Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 16:38

Si tu n'as pas d'enfants, tu ne sais pas qu'en juin, notamment, les mamans ont une épreuve sportive ardue: le mèrathon de fin d'année scolaire.


Toi qui est maman, tu sais que c'est également le mercredi et le samedi, et que la difficulté de l'épreuve de juin est exponentielle en fonction du nombre d'enfants.

En juin, c'est en quelque sorte la finale...

wonder_woman.jpg


Cette année, c'est mon premier mèrathon en tant que maman de DEUX enfants qui ont une vie sociale...l'an dernier le Cromignon n'avait que 10 mois.

 

Pourtant, rien que le finish de l'année scolaire de la Pouillette me mettait déjà sur les rotules, et au bord de la crise...


J'ai décidé d'assurer un max, cette année.

De ne pas me laisser déborder.

D'être organisée. Au top. The best mum of the best mums.

Limite à mériter une médaille et des pom-pom girls.


J'ai tout écrit sur mon merveilleux calendrier accroché au frigo.

Oui, je suis rock'n'roll, j'ai un calendrier accroché au frigo. (larmes).


Quand je te dis tout, c'est tout.

Enfin presque, mais quand même.

Je n'ai pas procrastiné du calendrier comme toutes les autres années.


Tout a commencé fin mai, avec une série de 4 anniversaires de copains de la Pouillette en 2 week-ends. Car il est bien connu que les anniversaires d'enfant ont principalement lieu en fin d'année scolaire.

Dieu sait ce qui se passe 9 mois avant.

Je ne sache pas que les femelles humaines aient des chaleurs, cependant on pourrait se demander si en septembre...l'entrée dans l'automne donnerait-elle envie de se pelotonner sous la couette et plus si affinités?


J'ai trop assuré.

Cadeaux, paquets, petites cartes.

Je n'ai pas manqué de papier cadeau. Certes mes paquets étaient laids à mourir, car il est notoire que je suis une quiche de mes mains et notamment en paquet cadeau. Mais enfin, ils étaient faits. Et les cadeaux étaient chouettes (des bouquins). Je n'ai même pas couru à la dernière minute chez Intermarché pour les acheter, non. J'étais prête, dans les temps. J'ai même amené des bonbons et du jus d'orange pour les petites fêtes.


Chaque jour les papiers annonçant telle ou telle fête, kermesse, récital, gala, s'amoncelaient sur mon bureau. J'ai pris soin de tout regarder, de rendre les inscriptions, dans les temps, et de tout noter sur ledit calendrier. J'ai même noté en avance les fournitures nécessaires: un leggin blanc, une tenue verte, un gâteau...


Chaque jour quasiment, un nouveau truc se préparait...mais je n'ai pas cédé à la panique!

 


Le 7 juin, journée de l'enfance.

Le Cromignon a fait la fête avec les petits de la ville, et les parents, of course, sont "les bienvenus" (rires sarcastiques). Je n'ai pas oublié, et j'étais sur place, après le travail.


Le 14 juin, première kermesse: celle de la maison de retraite (quand je t'ai dit que j'étais rock'n'roll) jumelée avec la crèche du Cromignon. Il fallait habiller le Cromignon en bleu, il devait porter un chapeau de marin avec, donc...

Sauf que je n'ai pas eu l'info. Elle a du se perdre je ne sais où...

Premier fail, mais léger. Il en fallait plus pour ébranler ma détermination à assurer pour la suite!


Le 18, rendez vous à 17h30 avec le directeur de la crèche pour l'inscription l'an prochain. Pour ce faire, j'ai du préparer en amont un dossier digne de celui que remplissent les postulants à sciences po, mais en double. Avec photo d'identité du Cromignon à faire.

J'ai anticipé.

J'ai rempli le dossier plusieurs jours avant.

J'ai profité de courses chez Auchan (et non pas "à" Auchan, car on va "chez" le docteur et "aux" P.U.T.E.S., arf: minute pédago) pour faire passer le Cromignon au photomaton. On s'y est repris à 4 fois, mais j'ai eu des sphotos d'identité!

Toujours pas à l'arrache, non, mais bien en avance.

 

Le même jour, à 19h, fête du centre aéré de la Pouillette. Jusqu'à 22h30. J'ai assuré. J'étais là pour la danse de la Pouillette, qui est passée en avant dernière, après TOUS les gamins scolarisés en maternelle et en primaire de la ville (f...off!).

Nyah fête

 

Le 19, je suis allée inscrire la Pouillette au collège. Le dossier était complet. J'avais également réussi à anticiper les photos, mais on a frôlé la cata quand, la veille au soir, je n'ai plus réussi pendant une demi heure à les retrouver...pour enfin mettre la main dessus dans mon tas de papiers en retard. La perfection n'est décidément pas de ce monde...

Puis l'après midi un anniversaire again. Comme les 4 précédents, j'étais prête, au taquet: cadeau, boisson, bonbons, ça roule ma poule, je gère!


Le 21, kermesse de l'école. De 17h à 19h, donc après le travail.

En sortant du boulot, j'ai foncé, et je suis allée voir ma Pouillette faire des jeux de kermesse, course en sacs et autre pêches au canard.

Je ne vais pas te mentir, j'étais vraiment naze après ma journée de ramassage des manuels scolaires. Je dormais debout, et sans mon merveilleux nouveau téléphone je crois que j'aurais défailli de fatigue et d'ennui.

Mais ça, c'était fait.


Le 22, fête du sport de la Pouillette avec le conseil municipal des jeunes, dans une ville voisine.

Elle était en tenue de sport, avec son sac à dos et 10 euros d'argent de poche.

A l'heure, au bon endroit.

 

Je n'avais juste pas eu l'info qu'il fallait prévoir un pique-nique.

Deuxième léger fail, rattrapé par le fait qu'on était samedi et près d'une boulangerie: hop, un saut dedans, un sandwich, ni vu ni connu je suis une mère modèle.


Le 26 ça s'est corsé. On a frôlé la catastrophe.

La Pouillette avait une sortie de 9h à 16h30 dans une base de loisirs, toujours avec le conseil municipal des jeunes.

L'homme ne bossait pas, et avait prévu de faire réviser les deux voitures chacune son tour. Et le soir, c'était le spectacle et la kermesse de la crèche du Cromignon.


Tout était sous contôle...sauf que la Pouillette est revenue de sa sortie en retard. Donc la deuxième révision de voiture a pris du retard. Et on a bien failli louper le spectacle cromignonesque...

 

On est arrivés complètement borderline à la crèche: la petite troupe d'enfants, avec leur jolie couronne, était déjà en route dans le couloir, vers la scène.

J'ai lâchement jeté le Cromignon au milieu de la bande...et mon Cromignon est parti avec eux sans se poser de questions, ouf!

Vu le bordel de notre arrivée en courant, je pensais que j'allais être partie pour une bonne crise de séparation mal faite...mais Cromignon rattrape souvent les bourdes parentales, sache-le.

On est donc passés à un cheveux du gros fail...

 

DSCF2352.JPG

Où est le Cromignon?

 

Cromignon a pu faire son spectacle et jouer avec ses petits copains...in extremis!

 

DSCF2358

 

Le 28, à midi, journée piscine du Cromignon à la crèche. Les parents sont à nouveau les "bienvenus"...hem...

J'ai pu m'échapper à la pause déjeuner pour aller participer au pique-nique prévu pour l'occasion. Très sympa d'ailleurs, le pique-nique!

Une petite heure de volée, à courir après mon grand bébé qui rigolait.

 

DSCF2374

 

Le même jour, après la gym, la Pouillette était attendue à la mairie pour la remise des médailles des champions de la ville. Par le maire, et tout.

Alors je t'avoue que le vendredi à 20h30, après le taf et le pique-nique, je suis crevée et j'ai envie de tout sauf d'aller faire le guignol à la mairie et écouter des discours...

 Mais je suis fière de ma Pouillette, bien sûr! Sauf que voir défiler tous les médaillés de l'année, dans toutes les disciplines sportives de la ville...tu m'as comprise!

J'ai naïvement pensé que ce serait court: je vis dans une petite ville de moins de

10 000 habitants. Il devrait donc y avoir peu de médaillés. Non?

Non!

Erreur fatale!

La Pouillette a eu gym de 19h à 20h15. A 20h30 nous étions dans la grande salle du théâtre de la ville.

A 20h45 le maire a commencé son discours. Ensuite chaque entraîneur de chaque champion a fait son discours, et chaque champion...taekwondo, natation, aïkido, etc...- est monté sur scène récupérer sa médaille....

Ça s'est fini à 22h30.

Ensuite, le pot de l'amitié, alors que je rêvais du pot du repos...bref, retour pour 23h30.

 

Le 29, une fête médiévale dans ma ville. On a été y faire un saut, deux bonnes heures, avant de filer au...gala de fin d'année de la gym...

 DSCF2423

Où la Pouillette a présenté les agrès et une danse finale avec son équipe. Qui était très chouette. J'y ai passé un bon moment...un peu long, certes, mais pas tant que je l'appréhendais.

J'ai déjà fait des galas de gym de plus de 5h, à n'en plus pouvoir, donc les 3h de celui là m'ont parues douces.

Le pot qui s'en est suivi a été écourté par une maman (que Dieu la bénisse!) à qui je devait refiler un truc oublié à la maison, et on est donc rentrées récupérer le truc... en passant je remercie mon cerveau qui a défailli fort à propos, me donnant un prétexte pour fuir les réjouissance un peu plus tôt que prévu.

 

Etttt pour finir, le 3 juillet au soir, à 18h, l'apéro du conseil municipal des jeunes!

Je t'avoue que pour ce final, j'avais bien envie de me récompenser en buvant un petit coup de trop!

Mais j'ai résisté jusqu'au bout, j'ai tenu mon rôle de super maman, je n'ai rien fait de déplacé ni de rock n' roll.

 

N'oublions pas que le mèrathon n'annule pas les tâches habituelles: gym deux fois par semaine, guitare une fois, conseil municipal une fois, piscine une fois.

Qu'en prime j'ai dû gérer une attaque de poux sur la Pouillette. Et je te garantis qu'avec ses cheveux, ce n'est pas une mince affaire! Au programme traitement plusieurs jours, changement de drap, traitement de tous les tissus....

Et puis je bosse aussi!


Je t'avoue que ce mois de juin, on a fréquemment mangé des pâtes au gruyère avec des steaks surgelés.

Que j'ai fait très peu de gâteaux.

Que j'ai souvent été voir les copines les mains vides ou avec un truc acheté à l'arrache en passant.

Que le courrier en retard s'est amoncelé.

Forcéménent il a bien fallu trouver du temps.

 

Tu sais quoi? Je suis contente de moi.

Fière de mon homme qui a été avec moi sur tous les fronts.

Fière de ma championne de Pouillette.

Fière de mon Cromignon qui a gardé la pêche.

Fière d'avoir gérée ce mèrathon final sans couac, sans m'énerver, sans être dépassée. Je crois que c'est la première fois que je ne râle même pas.

 

 

Parce que je suis heureuse d'avoir des enfants actifs, en pleine forme, et que si le prix à payer est un mois de juin à courir partout, je le trouve soldé...

 

C'est mon quoi de neuf les Loulous, pour Anais et Maman Poussinou!

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maman bavarde 07/07/2013 12:00


Nan mais tu es une warrior!!!! Une vraie mère de compèt' Attends, tu n'as pas eu de médaille???? Mais c'est un truc de dingues ton histoire!!!!! Je suis dépassée avec quasi rien et j'ai oublié de
ramener le pique nique jeudi pour le dernier pique nique de maternelle de ma grande, imagine avec un emploi du temps comme ça... tu les as bien méritées, tes vacances!!!!! Enjoy!!!!! 

petitdiable 07/07/2013 15:15



je sais, je sais (chevilles gonflées..)...


oui maintenant c'est sieste et plage!!!



Oum 05/07/2013 17:18


Pour un "mérathon", c'en est un ... Je suis juste fatiguée à lire le billet ...

petitdiable 05/07/2013 17:51







Maman psychomot 04/07/2013 21:22


Ben bravo.. alors là chapeau ! T'as trop géré :)

petitdiable 05/07/2013 09:15



En même temps, on en es toutes là, non?



A la mère si 04/07/2013 20:02


Mais quelle wondermaman !

petitdiable 04/07/2013 21:00



Arf, des fleurs, des fleurs, encore! 



Arwen 04/07/2013 19:50


et ben..... Bon, moi, ça a toujours été mais j'en avais qu'un ! En lisant ton mois de juin, ça donne pas envie!

petitdiable 04/07/2013 20:59



Mais si, comme ça je suis en forme pour l'été! 



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog