Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 15:53
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.

Ahah. D’habitude je publie ma petite récap' le dimanche matin, tu as peut être pensé que j'étais dépassée, débordée...non non, juste en retard, un peu!

 

Par contre je ne vais pas m'étendre, j'ai sieste avec bébé.

En désordre total, il y a eu de la vie quotidienne cette semaine, on prend nos marques.

 

Je ne suis quasi pas sortie, trop fatiguée, trop de vent pour la première sortie de bébé. On l'a juste emmené chez l'osthéo, rapport à ses coliques.

Il a dormi tout du long.

 

Cromignon a fait sa première compétition de judo, je n'a pas pu y aller, trop fatiguée toujours et puis 2h dans ce genre d'endroit avec plein de gamins et de bruit, c'est moyen pour un bébé de 15 jours.

 

J'ai fait trop de quinoa. Du coup j'ai recyclé le surplus en un gâteau au chocolat et un cake au fromage. Une belle découverte.

 

La Pouillette et le Cromignon sont fans de leur petit frère. Il fat les calmer un peu sinon ils se battent pour le prendre tout le temps.

 

J'ai eu de la part de ma copine V. un joli doudou pour bébé Polochon, et de ma copinaute Mam Poulette une tasse anti fuites qu nous sera bien utile.

 

Il y a eu mon anniv', qui est un peu passé à la trappe cette année. Enfin j'ai eu un bon repas, des sushis et un gâteau. Et des cadeaux aussi!

 

Les grands sont de plus en plus fans de jeux de sociétés. Cette semaine, le Qui est-ce a été à l'honneur.

 

 

 

 

 

 

 

Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée.

Et toi, ta semaine?

Repost 0
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 06:18
Encore un!

Encore un an de plus, c'est marrant j'ai l'impression que c'était hier que j'écrivais un billet sur mon anniversaire.

J'avais envie d'écrire un billet rigolo, genre ahah, nique le temps qui passe, on s'en fout c'est qu'un chiffre, non je n'ai pas changé, blabla.

 

Mais je ne suis pas inspirée cette fois.

Si je suis toujours convaincue que je ne vais certainement pas mourir parce que je n'ai pas que ça à faire, le temps quant à lui se rappelle à moi.

Et outch, pan dans les dents, sisi il passe et sisi j'ai changé.

 

Mon corps se remet bien moins vite des épreuves et mon esprit aussi.

Alors je n'ai pas grand chose à raconter en fait aujourd'hui, sinon que je suis vraiment ravie que le temps passe parce qu'il efface les saletés et magnifie les trucs chouettes dans ma mémoire.

 

Je suis ravie, parce que je ne vais pas passer ma journée dans le strass ni les paillettes et que je n'aurais sans doute pas de mirifiques cadeaux avec des diam's. Je vais la passer avec mon homme et mes enfants, si j'en ai la force je m'habillerais.

 

Je vais avoir des dessins, des bisous, et un joli petit cadeau de mon chéri. Des messages de mes amis. Un gâteau sans fruits à coque mais plein de chocolat. Le soir on regardera un film "famille". C'est tout de suite moins glamour qu'ouvrir une bouteille de champ' à L.A.

 

Moi, ça me va bien comme ça.

 

 

Repost 0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 16:10
Mercredi gourmand: gâteau quinoa au chocolat (sans gluten).

Je poste rapidement une petite recette sympa que j'ai réalisée en m'inspirant de plusieurs recettes glanées sur le net.

 

J'ai fait, comme toujours, trop de quinoa. Les enfants n'aiment pas trop, l'homme non plus, je ne me voyais pas tout finir seule (et ne manger que du quinoa pendant 5 jours). Alors j'ai cherché en quoi je pouvais recycler et j'ai été ravie de voir que la version sucrée au chocolat était facile à faire. Les avis étaient bons, je me suis lançée.

 

Sache que c'est ma première réalisation en cuisine depuis mon accouchement donc il fallait vraiment que soit facile et rapide, vu mon état.

 

Alors pour ce gâteau il te faudra:

100 g de sucre, 3 oeufs , 300 g de quinoa cuit, 50 ml de lait, 100 g de beurre fondu, 60 g de cacao en poudre non sucré (je n'en n'avais plus alors j'ai mis du Nesquick et ça passe très bien), 1 càc de levure et 1 pincée de sel.

 

Tu prends deux saladiers. Dans le premier tu mélanges bien: le lait, le beurre et les oeufs. Dans le second: le sucre, le cacao, le quinoa cuit, la levure chimique et le sel.

Ensuite tu mélanges les deux saladiers et tu transvases le tout dans un moule rond.

 

Tu mets au four à 170° pendant 35 minutes, et c'est prêt!

 

C'est fin et léger, j'ai vraiment adoré. Un manière gourmande de manger du quinoa, qui va sans doute rester un classique de la maison.

 

Un mercredi gourmand pour Anne Laure, Sophie Turbigo, SysyInTheCity.

Repost 0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 06:20

C'est bien connu, on prépare des trucs pour bébé, nécessaires et moins nécessaires, et puis bébé arrive.

Et on réalise que certaines choses ne nous servent finalement pas alors que d'autres auraient été bien plus utiles.

Et puis après la naissance de bébé, avec la fatigue, la douleur, j'ai bien envie de me faire un peu plaisir.

En ce moment pas mal de choses me font bien envie...

D'abord pour le portage. Oui, je suis une maman kangourou, je porte mon bébé. Figure toi que j'ai pas mal d'écharpes et autres portes-bébé physiologiques mais...pas de manteau! Et pourtant les températures viennt de chuter bien comme il faut, même ici.

J'ai découvert ce modèle qui n'existait pas quand Cromignon était petit:

Wish list #51: post-accouchement.

C'est le manteau Liliputi. Je le trouve parfait: bien chaud, imperméable, joli, il permet le portage devant et au dos.

Avant je n'aimais pas trop la marque Zoli, n'étant pas fana de polaire. Mais ça c'était avant que la marque ne sorte le modèle Rainsnow que je trouve vraiment très chouette et polyvalent également. Entre les deux mon cœur (et mon banquier!) balance...

Wish list #51: post-accouchement.

Je pourrais t'en rajouter une tartine tant les vêtements de portage me font envie...mais je vais m'arrêter au nécessaire, hein!

Toujours dans le portage, il y a encore deux écharpes sans lesquelles je ne saurais continuer à vivre...comment ça j'exagère???

Oui bon...mais j'ai bien le droit de rêver un peu, surtout voyant la rareté et le coût de ces merveilles.

La première est une Lawilde, la Festival Banjara. C'est étrange à quel point elle me fascine car ce ne sont pas mes couleurs favorites à la base. Mais là...tu me crois si je te dis que je vendrais mes enfants pour l'avoir? Ce qui serait ballot, surtout pour Polochon, parce que qu'est ce que j'en ferais ensuite?

Wish list #51: post-accouchement.

La seconde est aujourd'hui une célébrité dans le milieu du portage, on se l'arrache tant elle est confortable semble t'il et je brûle d'avoir la mienne...la LRB de Chateau Coco.

Wish list #51: post-accouchement.

Je quitte le monde du portage pour passer en cuisine...dans mon état hors de question que je me mette aux fourneaux et l'homme est bien trop overbooké avec tout le reste...du coup je me dis que ce serait bien le moment de recevoir de chouettes box culinaires parce que bon, pâtes-knackis à tous les repas c'est pas vraiment ce qui me fait rêver surtout après une grossesse et un accouchement. (Je rigole on mange Picard, en vrai).

J'ai bien envie de tester la box Recettes et Cabas dont j'ai entendu parler en bien un peu partout. Un panier repas prêt à cuisiner pour 4 personnes et 4 repas, de quoi se simplifier la vie avec gourmandise!

La box Kitchentrotter aussi me fait envie, pour découvrir la gastronomie d'un pays avec facilité et rapidité. Je t'en parlais déjà ici.

Parce que je crois dur comme fer que la guérison passe beaucoup par le plaisir de manger et le plaisir tout court d'ailleurs.

Wish list #51: post-accouchement.

Pour bébé, je me rends compte qu'il me manque quand même quelques trucs bien chauds pour l'hiver. Je suis complètement fana de la marque Manymonths. Ces vêtements sont évolutifs, 100% naturels et bios, hyper fonctionnels et thermorégulateurs.

Du bonnet de naissance aux longuies en passant par les chaussons de portage et les body-shirts...tout me fait envie! Mention spéciale pour la combinaison en laine et les ensembles panlalons-chaussons trop mignons et super pratiques.

Wish list #51: post-accouchement.

Niveau jouets, je pensais entre au taquet mais que nenni...

Figure toi qu'il nous manque un indispensable; les jeux de poussette!

Simple et fonctionnel

, j'aime bien ce petit trapèze pour suspendre au cosy:

Wish list #51: post-accouchement.

Sans oublier la fameuse arche pour accrocher au transat et à la poussette:

Wish list #51: post-accouchement.

Un dernier coup de cœur que j'offrirais bien à mon Polochon, ce super portique de jeu évolutif en bois trop chouette et respectueux, semble t'il, du développement psycho-moteur de l'enfant contrairement aux youpalas et autres porteurs.

Wish list #51: post-accouchement.

Pour finir cette wish list post-grossesse, parce qu'il n'y a pas que quand on est enceinte qu'on a des envies hein! Je te dirais que ce dont j'aurais vraiment bien besoin...c'est de baby sitting non pour Polochon tout calme mais pour Cromignon qui a bien besoin de se dépenser, de sortir, de cavaler... mais je ne suis pas en état et l'homme court tant que là maintenant tout de suite, le ciné, la piscine, le parc, il n'a pas trop le temps ni l'énergie...S'il y a des bonnes volontés pour le sortir un peu ce sera avec plaisir!

Bon, je file chez mon banquier!

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Wish List
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 07:35
Il y a eu.

Il y en a eu des choses depuis mon dernier billet ici.

 

Il y a eu cet accouchement catastrophique qui me tire des larmes rien qu'à l'évoquer. Et ce bébé qui a planté son regard venu d'ailleurs dans le mien. Ce regard disait: "Tout va bien maman maintenant. Je suis là, tout va bien".

 

Il y a eu ce premier peau à peau direct après sa naissance, sa première tétée et puis les autres. La découverte de l'allaitement sans douleur dès le début. Tout en douceur, comme s'il savait parfaitement comment faire pour ne pas me blesser. Il y a eu ces mots que j'ai dit sans savoir pourquoi: "je te fais confiance".

 

Il y a eu mon corps comme un martyr qui ne répond plus, qui n'en peut plus, qui ne veut plus qu'on lui fasse des trous, mes veines qui ne se laissent plus percer, mes bras et mes cuisses couverts de bleus. Mon ventre transpercé d'agrafes, oui, d'agrafes putain!

Mon pauvre corps qui a mal, mais qui a pourtant fait ce bébé magique.

 

Il y a eu ce bébé qui est une évidence comme jamais rien avant lui ne l'avait été. Jamais les mots "je ne sais pas comment j'ai pu vivre sans lui" n'ont eu autant de sens.

Je le comprends si bien. Il me comprends aussi. Enfin je crois.

 

Il y a eu l'homme qui est devenu ce père de famille nombreuse merveilleux et bienveillant, malgré la fatigue, malgré la course et le fait d'être sur tous les fronts à la fois. Il me rend si fière.

 

Il y a eu le Cromignon devenu grand frère comme un chef, qui est tombé raide dingue d'amour devant ce bébé au point d'etre jaloux non de lui mais de moi: il veut que ce bébé soit le sien! Il lui rapporte chaque jour des petits trésors de l'école, petits cailloux, feuilles...Dans sa classe, la maîtresse a préparé une belle affiche avec tous les élèves pour faire un cadeau d'accueil au petit frère et Cromignon ne se sent plus de fierté.

 

Il y a eu la Pouillette totalement gaga qui n'arrête pas de canarder le bébé de son appareil photo. Qui veut le balader et le montrer à ses copines.

 

Il y a eu la chienne qui m'a acceuillie comme une reine en me faisant la fête de ma vie. Et qui reste perplexe devant ce nouveau petit maître.

 

Il y a eu ces moments difficiles où je me suis, je nous ai, sentis isolés. Et ces moments bien plus chouettes qui m'ont montré que non, on ne l'était pas parce qu'on a de chouettes copains.

 

Il y a eu ce soir d'horreur parisienne où j'ai suivi ce qui se passait, incrédule, sur Facebook depuis mon téléphone. Qui m'a fait relativiser mes petits malheurs bien risisbles face à ce déferlement de violence. J'ai passé la moitié de la nuit à envoyer des SMS et à attendre les réponses des proches qui, Dieu merci, sont tous sains et saufs. Quelle chance.

 

Il y a eu ce jour où je suis rentrée chez moi avec ce joli bébé. En fauteuil roulant jusqu'à la voiture, savourant le soleil, le vent, la lumière...après avoir passé une semaine sans autre horizon que cette chambre rose. En espérant pouvoir bientôt marcher comme avant.

Il y a la vie maintenant à cinq, et je n'ai plus peur.

 

 

Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 06:37
Le bébé qui rassurait sa maman.

A la base, je suis assez stressée de la grossesse. Quand j'attendais Cromignon j'ai dû rester alitée et ça ne m'a pas aidée à rester zen sur le sujet. Pour la Pouillette j'étais plus tranquille, mais tout de même, à chaque examen j'avais un peu d'appréhension, j'attendais que le doc me dise "tout va bien" pour respirer.

 

Quand Cromignon est né, j'ai découvert une espèce de communication "télépathique" avec lui. Ne rigole pas, j'ai vraiment eu la sensation par moment qu'on était comme "reliés" et qu'il ressentait mes émotions, d'une pièce à l'autre de la maison même.

Je sais bien que ça parait dingue mais c'est vraiment une impression que j'ai eue. S'il dormait paisiblement dans sa chambre et que moi, au salon, j'avais un coup de stress pour une raison ou une autre, tu peux être certain qu'il se réveillait dans l'instant.

Bref.

 

Cette troisième grossesse me fait encore aller plus loin dans une espèce de communication inexplicable avec bébé.

J'ai l'impression qu'il me rassure. Sans rire.

 

Dès le début, quand j'avais peur pour un oui ou un non, une drôle de douleur, un manque de nausées un peu long...j'ai ressenti comme des émotions rassurantes qui me seraient venues de bébé directement.

Je pète peu être un peu les plombs? Je ne sais pas.

 

Mais c'est ce que je ressens.

On dirait qu'à chaque fois que j'avais peur pour lui, bébé me disait, à sa manière: "t'inquiète maman, je vais très bien".

 

Il y a eu des courts moments où, ne l'ayant pas senti bouger depuis quelques heures, je me mettais à m'inquiéter un peu. Et tu peux être sûr que dans les secondes qui suivaient je prenais un petit coup ou je sentais un mouvement de sa part. Sans même avoir bougé moi même, ni eu le temps de chercher à le stimuler.
 Je ne suis pas allée vérifier quoi que ce soit aux urgences, alors que pour la Pouillette j'y avais été deux ou trois fois et pour Cromignon c'était carrément mon QG.

 

Aujourd'hui je suis en panique totale, à la veille de sa naissance. Mais là encore je crois l'entendre me dire avec douceur: "tout ira bien, maman, je suis là..."

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Baby Bump
commenter cet article
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 06:06
Sucettes et biberon Tigex/Disney Baby (cadeau dedans)

Il y a quelques jours, j'ai reçu un joli cadeau pour le futur diablotin grâce au Disney Social Club: un biberon et deux sucettes Tigex, tout mignons avec l'effigie Disney Baby de Winnie.

Ca tombe bien c'est un de mes personnages préférés pour les tout-petits...il est si mignon.

Les deux sucettes sont adaptées pour les tout petits dès 6 mois, leur embout est physiologique et en silicone. Elles sont disponibles en magasin depuis janvier 2015 pour le prix (indicatif) de 4,70 euros.

Le biberon est un biberon de 300 ml, il a un col large et est adapté au plus jeune âge grâce à sa tétine taille 1 en silicone. Pour limiter le risque de coliques il est équipé d'une valve de ventilation qui limite l'air ingéré par bébé. Egalement disponible depuis janvier 2015 en magasin, son prix (indicatif) est de 5,60 euros.

Sucettes et biberon Tigex/Disney Baby (cadeau dedans)
Sucettes et biberon Tigex/Disney Baby (cadeau dedans)

J'ai une bonne nouvelle pour toi: aujourd'hui je peux offrir le même lot à l'un d'entre vous!

 

 

 

LE JEU

 

-Tu me laisses en commentaire un petit mot en me disant qui est ton personnage Disney préféré.

 

Une chance supplémentaire à chacune de ces opérations:

 

 - me suivre sur facebook et hellocoton

- relayer ce concours sur tes réseaux sociaux

- être insrit à ma newsletter.

 

En laissant de quoi t'identifier et identifier tes partages.

 

Tu peux jouer jusqu'au dimanche 22 novembre 23h59. Ensuite, je ferais un tirage au sort et je donnerais le résultat en edit de cet article et sur facebook. Ce concours est réservé à la France métropolitaine.

 

Sucettes et biberon Tigex/Disney Baby (cadeau dedans)

 

EDIT DU 2/12

 

 

 

Random a parlé, c'est stephanie cardoso qui gagne! Bravo, j'attends tes coordonnées à pdiables@yahoo.fr!

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Jeux et concours
commenter cet article
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 07:28
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.

Je t'écris depuis mon canapé, avec une belle grosse nausée, pendant que les diablotins jouent avec des copains. Ils ont fait une cabane sous la table et jouent tranquillement. Je n'ai pas pu manger, plus rien ne passe. Les enfants ont mangé des frites au four et des œufs (avec des tomates cerises, l'honneur est sauf!) et l'homme finit de monter le berceau de bébé.

Tout est bien. Le calme avant la tempête?

Je viens de finir ma dernière semaine entière en etant deux en un. Il est probable que dimanche prochain ma petite chronique ne sera pas écrite.

Je serais à la maternité avec un diablotin tout neuf.

Cette semaine, j'ai cassé mon téléphone, tu verras donc peu de photos. J'ai surtout fait quelques emplettes, vu pléthore de médecins et sages femme et eu d'agréables visites de copains et copines.

J'ai eu de chouettes cadeaux dans ma BAL et ça fait plaisir qu'on pense à nous avec autant de générosité. Merci!

Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.

On a enfin trouvé un prénom pour cet enfant, il était temps! Top secret pour le moment, même la Pouillette ne le sait pas.

Je suis étonnée d'avoir pu garder mes bagues aux doigts jusqu'au bout, je ne me souviens plus très bien à quel moment mais pour mes deux précédentes grossesses j'avais du les enlever. Sans gonfler ou quoi mais ça devenant tout de même inconfortable. Cette fois, pas de soucis.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée. Et toi, ta semaine?

Repost 0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:47
Baby-bump: 36 semaines inside.

Voilà, dans une semaine ce bébé sera parmi nous, d'une manière ou d'une autre.

Et je pense que je serais un peu moins présente par ici, mais on verra bien.

 

Me voici avec 10 kilos en plus, des nausées, mal au dos, à moitié boîteuse, incapable de digérer autre chose que du jus d'orange...oui la grossesse c'est chouette mais c'est dur. Et quand tu fais 1m57 et que tu vas, comme une fille d'1m80, fabriquer un bébé de 3,500 kg avec tout ce qu'il lui faut autour, ça empiète sérieusement sur son propre corps.

Je vois l'otsthéo toutes les semaines.

Jusqu'ici j'avais échappé aux insomnies, mais ça y est elles sont bien là. Toute les nuits je ressasse les naissances des deux premiers diablotins, ce qui était chouette, ce qui l'était moins. Je crois que mon cerveau a besoin de se vider pour se préparer à cette nouvelle rencontre. Rien n'y fait, pourtant 'n connais un petit rayon sur le sujet: sophrologie, méditation, respiration...seul le donormyl fonctionne. Je ne suis pas adepte de ces trucs là mais parfois, il en faut.

 

Tout n'est pas prêt, mais j'ose espérer que rien ne manquera pour les débuts. Je suis sur le point de boucler ma valise.

Bébé se porte toujours comme un charme, il est toujours doux, aime les caresses, réagit aux mains de son père quasi dans la fraction de seconde. Il semble qu'il sera plus gros que son frère et sa soeur. Je crois moyennement aux estimations médicales, mais je le sens vraiment bien lourd, en effet. Bon, de toutes façons, il n'ira pas jusqu'au terme donc on ne saura pas quel aurait été son poids le jour J.

 

Ah, grande nouvelle, on a enfin une short list de prénoms, mais oui! Il ne s’appellera donc pas Polochon, mais je me demande si ça ne restera pas son surnom bloguesque. Je te sens déçu...oui c'était mignon Polochon, certes...

 

Les diablotins réagissent un peu: la Pouillette me reproche de ne pas trop écouter ses histoires de collégiennes (attends, tais-toi, j'ai une contraction!) et de ne plus venir la voir à la gym et au cheval. Le Cromignon nous fait une petite régression d'autonomie et est sans cesse en demande d'attention, c'est mignon d'ailleurs. Lui qui a toujours voulu tout faire seul et jouait pendant 1h sans soucis avec ses pirates, veut que je l'habille et que je lui fasse moult câlins avant de solliciter son père sans arrêt pour des parties de cache-caches.

Ils savent comment ça va se passer, chez qui ils vont aller, on leur a bien expliqué. Ca devrait aller.

J'ai même droit au chien qui me colle sans arrêt, et j'ai lu des trucs sur des sites véterinaires pour savoir comment lui amener bébé. Certains animaux peuvent carrément faire une dépression après l'arrivée d'un nouveau petit maître, et je voudrais éviter qu'elle le vive mal.

 

L'homme a beau sembler calme, je sens bien que la pression monte. Beaucoup de choses vont reposer sur ses épaules. Sa grande interrogation du moment est: je vais probablement rester hospitalisée plus de 3/4 jours, et lui aura ses 3 jours seulement (faudra en parler de ça, aussi, quelle barbarie...), comment faire, les jours où il va travailler pour gérer les diablotins et venir nous voir... Mais je sais qu'il trouvera une solution.

 

Voilà, cette grossesse se termine, bientôt un nouveau diablotin et de nouvelles aventures!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by PetitDiable - dans Baby Bump
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 06:15
Avac, Ava2c, césarienne? Le choix impossible.

Lors de mon précédent billet sur le sujet, je te racontais comme il est difficile de pouvoir tenter d'accoucher par voie basse après deux césariennes en France. Pourtant, c'est pratiqué dans d'autre pays, avec des taux de réussite très encourageants et pas plus d'accidents qu'ailleurs. Depuis j'ai appris encore pas mal de choses, comme par exemple que l'Ava2c (accouchement par voie basse après deux césariennes) n'est pas du tout plus risqué qu'une césarienne, opération qui peur entraîner des complications, comme toute opération d'ailleurs.

 

Bref.

Après moult recherches j'ai donc trouvé un gynéco qui accepte de tenter un Ava2c, et jusque là j'étais plus que motivée.

Mais.

C'est à 80 km de chez moi, 45 minutes de route. En soi ça ne m'effraie pas, beaucoup de femmes ont ce genre de timing avant d'arriver à la maternité. Dans mon département, plein de mes copines vivent en montagne et peuvent même mettre plus de temps. Quand j'étais parisienne, si les embout' s'en mêlaient, je pouvais mettre le même temps pour y arriver, aussi. Rares sont les femmes qui accouchent en moins d'une heure.

 

Ce qui m'ennuie le plus ce sont les aller-retour que ça va imposer à l'homme ensuite. Si l'Avac est complété, ce ne sera que trois jours, mais sinon....ce sera 5 ou 6 jours. C'est court et c'est long, pour lui qui devra gérer les diablotins tout en assurant auprès de moi.

 

Soyons méthodique, qu'en dis tu? Les pour et les contre...

 

Pour: possibilité de voie basse=meilleure récupération, pas d'opération, pas de cicatrice douloureuse pendant des mois, moins de fatigue, je serais bien plus vite et bien plus opérationnelle qu'avec une césarienne. Je ne passerais que 3 jours à la maternité. L'homme ne sera pas obligé de rester auprès de moi H24 au début, je pourrais me lever pour m'occuper de bébé. PAs de perfusions partout, pas de sonde urinaire (ma bête noire, je hais ce truc!). Si l'Avac n'est pas complété et que je finis quand même en césarienne, je n'aurais pas de regrets, pendant des mois voire plus, de ne pas avoir eu le cran d'essayer. Et t'inquiète que cette saleté de cicatrice me le rappellera, à avoir été ouverte 3 fois, je ne doute pas qu'elle saura se manifester encore plus que les deux premières fois.

 

 

Contre: peu de chances de compléter mon Avac, en France. Si le Canada a entre 65 et 70% de réussite, dans notre pays les Ava2c sont marginaux. Les médecins qui acceptent de les pratiquer finissent en césarienne d'urgence à la moindre anomalie, ralentissement dans le travail, saignement suspect...ce qui laisse peu de chances. Il faut vraiment que l'accouchement se déroule vite et bien.
On dira que si je le tente, c'est possible, mais peu probable.

Finir en césarienne à 80 km de chez moi ce serait très con, quand même.Surtout que dans cette clinique, les papas ne sont pas présents au bloc. Et ça, c'est vraiment une grosse source de stress pour moi.

De plus l'hôpital qui est à 5 minutes de chez moi pratique un protocole de césarienne qui progresse de jour en jour dans le respect de l'humain. J'aurais une chance que l'homme puisse être présent, mais oui, les choses avancent tu vois. Comme quoi, il faut l'ouvrir, argumenter...Je devrais récupérer plus vite qu'avec une césarienne "classique" et même...ne subir cette satanée sonde urinaire que 8h. Avoir aussi des antidouleurs dignes de ce nom, et pas du Dafalgan.

Pour l'homme, la proximité sera un atout non négligeable pour tout gérer. Et pour moi, la possibilité d'avoir les visites des copines, ce qui n'est pas du luxe pour le moral. Sans parler des deux premiers diablotins qui pourraient voir plus vite et plus souvent leur petit frère.

 

Il reste une semaine pour la deadline. Si bébé se manifeste avant, j'espère faire le bon choix. Mais je ne sais pas toi, on dirait que le "bon" choix ne dépend pas vraiment de moi.

 

 

 

 

Repost 0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog