Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 16:43

DSCF6411.JPGPour moi, allaiter est une évidence qui prend aux tripes, un droit et un devoir. Attention, c'est MON opinion, jamais je ne me me permettrais de donner des leçons. Après tout c'est un choix personnel qui concerne chacune d'entre nous, et à la rigueur on ne devrait même pas en parler avec autant de polémiques...on le fait, ou pas, longtemps, ou pas, RAS.

J'ai allaité la Pouillette pendant 8 mois, et c'était du bonheur. J'ai bien eu des crevasses douloureuses pendant les 15 premiers jours, j'ai mis des bouts de seins en silicone et utilisé la crème au calendula des laboratoires Boiron, et ça a été très vite réglé. 

Pour Cromignon, ça a été une autre histoire. J'ai eu les crevasses très vite, comme pour la Pouillette, dès la première tétée deux heures après l'accouchement.  J'ai remis la même crème, j'ai mis les bouts de seins. Ça ne passait pas, ça avait plutôt tendance à s'aggraver. Mon mamelon gauche était très amoché, avec un gros cratère en plein milieu, on aurait dit que j'avais deux mamelons quoi.

Lorsque j'ai emmené le Cromignon se faire peser dans une PMI, au bout d'une semaine, une nana (je ne sais plus si elle était puéricultrice ou quoi...) m'a conseillé d'alterner les seins à chaque tétée, pour laisser le temps aux plaies de cicatriser. ERREUR FATALE!!! A cause de ce conseil j'aurais vraiment pu arrêter l'allaitement, car mes seins n'étant plus correctement drainés toutes les 2/3 heures, ils se sont engorgés et là ça a vraiment été l'enfer. Ma plaie au sein gauche s'est infectée, mes seins sont devenus énormes et rouges, très douloureux. J'avais de la fièvre. En plus de l'épuisement de l'opération (car j'ai accouché par césarienne) et du manque de sommeil. Au début de l'allaitement, je pense qu'il faut bien donner les deux seins à chaque tétée, tant pour bien stimuler la lactation que pour éviter l'engorgement. Après je parle de mon expérience personnelle, je ne suis pas spécialiste.

Lorsque le Cromignon tétait, je pouvais pleurer ou même crier de douleur tant j'avais mal. J'en suis venue à mordre un morceau de bois pendant l'allaitement pour ne pas crier. Au début, il pouvait téter pendant une heure sans lâcher le sein, dix fois par jour. Ça fait dix heures par jour de souffrance pure. Ma douleur de la cicatrice de césarienne, je ne la sentais même plus en comparaison. Honnêtement je n'ai jamais tant souffert de ma vie et je ne souhaite pas ça à mon pire ennemi. En dehors des tétées, je ressentais aussi la douleur, tant mes seins étaient tendus. J'ai essayé de les vider dans la douche, aucun résultat. Vu les plaies de mes mamelons, il était impensable de les vider au tire-lait. Sur Internet j'ai trouvé le témoignage d'une maman qui disait avoir réussi à vider ses seins grâce à un verre d'eau chaude dans lequel elle mettait son sein en pressant bien le verre. Ça m'a bien aidée, mais un quart d'heure après avoir vidé un sein je ressentais à nouveau une montée de lait et c'était reparti.

Après une semaine de ce régime sans voir aucune amélioration, j'ai appelé en pleurant la Leache League. Je suis tombée sur Adèle. C'était le 15 août. Eh oui les consultantes sont toujours joignables. Cette femme a simplement été merveilleuse. J'en ai encore les larmes aux yeux de l'écrire tant je déborde de reconnaissance. Elle m'a dit d'arrêter immédiatement l'alternance des seins et de bien donner les deux seins à chaque tétée pour les vider. Elle a su trouver les bons mots pour me rendre confiance, me remonter le moral, j'ai repris espoir en une possibilité de continuer d'allaiter et de guérir. Elle m'a immédiatement envoyé voir une consultante proche de là où j'emménageais (car oui j'ai déménagé dans la foulée, avec un Cromignon de 11 jours, la Pouillette, deux valises plus grosses que moi et l'inévitable lapin!) qu'elle a appelé pour la prévenir de l'urgence de ma situation. 

En arrivant, j'ai immédiatement été voir d'abord une médecin généraliste qui m'avait été recommandée, et qui s'est montrée très douce et compréhensive. Là ou certains m'auraient dit d'arrêter d'allaiter vu l'état dans lequel j'étais (en pure perte, j'étais convaincue désormais que tout allait s'arranger et que ces 15 premiers jours allaient bientôt être derrière moi). J'avais donc une mastite, donc antibios, et en prime une mycose, donc traitement de 3 semaines anti-mycose.

Et ensuite je suis allée voir la consultante. Elle m'a montré une nouvelle position pour allaiter (la pose s'appelle l'a madone inversée pour celle qui s'y connaissent...) qui a permis de changer les points de pression où Cromignon appuyait et ainsi réduire considérablement la douleur, tout en permettant une cicatrisation puisque les plaies étaient moins sollicitées. Et elle m'a aussi dit que le Cromignon avait le frein de langue trop court et que ça me sciait le sein, qu'il fallait le couper. J'ai juste halluciné que personne à la maternité d'abord ne se soit penché sur la question! 

D'ailleurs petite parenthèse sur le sujet de la mater. A la visite chez le pédiatre, qui était une pédiatre allemande avec autant de douceur qu'un déménageur manipulant des cartons non fragiles, pour la sortie de Cromignon:

"-Vous avez un beau bébé, c'est bon vous pouvez sortir demain. Et continuer à avoir des bébé." ("....!!!!!")

"-euh...merci...au fait j'ai des crevasses et ça s'aggrave chaque jour..."

"-ah bon? Passez au biberon."

-"....ben euh non, je voudrais l'allaiter vous savez..."

Et tac, papier de sortie signé. Je passe sur le côté complètement navrant, ubuesque, hallucinant et j'en passe de cette conversation avec une jeune mère césarisée, de la part d'une pédiatre qui devrait connaître les avantages sanitaires de l'allaitement, ou tout au moins respecter le choix des autres, et aussi peut être jeter un oeil sur le frein de langue...

Donc le lendemain j'ai trouvé une ORL qui a compris l'urgence et m'a reçue avec Cromignon, lui a coupé son frein de langue.

A partir de là j'ai pu allaiter Cromignon. Plus dans la douleur, mais dans le bonheur, comme il se doit. Mes crevasses ont mis très longtemps à cicatriser, sans que je comprenne pourquoi, mais je n'avais plus si mal. A la fin je pense que ce qui a définitivement réglé le problème, ce sont les coquilles d'allaitement Avent (encore, mais oui!). Car j'avais auparavant acheté des coquilles en pharmacie qui n'étaient pas du tout ergonomiques et me blessaient le sein! Dès que j'ai eu les Avent, j'ai vu la cicatrisation s'accélérer.

Ce calvaire n'a duré que deux semaines. Mais je ne pense pas oublier un jour.

Et désormais je sais deux choses: d'une part si ça a duré aussi longtemps c'était de ma faute. Entièrement. J'aurais du avant d'accoucher aller à des réunions de la Leache League. J'aurais du les appeler dès la sortie de la maternité plutôt que de faire confiance à la PMI. Je n'aurais pas du avoir autant confiance en moi parce que l'allaitement de la Pouillette s'était bien passé et que mes crevasses du début avaient bien guéri.

La deuxième chose c'est qu'en France, l'allaitement, c'est secondaire. Si vous avez des galères et que vous ne savez pas où vous adresser, si vous ne tombez pas sur les bonnes personnes, vous êtes mal barré. 

Aujourd'hui le Cromignon a 9 mois. Je l'allaite toujours, il prend 3 ou 4 tétées par jour, et c'est du bonheur.

C'est mon témoignage pour Véronique Darmangeat, consultante en lactation.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la féelée 17/05/2014 09:47


Merci d'avoir remonter ton article. 


Je me retrouve complètement dedans, hormis les crevasses qui ne sont pas si prononcées que les tiennes. 


La conseillère en allaitement que j'ai vu hier m'a conseillé ce que toi tu ne conseilles pas. Donner les deux seins en alternance pour ne pas qu'il s'endort et le "gaver".  De 8 à 12 tétées
je dois passé de 12 à 15, ce que je trouve énorme. En plus, je dois tirer mon lait après chaque tétée. Sauf qu'avec les crevasses la douleur est pratiquement aussi forte que lorsque Petit Chat
tète. Passé plus d'une heure au tire-lait pour 40/50ml c'est terriblement frustrant. Et à peine le tire-lait terminé que Petit Chat réclame.  


J'ai expliqué hier à la pro-allaitement que j'avais des picotements et grattage après chaque tété. Elle a pas été fichu de me dire d'ou ça vient :/ 


Je vais appeler la Leche League aujourd'hui (s'ils sont ouvert). Je te tiendrais au courant ! 

PetitDiable 17/05/2014 13:29



C'est quoi cette conseillère que tu as vue? Celles que j'ai vues à la mater et à la PMI m'ont enfoncée plutot que m'aider!


A la LLL il y a toujours une permanence, j'avais appelé le 15 août, en étant à bout, et Adèle sur qui je suis tombée m'a littéralement sauvée!


Picotements et grattage, peut-être une candidose? J'en ai eue une aussi, ça me brûlait pendant les tétées et ça me grattait en dehors. Et dès que j'ai réussi à le diagrnistiquer j'ai été soignée
aux antibios et c'est passé vite.


Je ne saurais trop te conseiller d'appeler la LLL...



Miss Barjabulle 16/05/2014 21:11


Quel joli témoignage^^


J'ai allaité mes trois et trois allaitements différents


Pour ptite troiz j'ai eu des sages femmes extras qui m'ont super bien conseillée j'ai pu allaiter Minibulette un an et j'avoue ayant encore du lait il y a des moments je replongerais bien^^

PetitDiable 20/05/2014 13:54



C'est marrant, Cromignon a arrêté de téter en juillet et j'ai encore du lait aussi!



Mam'Zelle A 28/05/2012 12:12


Wahou, je suis admirative devant ton récit !!! Tu as su tenir bon et continuer malgrè la douleur, je te tire mon chapeau ! Moi j'aurai baissé les bras et tout abandonné... Mais le résultat en
vaut la peine. Bravo pour ton courage et ta persévérance !!!

family5 10/05/2012 13:14


Quand on dit que c'est du bonheur, parfois c'est pas que ça ! Je félicite ta détermination à continuer d'allaiter ! Et je plussoie le fait que si l'on a pas les bons interlocuteurs quand on
rencontre un soucis, ça peut vite devenir compliqué !

petitsdiables 10/05/2012 13:42



C'est clair, quand je pense que dans les mater personne ne vous parle de la LLL!



inzemood 09/05/2012 19:28


Je vénère les animatrices de la LLL, elles m'ont aidé plus d'une fois, longue vie à ton allaitement, et tu n'as pas à culpabiliser (dixit la reine de l'autoflagellation) en France on est
tellement pas aidé quand on veut allaiter, e tsurtout si ça "déconne", juste pour info la LLL a lancé un forum il y a un an je crois, et on peut facilement discuter avec d'autres mamans.


Merci pour ton com sur mon blog ;)

petitsdiables 10/05/2012 09:47



Oui j'ai vu ce chouette forum, en plus des animatrices répondent aussi!



La Fée Passie 06/05/2012 08:22


Pinaise quel dévouement ! Je m'incline ! Quelle chance tu as eu de pouvoir avoir quelqu'un de la LLL. Pour Jolie Bichette j'aurais adoré qu'il y en ait dans mon département... 


des bisous ! 

petitsdiables 06/05/2012 09:57



La fée, honnêtement c'est pas du dévouement je pense, parce que c'est aussi important pour moi que pour lui (peut-être plus...). Je ne suis vraiment pas du genre mère-escalve ou ce genre de truc.
Punaise pas d'animatrice LLL dans ton département? Mais tu habite où? (c'est pitètre noté dans ton blog et j'ai pas bien lu?) Sinon elles sont dispos par téléphone, bon pour montrer les positions
ou pour les réunions c'est sûr c'est pas l'idéal...). Tu as eu des galères d'allaitement aussi?



séverine 05/05/2012 18:13


j'admire ta persévérance malgré toute la douleur que tu as endurée; ma première expérience avec l'allaitement a été un échec et je n'ai pas voulu la renouveler une seconde fois. Peut être que si
j'avais eu les bons conseils de la bonne personne au bon moment ça aurait été différent....

petitsdiables 05/05/2012 19:16



C'est exactement ça, on est ni bien informées ni bien conseillées, et c'est juste abberant. Je pense qu'il faudrait des réunions d'information et de pratique comme les reunions de laleache league
avant d'accoucher, et un suivi après, mais beaucoup de femmes ne connaissent même pas l'existence des conseillères en lactation.



Anita 05/05/2012 15:00


Oh la la, on peut dire que tu t'es accrochée... quelle souffrance tu as dû endurer...C'est chouette de témoigner comme ça, ça peut sans ucun doute aider d'autres mamans.


T'es drôlement courageuse ! Je ne le suis pas, j'ai donné le bib à mes trois enfants. Bises

petitsdiables 05/05/2012 19:13



Coucou Anita! non non non je ne suis pas plus courageuse que toi, c'est juste que je voulais le faire alors je me suis accrochée, pour moi c'était juste vital. Mais si tu as donné le bib c'est
tout pareil, ce qui est chouette c'est de nourrir son bébé, perso je ne mets aucune échelle de valeur là-dedans. (bon p'tetre que je mérite un muffin quand même...;)


La bise!



FoxyMama 05/05/2012 11:27


J'ai du renoncer à allaiter GumBoy à cause des "conseils" que j'ai reçu à la maternité! Pour MissT, j'ai fermé mes oreilles, fait confiance à mon instinct et malgré des débuts difficiles, elle va
avoir 4 mois et est allaitée toujours avec plaisir.


Un jour j'écrirai l'histoire de mes deux allaitements. Mais sur le net c'est difficile de ne pas tomber dans le débat bib/sein. Ton témoignage est beau parce qu'il est simple et pas militant. De
plus il peut servir à beaucoup de jeunes mamans qui ont des débuts difficiles aussi et qui abandonnent à contre coeur.

petitsdiables 05/05/2012 13:37



Merci FoxyMama, c'est exactement ce que j'essaye dêtre: simple et pas militante. Et aider les mamans qui veulent allaiter et pour qui, comme pour nous toutes, ça n'est pas inné, si je peux, j'en
serais vraiment ravie.


Bonnes tétées à MissT! Et j'ai hate de te lire sur le sujet!



cleanettte 04/05/2012 20:36


eh beh, j'en ai eu des suées rien qu'à te lire! Quels épreuves! Il faudra que je pense à remercier ma maman d'avoir foirer le seul allaitement qu'elle a tenté avec moi juste un petit mois. ça me
semblait tellement bizarre que je me suis informé et que je me suis inscrite sur la lactaliste animée entre autre par des animatrices LLL dès mon 2ème mois de grossesse. J'avais même mis de coté
des mails de conseils sur les principaux problèmes. Je pense que ça m'a bien aidé à avoir les bons reflexes + une bonne nature.  Parceque j'ai eu moi aussi quelques incidents mais qui n'ont
jamais déjénéré. Le souvenir le plus désagréable que je garde de ces périodes ce sont les fois ou je me retrouvais trempée de mon lait soit à cause d'un accident de coquille les premières
semaines, soit à cause de mon réflex d'ejection trop fort qui faisait parfois décrocher bébé ou au moins ouvrir la bouche pour laisser couler le trop de lait.

petitsdiables 04/05/2012 23:00



Salut cleanette!


C'est exactement là où le bât blesse: on n'est pas du tout préparées à allaiter, et quand on l'est, c'est rarement par des gens compétents (style une heure à la mater dans le cadre de la prépa
accouchement par une sage femme bien intentionnée mais qui n'y connait rien...). Tu as eu bien raison de te préparer et j'aurais dû le faire, ça m'aurait évité tout ça...sinon les réveils trempée
de lait je connais aussi, mais comme j'ai accouché en août, c'était plutot raffraichissant! ;-)



mon-nid 04/05/2012 18:31


Wahou. Et bien félicitations ! Je ne suis pas sûre que je me serais accrochée comme ça, si j'avais été à ta place ! Je trouve également que l'allaitement, c'est du bonheur. J'ai justement donné
son premier tout petit bib à Bouchon ce midi, pour qu'il puisse éventuellement se passer de moi, parfois, et il a 7 mois. Mes allaitements ont eu des hauts et des bas, mais jamais à ce point !!!
Mais c'est rigolo que tu écrives sur l'allaitement aujourd'hui car cet après-midi, j'ai justement commencé à préparer un article sur le sujet pour bientôt...

petitsdiables 04/05/2012 18:56



Chic! J'ai hâte de te lire!


eh oui sur ce coup là ça n'a pas été facile, les débuts! Pour rentabiliser je pense l'allaiter jusqu'à ses 33 ans! 


Et alors Bouchon a bien voulu du bib? Tu as commencé à diversifier aussi?



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog