Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 00:02
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.

Je suis limite en retard pour ma petite récap' de la semaine. 

Je te la fais brève: il y a eu le carnaval dans mon petit bled et c'était bien sympa.

Un temps estival, à tel point que Cromignon est allé en short et débardeur au basket. Et j'ai ressorti les tongs.

La Pouillette qui est allée chez le coiffeur. Elle s'est fait faire un brushing...je préfère largement ses bouclettes. Mais elle était ravie et c'est l'essentiel. Et puis un lavage et tout est redevenu normal, ouf.

Un bébé Polochon qui joue au jardin, et joue et joue et joue encore.

Cromignon qui a fait un dessin pour son atsem, revenue après un très long congé maladie. Il l'adore, il a voulu lui faire un petit cadeau pour son retour.

De bons muffins chocolat-banane qu'on a dévorés.

Une belle fin d'après midi où j'ai emmené les garçons voir leur soeur au cheval.

Un magnifique sac à main arrivé tout droit de chez Pompelop. Je n'arrive pas encore à y croire mais j'ai réussi à l'avoir. Il va m'accompagner pour ma reprise et va l'adoucir un peu.

Voilà, vite fait, on a du monde pour quelques jours à la maison, j'y retourne!

 

 

Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #206 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

 

Repost 0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:19
"La magie du rangement" de Marie Kondo: test et avis.

Depuis quelques mois, j'ai lu La Magie du rangement de Marie Kondo, qui fait un tabac ces derniers temps. La méthode KonMari, on lit ça partout...beaucoup en parlent sans avoir lu le bouquin d'ailleurs, ce qui a le don de me faire un peu sourire mais bref, c'est un autre débat.

 

Je vais essayer de t'en faire un petit topo rapide, et te donner mes impressions. Attention, c'est ma lecture, et mon ressenti perso: quelqu'un d'autre appréciera différemment certainement.

 

J'ai aimé:

 

J'ai vraiment aimé lire ce bouquin. Pour un livre de conseils de rangement et d'organisation, il est très sympa. Il se lit vite, et il est même amusant. Dieu sait que ce n'est pas le cas de tous! On m'avait par exemple recommandé l'Art de la simplicité de Dominique Loreau...qui est pour moi sans conseils pratiques, théorique et décousu, à la gloire de l'auteur et surtout horriblement sexiste et plein d'injonctions faites aux femmes...bref, à ne lire que si tu penses que la place d'une femme est chez elle à attendre son mari avec une maison clean, des gosses au garde à vous, un repas parfait tout fumant, la peau bien douce et un ruban dans les cheveux. Ce qui n'est pas mon cas, chacun sont truc.

 

Le style est léger, dynamique, enlevé. Les conseils pratiques sont agrémentés d'anecdotes rigolotes et rassurantes sur le bordel que certains peuvent avoir chez eux...Entre les collectionneurs de rouleaux de sopalin et ceux qui entassent l'intégralité de leur garde robe sur leur lit pour le mettre par terre le soir et le remettre sur le lit le matin...j'ai bien ri plusieurs fois! Je ne sais pas si ces anecdotes sont vraies, mais elles ont le mérite rendre l'ouvrage amusant et de dédramatiser le sujet.

 

J'ai appris:

 

Les conseils de rangement sont assez sommaires finalement. L'ensemble est tourné vers le tri et l'attribution d'une place pour chaque chose. Attention, il ne s'agit pas d'un livre minimaliste, on est dans l'épuration mais pas dans la nudité. J'ai aimé le critère de tri unique de Marie Kondo: quand on hésite à garder ou à se débarrasser de quelque chose, on le prend dans ses mains, et on se demande si cet objet nous apporte du plaisir. C'est le seul critère de choix. Et c'est pas con du tout. Le bonheur, c'est aussi d'être entouré d'objets qui nous font plaisir. J'ai opéré une vague de tri importante selon ce critère, et c'est très efficace.

L'homme a été encore plus radical que moi: il n'a plus de fringues, ou presque...

 

Des choses évidentes qui sont sous notre nez, tellement qu'on ne le voit plus. Par exemple: une maison ordonnée le reste. Une maison désordonnée le reste aussi et on s'épuise à passer son temps à la ranger. Tant qu'on a trop de choses, et que chaque objet n'a pas sa place attribuée, une maison ne peut pas être ordonnée. C'est couillon hein, mais c'est carrément vrai. Rien de plus facile que nettoyer vite fait un intérieur qui n'est pas encombré, et que remettre les objets à leur place quand ils en ont une.

 

Les papiers dont on se fait une montagne, sont aisément rangeables finalement avec un seul conseil: une pile pour ce qu'on garde (dans un trieur...), une pile pour ce qui doit être traité rapidement. Et un créneau temporel défini pour s'en occuper.

 

Et plein de conseils par rapport a nos sacs à main, aux tiroirs souvent pleins de bidules, aux objets qu'on nous a offerts mais qu'on n'aime pas mais qu'on n'ose ni jeter ni donner ni vendre (c'est un cadeau ça ne se fait pas...mais finalement si!)...

 

Déstocker plein de choses permet de faire des dons, et aussi de gagner un peu d'argent en vendant ce qui peut l'être.

 

J'ai eu du mal:

 

Marie Kondo est visiblement une jeune femme sans enfants. Il m'est vraiment impossible avec mes 3 diablotins de trier toute ma maison d'un coup, comme elle le préconise. Il me faudrait plusieurs jours non stop, et ce n'est pas possible, j'ai le quotidien à gérer. Du coup, j'ai étalé le tri sur un terme plus long. Ce qui rend la méthode moins efficace: le but est de rendre sa maison ordonnée et triée d'un coup, afin d'en voir immédiatement les bénéfices et d'ensuite la maintenir plus facilement en l'état.

 

De la même façon, quid du tri du bazar de jouets? Je ne peux pas me permettre de vendre ou donner la moitié des jouets de mes enfants sous prétexte qu'ils n'ont pas de place attribuée et qu'ils ne me procurent pas de joie...Pour le moment les deux chambres des grands échappent donc à la méthode KonMari...en grande partie (j'ai quand même bazardé quelques trucs mais chut, ils n'en savent rien!).

 

Marie Kondo préconise de jeter. Il semble qu'au Japon la revente et le don soient peu pratiqués. Ce qui n'est pas le cas pour moi: je ne jette que ce qui est vraiment inutilisable. Le reste, soit je donne, soit je vends. Ce qui prend du temps. Donc il faut stocker en attendant...et le tri initial devient rapidement stockage ailleurs, dans des caisses, en attendant que les objets trouvent une seconde vie.

 

Trier et jeter souvenirs et photos, c'est vraiment l'étape finale de la méthode que je ne pense pas pouvoir réaliser, j'y suis trop attachée.

 

La méthode de pliage du linge est très intéressante, mais elle implique d'avoir placards, étagères et tiroirs aux bonnes dimensions, ce qui n'est pas mon cas.

 

Mon avis:

 

Malgré le manque d'adaptation à ma vie actuelle, j'ai beaucoup aimé lire ce livre. Il y a quelques longueurs, quelques redondances, Marie Kondo se plaît à rappeler à quel point elle est passionnée par le rangement tout au long d livre par exemple...et j'ai noté une ou deux injonctions aux femmes qui montrent sans le dire que le public visé est plutôt féminin (Madame range et entretien la maison, sexisme ordinaire, j'ai du mal...) mais ça reste diffus et tolérable.

 

J'ai retrouvé l'espoir que j'avais un peu perdu d'avoir une maison ordonnée. Je commençais à me dire que c'était foutu, qu'on était 5 bordéliques dans cette baraque et qu'il ne me restait qu'à baisser les bras. Mais il n'en n'est rien si on fait attention à ne pas se laisser envahir par les objets et qu'on réfléchit un peu pour leur attribuer une place habituelle. 

 

Aujourd'hui, si tu viens chez moi, tu ne verras peut-être pas (encore?) grande différence. Mais moi, je la ressens. Entre ce que j'ai jeté, ce que j'ai ordonné, ce que j'arrive mieux à gérer et les idées que j'ai pour l'avenir quand j'aurais le temps de les appliquer, je me sens vraiment mieux dans ma maison et j'ai gagné du temps en réel en ce qui concerne ménage et rangement.

 

Si tu cherches idées et conseil pour ordonner ta maison, je te conseille vivement de lire ce livre. 

 

 

Repost 0
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 07:21
La fin du congé parental.

Polochon a aujourd'hui 16 mois.

Nous avions prévu avec l'homme que je resterais à la maison avec lui pendant deux ans. C'est la durée maximale du congé parental aujourd'hui, merci la réforme. Ce qui nous aurait amenés en octobre.

 

Mais il y a eu un imprévu financier. Un gros. L'homme est en poste loin de chez nous depuis septembre, ce n'était pas du tout prévu.

Plusieurs nuits d'hôtel par semaine plus les trajets en train ont complètement plombé notre budget. En même temps, qui peut se permettre de dépenser 500e par mois en plus d'une manière impromptue...si je travaillais on payerais nos factures et basta, il n'y aurait pas un centime de marge. En congé parental, nous sommes dans la pire situation financière que j'ai vécu de ma vie! Je vends tout ce que je peux, ça déstocke et fait un peu de sous, mais je t'avoue que c'est plus que raide. C'est simple, avec ces 500e qui sortent chaque mois, nos comptes ne tiennent pas même en réduisant toutes les dépenses au minimum.

 

Tout problème a une solution: nous pourrions stopper l'équitation de la Pouillette, qui nous coûte très cher.  C'est le seul budget qu'il est encore possible de réduire. Mais c'est hors de question, c'est sa grande passion et je ne l'en priverais pour rien au monde. Nous pourrions faire un prêt à la consommation. Mais rembourser pendant des années pour rester seulement 6 mois de plus (dont 2 mois de vacances scolaires...) avec Polochon à la maison, ce serait quand même ballot.

 

Alors j'ai fait la liste des avantages et inconvénients d'une reprise pour ses 17 mois, je tente de me motiver...

 

Soyons clairs, il y a d'autres "pour" que l'argent. Une reprise au printemps serait professionnellement plus douce pour moi qu'en octobre. On pourrait passer de belles vacances d'été et pourquoi pas, partir un peu (oui c'est l'argent ça, mais bon...). Je pourrais faire la rentrée dans mon nouveau collège plutôt qu'arriver un mois après comme un cheveu sur la soupe. Mes horaires de reprise seront tout de même doux puisque je serais à 80%.

 

J'ai une solution de garde correcte pour Polochon, la mam où il va en ce moment. Ca lui permettrait de ne pas être trop choqué par le changement de rythme.

 

Mais les contre sont nombreux.

C'est mon dernier bébé. Après lui, je vais bosser 25 ans d'affilée, alors je rage de ne pas pouvoir prendre 6 petits mois de pause enchantée encore, à ses côtés. Tu imagines, je vais en faire rentrer de l'argent en 25 ans...qu'est ce que 6 mois par rapport à 25 ans?

 

En France il est considéré comme "normal" de reprendre le travail quand son bébé a moins de 3 mois, alors beaucoup me disent: "oh, c'est déjà bien!". Mais cette société est juste horrible, et les normes "anthropologiques" sont bien différentes...A mon avis nombre de problèmes que notre société occidentale rencontre sont liés à cette séparation précoce. Tu as déjà vu un bébé de 10 semaines? Je pense qu'il a surtout besoin qu'on respecte son rythme, de rester bien au chaud avec sa maman ou le cas échéant, son papa...Quel mépris des besoins humains fondamentaux que ce congé maternité de même pas 3 mois! Sans parler des besoins des parents...combien de dépressions, combien de burn out sont liés à cette reprise si tôt.

 

Polochon est un petit bonhomme dégourdi et indépendant, je suis confiante dans son adaptation, mais je trouve tout de même qu'il est petit pour être gardé sans nous de 7h45 à 17h. Lui qui aime bien dormir tard, je vais le lever à 7h au plus tard.

 

Sans oublier que l'homme est loin. J'ai aujourd'hui trouvé le rythme, seule avec les trois diablotins. Mais en travaillant, je vais le sentir passer. Il va falloir retrouver un nouveau rythme, préparer les enfants très tôt le matin, les déposer, avant d'être à mon travail à 8h. Je sens qu'il va falloir que je gère beaucoup de fatigue.

 

Alors voilà, j'essaie de trouver de la motivation. Je me dis que ce sera court, qu'on sera vite en juillet pour reprendre deux mois de pause. Mais cette reprise dans un mois ne me fait pas vraiment envie...

 

 

 

Repost 0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 07:24
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.

Cette semaine a été pleine de petits bonheurs, malheureusement assombris par ce vilain examen médical qui fut vraiment éprouvant. En plus, j'ai bien cru avoir chopé une infection par dessus, mais heureusement c'est passé je crois. Merci à tous ceux qui se reconnaîtront pour leur soutien.

Je pense aussi bien fort à une copine qui a été là pour moi alors qu'elle -même a une période bien triste à traverser. Bref, pas que du bonheur.

Et maintenant on attend les résultats...même si je suis confiante, forcément j'ai un peu la boule au ventre quand j'y pense. Tu m'envoies des bonnes ondes, encore un peu, ok?

 

En vrac: Cromignon a géré comme un chef l'extraction d'une dent, en bref il a un souci d'émail et plusieurs dents abîmées. Les autres peuvent être soignées mais celle ci a dû être enlevée. Je crois que je me suis sentie plus mal que lui, sans rire j'ai bien failli m'évanouir! En sortant, je lui ai offert un nouveau dinosaure pour sa collection, et la petite souris est passée pour la première fois, à sa grande joie.

 

Il a fait si beau et chaud qu'on a commencé les repas sur la terrasse. Et ça, c'est vraiment chouette.

 

J'ai donc attaqué la remise en état du jardin, et bien nettoyé, balayé, etc. Pendant ce temps, comme tu vois, Polochon a cavalé partout avec bonheur. Cromignon préfère jouer dans le figuier.

 

Il a été à son club d'échecs, et pour la première fois il a gagné une partie. Il était si fier! LEs autres sont tous plus agés, et jouent depuis longtemps, participent à des championnats départementaux et régionaux...

Pendant que lui joue, Polochon se régale à courir en battant des mais dans la grande salle. Il fait l'unanimité, il est tellement rigolo.

 

Ma Pouillette a eu ses moyennes du second trimestre. On est ravis par sa moyenne de maths surtout: 17, 5. La miss a retrouvé sa motivation, ça fait plaisir. L'enjeu est de taille: son stage d'équitation aux prochaines vacances. Et c'est gagné (je crois que je ne le lui aurais de toutes façons pas refusé...elle est si passionnée!).

J'ai beaucoup porté Polochon avec une belle écharpe en vacances, Cyprien de Château Coco. Un vrai régal.

 

Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #205 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

 

 

Pour le 5ème anniversaire du blog, tu peux tenter ta chance ici pour gagner un porte-poupon Tou'ptimoloko!

Repost 0
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 07:16
Le concours du 5ème blog'anniversaire: Ptitsy Moloko!

5 ans! Mon blog fête ses 5 ans de mise en ligne! Au départ j'écrivais juste pour voir, pour moi, et puis un jour j'ai cliqué sur publier et depuis, c'est un loisir qui ne me lasse jamais. Depuis la naissance de Polochon, je lui consacre moins de temps, mais je suis ravie de voir que vous êtes toujours là pour lire mes bêtises!

 

Alors aujourd'hui pour vous remercier, l'adorable Cécile de Ptitsy Moloko me permet d'offrir à l'un d'entre vous un joli porte-poupon Tou'ptimoloko!

 

Rappelle toi, Ptitsy Moloko, je t'en ai déjà pas mal parlé.

C'est le mei tai avec lequel j'ai porté Cromignon depuis ses 1an, et aujourd'hui c'est Polochon que je porte dedans et c'est toujours un bonheur. 

Il existe aussi depuis un préformé: le cliptsy, et je t'en parle d'ailleurs ici.

 

 

La créatrice, Cécile, est bourrée de talent. Elle fabrique des portes-bébés qui sont des merveilles de confort, tant pour le porteur que pour le porté. C'est le premier porte-bébé, tous modèles confondus, avec lequel j'ai pu porter mes bébés pendant plusieurs heures en montagne sans avoir aucune douleur dorsale. Et c'est également le seul dans lequel Cromignon ne criait jamais, même au moment de s'endormir.

 

Ce sont aussi des splendeurs..tous plus beaux les uns que les autres.

 

 

Le succès qu'elle rencontre aujourd'hui est plus que mérité.

 

  

Pour que nos petits ne soient pas en reste et puissent aussi porter, poupons et doudous, elle a aussi créé un petit frère au mei tai: le porte poupon Tou'ptimoloko.

 

Une réplique de celui de papa-maman, en miniature...n'est-il pas à croquer?

 

 

Le concours du 5ème blog'anniversaire: Ptitsy Moloko!
Le concours du 5ème blog'anniversaire: Ptitsy Moloko!
Le concours du 5ème blog'anniversaire: Ptitsy Moloko!

LE JEU

  

 

  

- Tu me laisses en commentaire le lien URL de ton porte-bébé préféré ici.

  

  

Une chance supplémentaire à chacune de ces opérations:

 

  

- liker la page facebook de Ptitsy Moloko.

 

 

- me suivre sur facebook et hellocoton

 

  

relayer ce concours sur tes réseaux sociaux

 

  

- être insrit à ma newsletter.

 

  

En laissant de quoi t'identifier et identifier tes partages.

 

  

Tu peux jouer jusqu'au dimanche 18 mars 23h59. Ensuite, je ferais un tirage au sort et je donnerais le résultat en edit de cet article et sur facebook.

 

  

Ce concours est réservé à la France métropolitaine.

 

  

Merci à Ptitsy Moloko!

 

 

EDIT du 24/03

 

 

Random a parlé! la gagnante est Cécile Teucqab!

 

Bravo! J'attends tes coordonnées à pdiables@yahoo.fr!

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 22:42
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.

Cette semaine, je l'ai bien sentie passer mais en même temps avec la tête autant dans le guidon, ça a été rapide.

C'était la fameuse semaine de stage de ma grande. Dans une ferme à 40 minutes de la maison. Je te promets que pour moi, ce fut sportif, ces allers-retours. J'ai tout de même sollicité de l'aide pour 3 matinées, c'était vraiment trop fatiguant seule avec les petits, de faire plus de 80 km par jour pile aux heures d l'école de Cromignon...et pas du tout aux heures de réveil de Polochon.

 

C'était dur pour nous tous mais ça en valait la peine: elle a adoré, et elle a super bien travaillé. Je suis ravie qu'elle ait eu cette opportunité plutôt que d'être allée le faire à la boulangerie du coin. Elle s'est occupée des animaux, a déchargé de la paille, a nettoyé des cages, a géré des visiteurs et les balades à poney...

Cromignon a adoré être un peu VIP du coup, quand on allait la chercher.

 

Je paye ce surcroit d'activité par une angine qui traîne et j'ai dû rappeler le médecin pour un second traitement, plus une belle chute de tension en fin de semaine. KO, je suis.

Il paraît que les angines sont le signe qu'on a des choses à dire...il faudrait peut-être que j'apprenne à ouvrir ma bouche, un jour. Plutôt que tout garder pour ne pas faire d'histoires. Si tu sais faire ça, donne moi des trucs, je ne sais pas trop comment m'y prendre.

 

Cette semaine, on a encore cru que le printemps s'était bien installé et puis non: retour au froid e à la pluie ce weekend.

Du coup j'ai emmené Cromignon voir Sam le Pompier, samedi.

Ce fut épique. La projection a démarré avec une heure de retard, après avoir lancé des bandes annonces pas du tout adaptées à un public enfantin (injures, coups de feu, violences et même un homme en flammes!) et un autre film par erreur...on a été dédommagés par un petit jouet assez minable, alors que les enfants avaient faim et soif. Il aurait été plus judicieux de distribuer une collation en excuse pour ce gros couac. Heureusement, Cromignon a été très calme car je lui ai raconté des histoires, et ensuite il a adoré le film.

 

Et puis un super bonheur: une gentille fana d'écharpes, de passage dans mon coin, est venue déjeuner avec moi et forcément on a papoté portage et beaux tissus...A nous deux on a une jolie collection (et encore tout n'y est pas!). Merci d'être passée, reviens quand tu veux!

 

Il a aussi eu l'anniversaire de l'homme, mais alors au milieu de tout ça le malheureux n'a pas eu droit à une jolie fête comme je les lui organise d'habitude. J'ai fait un petit gâteau quand même, et il a des jolies attentions des enfants. Je me rattraperais dès que je serais plus en forme!

 

Dans ma salle de bain, j'ai pris un peu de temps pour moi et j'ai testé la crème fraîche en masque capillaire. J'en avais entendu parler et je voulais tester depuis longtemps. Verdict: c'est très hydratant et nourrissant. Je le recommande pour les cheveux très secs. Et encore, j'ai fait le test avec une crème légère très bas de gamme. Avec de la bonne crème entière bio, je parie que les résultats doivent être impressionnants.

 

Polochon a été formidable, suivant le mouvement sans broncher. J'avais peur qu'il soit fatigué, mais finalement non il a bien géré. Et il continue à dévorer ses petits livres et à nous demander sans cesse de les lui lire.

 

Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #204 et ma semaine en images.

Cette semaine, je vais faire un examen médical assez pénible. Je suis inquiète  des résultats, alors je prends toutes les bonnes ondes!

 

 

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 06:15
Les couches lavables, la nuit. Tests, avis et mode d'emploi.

Cromignon a porté des couches lavables, et aujourd'hui Polochon aussi est un bébé en lavables. Je commence à en connaître un rayon sur la question, et mes bébés ont testé pas mal de marques et de systèmes.

 

Je fais partie d'une association de promotion et d'information des couches lavables, et une des questions qui revient fréquemment lors des réunions c'est: " comment faire la nuit?"

 

En effet, les couches lavables classiques qu'on utilise le jour ont une capacité d'absorption d'environ 4h.

Alors, comment faire?

 

Pour la nuit, il y a plusieurs solutions.

 

D'abord, des couches lavables spécifiques TE1 ou TE2. Etudiées pour absorber beaucoup plus que celles de jour, elles sont très performantes. 

 Pour Cromignon, j'avais des Sweet Night, que j'utilise encore pour Polochon d'ailleurs. Très absorbantes, elles sont assez épaisses. Madame Moustik a eu la gentillesse de m'en envoyer tout plein pour sa naissance, j'ai de quoi tourner!

Mais il y a d'autres marques qui proposent des couches spéciales pour les nuits, mes fils ne les ont pas toutes essayées.

 

Plus efficaces encore à mon avis, le système couche+ culotte de protection.

Pour Polochon j'ai acheté des Lulu Nature spéciales nuit. Très efficaces, elles ne fuient quasiment jamais. Il y a deux manipulations au lieu d'une seule pour les mettre à bébé: on met d'abord la couche, puis la culotte de protection.Cc'est très simple et ça en vaut vraiment la peine. On peut mixer les couches et les culottes de protection, on n'est pas obligé d'avoir les deux de la même marque. J'ai d'ailleurs également des couches Bambinex, des culottes de protection Econobum. Les fermetures peuvent être pour les deux à scratch ou pression.

Ce système nous sauve aussi pour les déplacements un peu longs, ou les bonnes longues siestes dont Polochon a maintenant le secret.

 

 

Il y a également une autre possibilité: les langes. Attends, ne t'enfuis pas! Ce mot semble rétrograde et évoque des marmites bouillante que touillaient nos aïeux...mais aujourd'hui ils sont très modernes et faciles d'utilisation!

J'ai des langes Disana, avec un lien pour le rattacher, et je te garantis que c'est très simple. Je te mets un lien expliquant comment les mettre:

https://www.youtube.com/watch?v=PW0hweTn_nk

 

On mets un insert, ceux qui sont vendus avec sont très fins et absorbants, et une culotte de protection. La encore, peu importe si la marque n'est pas la même. 

Et ça crois moi, c'est ne must niveau efficacité: zéro fuites, jamais! 

De plus j'ai remarqué que si Polochon avait les fesses un peu irritées, je lui mets un lange et hop terminé les rougeurs. 

Pour finir, les langes coûtent très peu cher...d'ailleurs je reviens bientôt te parler de comment s'équiper en lavables à petit prix!

 

Parce que je suis convaincue par les couches lavables, pour la santé, l'écologie et l'économie.

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Tests et avis Bébé
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 06:57
Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.

Cette semaine, on a eu du soleil, de la chaleur printanière et même quasi estivale, et puis aussi du vent glacé qui est venu calmer nos envies estivales. Les vacances sont finies, retour au rythme.

 

Plein de petits bonheurs, un peu ternis par une mauvaise nouvelle médicale qui m'angoisse d'autant plus que je n'en saurais pas plus avant une dizaine de jours.

Croise les doigts pour moi, que ce ne soit encore une fois qu'une fausse alerte.

 

J'ai chopé aussi une angine blanche. Je n'en n'avais pas eue depuis bien 15 ans et ça ne m'avait pas manqué...grosses fièvres pendant 2 jours, grosse fatigue, pile pendant que l'homme travaillait loin. Du coup Polochon et le chien étaient un peu en freestyle, je les surveillais du coin de l'oeil tout en grelottant dans mon canapé. Quant aux repas, heureusement qu'on pratique la DME, ça m'a sauvée!

 

J'ai emmené Polochon à son tout premier spectacle. Il a beaucoup aimé, mais n'est pas trop du genre contemplatif: il a été très attiré par les LED sur la scène et j'ai dû les lui reprendre plusieurs fois. Heureusement, c'était spécialement pour les petits, il n'a pas dérangé même s'il était le plus jeune! C'était encore au Théâtre du Réflexe, décidément on y est toujours fourrés en ce moment. 

 

Bébé a eu son RDV chez le pédiatre, il a pris un bon kilo et 2cm en très peu de temps, il est en pleine forme. Il confirme chaque jour son goût pour la musique et la lecture, il faut lui lire sans cesse des histoires. Cette semaine il a appris à envoyer des bisous volants: c'est trop de choupitude, j'ai envie de le manger quand il le fait.

 

Cromignon le réclamait depuis des mois, il s'entraînait intensivement à la maison, et ça y est: je l'ai emmené faire un essai dans un club d'échecs. Normalement ils ne prennent pas les enfants aussi jeunes, mais ils ont accepté de faire un test. Et c'est ok, il peut s'inscrire! Il est joie, je suis ravie pour lui. Maintenant je dois trouver une solution pour l'y accompagner car je suis déjà à bloc d'aller-venues le mercredi après midi.

 

Il nous a ramené de l'école son évaluation nationale de grande section, et c'est un sans fautes. Quel soulagement de voir qu'il s'épanouit parfaitement à l'école! Ca nous conforte dans notre éducation RIE qui porte chaque jour un peu plus ses fruits. N'en déplaise à ceux qui, pleins d'idées reçues, ne font que critiquer sans même savoir de quoi il parlent. Un chouette petit bonheur.

 

Il y a eu peu de portage, forcément avec mon angine j'avais mal partout et je n'étais pas en état, mais ma Pouillette a pris le relai pour balader le petit frère avec mon beau mei tai Ptitsy Moloko. Un bonheur de voir que cette passion est bien transmise! Hier Cromignon aussi me disait, sans que je lui en parle du tout, que les bébés devaient être bien moins contents dans les poussettes que contre leurs parents...et chez le pédiatre j'ai encore halluciné sur la taille et l'encombrement de certains de ces carosses ont, vache le bordel pour trimballer, sortir de la voir, installer certaines poussettes! Je suis bien mieux avec mon petit sling, ma poussette reste dans le casot au cas où.

 

J'ai d'ailleurs reçu de bien belles écharpes en vacances, je ne leur ai pas encore fait honneur du coup mais je compte bien me rattraper très vite!

 

Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #203 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 23:12
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.

Voilà, les vacances se terminent ici. Cette seconde semaine a été calme, le temps a été pluvieux jusqu'à jeudi. Du coup ce fut activités à la maison, centre de loisirs sur le thème des pirates pour le Cromignon ravi, et quelques sorties entre les gouttes. J'ai forcément sorti mes bottes de pluie fraises que j'adore!

On a même été en alertes pluies orages inondations, c'est fou ce qu'il pleut d'un coup ici quand ça arrive!

 

 

Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.

Il y a eu de la peinture sur assiettes, des dessins de bateaux pirates, en cuisine des tas de galettes à plein de choses (ici patates douces) et le premier tiramisù entièrement fait par le Cromignon seul. Il a même cassé les oeufs sans mettre de coquille dedans. Le résultat était très bon, un peu mou, forcément il a adoré faire tremper les boudoirs dans le café, un peu trop longtemps!

Polochon adore sa nouvelle petite activité "motricité fine/montessori blabla": mettre des pailles dans une gourde. Il y passe beaucoup de temps et s'applaudit !

 

Quand le beau temps est revenu, j'ai pu voir que le printemps n'est pas loin, les amandiers sont en fleur et les mimosas aussi. C'est joli et ça sent bon!

Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #202 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:14
Porter son bébé en hiver.

J'ai beaucoup porté Cromignon, il lui arrive encore parfois de faire un passage dans mon dos ou en balade quand il fatigue, dans celui de l'homme.

 

Quant à Polochon, depuis sa naissance ou presque, il passe beaucoup de temps en écharpe. Maintenant, beaucoup moins à la maison, il est indépendant et aime aller jouer...mais à l'extérieur il n'a pas mis une fesse dans une poussette depuis bientôt 1 an.

Pour l'hiver, j'ai cherché de quoi nous mettre lui et moi bien à l'abri du froid et du vent.

J'ai d'abord opté pour des habits bien chauds mais qui ne gênent pas nos mouvements.

 

Polochon est habillé en Manymonths, des vêtements en laine mérinos fins et chauds, respectueux de son développement moteur, et moi j'ai des pulls également en laine, et aussi des polaires.

 

Les écharpes de portage sont une couche de vêtement en plus: si elles sont bien chaudes, c'est parfait et ça évite d'emmitoufler bébé comme un cosmonaute!

J'ai opté pour une belle écharpe Linushka aux couleurs chaudes. Elle est épaisse, souple, bien chaude et enveloppante. Un vrai cocon! Composée entre autre de laine et de cashmere, elle est parfaite pour le froid. On l'adore!

 

 

Porter son bébé en hiver.
Porter son bébé en hiver.

Mais je porte aussi beaucoup Polochon en sling. Alors j'ai également un sling en laine: c'est une écharpe Oscha, cousue en sling par TCM (Tout contre moi). Doux, souple, soutenant, c'est un vrai must have qui coupe aussi bien le vent.

Porter son bébé en hiver.

Mais parfois, ça ne suffit pas...alors Polochon a reçu pour ses 1 an une super combinaison Lennylamb, complètement adaptée à la motricité libre et au portage. Elle est ample, ne gène pas ses mouvements, ne le serre pas, et le tient bien au chaud et à l'abri de la tramontane.

Porter son bébé en hiver.

Si besoin, je lui rajoute des jambières, et des chaussons de portage, mais c'est très rare car ses longuies Manymonths et ses bottines Liliputti évitent bien d'exposer ses petites jambes.

Pour nous garder ensemble au chaud, j'ai aussi un sweat polaire de portage Lennylamb, je t'en parle ici d'ailleurs. Tous les deux là dessous, on ne craint rien!

 

Porter son bébé en hiver.

Pour les nordistes qui subissent la neige et les températures négatives, il y a de super manteaux de portage aussi. J'ai la chance d'avoir le Liliputi, il est vraiment très chaud. Trop chaud d'ailleurs pour nous: il est si peu sorti cet hiver que je l'ai mis en vente, à contrecoeur parce que je l'aime vraiment beaucoup! Il est joli, bien coupé, imperméable...un parfait manteau de portage. 

 

Voilà mes petites astuces pour porter mon bébé en hiver et rester bien au chaud tous les deux!

Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog