Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 21:47

Eh oui, parce qu'un Cromignon pareil, ça se mérite.

Je reprend la suite de mon récit commencé ici après un aparté que tu peux lire .

fausse-couche-300x300.jpgLe jour du rendez-vous avec le ponte de la PMA dans un grand hôpital parisien arriva donc.


Mais depuis quelques jours je me sentais un peu étrange, et j'avais des tiraillements bizarre dans les seins.

J'avais eu tellement de faux symptômes, j'avais fait tant de tests de grossesse sur un doute, toujours de la déception, que je m'étais interdit d'en refaire un...et ce matin là, avant de partir au rendez-vous, j'ai décidé de le faire.

Je me suis dit que si j'étais encore déçue, au moins je m'y attendais, et puis ça serait de courte durée puisqu'on allait commencer une vraie prise en charge, et que j'allais en retirer beaucoup d'espoir.

Donc j'ai fait un test (ben oui quand tu es en essai BB depuis un an et demi, tu as des tests en réserve...).


Positif.


Oui tu lis bien: POSITIF.


J'ai failli en tomber dans la cuvette des WC!

Encore incrédule, le coeur battant à 10 000 pulsations/minutes, le pantalon encore sur les mollets, je me suis ruée sur l'homme, qui mettait ses chaussures dans le canap': "arghmeuigyerch!" ais-je dit.

Enfin je crois. Évidemment il n'a rien compris. Alors, incapable de prononcer un autre mot, je lui ai montré le test. Mais c'est un mec hein, alors ce machin avec ses deux trais roses, il n'a pas la moindre idée de ce que c'est!

J'ai respiré un grand coup, j'ai cru que mon coeur allait s'arrêter de battre et j'ai dit "positif! enceinte!"


Je me demande bien ce qu'il a ressenti, ou pensé. Que j'étais tellement une chieuse que j'attendais qu'on parte au rendez-vous pour entammer une PMA pour être enceinte? Une réflexion de mec dans le genre, sans doute!


Je me suis vautrée dans le canap', à bout de souffle, pour reprendre mes esprits (et accessoirement remonter mon pantalon, on a sa dignité quand même).

A partir de là je me souviens de ce que j'ai fait comme dans un rêve: appeler l'hôpital pour annuler le rendez-vous, appeler ma vieille gygy pour faire les exam' appropriés, appeler ma best friend....


Les semaines qui ont suivi ont été assez classiques dans un début de grossesse. J'ai fait la prise de sang, tout ok, vérifié la toxoplasmose et la rubéole, dit adieu au saumon fumé...commencé les nausées, mais elles étaient bien plus supportables que pour ma première grossesse, où j'avais carrément été alitée tout le deuxième mois tellement j'étais malade.


Je me sentais bien un peu fatiguée, un peu serrée dans mes vêtements, mais rien de marquant.Je n'ai manqué que 2 jours de travail en 9 semaines de grossesse, deux jours où j'étais particulièrement épuisée, vers la 5ème semaine, parce que j'avais un gros rhume. Que j'ai fait soigner d'ailleurs, et mon médecin m'a dit "on va surtout faire vite baisser ta fièvre, les embryons n'aiment pas la fièvre".

J'ai revu la gygy avec mes analyses, elle m'a fait ma déclaration de grossesse. Je lui ait dit avoir un gros rhume, et des frissons de fièvre tout le temps, malgré le traitement. 

Et puis c'était tout, j'allais bien.


Pourtant j'avais une peur panique de perdre ce bébé. C'était étrange, je n'avais pas du tout ressenti ça pour la Pouillette.

Bien sûr j'avais eu peur, mais au fond de moi j'étais confiante. En même temps j'avais 25 ans à l'époque, et pas peur de la mort. J'ai mis cette nouvelle peur sur le compte de cette longue année et demi avant de réussir à être enceinte, et après s'être rendu compte que mes petits soucis additionnés à ceux de l'homme risquaient de faire de nous un couple stérile...


A chaque fois que j'allais aux toilettes, je jetais un coup d'oeil, au cas ou je saignerais...mais tout allait bien.


La 9eme semaine de grossesse arriva, je commençais à me détendre, encore 3 semaines et on serait arrivés à la fatidique 12ème semaine. Je me disais que j'angoissais pour rien, que si je n'étais pas si malade que ça c'était juste parce que chaque grossesse est différente, et puis j'avais quand même pas mal de nausées.


Un jour je suis allée aux toilettes. J'ai remarqué des pertes légèrement, oh, très légèrement rosées. J'ai eu un peu peur, mais je n'ai pas paniqué. J'ai expliqué à l'homme que ça n'était sûrement rien, mais que je voulais en avoir le coeur net, et nous sommes partis aux urgences, en posant la Pouillette au passage chez des amis.


A l'arrivée, il n'y avait pas trop de monde. Un généraliste m'a rapidement reçue. Il était sympathique, souriant, il m'a rassurée avant tout examen, me disant que des petites pertes de sang sont fréquentes pendant la grossesse, que ça n'était sans doute rien.

Il m'a fait une échographie externe, et a souri. Il a dit qu'il voyait quelque chose qui remuait, que sans doute tout allait bien. Qu'il appelait le gynéco de garde quand même pour faire une echo pelvienne, pour confirmation.


Ledit gyneco était en train de faire une césarienne. Nous l'avons donc attendu, dans la joie et la bonne humeur. L'homme me taquinait sur mon côté hypocondriaque. Je lui répondait que grâce à moi nous allions voir notre bébé en avant-première, avant l'écho du 3ème mois, prévue pour 3 semaines plus tard. On riait. 


Le gyneco est arrivé. Il avait l'air sympa aussi, quoique plus tendu. Normal après une césa en même temps. Il m'a demandé pourquoi j'avais eu une césarienne pour la Pouillette. Il m'a conseillé pour ce bébé à venir de ne pas manger trop de sucre pour éviter d'avoir un gros bébé qui ne passe pas mon bassin (n'importe quoi, soit dit en passant, la Pouillette n'était pas grosse du tout.). Il a pris la sonde, l'a préparée. Je souriais, j'allais voir mon bébé. Ce bébé tant attendu. On avait bien bossé pour le faire!

 

Il s'est assis à coté de moi, a introduit la sonde. Je déteste vraiment ça, toute intrusion d'un corps étranger en moi, sonde, aiguille, n'importe quoi, je déteste, je suis limite phobique. Mais là j'étais détendue, heureuse.


Il a regardé l'écran. Je ne pense pas que j'oublierais jamais l'expression qui s'est alors inscrite sur son visage.

 

Il s'est pincé les lèvres. Il a froncé les sourcils. Il a du se dire qu'il avait pris la chose trop à la légère. Qu'il avait mal géré. Qu'il s'était trop avancé. Qu'il n'avait pas été prudent. Que son collègue généraliste s'était bien planté.

 

Il a pris un ton neutre et froid, sans doute celui qu'il doit employer dans son métier, pour se protéger.

 

Il a dit "Ah. Je vois une grossesse arrêtée."


Et le monde s'est écroulé autour de moi.

 


 

Laisse moi te dire que j'en ai bavé pour écrire ça. Que je pleure devant mon écran.


 

La suite au prochain article sur le long chemin vers le Cromignon!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Colorine 31/05/2013 14:43


Bonjour,


je découvre ce bolg très sympa, et ce long chemin vers ce petit bébé number two...


J'ai une petite fille de deux ans, et me voilà enceinte de 14 semaines mardi de cette semaine, avec pertes de sang et tout.


Mercredi je vois le gynéco, et là, terrible, à l'échographie, on voit ce petit être qui ne bouge pas, le coeur a arrêté de battre...


Quelle douleur térrible... Je n'ai pas attendu 1 an et demi avant d'être enceinte, commme toi, juste 3 mois en fait...mais la douleur de la perte d'un bébé, est je crois la même pour toutes les
femmes... merci d'avoir partagé cette expérience, qui me touche plus particulièrement ces jours derniers.

petitdiable 31/05/2013 15:03



Ma pauvre, je suis vraiment désolée pour toi. Je sais à quel point c'est affreux....il va te falloir du temps, et de l'écoute...prends biens soin de toi!



Mam'Zelle A 30/11/2012 21:27


Je suis en train de llire "le long chemin vers le cromignon", une première larme coule... D'ailleurs je ne m'éternise pas pour vite connaitre la suite

petitdiable 02/12/2012 13:41







khukhirmu 02/10/2012 18:13


Moi il m'a dit qu'il ne voit pas le coeur. Je n'ai pas compris tout de suite. Puis il m'a dit "la grossesse est arrêtée".... et c'était des jumeaux.... tout mon mode s'est écroulé quelques mois
plus tard

petitdiable 03/10/2012 10:37







lallo 01/06/2012 22:43


Ton récit est poignant, tout en retenue et en émotion.


Je n'ai pas connu ce que tu vis en ce moment ,mais mon coeur de maman parle et il est tout retourné.


Je te souhaite, ainsi qu'à ton homme et à ta fille du courage, d'être forts et entourés d'amour et d'amitié.

chanone 01/06/2012 20:19


j'ai eu du mal à te lire et j'attendais la suite avec un gros pressentiment en lisant tes inquiétudes et le fait que tu n'avais pas r essenti cela pour ta pouillette...c'est exactement ce que ça
m'a fait dernièrement...c'est très dur pour moi de t'écrire là, c'est encore tellement présent...je souffre de la souffrance que tu as eu...


bisous (j'ai commencé à te lire donc je continue pis je sais qu'après ce sera pour finir sur du positif)

petitsdiables 01/06/2012 21:05



oh chanone, je suis si triste pour toi...j'ai egalement encore beaucoup de mal à lire les témoignages des autres, le tien m'a fait pleurer, je crois qu'on ne s'en remet jamais
completement...courage, je suis sûre que pour toi aussi ça va bien se terminer!!!



family5 01/06/2012 14:28


Beaucoup d'émotion dans cet article ! Je suis bouleversée par ton récit et très touchée ! Il me tarde de lire la suite, sans doute + heureuse !

petitsdiables 01/06/2012 15:19



encore un ou deux épisode et ça redevient gai!



Aurore (Farandole 2 Bébé) 01/06/2012 13:14


çà m'a pincé le coeur de lire ton article, c'est une épreuve à surmonter et c'est toujours l'inquiétude de toutes les mamans lors des premières semaines de grossesse... pleins de bisous

petitsdiables 01/06/2012 19:08



Merci Aurore! Ca fait chaud au coeur!



LMO 01/06/2012 10:52


Je crois que le pire, c'est de penser "tout va ien" et de finalement voir que non et se sentir "ridicule" et meurtri...


 

petitsdiables 01/06/2012 10:56



Je pens eque le fait que le généraliste m'ait rassurée d'abord a rendu les choses plus difficiles encore...je m'attendais à voir mon bébé sur l'écran, et à la place j'ai vu le visage du gygy se
durcir...je crois que j'ai compris avant même qu'il ne parle.



FoxyMama 01/06/2012 10:20


Putain ça se passe de commentaires tellement c'est poignant, la vache, je verse une larme aussi tiens!

petitsdiables 01/06/2012 11:12



Allez pleurons toutes ensemble! Y a pas moyen faut toujours que je fasse de l'humour mal plaçé...



Séverine 01/06/2012 09:06


je pleure et mon coeur se serre car je l'ai vécu aussi pour ma deuxième grossesse; la douleur, la culpabilité, l'expulsion du foetus dans les toilettes et toutes ses sensations identiques à un
accouchement par voie basse....pleins de douces pensées

petitsdiables 01/06/2012 10:03



Merci!


Dur dur, même si on sait que ça arrive à plein de femmes, ça ne rend pas les choses plus douces...Mais de les partager, un peu!


La bise!



la mère cane 01/06/2012 04:09


et moi je pleure derrière mon écran tu décris tellement ce qui m'est arrivé 5 fois! Tellement triste tellement triste


Et oui le monde s'écroule! On les aimait déjà tellement sans les connaitre! Je pleure pour toi et pour moi! Alala! Je t'embrasse bien fort! Je sais!

petitsdiables 01/06/2012 10:02



Oui, j'ai lu ton billet sur le chauchemar que tu as fait...5 fois ma pauvre je n'imagine pas ce que tu dois ressentir, parce que ça n'est pas comme d'autres choses, ça ne fait pas mal que la
première fois, bien au contraire.


Je ne sais pas où tu en es, les causes de tout ça mais...mon osthéopathe viscéral m'a dit que la mauvaise position de l'utérus pouvait entraîner des fausses-couches à répétition. Et qu'aucun
gyneco ne t'orienterais vers cette possibilité. Enfin pour moi, j'aime à penser que ça a fonctionné...



alice 01/06/2012 03:16


Tu m as fait pleurer aussi... heureusement que l histoire ne s arrete pas la

petitsdiables 01/06/2012 09:59



Oh désolée...et oui, to be continued!



maman geekette 01/06/2012 01:41


ça me fait tout bizarre de lire ton texte, je ne peux imaginer comment tu as du te sentir.


Bon courage.

petitsdiables 01/06/2012 09:59



Ce fut assez rude, et je ne souhaite pas ça à mon pire ennemi.



appelezmoidoris 01/06/2012 00:38


c'est très poignant ce billet, envie de connaître la suite..... 

petitsdiables 01/06/2012 09:58



Je récupère et je m'y mets!



Isabelledanslesetoiles 31/05/2012 23:10


Oh purée! Ça te retourne une telle annonce.


On prévoit un 2e bébé et j'avoue me demander si cela sera simple ou compliqué... À te lire j'avoue avoir un peu peur...

petitsdiables 01/06/2012 09:58



Que ça soit pour BB1, BB2 ou BB10, ça reste malheureuseusment possible...mais dis toi que les stats sont dans ton camp; 75 à 80% des grossesses sont menées à terme!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog