoi, en 1933, le peuple allemand qui a élu Adolf Hitler n'était pas nazi. Juste convaincu qu'il fallait "reconstruire la mère patrie" et "se défendre contre les hordes bolchéviques". Oui, c'étaient déjà des hordes, mais elles étaient bolchéviques à l'époque. 


"You can fool some people sometime, but you can't fool all the people all the time", a dit Bob Marley.

Je crois qu'il avait tort. Mais j'espère me tromper.

 

 

 

Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 06:44

Ca fait quelques semaines maintenant que nous découvrons RIE, l'éducation respectueuse.


Nous étions déjà dans la mouvance, pas de violences, pas de cris chez nous. Nous appliquions l'éducation bienveillante tendance Filliozat depuis des années.



Cependant face aux crises de colère de Cromignon, nous étions démunis et notre seule réponse était la mise au coin.

 

punir.jpg

*crédit photo

 


Et puis j'ai découvert, grâce à Maman Mymou, la "méthode" RIE, qu'elle traduit avec justesse par "éducation respectueuse". Le mot "méthode" ne me plaît pas, c'est plus une approche, un art de vivre ensemble, qu'une "méthode" qui "marche" ou pas.

 


Un des points les plus importants de RIE: on ne punit pas.


J'entends d'ici les "oh!" "ah!" "mais c'est du laxisme, les enfants font donc ce qu'ils veulent???"

Et crois moi, pleine de préjugés que j'étais, je le pensais aussi si on revient trois mois en arrière.


Par ignorance, parce qu'on m'a élevée comme ça, parce que je ne voyais pas d'alternative.

 


Mais aujourd'hui j'ai compris que c'est exactement l'inverse: quand on éduque sans punir, on se doit d'être plus rigoureux que rigoureux. Et pourtant je croyais être stricte en éducation...mais j'ai découvert que pas tant que ça!

 


Quand on punit ses enfants, on n'aime pas ça, pas vrai? Quand Cromignon faisait une colère parce qu'il ne voulait pas venir manger par exemple, ça m'usait de le mettre au coin, de l'y maintenir, 10, 15, 20 minutes, alors qu'il hurlait et se débattait. Ca demande beaucoup d'énergie, c'est assez desespérant surtout dans les périodes ou ça se produit plusieurs fois par jour.

 


J'avais forcément tendance à négocier pour éviter la punition.


A tergiverser, à retarder le ,moment pourtant inéluctable à 90%, où j'allais mettre mon fils au coin avec armes et fracas!

 


Ca pouvait donner: "attention arrête de gigoter, je compte jusqu'à 3! 1...2.....................attention ça va être le coin!!!!!!............ bon, si tu n'arrêtes pas dans une minute c'est le coin!!!!!"

Pour finir bien entendu au coin.

 

 

Pour l'enfant, une punition générique comme le coin n'a aucun sens: en effet, aucun rapport, aucune possibilité de réparation, et il va développer un sentiment de honte, d'être mauvais, méchant. Aucune raison donc de s'améliorer, de respecter les règles, puisque l'adulte lui renvoie une image négative de lui même.

 

Un matin, peu avant Noël, Cromignon m'a dit en se levant "Maman, je crois que le Père noël ne m'apportera pas de cadeau".

"Pourquoi est ce que tu dis ça, Cromignon?"

"Parce que je ne suis pas sage. Je fais trop de colères".

Mon coeur s'est fendu. Quelle image mon fils avait-il de lui même? Et quand tu sais la passion qu'il voue au Père Noël, c'est encore plus triste.


 

Maintenant nous ne mettons plus Cromignon au coin, mais ses actes ne restent pas sans conséquences.


Les règles de vies sont clairement énoncées et expliquées.


Par exemple pour le cas du repas: Cromignon avait tendance à gigoter, descendre, monter etc.


On lui a réexpliqué: "Il faut rester assis quand on mange, parce que sinon le ventre n'arrive pas à bien digérer et tu risques d'avoir mal. De plus, tu nous déranges, quand nous mangeons, nous, bien assis tranquillement."


Et ensuite la conséquence de son acte: "si tu descends de table et que tu pars dans le salon pour jouer, tu ne peux  plus revenir à table. Ca signifie que tu n'as plus faim: ton repas est fini et j'enlève ton assiette."

 

Evidemment, en cas de repas un peu mouvementé, je rappelle les consignes, les règles et leur explication. Eduquer, c'est répéter. Simplement et clairement.


Et ensuite, je m'y tiens. Si j'enlève son assiette, je ne la remets pas. Et je suis prête à en subir les conséquences et à gérer ce qui risque de suivre.


Mais tu sais quoi? Ce n'est jamais arrivé.


Alors que les repas étaient devenus des enfers tels que j'en avais des maux d'estomac terribles, que je n'arrivais plus à me nourrir, aujourd'hui nous mangeons tous ensemble dans la joie et la bonne humeur.


Quand j'appelle pour passer à table, Cromignon vient sans rechigner 90% des fois, et mange sans sortir de table sauf pour aller chercher son dessert, et bien sûr quand il a fini son repas.

 

Eduquer sans punir selon RIE, c'est établir des règles claires et précises, les expliquer, définir les conséquences en cas de manquement, et surtout, s'y tenir.


Les enfants ont besoin de de règles, d'être rassurés par un encadrement clair et défini. Quoi de plus respectueux que de le leur fournir?

 

 

Mon Être mère pour Babidji!

Repost 0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 06:22

Aujourd'hui, je relaie le texte d'une copinaute, qui tient à rester anonyme parce que ça la touche de près...

 

 

Dessin-Pervers-Narcissique.jpg

 

 

Les pervers narcissiques, tout le monde en a entendu parler au moins une fois. Mais un jour, vous vous mettez à vous y intéresser de plus près. Parce qu'il y a quelqu'un de votre entourage qui vous rend parfois très mal à l'aise. De sa perfection il est parfois devenu très déroutant. Vous repensez donc à vos copines vous ayant raconté des rencontres avec un pervers narcissique. des relations qui au début étaient absolument parfaites, des êtres qui pour elles s'étaient avérées devenir indispensables et qui petit à petit viennent nuire dans leurs vies.


Je pensais que ça arriverait toujours loin de moi ce genre d'histoire, mais là, je dois bien me rendre à l'évidence, c'est une proche qui est touchée et elle ne le sait pas encore, j'imagine que cela peut prendre des mois voire des années avant de s'apercevoir qu'on est victime d'un pervers narcissique.


Et pour cause. Quand j'en parle avec des amies qui ont connu ce genre de personnes, les choses se déroulent souvent de la même manière.


Il s'agit d'une rencontre, une très jolie rencontre. Souvent, la victime est à un moment de sa vie où elle est fragilisée, où elle manque de confiance, où elle a besoin de quelqu'un qui la prenne sous son aile.
Lui, il est parfait, il parait extrêmement amoureux, il fait croire à sa victime qu'il l'attendait depuis des années. Il lui fait croire en sa bienveillance, il est là pour l'aimer, l'aider, il parait raisonnable, il dit qu'il est très amoureux qu'il voudrait vivre des tas de choses fortes tout de suite, mais qu'il faut prendre son temps.
Le temps, il ne le prendra pas. Il se débrouillera pour que très rapidement sa victime s'engage auprès de lui.
Je vais ici parler d'un homme car souvent les pervers narcissiques sont des hommes (et il faut savoir que 2 à 3 % de la population sont des PN, ça fait très peur!). Il s'arrangera donc pour que cette femme ait envie d'un enfant, envie de se marier, de déménager pour lui, quitte à ce qu'elle mette de côté son travail, ses enfants et son ancienne vie.


Tout ça il le fera de manière très subtile, jamais sous la contrainte, juste grâce à de la manipulation, en jouant avec le besoin d'être aimée et protégée de sa victime.
Il lui fera croire de manière très adroite qu'il est capable de tout quitter pour elle. Ce qui finalement s'avèrera faux. Il ne quittera rien, à part peut-être en substance la personne avec laquelle il partageait sa vie avant (tout en gardant contact avec elle, il ne s'agirait pas pour lui de lâcher complètement son ancienne victime...).


Il commencera à tout gérer dans la vie de l'autre en lui faisant croire que c'est pour l'aider. Il l'aidera à quitter son ancienne vie, fera toutes les démarches administratives, il se montrera très procédurier en ce qui concerne les modalités de séparation et de décision de garde des enfants de sa victime. Petit à petit c'est lui qui communiquera avec son ex, avec sa famille, il se mêlera de tout. Et malgré cela, tout le monde continuera à le trouver charmant, bienveillant, les gens diront : "C'est fou comme il est dévoué pour elle".


Il est parfait, vous l'adorez, tout le monde l'adore, il est charmant, intelligent, censé. Au début vous recherchez sa présence, vous regrettez quand il n'est pas là.


Il éloigne sa victime de sa famille, de ses amis, parfois même de ses propres enfants, tout en faisait croire qu'il fait tout pour les autres et pour rapprocher tout le monde.


C'est fou, en apparence vous ne pouvez rien lui reprocher.
 
Il y a bien le fait qu'il décide de tout y compris de la marque des yaourts que vous mangerez quotidiennement (et il est impensable d'en choisir d'autres), qu'il répondra à votre place quand quelqu'un vous demandera ce que vous désirez à l'apéro. C'est lui qui ira faire les courses, il aura ainsi une meilleure maitrise de ce qui est consommé à la maison. C'est lui-même qui répond au portable de sa victime, il est présent dans toutes ses relations. Sa victime doit absolument lui donner des nouvelles toutes les demies heures quand elle sort sans lui. Il s'occupe des comptes, du ménage, de l'administratif, de l'aspect judiciaire, des trajets, des relations, c'est lui qui fait des choix pour tout : les menus, les sorties, le logement et surtout les relations. Dans la vie de sa victime il est absolument partout. Il est indispensable à son quotidien.



Petit à petit les choses vont se compliquer, l'entourage de la victime va commencer à être moins crédule. Le pervers narcissique va se sentir offensé par cette perte d'estime et commencera à montrer ses failles, de mielleux il va petit à petit devenir irascible.


Sa victime, elle, ne s'apercevra de rien, il se débrouillera pour la manipuler à un tel point qu'elle se sentira redevable de ce pervers narcissique et acceptera de se plier aux décisions arbitraires de ce dernier.


Souvent, il lui faudra de nombreuses années avant de s'apercevoir de la manipulation dont elle est victime. Souvent, un jour elle en marre d'être éloignée de ses proches tout en ne décidant même pas de ce qu'elle a le droit de manger ou de porter. Un jour, elle a envie de faire des choix et d'avoir des envies. Et là, c'est elle qui passera pour la coupable de l'échec de son couple.

 

 

Et toi, tu as eu affaire à ce genre de personnage?

Repost 0
Published by PetitDiable
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 06:58

 

RIMG2501

 

Une semaine sous le soleil avec un froid de gueux, même ici. 

La neige est arrivée en montagne, c'est joli, de chez moi on voit le mont Canigou tout blanc.

Qu'est ce qu'on a donc fait, pendant cette 2ème semaine de vacances...

 


On a été profiter des stations:

 

RIMG2517

 

Luge, jeux, igloos et bonhommes de neige, les diablotins s'en sont donné à coeur joie:

 

RIMG2521

 

ski3

 

RIMG2522

 

RIMG2506

 

RIMG2488

 

RIMG2491

 

Il y a eu soleil, du soleil et encore du soleil, que j'ai savouré pendant mes joggings:

 

soleil-copie-1

 

Il y a eu des jeux et des jeux et encore des jeux, des cadeaux que le Père noël a apporté en retard:

 

RIMG2435

 

RIMG2448

 

RIMG2438

 

RIMG2446

 

volcan.jpg

 

Il y a eu un très bon restau que je te recommande si tu passe par ici, Terre de récré à Prades. Un restau kid friendly avec une salle de jeux. On y a retrouvé plein de copines avec leurs diablotins, et on s'est régalés:

 

RIMG2465

 

Tu noteras l'esprit d'à-propos de Cromignon, qui n'a pas quitté son costume de pirate.

 

RIMG2472

 

Il y a eu une journée mère-fille au ski:

 

ski1

 

ski

 

RIMG2541

Après l'effort...

 

Il y a eu pas mal de cusisine, et notamment la découverte d'une chouette recette de fondant au chocolat en 10 minutes, un régal:

 

gâteau

 

Et pour finir, un restau-ciné avec les copines.

Bons sushis, service désorganisé, résultat: on n'a pas pu voir Interstellar, je suis vraiment décue, je voulais trop le voir.

Du coup on s'est finies devant le Hobbit. Pas vilain tout de même: des elfes qui bastonnent des orques qui bastonnent des nains. Et Legolas qui a pris un coup de vieux, normal, en...12 ans quand même, outch! depuis le dernier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux, que j'avais vu 3 semaines après la naissance de ma Pouillette. Ah merde, ça doit vouloir dire que j'ai pris un coup de vieux aussi, non? 

 

film.jpg

 

 

 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman Louzoù.

 

Et toi, ta semaine?

 

 

 

 

 

Repost 0
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 06:53

Aujourd'hui, je réponds à l'inteview de Madame Parle sur mes résolutions bienveillantes, pour 2015.

 

arc


Quel est ton prénom ?

Beaucoup le savent déjà, je m'appelle Maud. Sans -e final.

 


Quel est le nom de ton blog ? Pourquoi l’as tu choisi ? 

Mon blog, c'est PetitsDiables, et mon pseudo du coup, c'est pareil mais au singulier: PetitDiable.

C'est assez nul comme nom et pseudo, mais quand je l'ai choisi, par rapport à une vieille histoire de cauchemars délirants qui date de mon adolescence mouvementée, je ne pensais pas du tout que je continuerais et bloguerais aussi longtemps dessus! En prime, comme j'étais toute débutante, je pensais pouvoir changer de nom plus tard...mais non!

 

 

Pourquoi en as tu ouvert un ? qu’est ce qui t’a donné envie ?

Comme beaucoup, à force de lire les autres, par envie de partager...

 


Quels seraient les mots qui décriraient le mieux ton univers ?

Ouh là, dure question! Ca dépend tellement des périodes...je dirais "mouvementé" et "coloré"!

 


Parle moi de ton dernier sourire ?

 Ce matin devant "Clochette" avec Cromignon, dans le canapé sous la couverture! Il m'a serrée fort et m'a dit "maman je suis amoureux avec toi!". Oedipe, hein!

 


Quelle chanson fait office de petite pépite de bonheur ?

"Life" de Des'ree, une vieille chanson de 1999 qui est très gaie.


Peux tu me raconter un souvenir, une situation dans laquelle tu t’es sentie libre et heureuse ? Ferme les yeux et essaye d’y repenser de ressentir les émotions que tu as ressenti à ce moment là dans tout ton corps Parle moi du parfum qui flottait dans l’air, de l’ambiance autour de toi du vent du bruit, de la musique. Puis reste dans cette ambiance et laisse les mots glisser.

A chaque fois que je skie. Le ski a cette vertu miracle de me faire tout oublier, et sentir comme un petit oiseaux! L'équitation aussi me fait cet effet, mais ça fait très longtemps que je n'ai pas monté.

 


Si demain tu n’avais aucune obligation, ni enfant, ni conjoint tu ferais quoi ?

Je partirais en voyage. Il y a tant d'endoits que j'aimerais découvrir. Je commencerais par visiter les USA pendant quelques mois. J'aime beaucoup ce pays, j'y suis allée deux fois, c'est très peu, je n'ai qu'une hate: y retourner.

 


Crois tu que tu pourrais t’autoriser à le faire un peu plus ?

Euh...non. Mais je ne perds pas espoir!

 


As tu le sentiment de t’être un peu oublié durant ces dernières années ?

Non pas trop. L'année qui a suivi les naissances de mes enfants, évidemment, mais depuis je fais toujours attention à moi.

 


Que sais tu faire le mieux ?

Marcher, courir, et le tiramisù.

 


Prends trois résolutions bienveillante à ton égard.

 Une seule suffira: me reposer.

 


Tu vas les tenir ?

Pas sûr...mais je vais essayer.


Tope la !


Tu te sens comment après cette interview ?

Là tout de suite? j'ai faim. Ca tombe bien il y a du tiramisù au frigo!

 

 

Et toi, des résolutions pour 2015?

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Petit Diable herself
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 07:43

 

Une semaine de vacances bien remplie, chez les PetitsDiables.

 

bains


Il y a eu une balade au marché de Noël, un très joli spectacle pour Cromignon, une journée en amoureux (oui, oui, tu as bien lu!!! La dernière remontait à...mars!) aux bains de Saint Thomas et c'était trooooop chouette (merci les copains pour le baby sitting de choc).

 

sun

 

RIMG2318

 

RIMG2339

 

RIMG2341

 

RIMG2353

 

Dehors: 7°. L'eau est à 37. On a donc froid aux cheveux. Ou au crâne, pour ceux qui en sont dépourvus. Et c'est franchement très fun!


RIMG2347

 

vaisselle

Faire la vaisselle...


Il y a eu Noël à trois et au balcon (pas au bacon!), un bon repas, un lave vaisselle en panne toujours pas réparé, des cadeaux pas par milliers mais presque, un Cromignon plus que gâté (et c'est pas fini!). Un goûter de Noël (re-merci les copains pour l'invit'!), une virée à l'aquarium, un pneu crevé pas encore réparé non plus, un prêt immobilier en bonne voie de rachat (et donc si tout se passe comme prévu, des économies pour nous, youpi!), et un chouette baby sitting avec un copain de Cromignon qui est resté chez nous.

 

couverture

 

RIMG2367

 

RIMG2375

 

RIMG2380

 

RIMG2385

 

RIMG2388

 

RIMG2394

 

RIMG2397

 

RIMG2398

 

Gâté, isnt'he!

 

RIMG2402

 

RIMG2412

 

Ahahah, celui-ci me donne envie de traiter la mère de quelqu'un...quand t'as grandi dans le 93, tu as de ces réflexes bizarres!

 

RIMG2413

 

RIMG2417

 

RIMG2431

 

Pour finir, un soirée sushis, que j'ai un peu écourtée pour cause de réveil matinal dimanche: la Pouillette revient. J'ai quand même eu le temps de bien me régaler:

 

suhis.jpg


 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B. que j'embrasse bien fort, Madame Parle et Maman Louzoù.

 

Et toi, ta semaine?

Repost 0
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 07:43

Pendant ces vacances, nous aimons aller au village magique de Port-Barcares.

 

RIMG2305

 

Un village de Noël un peu particulier, plus grand que les autres, avec une animation centrale de taille: la patinoire.

 

RIMG2283

 

La Pouillette y a fêté son anniv' cette année.

 

anniv


Tu y trouveras de quoi émerveiller diablotins, et plus grands aussi.

 

RIMG2285


Une déco sur le thème de l'arche de Noé, cette année.

 

RIMG2295

 

RIMG2298

 

RIMG2304

 

RIMG2292

 

Des vitrines animées remplies de rennes, de Pères Noël, de pingouins,

 

RIMG2329

 

RIMG2331

 

RIMG2332

 

RIMG2307

 

RIMG2306

 

Des ours et autres phoques au détours des allées de sapins (faussement) enneigés

 

RIMG2327

 

RIMG2319

 

Une piste de luge,

 

RIMG2324

 

Quelques jolis manèges,

 

RIMG2316

 

RIMG2313

 

Des stands divers et variés pour faire de emplettes, boire un vin chaud, manger un morceau. On s'est fait plaisir en déjeunant là bas et c'était bien bon. J'ai pris un savoureux hamburger au foie gras et aux petits oignons, un régal.

 

RIMG2335

 

RIMG2337

 

Cromignon, toujours à fond dans l'esprit de Noël, était fasciné et poussait de hauts cris à chaque nouveau père Noël croisé.

 

RIMG2318

 

RIMG2320

 

Si tu es dans le coin, n'hésite pas: c'est jusqu'au 4 janvier.

 

Et toi, un joli marché de Noël dans ton coin?

 

Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog