Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 06:15

Je ne vais pas te refaire toute l'histoire, mais juste un résumé.

Cromignon est d'un naturel parfois colérique.

 

RIMG2251.JPG


Jusqu'à ces derniers jours, notre réponse à ses colères était la mise au coin. Je n'avais pas trouvé d'autre solution "non violente". Il avait horreur d'aller au coin et sa colère s'y exacerbait, c'était très long et très pénible de l'y maintenir. Je l'en laissais sortir quand il semblait un peu calmé et qu'il demandait pardon.


Dernièrement il a eu un passage compliqué, avec beaucoup, beaucoup de colères. C'était devenu infernal pour nous de le mettre et le maintenir au coin plus de 10, 15, 20 fois par jour, et plus encore. Tout le temps, quoi.


Mais je ne savais pas quoi faire d'autre.


Et puis Maman Mymou m'a gentiment contactée, voyant ma détresse, et m'a parlé de RIE: l'éducation respectueuse. Ce n'est pas la même chose que la tendance "éducation bienveillante" et "parentalité positive", même si c'est dans la même mouvance. Parce que ça, on faisait déjà: Filliozat et consorts.


J'ai appliqué ses conseils, notamment en matière de gestion de crise.

Et j'ai eu des résultats...inespérés.


Je vais t'en donner un exemple concret.

 

Il y a quelques jours, Cromignon enlève ses chaussons (des chaussons renne en plus!) et ne veut plus les remettre. Les chaussons, c'est un point de friction très fréquent (d'où les chaussons renne...). Comme il souffre de bronchiolite asthmatique chronique (et c'est peu de le dire), marcher pieds nus sur le carrelage froid en décembre, c'est no way. C'est la règle, il la connait.


Donc il enlève ses chaussons.

Je me suis accroupie à son niveau: "Cromignon, pourquoi est ce que tu enlèves tes chaussons?"

"Ze veux plus les mettre"

"Quand tu n'as pas tes jolis chaussons renne (point démago), les pieds ont froid et ensuite tu risques de tomber encore malade. Tu veux que je t'aide à les remettre ou tu le fais seul?"

"Ze veux pas les mettre! Mes pieds, ils ont pas froid d'abord!"

"Cromignon, je suis ta maman, je t'aime et je ne te laisserais pas tomber encore malade parce que tes pieds ont froid. Tu vas les remettre tout seul et si tu n'y arrives pas, je t'aiderais".

"Ze veux JOUEEEER!!!"

 

Tu sens la crise arriver là? Moi oui. Mais je ne tremble pas.

 

"Tu ne joueras pas sans tes chaussons, je ne te laisserais pas pieds nus avec tes pieds qui ont froid. Je suis ta maman et je ne te laisserais pas tomber malade".

 

"Tu es MEEEEECHANTE!!!!!"

Il commence à tenter de me frapper.

 

Je retiens ses coups en lui disant: "Je ne te laisserais pas me frapper, ça fait mal. Je suis ta maman et je t'aime".

 

Ce qui est vraiment un sacré progrès pour moi, c'est qu'à ce stade je ne suis pas le moins du monde énervée. Incroyable.

 

Il s'excite de plus en plus, je n'arrive plus à parer ses coups (il est rapide, le Cromignon, et il feinte!).

 

Je lui dis: "Tu es trop énervé, Cromignon. Je vais t'emmener dans la cusine et rester avec toi. Tu reviendras jouer au salon quand tu auras remis tes chaussons".

Je le porte, il se débat, essaye de me frapper, je pare ses coups en lui répétant toujours que je ne le laisserais pas me frapper, ça fait mal. Je ne lui répete pas à chaque fois que je l'aime, mais je lui glisse encore une ou deux fois.

 

Dans la cuisine, la crise continue: il tente de frapper, je pare, il me répète qu'il veut aller jouer, je ne lâche pas et lui dis qu'il ira quand il aura mis ses chaussons.

Au détour d'un coup, il me mord la main. J'avoue que ça m'a choquée, comme je te l'ai déjà raconté, ce n'est pas un enfant mordeur. Il ne m'a pas fait mal, juste "chopé" la main, comme un petit chien qui joue. J'ai eu un mouvement de recul involontaire et j'ai vu la peur dans ses yeux.

J'ai pensé très fort à Maman Mymou, la bonne phrase est venue à moi: "not a big deal". Ne pas en faire une montagne, sinon ça prendra de l'ampleur. J'ai glissé: "Je ne te laisserais pas mordre, ça fait mal", il n'a pas recommencé.

 

Ca a duré, que sais-je...une dizaine de minutes.


J'étais donc en train de le retenir de frapper. Tout a coup il a crié: "mais je ne veux pas te taper!!!!!" J'ai ouvert mes bras. Il s'est jetté dedans et a fondu en larmes.


On a fait un bon et long câlin, c'était la toute première fois qu'une crise de cette ampleur finissait aussi rapidement, et dans l'amour. J'en aurais pleuré. D'ailleurs j'en ai pleuré, mais discretos, of course.

 

Je ne pourrais pas changer mon fils, il se mettra encore en colère, il refusera encore des contraintes, jusqu'à ce qu'il grandisse et maîtrise ses émotions. Il est très émotif et ces colères lui viennent comme un raz-de marée, c'est très dur pour lui de les repousser.


Mais maintenant, je ne le bloque plus seul au coin face à elles. Je l'aide à prendre confiance, à avoir une bonne image de lui, et avant tout peut être, je me sens beaucoup mieux.

 

Et toi, tu connais la RIE?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tsilia 06/04/2015 07:59

Coucou je viens de lire tous tes articles sur la RIE et ça me plait drôlement. Je m'aperçois que j'étais déjà dans cette optique sans le savoir en fait. J'essaie de ne jamais crier, de rester calme et d'expliquer les choses autrement qu'en disant NON tout simplement. Ma fille n'a que 16 mois, mais je sens un caractère assez vif et colérique en elle...Donc je me prépare !

PetitDiable 07/04/2015 09:09

Ah bon courage, Cromignon est comme ça depuis ses 1 an!

Egyptia 18/12/2014 11:27


Merci de partager ces exemples concrets ! Ca m'aide avec mon fils de 4 ans qui a vraiment du mal à gérer ses émotions, la frustration surtout. Instinctivement c'est ce que j'ai toujours cherché à
faire avec lui, mais je me sentais pas sûre de moi parce qu'à côté y'a mon mari qui est très classique (t'obéis sinon t'es puni/t'as une baffe), et même ma famille qui me répète que mon fils est
"difficile" parce que je suis trop douce avec lui... Bref, voir les expériences d'autres mamans me donne confiance en moi et en la façon dont j'ai envie d'élever mon fils, merci :-) Par contre
j'ai toujours droit à des réflexions du genre "il fait une crise et toi tu le récompense avec un câlin ? Mais ça va devenir un enfant roi !", que répondre à ça ? :/

PetitDiable 19/12/2014 10:07



Perso je pense qu'il faut sortir su shéma "punition/récompense", surtout avec ces enfants émotifs qui gèrent mal la frustration, et encore plus avec des pettis comme ça. Il est bien trop jeune
pour notre raisonnement d'adulte. S'il se met en colère, ce n'est pas du tout de sa "faute", ce n'est pas une "bêtise" à punir, c'est l'expession saine et normale de son émotion.


En exprimant sa colère, déjà il se calme.


Ce n'est pas en le punissant qu'il y arrivera mieux, c'est en ayant une maman aimante qui l'accompagne et le soutient.


En tous cas chez nous, ça marche!



maman mymou 17/12/2014 10:50


@Veronique : l'éducation Non-violente n'est pas forcement toujours "respectueuse" comme l'entend RIE. Il y a des différences. Par exemple dans le cas de Maud : mettre au coin qui n'est en fait
pas respectueux, ça peut causer de la honte et de la culpabilité et il y a d'autres façon de poser des limites. Il y a plein d'autres choses que je fais avec Hanaé, lui demander avant chaque
geste de routine puis attendre sa réponse, prendre mon temps et profiter de tous ces moments de routine que l'on speed souvent. Par exemple pour le change, depuis qu'elle est toute petite je lui
demande de m'aider pour chaque étape... Aussi ne pas intervenir dans les situations entre les enfants (ne pas forcer à partager, ne pas voir ça avec nos yeux d'adultes,etc.). Je connais plein de
maman bienveillantes qui vont tout de suite "gronder" leur enfant dès qu'il pique un jouet à un autre ou intervenir dès qu'il ne partage pas. RIE demande de faire confiance à nos enfants. Ce sont
justes qques exemples.


Après ce que tu décris dans ton commentaire, la façon dont tu gère la crise avec ta fille, c'est super respectueux et du coup très RIE  sans le savoir.

PetitDiable 17/12/2014 12:29



C'est vrai qu'il y a des choses qu'on fait déjà avec "bienveillance", comme parler, expliquer...



veronique 16/12/2014 21:04


Bonjour,


Je ne saisis pas bien la différence entre RIE et ENV. Je suis une adepte de F&M, Gordon et Fillozat et j'ai l'impression de désarmorcer les crises aussi de cette façon : avec bcp de présence,
éventuellement de l'humour, quelques explications rationnelles mais juste en passant car finalement ce ne sont pas des éléments déterminants. 


De mon côté, ma fille faisait des crises énormes pour évoter l'école, tous les matins entre septembre et mi novembre. Ce qui a achangé c'est ce que je ressentais à l'intérieur. J'avais réussi à
me distancier, à enlever l'implication émotionnelle de mon côté. Et à recevoir l'émotion de ma fille sans en rajouter. Est-ce que cela te parle?


A bientôt, c'ets super intéressant de décrire ton cheminement sur ton blog. Merci de ce témoignage. 

PetitDiable 17/12/2014 12:25



Maman Mymou t'a répondu plus loin, pour la différence entre bienveillance et respectueuse.



coralie CCA 16/12/2014 20:17


Je ne connais pas ce terme ni cette méthode mais je trouve la méthode très interessante et à creuser !


Bravo pour ton sefl controle et l'application !

PetitDiable 17/12/2014 12:25



C'est une vrai découverte chez nous, pas compliquée au final et très efficace!



maman mymou 16/12/2014 20:07


dites donc c'est qui cette maman mymou dont vous parlez toutes   


pour le "je suis ta maman et je t'aime" je disais ça pendant la crise quand je ne savais plus quoi dire et ça m'aidait à rester calme. LOL. Mais je m'apperçois que ça aide aussi TJ en fait car
quand au milieu de la colère parfois il oublie un peu où il est tellement il pète un câble et ça lui rappelle que en fait il est avec sa maman et je suis là pour le soutenir.


Sinon quand le "je ne te laisserai pas" ne suffit pas, ça ne sert à rien de le répéter plus de 3 ou 4 fois, il y a plein d'autres techniques que Janer Lansbury décrit selon les situations. Par
exemple si c'est Hanaé qui me griffe et qu'elle continue je lui dis "Tu as du mal à t'arrêter alors je vais te poser quelques minutes". Pour TJ, soit il va de lui même dans son coin calme que
nous avons mis en place tous les deux (une sorte de refuge ou il peut aller s'il veut s'isoler) soit (et c'est vraiment de plus en plus rare) je fais la technique du saucisson et je lui dis "je
te lacherai pas tant que tu voudras encore taper" puis je lui demande "est-ce que maintenant tu te sens calme?" et quand il me dit oui je relache doucement. Ça fait longtemps que je n'ai pas eu à
faire ça car il devient grand et après 1 ou 2 "je ne te laisserai pas" il se calme. 


Sinon vous me faites rire avec "la RIE", ça françise un peu le terme c'est rigolo 


En fait j'ai traduit pas "éducation respectueuse" ou "positive" mais en vrai le sigle veut dire:


Ressources for


Infant


Educarers


 


(ou je sais je me la pète, je sors....)

PetitDiable 17/12/2014 12:25



C'est toiiiiiiiiiiiiiiiii la star!!!!!!!!!!!!!


C'est vrai qu'on dit la RIE, alors que texto ça devrait être les RIE d'ailleurs!



Julie Podecolle 16/12/2014 13:02


C'est marrant j'ai rédigé aujourd'hui un article suite à ce qu'avait écrit Maman Mymou (que je suis depuis longtemps maintenant), je teste de nouvelles choses avec mon Petit Pois qui commence à
entrer en crise. En tout cas quel plaisir de voir que cela s'est terminé comme ça pour vous :)

PetitDiable 16/12/2014 14:47



Ah oui, un vrai bonheur!



malova vanou 16/12/2014 11:25


Coucou
je comprends effectivement la démarche de la RIE et j'approuve mais pourquoi ce besoin de répéter sans cesse "je suis ta maman, je t'aime" ?
Je pense que l'enfant n'a pas besoin qu'on lui répète à chaque phrase qu'on l'aime et qu'on est sa mère.
Une fois suffit non ?

En tout cas, tout comme toi j'essaye d'écarter les cris , l'énervement dès qu'un conflit arrive. Je me rends compte qu'il n'y aucun impact positif à crier. On devient tous tendus et personne ne
plie.

Bon courage car dieu sait que c'est pas facile de garder son calme ;)

Bonnes fêtes.

PetitDiable 16/12/2014 11:37



La phrase "je suis ta maman et je t'aime" marche bien chez Maman Mymou, moins avec Crimgon. Du coup je la lui dit une fois au début de la crise, et une ou deux autre fois maximum pendant. Ce
n'est pas du tout uen phrse miracle, mais chez elle ça aide bien son fils.
Sinon ça fait un sacré moment que je ne crie plus sur mes enfants, que je ne crie plus du tout d'ailleurs, c'est bien plus agréable et
aussi plus efficace. Et surtout, moins fatigant!



Aloès 16/12/2014 10:19


Waou, j'imagine ton soulagement et ta fierté une fois la crise passée ! Ton expérience et celle de Maman Mymou me donnent envie de m'intéresser de plus près à la RIE. Même si comme toi je
pratique (j'essaye) l'éducation bienveillante, je suis souvent démunie en cas de crise, et là on trouve une façon de faire très précise, ça pourrait bien m'aider ;) Bravo à toi et bonne
continuation ;)

PetitDiable 16/12/2014 14:47



C'est ça qui est très bien avec la RIE, c'est qu'on a des cosneils pratiques et concrets!



sysyinthecity 16/12/2014 10:10


Je ne connaissais pas ce terme RIE  je n'ai jamais connu ce genre de crises mais je te dis un énorme BRAVO !!

PetitDiable 16/12/2014 14:46



Je n'avais jamais connu ça avec la Pouillette, je croyais que c'était à cause des parents que les enfants faisaient des colères....



heidy 16/12/2014 09:37


Ca va donc un peu mieux :-)


Mais moi, je suis du côté de Cromignon! Les chaussons (surtout gros) c'est pas marrant pour jouer! Avec la puce, on avait  adopté les grosses chaussettes avec des petites empreintes anti
glisse dessous!  Tu peux même les mettre en "sur chaussettes".  C'est drôleme plus sympa pour jouer par terre! Sinon, si il ne s'etale pas trop, tu peux tenter les tapis de jeu! Tu
sais, les "grand tapis" avec des circuits dessus ... Ca se nettoie nickel, et ce n'est plus froid! Le notre a duré 10 ans et est parti continuer sa vie chez un autre enfant!


Bonne continuation :-)

PetitDiable 16/12/2014 12:17



Ah si tu savais le nombre de chaussons qu'on a essayés...ceux ci, ce sont ceux qu'ils supporte le mieux jusqu'ici.


tiens, on a le même grand tapis je crois! :-)



Emma June 16/12/2014 09:26


Je connais la RIE et communication non violente (Faber et mazlich et Thomas Gordon aident bien). MisterBB est un peu comme ton Cromignon avec du mal à gérer ses émotions et certaines
frustrations. Je suis fière aussi quand ça marche et qu'on s'en sort sur un câlin! Quand ça ne marche pas, je me retrouve extrêmement démunie par contre...:-/ Bref, on est sur la bonne voie! Bon
courage.

PetitDiable 16/12/2014 12:16



Pour le moment, ici ça marche, RIE! Avant on faisait communicaton non violente et F&M, mais avec peu de résultats et beaucoup de fatigue.


Le truc magique maintenant c'est qu'on ne s'enerve plus.



Aurore 16/12/2014 08:36


Eh bé ! Quelle efficacité ! Je vois bien le principe mais j'imagine que cela doit être bien difficile par moment de tenir son calme. Ta patience a payé, c'est encourageant pour la suite !


Ici aussi on essaie de canaliser les crises de notre petit agrume à force d'explications et de demandes. Sauf que la mienne elle est capable de te répondre "oui" si tu lui demandes si elle veut
tomber malade... ;)


Par contre, ce week-end aux urgences pour une coupure finalement sans gravité, la RIE and co, ça les dépasse...


J'étais en train d'expliquer à mon pti agrume que l'infirmière allait lui nettoyer sa plaie, que cela risquait de piquer et de ne pas être agréable, que j'allais devoir la tenir pour aider
l'infirmière, que je l'aimais et que c'était pour son bien etc... pas eu le temps de finir que l'infirmière a commencé à gagatiser "oh oh oh regarde le beau baaaaabaaaaallllon" et de me
dire "mais non elle aura pas mal on va détourner son attention... Ce furent cris et hurlements. Je tenais donc ma puce en lui parlant et expliquant, l'infirmière gagatisait et nous disait de
chanter et détourner son attention (...sic...). Bref, n'y arrivant pas, le Dr m'a fichu à la porte (le papa est resté) sous prétexte que les mamans sont trop protectrices

PetitDiable 16/12/2014 12:15



En fait nous étions si démunis face à ses colères que naturellement on a été très enthousiastes pour essayer. Du coup on tient bon et le meilleur c'est qu'on ne s'enerve pas.


Cromignon aussi fait la mauvaise tête des fois, il répond de ces trucs...


Pour l'hôpital, ça ne m'étonne pas...ce n'est pas qu'ils sont mauvais, c'est qu'ils ont tant de trucs à gérer qu'ils ne s'embarrassent pas de réflexions!



Catwoman 16/12/2014 08:27


J'ai de la chance, aucun de mes enfants ne fait de crises comme ton Cromignon. Je ne connais pas ça, et ça a l'air très impressionnant ... Je ne sais pas comment je réagirais en pareille
situation :/


Je découvre le RIE par tes articles et, me connaissant, je ne suis pas sûre que j'y arriverais.


Mais tu en as l'air satisfaite et ça a l'air de fonctionner. Je vais peut être faire passer tes articles à une connaissance dont le fils est comme le tien très colérique et a énormément de mal à
canaliser ses émotions.

PetitDiable 16/12/2014 12:13



Je ne connaissais pas ce genre de crises avec la Pouillette. Elle était si calme et docile...Avec Cromignon on doit se creuser la tête! Et contrairement à ce qu'on peut penser, la RIE peut aussi
être une méthode éducative avec tous les enfants, pas que pour résoudre les conflits. J'y travaille dur!



swettylux 16/12/2014 07:31


non je ne connaissais pas !!


c sur que ca doit pas etre simple avec ses coleres mais tu as su la resoudre et dans l'amour c superr !


des bisouss

PetitDiable 16/12/2014 12:12



Ah oui, je suis ravie!



Fraisinette 16/12/2014 07:27


Coucou merci pour cette article. Je ne connais pas la methode dont tu parles mais ca m'interesse beaucoup. Avec ma tribu de 5enfants dur dur de gerer surtout que ma patience atteint de plus en
plus vite ses limites. Mon fils de 8ans est tres actif, toujours en mouvement pret a tout pour faire une betises et c'est epuisant. Je sais que crier n'est pas la bonne solution mais dur dur de
changer les habitudes

PetitDiable 16/12/2014 12:12



Oui, il faut vraiment travailler sur soi, mais ce n'est que du bonheur!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog