Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 06:59

J'ai allaité mes deux enfants, respectivement 9 mois et 2 ans.

J'ai aimé le faire, et eux en ont bien profité.

J'ai adoré que mon corps me permette de leur offrir le meilleur.

Si ce n'est pas ton cas, ti'nquiète, je m'en fiche, c'est ton corps, ce sont tes gosses, chacun fait ce qu'il veut.


Je ne milite pas, je n'aime pas la désinformation.


Et parfois je m'interroge.

En essayant de ne pas juger.

Et en confrontant mon point de vue aux autres.

 

Dernièrement une amie m'a dit qu'elle avait sevré son bébé à deux mois parce qu'elle n'avait pas apprécié de l'allaiter.

Elle m'a dit qu'elle se sentait comme une "vache à lait".

 

 

allergie-au-lait.jpg

*crédit photo

 

 

Les montées de lait, le contact et la succion, la nécéssité de vider ses seins trop pleins parfois, surtout les premières semaines...

 

Tout ça l'avait rebutée. Elle fait ce qu'elle veut, hein, je te rappelle. La guerre bib/sein ne passera pas par moi.

 

C'est cette histoire de "vache à lait" qui m'intrigue.


 

Techniquement, qu'est ce qu'une vache à lait?

 

C'est une vache, donc un mammifère, que l'Homme utilise pour produire du lait (dont il est friand, l'Homme, eh oui).

Je passe sur les méthodes utilisées pour arriver à ce résultat. Il y aurait à dire.

 

C'est donc d'abord un mammifère, et elle produit, comme toute femelle de mamifère qui n'a pas de dysfonctionction de ce côté, du lait dans ses seins, ses mamelles, son pi, ce que tu veux.

Bref.

 

Donc ce "complexe de la vache à lait" est en fait, me semble t'il, un refus d'être assimilé à un animal.

A ce que l'on est, au final, un mammifère.

 

Les mammifères ont des poils sur le corps, un suqelette interne, ont une reproduction sexuée, fabriquent leurs petits dans l'utérus de la femmelle qui accouche et allaite son bébé en lui apprenant la vie. quand il est sevré, il reste encore plus ou mouisnb longtemsp avec sa mère, ou dans son troupeau, et puis vole de ses propres ailes.

en gros hein, je ne te fais pas un cours de SVT.

 

Moi, je trouve les mammifères admirables.

Je trouve que c'est une classe vachement sympa, et je suis contente d'en faire partie: être un reptile me brancherait moins, par exemple...

 

Je trouve qu'ils sont hyper complexes, et pourtant parfaits. Adaptés. Intelligents.

Et puis, ils ont des émotions (viens donc près d'un élevage le soir où on enlève le veau à sa mère, tu verras si elles n'en n'ont pas, les vaches...pour que nous puissions bouffer du yaourt, soit dit en passant).


 

En bref, moi, je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de dégradant à être, pendant quelques mois de la vie de mon petit (sachant que mon espérance de vie à moi dépasse de beaucoup celle de la malheureuse vache en question.), productrice de sa nourriture, ainsi que ma nature de mammifère me le permet (ouiiii me le PERMET, quelle chance! Les lézards nous envient!).


 

Cette propension à placer l'Homme au dessus des autres animaux m'agace un peu, et je ne me sens pas du tout supérieure à cette vache là, qui peut être est une bien meilleure maman que moi. Ni à aucun autre mammifère, ou animal.

Différente, pas supérieure.


 

Pendant que j'ai allaité mes enfants, j'ai simplement fait fonctionner mon corps comme toutes mes consoeurs, mammifères mamans, vaches comprises, en ont la possibilité.

Les premiers temps, mes seins étaient gonflés, douloureux, et pour Cromignon j'ai eu pas mal de soucis.

Le rodage de la machine.

 

J'ai tiré mon lait, j'ai eu les seins qui "fuient", je me suis tachée de partout, je me suis baladée dans ma maison les seins à l'air.

 

Si dans ton esprit ça fait de moi une "vache à lait", sache que je vois vraiment pas où est l'insulte ni le côté péjoratif.

 

 

Et si on laissait ces pauvres vaches tranquilles?

 

 

Mon pavé dans la mare de la Mère Cane!

 

 

pavédanslamare

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

bigmama 14/02/2014 11:29


tout pareil que toi !!

PetitDiable 14/02/2014 13:25







marilys 13/02/2014 08:18


L'allaitement de mes enfant se passait si bien que ma mère me disait que j'étais une bonne laitière... Ce dont je suis très fière !


Chez nous, des vaches, y'en a partout, notamment la fameuse race "Salers", qui ne donne du lait que si la têtée a été amorcée par son veau. C'est pas beau, ça ?


Bonne journée, bises du Cantal

Fofie 10/02/2014 22:29


Je t'applaudis !! 


Je suis fan de ton discours et de ta façon de voir ! 


Je suis fière d'avoir pu allaiter et nourrir mes filles avec ce qui se fait de meilleur. Je n'ai rien contre les mamans qui n'allaitent pas :leurs raisons sont les leurs... Juste que je suis
fière... 

PetitDiable 12/02/2014 09:50



Contente que ça te plaise! 



La fée Lili 10/02/2014 13:26


Je pense qu'on a encore du travail pour changer l'image de la femme allaitante. Je suis sûre que cette histoire de comparaison à la vache laitière en démotive ou décourage plus d'une, c'est
dommage :(

PetitDiable 12/02/2014 09:49



voilà, cette histoire d'image!



Egyptia 10/02/2014 11:13


Je vais apporter mon point de vue de maman qui s'est sentie un peu "vache à lait" du coup, même si c'est pas vraiment une expression que j'ai l'habitude d'utiliser.


J'ai allaité pendant 1 semaine et je dois dire que ça a été la pire semaine de ma vie. Mon fils réclamait le sein au minimum 1x par heure (aucun souci niveau quantité de lait, etc, j'étais suivie
par une sage-femme), c'était épuisant mais ce que je vivais vraiment le plus mal c'est qu'il refusait de rester dans mes bras s'il ne pouvait pas téter en même temps. La seule façon pour moi de
passer du temps avec mon fils c'était de lui coller un nichon dans le bec, du coup j'avais vraiment l'impression de n'être qu'une paire de mamelles pour lui et qu'il ne m'aimait pas, de là à se
sentir comme une vache à la traite le pas est vite franchi...


Pour finir sur une note positive, dès qu'on est passé aux biberons mon fils a arrêté de me voir uniquement comme sa source de nourriture et on a enfin pu développer une vraie relation de
tendresse tout les deux :)


Ma conclusion c'est que l'allaitement c'est génial quand ça se passe bien, mais quand ça apporte plus de mal que de bien il faut aussi savoir lâcher prise et ne pas insister :)

PetitDiable 12/02/2014 09:49



C'est dingue comme on peut être différentes, sur ce point!



Olga 10/02/2014 10:17


J'adore ton article ! Je suis 100% d'accord avec toi :)


Moi j'allaite encore ma fille de 13 mois tout les soirs (bon je pense que c'est bientôt la fin, elle tete de moins en moins .... même si j'aurai aimé continuer encore un peu)

PetitDiable 10/02/2014 10:47



C'est chouette quand c'est le bébé qui décide de lui même, je trouve!



Marie mon-nid 10/02/2014 09:26


Coucou ! Moi, j'ai adoré allaiter mes trois enfants. Cette proximité, le fait de pouvoir les nourrir avec ce que je produisais, la sensation... Bref, un bonheur !


Ceci dit, j'ai eu une lymphangite lors de mon premier allaitement, et le médecin m'avait recommandé de ne plus allaiter Coquillette avec le sein atteint, pendant quelques temps, mais de tirer le
lait pour éviter d'aggraver le problème. Pour ce faire, j'ai loué un tire-lait électrique à la pharmacie. Cette lymphangite a eu lieu pendant les vacances. J'étais alors dans un petit village
franc-comtois, entourée de nombreuses salles de traites. Et j'ai été vraiment très perturbée par le bruit de mon tire-lait, qui était tellement similaire à celui des trayeuses... Effectivement,
je n'ai pas apprécié cette similitude de bruit. Je ne pense pas que ce soit lié à un sentiment de supériorité. Mais sans doute plus le fait que l'allaitement, quelle que soit l'espèce, est un
acte d'amour envers son petit (attention, moi non plus je ne juge pas les biberonnantes. Je comprends tout à fait, et c'est à mes yeux un acte d'amour également). Mais la traite des vaches par
les hommes est un acte technique, et non un acte d'amour. Ma tireuse électrique me ramenait plus à cet aspect technique de l'allaitement.

PetitDiable 10/02/2014 10:48



Je trouve que la "technique" fait partie du truc...même si bien sûr certaines arrivent à se passer de tire-lait, pour moi c'est un indispensable! Pauvres vaches laitières quand même...



Myriam 10/02/2014 08:57


Moi j'aime bien les vaches... et les mamifères en général... Je vais chercher le lait à la ferme et mes filles voient comment ça se passe... du producteur au consommateur !... Je ne porte pas de
jugement en matière d'allaitement... chacun fait comme il veut (comme tu dis...) ou comme il peut (tu l'as oublié dans ton article !) Je trouve qu'allaiter 2 mois (comme moi, c'est trop court...
mais je n'ai pas eu le choix)... et que 2 ans, c'est peut-être un peu trop long (mais c'est ton choix...) J'aurai bien aimé un juste équilibre pour ma part (6 mois par ex.)... tout comme pour le
moment de ma 1ère grossesse... à 41 ans !!!  ;o)  Bizzz et bonne semaine ! Mymy & Co.

PetitDiable 10/02/2014 10:49



C'est vrai, je n'ai pas parlé de celles qui ne peuvent pas. Bonne semaine!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog