Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 06:01
Octobre rose, prévention du cancer du sein et allaitement.

C'est fou comme certaines choses peuvent paraître évidente à certains, et sont complètement ignorées par d'autres. Non?

 

Aujourd'hui je vais te parler octobre rose, cette action collective dédiée à la prévention du cancer du sein (et au passage à ce que pas mal de marques se fassent de la pub et ses sous, mais passons).

 

J'ai la chance de n'avoir pas été touchée par cette saleté dans mon entourage proche, et d'avoir une bonne hérédité de ce côté: pas de cancers dans ma famille. Je n'ai pas peur pour moi-même de cette maladie, même si je sais qu'elle peut tout à fait me frapper en premier. Disons que j'ai d'autres frayeurs en ce moment.

 

J'y suis pourtant complètement sensibilisée, je suis l'actualité, je sais quelle peur on a quand on sent une petite boule dure dans sa poitrine.

 

Parlons chiffres et prévention.

 

A savoir: Une "grosseur" dans le sein sur 5 est maligne.Ce qui veut dire que 4 sur 5 sont bénignes.

Une femme sur 8 est touchée par un cancer du sein en France.

Plus le cancer est dépisté tôt, plus les chances de guérison sont élevées: d'où l'importance du dépistage.

Pour être dépistée, on peut se faire soi-même des palpations pour trouver une éventuelle grosseur. Et faire ses visites régulières chez le gynécologue, qui vérifie également.

A partir de 50 ans, les femmes peuvent avoir une mammographie tous les deux ans, totalement remboursée.

En cas de doute, des examens complémentaires seront pratiqués pour établir un diagnostic.

 

Mais hélas, comme souvent voire toujours, on est ici dans le soin du cancer déjà installé. Alors qu'il est également possible de travailler en amont, dans la prévention de la maladie.

 

Sur le site officiel cancerdusein.org, je n'ai rien trouvé concernant l'allaitement. (J'ai d'ailleurs lu que la pilule ni le tabac n'augmentent pas les risques, alors que d'autres sources disent le contraire...information controversée).

 

L'allaitement maternel est pourtant un formidable atout de prévention du cancer du sein. L'allaitement long, particulièrement.

Ce qu'on appelle allaitement long, en France, est totalement subjectif. Pour certains il s'agit d'allaiter plus qu'un certain nombre de mois, nombre lui même subjectif et variable d'une personne à l'autre selon son vécu et ses propres a-priori. Pour ceux qui savent un tant soi peu de quoi on parle, l'allaitement dit long en France est l'allaitement non raccourci en fait. Jusqu'au sevrage naturel de l'enfant.

 

On parle souvent des bénéfices de l'allaitement pour l'enfant, moins pour la mère et pourtant il est loin d'être négligeable.

 

Que dit la science?

 

Comme pour beaucoup d'autres sujet, les chiffres divergent peu ou prou d'une étude à l'autre. Cependant toutes les sources sont unanimes: l'allaitement maternel diminue de manière significative le risque de cancer du sein chez la femme. Mieux: plus la femme allaite longtemps dans sa vie, plus elle éloigne ce risque. J'aimerais connaître le taux de mortalité par cancer du sein en Mongolie par exemple, où la plupart des femmes allaite très longtemps, plus de 5 ans, où le lait maternel est considéré comme un aliment de choix et où les femmes ne cessent d'avoir du lait dès lors qu'elles ont eu un premier enfant, jusqu'à allaiter parfois leurs petits enfants.

 

Je cite par exemple ce paragraphe du site www.coordination.allaitement.org:

 

"Concernant l’effet protecteur de l’allaitement sur le cancer du sein, les nombreuses études existantes apportent des résultats hétérogènes du fait de biais méthodologiques. Cependant, plusieurs études et méta-analyses démontrent :

  • Une diminution de 33% du risque de cancer du sein chez les femmes ayant allaité 25 mois et plus au total, après ajustement de l’âge,de la parité et de l’âge de la 1ère grossesse à terme.
  • Des différences encore plus significatives en raison d’écarts plus importants entre les populations en bas et haut risque :
  • 22 entre le non allaitement et l’allaitement plus de 5 ans
  • Une diminution du risque de cancer de 4.3% par année d’allaitement

Les travaux d’investigation menés par les groupes de travail du  PNNS et de l’ANSES ont conclu que “L’allaitement diminue de manière convaincante le risque du cancer du sein chez la mère.”"

 

C'est parlant, pas vrai?

 

Ma question est : pourquoi la promotion de l'allaitement maternel, et particulièrement de l'allaitement maternel long, n'est il pas mis en avant dans la prévention du cancer du sein?

Pourquoi n'est il pas même évoqué?

Pourquoi toujours soigner des maladies, plutôt que d'éviter de les développer quand c'est possible?

 

Mon esprit cynique partisan à ses heures de la théorie du complot aurait bien quelques réponses à ces questions, basées sur le profit. Mais bref, que chacun se fasse son opinion.

 

Mesdames, pour prévenir le risque du cancer du sein, allaitez vos enfants, allaitez-les longtemps! (J'suis trop forte en slogans, je sais!^^).

 

Aujourd'hui, j'en suis à 55 mois d'allaitement cumulés dans ma vie. Et toi?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lucile de Guinzan 09/10/2017 13:20

Eh bien moi 1 mois et demi (oui le demi ça compte dans ces cas...) et voilà encore une raison de pleurer de ne pas avoir pu pousser cet allaitement comme je le voulais tant. Article très pertinent, c'est vrai qu'on entend très peu cet argument de prévention, je me suis déjà demandé si c'était par manque d'étude vraiment nette, non partisane. Octobre rose je dis quand même oui, d'autant plus pour rester dans le sujet allaitement qu'on participe à parler des seins, à montrer des seins, à enlever le tabou autour de tout ça.

Lucile de Guinzan 10/10/2017 23:06

Ah ça bien d'accord !!

PetitDiable 10/10/2017 16:14

Sisi, c'est plus que scientifiquement prouvé. J'ai du mal avec "rose" aussi, d'ailleurs. Marre de ces couleurs genrées, mes hommes aiment le rose aussi!
Tu allaiteras le prochain plus longtemps!

Shana lilie 08/10/2017 02:34

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

alounette 06/10/2017 21:27

je suis à assez fort risque je crois (ma mère est morte des suites de sa chimio) et je suis de celle qui ont tellement peur de l'avoir qu'elles ne veulent pas trop en parler (oui c'est assez nulle mais ça va venir). J'ai 36 ans et j'en suis à 30 mois (dont 6 de coallaitement mais je ne pense pas que ça compte double) + 21 mois + 29 mois pour le moment donc 80 mois !!!! Incroyable, en gros ça fait 7 ans je mise tout sur le côté préventif !! Mais bon ma mère avait déjà allaité 18 mois.

PetitDiable 07/10/2017 16:12

Je suis vraiment désolée pour ta maman, et je comprends que ça puisse t'obséder. Malheureusement rien ne peut empêcher ces maladies à 100%...mais 7 ans wahou, c'est génial! Que du bon pour tes enfants et pour toi!

Vervaine 06/10/2017 08:47

Et sinon ici, 24 + 52 = 76 mois d'allaitement cumulé, pour 3 enfants ! (et c'est pas fini , les 2 dernières tètent encoooore, à 4 ans et 1 an :D )

PetitDiable 06/10/2017 13:55

Génial!

Vervaine 06/10/2017 08:45

Ah ouf, j'ai eu peur un moment en me disant "ah non, elle va pas s'y mettre aussi avec octobre rose..." ;) Je vois que tu as compris toi aussi la belle arnaque, sur le superbe prétexte de la santé des femmes...
Concernant l'allaitement dit "long", je suis bien d'accord. Pourquoi ce mystère, ce tabou dès qu'on parle d'allaitement? Tout le monde s'insurge parce qu'on oblige à la vaccination, sous couvert de santé publique, mais il ne viendrait à l'idée de personne d'obliger à l'allaitement (et heureusement) alors même que les conséquences sur la santé serait tout aussi bénéfiques...
Et juste un détail: en fait, ce n'est pas l'allaitement long qui fait diminuer le risque de cancer du sein, c'est l'absence d'allaitement qui augmente les risques... L'allaitement est la norme biologique du petit humain ;) :)

PetitDiable 06/10/2017 13:54

Mais complètement!

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog