Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 06:55
Le rythme.

Il faut prendre le rythme...j'ai beaucoup dit et entendu ça, en 2016.

 

J'ai eu deux périodes compliquées. D'abord en juin, a l'arrêt de l'aide ménagère post accouchement. Je n'avais pas géré le gros du ménage depuis un an. J'ai eu du mal à m'y remettre. Bien sûr, on partage les tâches avec l'homme, autant qu'il peut. Mais étant en congé parental, je gère en ce moment quand même la part la plus importante du gros ménage.

 

Ca a pris du temps, je me suis sentie dépassée, noyée à certains moments. Et puis au bout de quelques semaines j'ai commencé à trouver ce rythme...mais là, fin août, on a reçu un coup de massue: l'homme allait travailler loin une bonne partie de la semaine. Sachant que quand il est là, il est assez débordé et il n'est pas rare de le voir bosser jusqu'à 1h ou 2h du matin.

 

On l'a tous très mal pris, et j'ai traversé une autre période compliquée, à appréhender, à me demander comment j'allais faire. 

 

J'ai reçu deux très bons conseils que je partage avec toi: se projeter dans un schéma positif, facile, penser à de belles journées simples et agréables. Ca m'a beaucoup aidée et rassurée. Et le second c'est de définir les priorité, de s'y tenir, et de prendre le temps de le trouver, ce nouveau rythme. Mes amies qui vivent ça depuis des années, les enfants sans mari au quotidien, m'ont dit qu'il leur avait fallu des mois avant de s'en sortir vraiment. 3 ou 4 mois. 

Ca m'a permis de ne pas être trop exigeante avec moi même dès le départ. Je savais que je n'allais pas être à 100% opérationnelle de suite.

 

Aujourd'hui, je pense avoir trouvé le rythme. Les accompagnements le matin des deux grands, ni au même endroit ni à la même heure. Puis le soir. Les goûters, les repas. L'option sport de la Pouillette qui finit tard deux soirs par semaine. Le ménage, les courses. Le linge. Le mercredi après midi et les activités. Même la sortie quotidienne du chien le soir.

 

C'est anecdotique mais c'est une des choses à laquelle j'ai dû réfléchir. Avec mes 3 diablotins, comment sortir le chien le soir, pour éviter qu'elle ne fasse pipi la nuit dans la cuisine? Eh bien, je couche Cromignon. J'attends 10/15 minutes pour être sûre qu'il s'est endormi et ne se relèvera pas pour un pipi/câlin/verre d'eau. En général il ne se relève pas, d'ailleurs. Je préviens la Pouillette qui lit au lit (huhu). J'installe Polochon en écharpe, je nous emmitoufle dans mon sweat de portage Lennylamb et tous les deux nous sortons le chien. Je ne pourrais d'ailleurs pas le faire avec bébé en poussette, ou alors ce serait vraiment bien moins confortable, avec la laisse. Merci le portage.

En rentrant, je couche Polochon qui peut aller dormir un peu plus tard que Cromignon vu que le matin, il dort tout son saoul. Tu vois, c'est ballot mais c'est le genre de détail dans la journée, la sortie du chien, qui nécessite de se creuser un peu la tête pour trouver une solution. 

 

Tout est sous contrôle, tout se tient à peu près. Rien n'est parfait, et c'est voulu. Les vitres, le nettoyage de la voiture, le jardin, le rangement du casot, le graissage des vélos...c'est secondaire.

Les repas sont simples et équilibrés. La grande cuisine, c'est quand j'ai le temps et l'énergie.

 

Je prends chaque seconde de repos possible. Je ne perds pas de vue mon objectif principal: qu'on soit tous heureux, les diablotins en premier. Pas d'enfants heureux avec un adulte épuisé. 

Je suis assez contente, on arrive même à caser des jeux de société dans ces journées chargées.

 

Je me lève avant 7h et je ne me couche quasiment jamais avant minuit et bien souvent vers 1h, pour que tout soit fait. Donc dans la journée si je peux, je m'octroie 5 minutes de relaxation/méditation, pour recharger, me recentrer. C'est assez efficace.

 

Ca n'a pas été évident, et en plus depuis début janvier ça s'est encore corsé: l'homme est encore plus absent qu'avant les vacances. De plus, c'est un rythme temporaire: je vais bientôt devoir reprendre le travail et trouver de nouveau le rythme qui sera encore plus musclé.

 

Mais je suis contente et reconnaissante pour le soutien et les bons conseils reçus.

Je n'ai plus peur: j'ai pris le rythme, je le ferais encore.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MissBrownie 10/01/2017 18:04

Haaa le rythme ...
Depuis que j'ai 2 collégiens à la maison et que je vais les amener et les rechercher dès qu'ils n'ont plus cours (et que je prends en charge la BFF de Chupa) + Chichi en maternelle, j'ai beaucoup de mal à m'en sortir. Puis pour faire simple, ils finissent parfois à 50 minutes d'écart (vu que les cours durent désormais 50 minutes) Bref, j'ai l'impression d'être un taxi, toujours un oeil sur l'horaire. Quand mon homme n'est pas là, je dois aussi gérer l'aller à 7H40, comme en ce moment alors qu'habituellement c'est lui qui les emmène. J'avoue, je ne le vis pas super bien et je culpabilise de ne pas réussir à être efficace dans les autres domaines, de ne pas rapporter d'argent, etc ... mais je n'envisage pas de changer pour le moment ... Bon courage avec ton organisation et ton rythme.

PetitDiable 14/01/2017 22:55

PAs facile en effet, en plus toi, ton homme n'est pas là régulièrement...moi ce n'est que pour une année!

maman est occupée 10/01/2017 14:12

De l'organisation et du lâcher prise (ou de la souplesse), je crois que cette combinaison est effectivement la meilleure !

PetitDiable 14/01/2017 22:54

C'est exactement ça!

Aurore 10/01/2017 10:56

Merci pour ton témoignage qui est rassurant pour toutes celles qui angoissent des changements à venir. Bravo pour ta prise de rythme !!

PetitDiable 14/01/2017 22:54

Un peu de temps, du lâcher prise...ca le fait! Merci, bisous et bonne année!

Koalisa 10/01/2017 10:23

Ca me fait ça à chaque rentrée, comment vais-je réussir à tout faire ? Et puis , ça se fait, avec un peu d'organisation, même quand on travaille ! Bon courage à toi et bonne année !

PetitDiable 14/01/2017 22:53

oui c'est sûr. Ici en général aux rentrées, ça va, je sais qu'en quelques semaines je serais au point. Cette année l'absence de l'homme plus le troisième diablotin m'avaient collé le stress de ne pas m'en sortir...et puis finalement avec un peu de temps, ça le fait!

labonoccaz 10/01/2017 08:32

coucou ma belle ;) Ah c'est clair que trouver un rythme n'est pas des plus simple et à chaque rentrée scolaire par la suite le rythme est à nouveau à changer en fonction des emplois du temps des enfants surtout à partir du collège puis des sports...Ma soeur qui gère 4 enfants de 3 à 12 ans, puis un boulot pas simple en restauration depuis septembre, pas simple aussi...Et tu as parfaitement raison de t'octroyer des minutes de détentes et de relaxation en journée, c'est indispensable ;)) bravo pour ton rythme ;)) de gros gros bisous et j'en profite pour te souhaiter aussi une très bonne année 2017 ;))

PetitDiable 14/01/2017 22:52

Merci, bonne année à toi aussi, et bon courage aussi pour ton rythme (et bravo à ta soeur, je la respecte!)

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog