Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 07:18
Les jeux, à l'intérieur. (BadMother #61)

J'ai la chance de vivre dans un département très ensoleillé et chaud.

Mais ne rêvons pas, on reste quand même en France. Et il y a des jours avec des pluies dignes de la mousson indienne, ou avec des vent qu'on n'a pas à la pointe du Raz.

 

Et ces jours là, sortir est impossible, surtout pour aller au parc ou en balade.

Mais le Cromignon, je dois le sortir: il est très actif et une journée enfermé, c'est les colères assurées. Il faut qu'il se dépense.

 

Parfois, j'ai le courage de l'emmener à la pisicne. Ce n'est pas fatiguant finalement, on y reste une heure, il barbote, je fais ma badmother dans le jacuzzi...mais il y a quand même de la préparation, et quant il fait froid j'ai du mal...sans parler des nombreuses fois où je n'ose pas aggraver un début de bronchiolite ou de rhume.

 

Dans ces cas là, il me reste à aller voir une copine avec enfants, pour qu'ils jouent ensemble (sans se castagner inch'Allah) mais ça risque de ne pas suffire pour dépenser toute son énergie.

Alors je l'emmène dans des parcs de jeux fermés. Il adore, moi aussi, et la Pouillette n'est pas en reste. Autour de chez moi il y en a plein.

Mais...ces parcs ont un coût. Quand je n'ai qu'une heure à tuer, dépenser 9 euros par enfant, ca me fait grincer des dents...

 

Donc je fais ma badmother!

Je les emmène aux jeux du MacDo tout proche!

 

Ce MacDo a la bonne idée d'avoir  une salle de jeux séparée du restaurant, pas d'odeurs intempestives, pas trop de tentations ("mammmannnnnnnn je veux des frites" à 10h du matin...) et selon les heures, assez de calme.

 

J'avoue que j'y vais en général ces matinées de la loose, où Cromignon est debout depuis 7h30, la Pouillette roupille, je suis naze, j'ai une belle sciatique, envie de papoter avec les copines à défaut de dormir...à 10h on est aux jeux, seuls tous les deux, je me prends un café, pour lui un chocolat, il joue, je téléphone...C'est bad, pas vrai!

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

 

Miss Brownie

 

La fée Lée

 

Tsilia

 

 

 

Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

Raconte nous!

Un article, un lien vers chez moi, et tu me laisse le lien en commentaire...

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 05:24

Comme tout le monde ou presque, mon smartphone fait également office de réveil matin.

Pour éviter l'expostion prolongée aux ondes (mon cerveau à moins d'un mètre de ce truc pendant totue la nuit, brrrr...), je le mets en hors ligne bien entendu, et veille à ce que les autres PetitsDiables fassent de même.

 

Mais tout de même, je suis nostaglique d'un "vrai" réveil.

 

Pas un truc affreux qui fait "tic-tac" toute la nuit.

 

Pas un machin high tech lumineux qui m'empècherait d'être dans le noir alors que j'en ai besoin pour dormir.

 

Pas une horreur qui me réveillerait avec un bipbip stident, de quoi très mal commencer la journée.

C'est déjà assez rude comme ça de se faire réveiller...

 

Un joli réveil doux, pourquoi pas luminothérapique, avec des sons apaisants et agréables...

Whish List #42: le réveil lumineux!

*crédit photo

 

Ce premier réveil ultra high tech, le HF3510/01 - Eveil Lumière avec Lampe LED de Philips, fait aussi office de lampe de chevet et de radio. Ca libère de l'espace sur la table de nuit!

Il simule le lever du soleil, ainsi que le crépuscule. Il a aussi 3 sons "naturels" pour un réveil tout en douceur.

Son prix tourne autour de 80 euros.

 

 

 

 

Whish List #42: le réveil lumineux!

*crédit photo

Ce réveil-simulateur d'aube Lumie fait également lampe de chevet et radio et promet un endormissement et un réveil hamonieux. Il dispose de 6 programmes différents pour six durées de sommeil et d'endormissement, plus 6 sonorités douces au choix.

Son prix en magasin est de 159 euros, mais on peut le trouver autour de 100 euros en ligne.

Whish List #42: le réveil lumineux!

*crédit photo

 

Ce troisière réveil par luminothérapie est également disponible chez Nature et Découvertes, c'est le Lumie Iris 500.

Il a une option très sympathique: il duffuse également des huiles essentielles, et les huiles essentielles chez les PetitsDiables, c'est un de nos dadas! J'en ai même un diffuseur nomade au travail.

A heure dite, il commence à te réveiller endiffusant une lumière naturelle toute douce plus des huiles essentielles aux vertus dynamisantes. Un vrai bonheur!

Il promet également un endormissement naturel, et dispose de deux réservoirs différents: un pour l'huile essentielle du soir (lavande, mandarine...aux vertus appaisantes) et un pour celle du matin (j'adore la menthe, très efficace pour un coup de fouet express).

Il a 5 programmes et coûte environ 200 euros.

Whish List #42: le réveil lumineux!

*crédit photo

 

Ce dernier réveil-simulateur d'aube, le MEDISANA WL 450, a la partucularité de changer de couleur. Ce simulateur d'aube est à la fois un réveil, une lampe de couleurs, et une station de musique. Il peut te réveiller et t'endormir en douceur avec une aube et un crépuscule progressif, des lumières colorées changeantes et 8 sons de la nature différents.

Il a aussi une fonction radio et MP3.

Très complet, il  a un tout petit prix: environ 60 euros.

 

Je pense que ce genre de réveil peut tout à fait aider à avoir un bon sommeil serein, et à se réveiller sans heurts.

 

Et toi, ça te tente?

Repost 0
Published by PetitDiable
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 05:05
Le point final: éducation respectueuse (RIE).

Un point important dans l'éducation respectueuse, ou RIE, c'est le fait que l'adulte soit le référent de l'enfant. L'image que Maman Mymou m'a apprise, c'est celle du rocher dans la tempête.

 

Au coeur de la crise, de la plus grosse colère, j'ai appris à me comporter en "chef d'entreprise", avec des process bien précis et définis, un tableau des règles, et les conséquences à leur manquement.

 

Pour instaurer tout ça, pour sécuriser l'enfant, il y a un détail absolument essentiel.

La manière et le ton avec lesquels on parle.

 

L'enfant a un énorme besoin de s'appuyer sur son parent, l'adulte se doit d'être sûr de lui, d'avoir les réponses claires et précises.

Être sûr de soi, ça s'entend.

 

As tu remarqué comme souvent, nos phrases se terminent par "ok? "d'accord?" ou une intonation interrogative, quand on parle à nos enfants?

Pourtant, on ne leur demande pas leur permission finalement!

 

"C'est l'heure, tu viens prendre ton bain?"

"On va manger, d'accord?"

"Viens mettre ton manteau, ok?"

Quel parent n'a pas parlé comme ça à ses enfants...

 

Mais cette manière de formuler les choses, c'est angoissant et insécurisant pour l'enfant qui se retrouve dans la situation de conforter l'adulte, au lieu du contraire.

Avec un petit bonhomme comme Cromignon c'est la crise assurée.

 

Parce qu'il risque bien de répondre "non", rien que pour voir, montrer sa désaprobation, voire le mal-être que mon attitude engendre chez lui...et après? Crise, colère, liée à cette angoisse de la toute-puissance, car l'enfant n'aime rien moins que se sentir investi de ces désisions. C'est l'adulte qui rythme la journée, qui décide de ce genre de choses "nécessaires": bain, nourriture, habillement...

 

Bien sûr, on peut laisser à l'enfant une marge de manoeuvre, comme de choisir entre deux manteaux par exemple. L'impliquer dans la prise des décision le rend aussi plus autonome, il se sent actif et non passif, c'est bien plus gratifiant.

 

On peut même l'amener à prendre lui même la bonne décision:

"Cromignon, on va sortir. Regarde par la fenêtre, quel temps fait-il?"

"Oh, il pleut maman!"

"Qu'est ce qu'on met quand il pleut?"

"L'imperméable rouge! Je l'adore!"

Et il court chercher son imper dans l'armoire pour le mettre lui même.

 

Mais je reviens à ma phrase "on sort, tu mets ton manteau?"

Depuis qu'on pratique RIE j'ai appris à dire "On sort. Tu vas mettre ton manteau." Avec un point final.

Ce n'est pas une question.

 

Parce que je suis sa maman, parce que je sais qu'on ne sort pas sans manteau au risque de prendre froid, parce que je suis garante de ce genre de choses, parce que ce n'est pas quelque chose de discutable.

 

Sécuriser l'enfant, le rassurer, c'est aussi lui montrer par notre façon de parler qu'on est sûr de nous, parce qu'on sait ce qu'il faut faire, on connait la réponse, on prend la bonne décision.

 

Être sûr de soi et le faire entendre, c'est une des bases de l'éducation respectueuse.

 

D'autres articles RIE ici.

 

 

Repost 0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 07:01
Mes petits bonheurs #120 et ma semaine en images

Pas grand chose à raconter, cette semaine. a part que dimanche matin, on s'est réveillés tout étonnés, que tous les deux dans la maison! On avait prévu de sortir bruncher mais tu parles, on a larvé comme rarement...et c'était bien bon!

 

Boulot, Cromignon, Pouillette, dodo, ça a été le rythme. Je suis décidément crevée, et les jours où je peux siester, j'enchaîne 3h sans me sentir pour autant reposée ensuite.

Une maladie éclair du petit, son rythme de sommeil qui change vraiment trop pour qu'on s'y adapte facilement...une nouvelle crise de sciatique pour moi...

 

J'ai ressorti un grand classique de l'éducation non punitive, c'est toujours un bonheur de le lire.

J'ai fait plein de céréales auxquels j'ai ajouté des baies de goji et des cubes de noix de coco moëlleux...un délice.

 

Samedi, c'était carnaval...je te laisse apprécier le déguisement de l'homme, j'en ris encore...

 

J'ai testé le rhapontic pour donner de l'éclat à mes cheveux, j'ai bien aimé: résultat discret, mais résultat. Un peu de lumière dans ma tignasse qui se ternit avec le temps, je trouve. J'en referais une application la semaine prochaine pour que ça soit plus marqué.

 

Pour finir une soirée TV avec les copines de la Pouillette, Cromignon et une de ses copines! Tout le monde s'est verni les ongles, Cromignon compris, et il l'a même fait tout seul!

Mes petits bonheurs #120 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #120 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #120 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #120 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #120 et ma semaine en images

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée.

 

Et toi, ta semaine?

 
Repost 0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 06:34
Le cas de la tablette et des jeux vidéos {BadMother #60}

En 2015, nous sommes dans une ère numérique, reliée, raccordée. Le net est partout, les enfants ont leur propre tablette tactile à 2 ans, leur premier smartphone à 6.

 

Si tu viens chez moi tu vas sans doute penser que je suis restée bloquée en 1995...

Pas de pléthore d'écrans, pas de wi-fi, mais des câbles.

 

Oui, on se méfie de toutes ces ondes, on tente de les limiter, donc on a de bons vieux câbles qui prennent la poussière et traînent sous les meubles.

 

Et tu sais quoi? Nous n'avons pas de tablette tactile.

Pas une seule.

Incroyable non?

Et en plus, on n'en veut pas!

 

Bien sûr si Apple m'en fait cadeau, je prendrais hein, mais honnêtement je n'en n'ai pas besoin!

J'ai un smartphone avec un très grand écran, ça me suffit amplement.

 

La Pouillette m'en réclamme souvent: "maman je voudrais une tablette!!!"

-"pour quoi faire?"

-"aller sur Internet dans ma chambre, regarder des vidéos, parler sur skype avec mes copines..."

-"tu peux faire tout ça de l'ordinateur. Les ondes (dans ta face) en moins"

- "Et puis faire des jeux"

-"des jeux? Tu as à peine le temps de faire tes devoirs, te laver et manger, tu veux faire des jeux? No way"

 

Ce qui ouvre sur le souci de la console de jeux.

On n'en n'a pas. Pas la moindre PS trucmuche ou XBOX machin chez nous.

 

Oh, j'en ai eues, quand j'étais étudiante. Ce n'est pas par principe qu'on n'en n'a pas, mais par manque de temps.

 

J'arrive à peine à trouver le temps de faire le nécésaire et les loisirs de base (1/2h devant une série avec mon homme le soir), alors où trouverais-je le temps de jouer à des jeux vidéos?

 

Pour ma Pouillette c'est pareil: entre la gym, l'escalade, le flammenco, elle a du mal à trouver le temps de lire de bons romans et regarder de bons films, alors jouer à des jeux vidéos?

 

Quant au Cromignon, je ne suis pas du genre à lui payer une tablette pour avoir la paix. L'excuse des trucs pédagos dessus n'est pour moi qu'une excuse. Je ne suis pas exemplaire hein, loin de moi le jugement, mais quand je veux avoir la paix je préfère le poser à une activité qui va le tenir une bonne demi heure, ou devant "Les joyeux pirates de l'île au trésor", son dessin animé favori du moment (on se demande bien pourquoi...^^).

 

Je trouve juste qu'il a bien le temps de se mettre devant un ènième écran, déjà que je fais tout pour limiter au max les dessins animés, ce n'est pas pour lui donner un autre ecran encore plus addictif. Quant à l'aspect pédagogique, je n'en suis pas plus convaincue que ça: je préfère lui donner des "devoirs" dans des petits cahiers d'"exercices" ludiques de son âge, sur le thème du "Père Noël" (on se demande encore pourquoi? ^^).

 

J'ai d'ailleurs lu pas mal de choses qui infirment le côté positif des tablettes et jeux pour les petits, même éducatifs. A cet âge, ils ont surtout besoin de se structurer par rapport au monde réel, faire des expériences, des découvertes, toucher et sentir, inventer des histoires avec des légos...C'est ce que je pense et je le fais avec mes enfants.

Les écrans, je trouve qu'il y en a bien assez dans nos vies.

Pour ma Pouillette, ça fait de moi une terrible badmother!!!!

 

Et toi, des tablettes pour les enfants? Des consoles de jeux?

 

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

Miss Brownie

 

Yeude

 

Coucou Maman

 

Little Lili blue

 

Loustique et pixels

 

Confidences de maman

 

 

 

Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

Raconte nous!

Un article, un lien vers chez moi, et tu me laisse le lien en commentaire...

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 13:02

Une jolie semaine pendant laquelle malgré quelques soucis par ci par là, on a bien profité les uns des autres.

A commencer par la chienne qui a adoré une balade sur la plage.

 

Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.

Côté diablotins, Cromignon a fait un gâteau et des grimaces terribles de monstre.

Il a été invité à un anniversaire, toujours dans un parc de jeux gonflables, et s'est éclaté, comme toujours.

Quant à la Pouillette, on lui a posé ses bagues pour redresser ses dents. Elle a choisi turquoise et j'ai trouvé ça joli! Comme quoi je dois avoir encore l'esprit jeun's, non?

 

Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.

Ma gentille Pouillette m'a agréablement surprise: elle m'a demandé si elle pouvait utiliser son argent de poche. J'ai pensé qu'elle voulait acheter ce que nous, parents, appelerions une connerie...mais elle est revenue avec une nouvelle laisse ultra moderne pour la chienne. Il faut dire que sans laisse, elle prend parfois des risques, et vu l'autorité qu'on a sur elle, hem...disons que l'attrait d'un chat sur le trottoir d'en face pourrait lui faire oublier que la route, c'est dangereux....

Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.

Côté BAL, j'ai recu un joli paquet plein de produits Rescue des Fleurs de Bach. De quoi rester zen. Je teste en ce moment la crème et le Rescue pour la nuit, je reviens vite t'en dire des nouvelles!

Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.

Pour finie cette jolie semaine, on a eu droit à une soirée ET une nuit en amoureux. Pour toi c'est peut-être banal, mais c'est la prmière fois depuis Cromignon qu'on a dormi tous les deux chez nous sans les enfants. 

On a quand même été poisseux: la pièce qu'on devait aller voir (j'avais acheté les places en septembre!) a ete annulée et il a plu des seaux. Du coup on a été au ciné voir Birdman. J'ai bien aimé, l'homme beaucoup moins. Edward Norton y est excellent.

Et rien, une tisane, une part de fondant au citron, et une nuit de plus de 10h...il n'en m'en fallait pas plus pour être heureuse. Me voilà requinquée pour un moment!

Merci à ceux qui se reconnaitront d'avoir rendu cette soirée possible! <3 <3 <3

 

Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #119 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée.

 

Et toi, ta semaine?

 
 
 
Repost 0
Published by PetitDiable
commenter cet article
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 06:22
Le &quot;non mais oui&quot; ou comment l'enfant comprend les limites.

Aujourd'hui je te parle non pas RIE-éducation respectueuse, quoi que bien sûr cette approche soit très respectueuse je pense, mais comment on a appris aux diablotins ce qu'ils avaient le droit de toucher, et le reste.

 

Tout est parti de la lecture de ce bouquin que je te recommande: "J'ai tout essayé", de Filliozat.

J'y ai compris comment l'enfant comprend certaines choses, complètement à l'opposé de que pense l'adulte.

 

Le cas pratique, ce sont les placards de la cuisine. Mais on l'a adapté partout, pour les prises électriques, les autres placards de la maison, etc.

Dans la cuisine donc, il y a plusieurs placards à la portée de Cromignon. Certains contiennent des choses dangereuses, comme les produits ménagers, ou fragiles, comme les saladiers et moules en verre. D'autres contiennent des choses pas dangereuses du tout et même carrément ludiques pour un enfant, comme les tupperwares par exemple.

 

Ici tu dois faire la différence entre dangereux et gênant pour toi. Certains ne voudront pas que leur enfant joue avec les casseroles par exemple. Mon attitude c'est de lâcher du lest. Quand on a des enfants, ce n'est pas pour que la cuisine soit parfaitement rangée, et la découverte du monde qui les entoure fait partie de notre job de parents. Empecher un enfant de triffouiller un peu, sans danger aucun, juste pour ne pas avoir à ranger après, c'est un peu dommage, et ça l'empèche de découvrir, de s'éveiller, de s'amuser...et à toi de faire la vaisselle tranquille pendant ce temps!

De plus, entourer l'enfant d'interdits "de confort" le met dans une situation où il n'a pas droit d'évoluer librement, mais dans la frustration.

Donc lâcher un peu sur certains trucs permet une meilleure harmonie, pour tout le monde.

 

Pour les placards donc, chez nous il y en a deux qui ne sont pas dangereux dans la cuisine: celui des casseroles et celui des tupperwares.

 

Concernant l'interdiction en elle-même et le fait que souvent, les parents disent: "je lui dis non, il me regarde et le fait, il me défie!", j'ai appris un truc hyyyyyyper important!

Non, ton enfant ne te défie pas! il demande juste une confirmation. Voilà ce que ça donne dans sa petite tête, s'il pouvait l'exprimer:

-"Non ne touche pas à ça, c'est dangereux".

L'enfant te regarde dans les yeux et touche le truc en question. Ca signifie en fait:

-"ça, papa? C'est bien ce truc que je ne dois pas toucher et qui est dangereux?"

 

Et c'est tout. Aucune "provocation" de sa part.

Quand à ce moment là le parent s'emporte "mais je viens de te dire de ne pas toucher à ça!!!", je te laisse imaginer l'incompréhension de l'enfant.

 

En pratique, comment ça se passe?

 

Je suis en train de faire la vaisselle. Cromignon (14 mois), se balade. Il ouvre le placard des produits dangereux. J'arrive, je m'accroupis, je lui dit"ce placard contient des produits dangereux. Je ne te laisserais pas y toucher car tu risques de te faire très mal. Mais ce placard-là, tu peux l'ouvrir" et je l'emmène ouvrir le placard à tupperwarres.

Il trifouille dedans puis se tourne vers celui des assiettes. Je réitère.

Etc. Certes ça peut prendre du temps, selon l'enfant, son âge, etc. Plus de temps que de mettre des bloque-porte. Mais c'est aussi bien plus éducatif. Aujourd'hui Cromignon ne fouille jamais dans les placards interdits, n'a jamais touché une prise, et quand je prends bien le temps d'assortir une interdiction par une ouverture, il comprend tout de suite et accepte la règle. Je n'ai jamais mis de bloque-porte nulle part chez moi.

Bien sûr, on n'est jamais à l'abri d'une connerie un jour, même s'il n'y en a jamais eue, mais j'ai choisi de faire confiance à mon fils et à notre éducation. De toutes facons à son âge il pourrait ouvrir les bloque-portes s'il le souhaite, et j'ai pléthore d'exemples d'enfants qui ont bu le liquide vaisselle ou autre javel malgré les bloques-portes.

 

Je tente depuis d'ouvrir les interdits, autant que possibel: "ne marche pas sur le bord de la rivière, c'est dangereux et ça me fait peur car tu pourrais tomber. Sur ce côté-là, tu peux marcher et même courir".

Etc...

 

C'est une façon d'aborder les interdictions un peu différente, mais tellement harmonieuse!

 

Et toi, comment tu fais pour les interdictions?

 

D'autres articles RIE ici.

 

 

Repost 0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 06:50
Brève de CDI: RIE (éducation respectueuse) au collège.

Je travaille dans un collège difficile, classé sensible, zone violence, etc.

Parfois c'est mouvementé, et c'est souvent agité.

 

Un des points noirs, c'est la circulation dans les couloirs.

 

Souvent les élèves y sont ingérables.

 

Avec mon travail, je vais souvent chercher des classes dans leur salles après les sonneries, et je les amène dans mon CDI pour telle ou telle activité.

Les canaliser dans le couloir, c'est quelque chose. Et si je n'y arrive pas, c'est clairement craignos, vu qu'il n'y a que nous dans le couloir, les autres classes sont déjà au travail.

 

Ce que je leur demande, c'est de descendre en rang, d'un bloc, sans s'étirer tout au long du couloir, et bien entendu silencieusement.

Ahah.

 

Un jour, je devais aller chercher une classe particulièrement...hem...pleine de vie, dirais-je gentiment. Si tu veux je t'expliquerais méchament, ou réalistement, mais en privé!

 

Je suis montée, j'ai sortis les affreux dans le couloir, je les ai rangés manu militari (ce qui vu mon gabarit et celui des élèves requiert un physique sportif, crois moi).

 

J'ai avancé de 2 cm, et c'était déjà le bordel derrière moi.

Alors je me suis dit: "et si je tentais juste de leur expliquer?"

 

Parce qu'on part tous du princpe que les élèves savent le pourquoi des règles. Mais on se trompe. Les mots sur les choses, c'est toujours un sacré plus en éducation. Même si ça semble évident.

 

J'ai sorti mon plus beau sourire, et je leur ai demandé s'ils savaient pourquoi on leur demandait d'avancer en rang sans faire de bruit.

J'ai récolté un silence...

 

Je leur ai donc expliqué, en les regardant tour à tour dans les yeux, en souriant, d'une voix douce et posée les raisons de ces règles.

J'ai cru déceler des lueurs dans leurs regards, sisisisi. Rien que le fait de leur parler comme à des êtres humains normalement contitués, crois-moi, ça les a scotchés. Un adulte au collège qui ne leur hurle pas dessus, ça change! Même moi j'étais étonnée par le propre son de ma voix!

 

Je tu promets que je suis descendue jusqu'à mon CDI avec un groupe en rang, calme et aussi silencieux que possible.

Je sais bien que la nouveauté marche toujours, ou presque, et que ce sera sans doute one shot, mais je t'avoue que j'étais moi-même bluffée. Et je vais recommencer!

 

D'autres articles RIE par ici.

Repost 0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 07:23
Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images

Cette semaine, le soleil a été si présent qu'on a oublié chauffage, manteaux, vestes et écharpes.

 

 

Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images

Les diablotins ont été à l'honneur, à commencer par une virée pique-nique à la plage, le premier de l'année.

Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images

Une petite (oh, toute petite!) fête foraine a élu domicile pour la quinzaine juste devant l'école de Cromignon. Chaque jour ou presque, un petit tour sur les manèges nous faisait plaisir à tous. C'était la première fois qu'il pilotait seul une auto tamponneuse et je t'avoue qu'il m'a bluffée, moi qui ne sais absolument pas en faire.

Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images

J'ai fait des petits pains individuels tous les jours, tant ils ont de succès. Un vrai régal. Et finalement ça ne prend que 10 minutes, tout est dans la programmation de la MAP.

Mes petits bonheurs #118 et ma semaine en images

Samedi Cromignon s'est éclaté à l'annversaire d'une petite copine de classe. C'aurait été parfait s'il n'avait pas fini par une grosse, grosse colère pedant laquelle il a frappé, hurlé, mordu, tout ce qui bougeais autour de lui.

Il a ensuite passé le reste de la journée avec la colère au coeur. Même les crèpes que j'ai faites le soir pour faire plaisir à mes diablotins n'ont pas reussi à le calmer.

Quant à la Pouillette, elle a fait une compétition de gym et son équipe est arrivée dernière. Pas qualifiée pour la prochaine épreuve, donc.
Elle est rentrée d'une humeur que je te laisse imaginer.

 

Tout ça plus l'absence de l'homme a finit par plomber ma bonne humeur et la fin de semaine a été bien morose.

 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée.

 

Et toi, ta semaine?

Repost 0
Published by PetitDiable
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 06:28
Le départ {BadMother #59}

Je ne sais pas comment ça se passe chez toi, le départ du matin, mais chez nous c'est vraiment un moment qui peut être difficile.

 

Je me lève à 6h45 et je réveille la Pouillette.

A son âge, elle gère sa préparation...enfin elle devrait.

 

L'ordre est établi pour limiter les soucis et crois-moi quand je te dis qu'on a essayé plein, plein d'ordres et de trucs différents.

 

Donc je la réveille, elle s'habille, chaussures comprises, elle met son cartable et son manteau devant la porte d'entrée, elle mange, elle se coiffe et se lave les dents, et si elle a un peu de temps elle peut aller bouquiner un peu.

 

Ca c'est l'idéal, dont on a convenu avec elle.

La réalité est parfois autre.

 

Elle peut oublier de mettre ses chaussures par exemple, fail number one.

 

Du coup elle s'installe pour bouquiner, et au moment de partir oups, elle fonce mettre ses chaussure mais...mettre ses chaussures pour la Pouillette, c'est différent de toi et moi.

Il lui faut minimum 10 minutes.

 

J'ai tenté de percer ce mystère, à de nombreuses reprises. Mais je n'ai toujours pas trouvé POURQUOI ni COMMENT il lui faut 10 minutes pour mettre une paire de pompes.

Pendant ces 10 minutes, je suis, moi, vêtue avec mes sacs sous le bras, piaffant et pestant devant la porte.

 

Et donc je suis énervée à 8h du matin.

Et donc on est en retard. Surtout moi en fait, parce qu'elle, elle est large.

 

J'ai décidé que ça devait cesser. Je ne peux plus m'énerver sur ma fille un matin sur trois, voire plus, pour diverses raisons liées à sa lenteur et son côté tête-en-l'air.

C'est mon estomac qui me l'a signalé!

 

J'ai réfléchi...j'ai cherché une solution respectueuse...je n'ai pas trouvé. Alors je suis bad.

 

Je lui ai dit qu'on n'avait pas arrêté de lui dire, de lui rappeler, de lui expliquer...et que maintenant le deal serait clair.

 

Je ne peux plus être en retard, j'ai un métier quand même. Donc c'est très simple, maintenant.

 

Quand c'est l'heure de sortir, je sors. Elle a les 150 mètres qui nous séparent de la voiture plus la minute que je mets pour m'installer et démarer, pour me rattraper.

Sinon je pars, et elle ira au collège à pieds. Ca fait un gros quart d'heure de marche, il lui sera impossible d'être à l'heure.

 

Je te rassure: depuis qu'on a décidé de cette règle, ce n'est encore jamais arrivé.

Mais c'est bad, quand même!

 

 

D'autres {Bad Mother} chez:

 

Little Lilieblue

 

Confidences de maman

 

Le journal d'une famille ordinaire

 

 

 

Toi aussi tu es une {Bad Mother}?

Raconte nous!

Un article, un lien vers chez moi, et tu me laisse le lien en commentaire...

Qui sera la pire {Bad Mother} cette semaine?

 

En ce moment, c'est mon blog'anniversaire. quatre concours t'attendent ici, vite!

Le 22 mars à minuit, il sera trop tard!

Repost 0
Published by PetitDiable
commenter cet article

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog