Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 21:06

Car effectivement je l'ai. Mais je ne vais pas parler juste de moi, mais de tous les doc certifiés de France et de Navarre.


Si tu ne le sais pas, sache donc maintenant (et tu auras appris un truc aujourd'hui), que les documentalistes dans les collèges et lycées de notre chère éducation nationale ont un concours. Ce concours est le même que ceux des profs de matières (maths, français, et autres). C'est un CAPES.

Un CAPES c'est un concours qui permet d'accéder à l'enseignement en collège et en lycée (et parfois plus loin).

Il y a plein de CAPES: maths, français, histoire...et documentation.

 

Le CAPES c'est un concours très difficile pour le commun des mortels. Et il est d'autant plus dur que les places sont peu nombreuses.

Un CAPES avec 40 places à la clé, ça n'est pas la même difficulté qu'avec 100 ou 1000 places. C'est injuste, un concours. Tu peux bosser comme un âne, et être le 401ème alors qu'il y a 400 places. Et alors même que tu as eu une bonne note.Car la moyenne sur 20, c'est 10. Mais les moyennes d'admissions peuvent être à 15, tu vois? Donc tu peux avoir fait un bon boulot, si tu es 401ème avec 14,999 tu l'as dans l'os, coco.

 

L'année où je l'ai eu, le CAPES flirtait avec un taux de 5% de réussite. C'est dur, 5%. Quand tu sais que dans ceux qui l'auront, il y en a qui l'ont quasi d'avance parce que ce sont des méga-grosses têtes avec déjà un bac+12, tu sais que c'est pas gagné.

Mon cerveau est normal. Je ne suis pas une méga-grosse tête. Quand je bosse, je réussis mes examens. Quand je ne bosse pas, je foire. Mais là, ça n'est pas un examen, c'est bien plus balaise, et vicieux. La chance a aussi une part.

 

Car à l'oral, il faut plaire au jury.

En plus de maîtriser ton sujet, il faut leur plaire. Que personne ne vienne me dire le contraire, c'est juste évident pour moi.

Le jour de mes oraux, car il y en a deux, j'ai passé l'un d'entre eux sans trop de stress. Je connaissais mon sujet. Je l'avais traité en sujet blanc, j'ai eu de la chance. Je suis sure que je le maîtrisais, oh sans doute pas à 100%, évidement, mais quand même très bien.

L'oral c'est très bien passé, j'ai fait mon topo et j'ai su répondre à toutes les questions du jury. J'étais souriante et détendue.

Ils m'ont mis 7. Heureusement mes autres notes ont rattrapé ça. 

 

Autre exemple: je me suis entraînée et j'ai fait mes révisions avec une copine. On avait en gros le même niveau et les mêmes connaissances. On ne s''est pas lâchées de toute la préparation.

Je l'ai eu, pas elle. Elle l'a retenté, nouvel échec, deux fois. Pourtant on avait les mêmes connaissances.

Donc ne vient pas me dire qu'il ne faut pas leur plaire.

 

L'année de préparation du CAPES, tu oublies de vivre. J'ai cessé de bosser, même le moindre petit job. Je me levais, je bossais. Je mangeais en 20 minutes, je bossais. Quand mon copain rentrait le soir, je m'isolais pour bosser. Les week-ends, je bossais en bibliothèque. LA BNF nouvelle version n'a pas de secrets pour moi. D'ailleurs je peux dire qu'elle est vachement mal chauffée.

 

Mon seul et unique loisir de la semaine était le ciné du samedi soir, et deux sorties piscine juste en bas de chez moi. Exit les soirées entre copines, les sorties, le shopping. Je me suis transformée en ermite, à 22 ans c'est pas évident.

J'ai bossé comme un âne, je peux le dire. Comme je n'avais jamais bossé, et comme je ne rebosserais sans doute jamais.

Je l'ai eu, parce que j'ai bossé dur, et parce que j'ai eu de la chance.

 

Ensuite, je ne le nie pas, j'étais fière. Très fière. Moi, j'étais dans les 5%. La petite banlieusarde ayant fait sa scolarité en ZEP, ses études supérieures à Saint-Denis, était dans les foutus 5%.

Sauf que la fierté, dès que tu te retrouves en poste, tu t'assois dessus!

 

D'abord autour de moi, peu de gens imaginaient ce que j'avais dû donner pour y arriver. Ensuite, beaucoup ne savaient pas en quoi consistait mon travail, et encore moins qu'il fallait un concours d'enseignant pour le faire.

 

Pour le commun des mortels, je suis devenu la "madame-qui-fait-chut".

Pire, dans le corps enseignant lui-même, nombreux sont les profs qui ignorent qu'il faille un CAPES pour être documentaliste. Et quand ils l'apprennent, beaucoup sont interloqués: le prof est snob en général, il tient à ses petites glorioles, sache-le (moi la première, la preuve, et si t'es pas content tu peux aller étudier ailleurs et pleurer.). "Quoi, disent-ils, ils ont un CAPES comme NOUS! Juste pour ranger des bouquins!" Comme si le fait que nous ayons un statut identique les dévalorisait. Ben oui, juste pour faire "chut" et ranger des bouquins, franchement!

 

Sauf que notre travail ne consiste pas à faire "chut" (d'ailleurs j'emploie une terminologie bien plus triviale que "chut", je bossais dans le 9-3, je te rappelle) ni à ranger des bouquins.

Sinon dis toi bien qu'on n'aurait, effectivement, pas besoin de CAPES!

 

Je passe sur le fait que mes collègues me demandaient souvent si "je voulais faire prof après?". Sur les CPE qui me prenaient pour un genre de surveillant planqué. Sur les connaissances qui me demandaient ce que je fais pour bouffer, et répondaient: "ah, c'est tranquille ça!". Sur d'autre collègues qui m'enviaient parce que je "ne suis pas au front".

 

Le CAPES est un concours d'enseignement. Je suis donc enseignante. Ceux qui pensent qu'on est planqués, je les invite à tenir un CDI pendant une année. De même que j'invite ceux qui critiquent les employés de la SECU ou de la poste à aller faire le job, pour voir.

Ce n'est ni l'usine ni la planque. Ça peut être l'enfer si tu n'es pas fait pour ça. Moi, c'est ma place. Mais j'en ai bavé pour l'avoir.

 

A tous ceux qui sont dans l'ignorance, qui trouvent que c'est pépère, je leur propose d'aller passer ce concours pour être eux aussi pépère.

 

Et je leur souhaite bien du plaisir. 

 

C'est mon pavé dans la mare, pour la Mère Cane!

 

pavédanslamare

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bebop 01/02/2017 13:07

Je me retrouve totalement dans ton recit ! Jai obtenu le capes doc du premier coup en outsider totale via le cned , avec un job a plein temps a côté et en ayant fait de nombreux sacrifices pendant une annee. Je suis daccord avec toi sur toute la ligne, l injustice des concours parfois, la vie d'ermite, et le passage à la réalité lors de notre premiere prise de poste en tant que stagiaire! C'est un metier magnifique mais qui malheureusement est souvent mal considéré, parfois meme chez les collègues de discipline. ..

PetitDiable 03/02/2017 08:02

souvent même, et ne parlons pas de certains chefs ou de certaines vies scolaires...

Madame Moustick 24/01/2017 17:16

Je te rejoins pleinement et à la phrase " tu as la belle vie !" je réponds "le concours est ouvert à tous, je t'en prie passe-le ..."

PetitDiable 24/01/2017 22:31

Mais carrément! Qu'ils tentent...qu'on rigole!

Dudukelle 11/08/2015 13:54

Ah oui, ça a l'air dur le capes ...

https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/concours-de-l-enseignement-des-notes-inadmissibles-pour-etre-prof.html&ved=0CBwQFjAAahUKEwjeh6Hw-6DHAhWGWhoKHYe5B1g&usg=AFQjCNHTOx2FD08Ujvzk-ZBgp_UpPnhTHg&sig2=cpjjkHgkgVSSwdNcHvHo5w

PetitDiable 13/08/2015 11:03

oui ça l'est...

Simplement moi 22/11/2012 12:27


Lol, oui, il faut être su^per bien noté toute sa carrière, et à la fin ils la donnent genre un an ou deux avant la retraite, pour dire que tu as bien fait ton boulot. C'est intéressant car du
coup pendant tes deux dernières années tu fais un peu moins d'heures, et surtout ta retraite est meilleure en pension !


Bises

petitdiable 22/11/2012 20:11



Ah, je ne sais pas si je serais promue pour bonne conduite! ;-)



Karya 21/11/2012 09:10


C'est vrai quoi un CAPES pour ranger des bouquins c'est comme avoir un concours pour changer des couches en maternelle ;)

petitdiable 21/11/2012 13:09



Ben oui, carrément, on se demande la logique!!!! 



Simplement moi 20/11/2012 15:15


Coucou !


Mamère a eu aussi du mal à l'avoir (maintenant elle est prof à la retraite) et plus encore l'agrégation ! Finalement elle l'a eu en fin de carrière pour "bonne conduite" !


Bises et bravo !

petitdiable 20/11/2012 20:40



Merci mais j'ai eu beaucoup de chance je crois!


On donne l'agreg pour bonne conduite??? Comme en prison????



Séverine 20/11/2012 09:59


les concours je connais et je sais tout le mérite que tu peux avoir!

petitdiable 20/11/2012 20:34



oui, tu es de la maison toi!



Pinpin des bois 20/11/2012 09:22


J'ai passé le SASU il y a 3 ans.


Je reçois un courrier non-admissible, puis un deuxième avec mes notes :


10 à la synthèse de de texte, 16 à la dissert'.


Moyenne 14.52, il fallait 14.53 pour passer l'oral....Si les coef avaient été inversé, je passais...J'ai eu grave les boules.


 


Et sinon tu cries plutôt : "tu vas la fermer la gu*ule !!" c'est ça ?

petitdiable 20/11/2012 20:34



Ah les boules de chez M. et Mme boules!!!! Tu as dû péter un plomb!


Je crie encore pire que ça...



Arwen 20/11/2012 09:13


oulahhhh, je n'envie ni les employés de la sécu, ni ceux de la Poste : pour se faire jeter en permanence....L'enfer!

petitdiable 20/11/2012 20:33



Carrément, les pauvres!



A la mère si 19/11/2012 23:48


Hey mais tu sais que c'est ce que je voulais  faire documentaliste, puis arrivée fac de lettres, je me suis un peu découragée face au concours que je savais très sélectif... Maintenant, je
suis éducatrice spécialisée, rien à voir (mais le concours est très sélectif aussi) ! Et je ne regrette rien aujourd'hui...  Même si cette profession me parait assez passionnante. A bientôt
!

petitdiable 20/11/2012 08:47



C'est très varié, c'est ce qui me plaît...mais le travail dépend beaucoup de l'endroit où tu es affectée!


C'est vrai que ton concours est balaise aussi!


 



Mam'Zelle A 19/11/2012 23:30


A ben tu vois je ne le savais pas non plus ! Tu as bossé dur pour ce que tu voulais faire et tu as réussi ! Bravo !!! Pas facile d'avoir un concours, et je pense comme toi que le jury a ses
têtes...

petitdiable 20/11/2012 08:46



J'ai eu de la chance quand même, parce que d'autres ont bien bossé aussi et ne l'ont pas eu...



Isabelle dans les étoiles 19/11/2012 22:28


Autant je me doutais bien qu'il fallait un concours autant j'avoue sans honte que j'ignorais qu'il s'agissait du CAPES o_O


Tu as effectivement vécu comme un ermite mais le jeu en valait la chandelle!


Pour l'avoir vécu comme témoin, je confirme que ce n'est pas de la tarte que de bosser dans un CDI. Surtout quand les élèves croient que parce que ce n'est pas une salle de classe tout est
permis!


Joli pavé et big up aux documentalistes!

petitdiable 20/11/2012 08:46







la farfa 19/11/2012 21:50


Ah bah c'est vrai qu'on ne le dis pas ça. J'aurai appris quelque chose. Merci!


(simple question peut être idiote : ton travail, c'est un peu similaire à bibliothécaire ou pas du tout en fait?)

petitdiable 20/11/2012 08:46



Pas du tout en fait, parce que j'ai un bugget environ 10 fois inférieur à celui d'une bibilothèque, et aussi parce que je dois surtout faire des séances pédago avec les élèves (d'où le CAPES et
pas un concours de bibliothèque). D'où l'intérêt de mon taf pour moi en fait!



Marjolaine Mamour 19/11/2012 21:20


Hey moi jsuis prof de bio (en congé parental ok !) et je savais tout ça !


Jsuis pas snob hein ??


Non mais c'est comme partout, y'a des mauvais prof documentalistes et des bons ! La seule différence c'est qu'en général y'en a qu'un par établissement, donc quand il est un peu planqué, c'est
toute la profession qui prend vu qu'on en voit qu'un !


Moi j'ai connu des très bons (souvent) et une très mauvaise ! Comme j'ai eu des très bons collègues de bio et des... bizarres !! Moi, jsuis juste moyenne ! Mais j'entends les mêmes choses que
toi, car finalement, c'est bien connu : TOUS les profs sont des planqués toujours en vacances !!


Allez bonne soirée ;)

petitdiable 20/11/2012 08:44



Ah une prof pas snob! Un cas d'école!  Ben oui, quand on n'est pas en vacances, on est en grêve!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog