Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:38
Petit lexique féministe #NotAllMen

J'ai été inspirée par ce petit billet que j'ai posté, il y a quelques jours, dans lequel j'expliquais que le "tout fait maison" en vogue en ce moment ressemblait à s'y méprendre à une nouvelle injonction faite au femmes par notre bonne vieille société patriarcale.

Bref.

 

Et là, c'est rigolo, j'ai reçu des com' et des messages, pas méchants hein, mais bien conditionnés comme il faut (ou pas...)t. Comme quoi hein les gens, le sexisme ordinaire, il est vraiment ancré, là.

 

Entre les "ah mais non chez moi c'est comme ci ou comme ça que ça se passe" et les "ah mais ouais mais non parce que quand même moi je pense que c'est bien le fait maison et puis les mecs ils font la bouffe maintenant et même que moi je change les couches!".

 

Ouais ouais. On sait. Le sexisme et le féminisme ont donc encore de beaux jours devant eux.

 

Je ne vais pas faire la moralisatrice parce que je n'ai pas la prétention d'être totalement déconstruite encore, mais j'essaye. Et le peu que j'ai appris/compris, si tu veux, je vais essayer de le partager rien qu'un chouïa. 

 

Aujourd'hui je te parle "NotAllMen".

 

C'est amusant comme, quand tu parles de sexisme et d'oppression des femmes, beaucoup d'hommes se sentent attaqués directement et personnellement. Les réactions de défense, voire de contre-attaque, sont alors très courantes.

 

Un peu comme si je me sentais visée quand j'entendais des trucs attaquant tel ou tel aspect sociétal défavorisant les hommes en général. (Y en a t'il d'ailleurs?)

 

Ces messieurs qui se sentent, on se demande bien pourquoi, visés, balancent illico "mais tous les hommes ne sont pas comme ça! Moi, je fais la bouffe/sors les poubelles/passe l'apirateur/change les couches..." ou tout autre tâche ingrate qu'ils estiment être typiquement dévolue aux femmes dans les "foyers sexistes".

 

Mais ces dames ne sont pas en reste, car le conditionnement est loin d'être uniquement masculin. Tout le monde est conditionné. Tu verras alors des réactions du type "ah mais non ici mon mari fait la bouffe/sors les poubelles/passe l'apirateur/change les couches...tous les hommes ne sont pas comme ça!".

 

​Voilà une des "défense" classique: "NotAllMen."

 

D'une part, il n'est pas question de parler des individus mais de l'oppression générale (et mondiale) des femmes par les hommes, du système bien rodé et organisé qui lui permet de perdurer.

 

D'autre part, oui oui, mec, tu changes les couches, tu veux une médaille? Tu te crois spectaculaire? Exemplaire? C'est juste normal, c'est ton chiard aussi, non? On ne devrait même pas en parler.

 

L'oppression et le sexisme ne se résument pas au partage plus ou moins équitable de la gestion d'un foyer...partage fort discutable si on se base sur les chiffres: 4h par jour pour les femmes, 2h pour les hommes. Ca, ce sont des stats. On n'y peux rien. Alors oui sans doute que chez toi Monsieur réalise de jolis petits shampooings solides pour soigner écologiquement les cuirs chevelus de toute la famille (arf), avant de s'attaquer à la création de petits sarouels pour les minots (arfarf) pendant 5h par jour pendant que Madame boit une bonne bière au bord de la piscine/joue à des jeux vidéos/travaille parce qu'elle a un boulot tellement plus important et prenant et fatiguant (huhuhu) que celui de monsieur...

Sans doutes hein, si tu le dis je te crois.

 

Mais les stats sont quand même là.

 

Donc non, TOUS les hommes ne sont pas acteurs, en tout cas conscients, du système d'oppression. Ou pas de tous ses aspects.

C'est évident, et Dieu merci d'ailleurs!

 

Mais se jeter des fleurs en invoquant le NotAllMEn c'est juste nier une réalité dont nous sommes presque tous complices.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Callyx 18/06/2017 09:12

Le problème c'est que faire une généralité, même si l'argument est fondé ( les femmes sont dévalorisées par rapport aux hommes) c'est juste offrir un contre argument sur un plateau à ceux qui réfutent notre argumentation.

Car la majorité n’est pas la totalité et la totalité n’est pas nécessaire pour valider une thèse ou une observation. Porter un contre-exemple à une thèse générale n’invalide pas la totalité d’une thèse : cela invalide l’aspect total de la thèse. De façon plus claire : ce n’est pas parce que tous les hommes ne battent pas leur femme (c’est une évidence) que la violence conjugale n’est pas un vrai problème (ce qui devrait être une évidence). [ Ce n'est pas de moi ]

Alors pourquoi au lieux de dire, "Tous hommes battent leur femmes, ce sont tous des salauds", mais on dirait plutôt "la violence conjugale et le viol conjugal est un fléau, il faut que ca cesse" ?
Pourquoi dire, "les hommes sont plus privilégier que les femmes" alors qu'on peut dire "il y a des inégalité dans les sexes et il faut que ca change !" ?

Alors du coup, pourquoi tant de personne s’indigne lorsqu'on parle de sexisme et d'oppression des femmes (pas que des homme hein, j'ai aussi entendu des femmes dire ca ) ? Tout simplement car
une partie de ces personnes savent qu'il y à aussi des hommes qui sont oppressés et qui subissent des inégalités. Alors oui, il y a plus de femme que d'homme, c'est un fait. Mais lorsque les femmes ne seront plus la majorité des problèmes qui deviendra la majorité ? Ca créera des conflits inutiles et facilement évitable !

Et l'autre parti, bah ma fois, ils se sentent juste attaqué et on un reflex de conservation naturel. Lors de mes cours, j'ai appris que commencé sont débat en critiquant ou en disant que que son adversaire avait tord, c'est perdre le débat soit même. Et la c'est la même chose, dire que tout les hommes sont fautif est un frein au débat. C'est comme dire que toute les femmes sont des salopes car il y a plus de prostituées femme. Il y aura forcément des femmes qui seront contre et qui diront qu'elle ne sont pas comme ca. Ou comme dire que tout les les musulmans sont des terroristes. Donc faire une généralité est une mauvaise idée si on vue promouvoir une cause pour sensibilisez des personnes et pour débattre, le premier car la personne ce sentira probablement agressé et l'autre car ca offre un contre argument simple.

Et ma fois oui beaucoup d'entre nous sommes conditionnés par la société et le meilleurs moyen de stopper ce conditionnement et d'éduquer les futures génération. Leurs ouvrirent les yeux et pas juste leurs donner un ipad quand ils pleurent mais ca c'est un autre débat.

Pour résumer, construire une argumentation sur une généralité, c'est un frein au débat et à la popularisation du mouvement.

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 29/09/2016 20:12

ahah, voilà, ça, c'est dit !

PetitDiable 21/10/2016 14:50

fallait que ça sorte!

alounette 28/09/2016 15:42

LOL mon homme se définit comme féministe mais ça veut dire qu'il ne critique pas ce que je fais et qu'on partage les tâches ménagères presque équitablement (le point important étant vraiment dans le presque). Par contre y a quand même vraiment que moi qui se sent responsable de ce que nous mangeons, des rapports aux autres de nos enfants, de ce que nous mettons comme habits... Et s'il apprécie de manger bio ça ne lui serait pas venu à l'idée... C'est dingue quand même non ? Et puis les regards des gens quand je ne me lève pas parce qu'un de nos enfants a la couche pleine/besoin d'aller aux toilettes ou qu'il faut resservir à boire... Punaise j'ai porté nos enfants 3 fois 8 mois, je les ai allaité, j'ai changé des quantités incroyables de couches quand j'étais en congé mat ou en parental et ça les gens l'oublient tellement vite. Et puis l'image du père "pourvoyeur de fonds" :( :( Et puis les regards sexistes des gens dès l'enfance... Après 2 filles, numéro 3 est un garçon je trouve dingue combien les gens s'extasie 10 fois plus sur ses prouesses que sur celles de ses soeurs avant lui. Biensûr il est mignon, intelligent, souriant, débrouillard mais quand même quelle société !

PetitDiable 21/10/2016 14:49

oui on a du travail pour arriver à un vrai changement des mentalités!

babidji 28/09/2016 11:02

MERCIIIIIII tu as tout dit ! Je pense qu'en effet, on doit faire ce qu'on a envie (si on fait du home made par plaisir OK si c'est pr se donner bonne conscience no way) et que les corvées doivent être partagées ! Certes je ne suis pas capable de creuser une terrasse donc j'assume les lessives et la bouffe mais l'Homme passe la toile quand même ... bref je pense qu'un mec ça s'éduque ptdr ! et en effet le gars qui te sort "ah mais je change les couches et je donne le bib" ça m'insupporte !!! c'est juste normal pffff

PetitDiable 21/10/2016 14:49

ben oui, et ceux qui "gardent " leurs enfants pendant que madame va aux sport et qui veulent une médaille aussi...euh, c'est ton gamin aussi, non?

Yeude 28/09/2016 09:35

Le féminisme, vaste débat, chacun y va de son interprétation, et ça donne lieu à des échanges parfois assez surréalistes.

Il y a quelques années, alors que je travaillais encore, un collègue me propose une sortie le soir même. Je lui réponds qu'il faut que je vois avec M. L'homme et j'en ai pris plein la tronche sur le fait que j'étais majeur, que je n'avais pas besoin de demander la permission à mon homme. Sauf que l'homme et moi, on a toujours fonctionné comme ça, avant de valider une sortie seul, on voit avec l'autre. Nous avons toujours fonctionné comme ça et ça marche très bien ainsi. D'ailleurs, je sors bien plus que lui, lui étant assez casanier. Pour moi, c'est une question de respect au sein d'un couple, tu ne rentres pas, tu préviens.

Bref, non contents de ne pas écouter ce que je leur expliquais, ces messieurs ont voulu me prouver qu'ils étaient des hommes évolués et qu'ils luttaient pour les droits des femmes. Eux, leurs femmes elles travaillent, malgré les enfants, et eux ils les aident, ils font la vaisselle !!! L'après-midi même, je surprends l'un des messieurs expliquant à l'autre que sa femme lui avait réclamé un lave-vaisselle et qu'il refusait obstinément d'en acheter un, parce que bon, si il y a un lave-vaisselle à la maison, il ne servira à plus rien !!!

Il est beau le féminisme !!! Femme, tu travailleras, et tu te taperas la majorité du ménage le soir en rentrant chez toi ! Le pire, c'est que la plupart des gens pensent ainsi !!! Parce que les hommes font un peu, on aurait acquis l'égalité des sexes...

J'ai mis ma carrière entre parenthèse il y a quelques années maintenant comme tu le sais. Une décision qui s'est imposée pour pleins de facteurs (mais pas du fait de mon mari qui m'a juste dit "fais comme tu le sens"). L'homme fait beaucoup moins de choses à la maison depuis, mais il nourrit seul tout le monde. Pour ma part, ça ne me pose aucun problème de faire la conchita à la maison, j'estime que c'est ma part à la vie du foyer. Une répartition à l'ancienne donc, mais plus égalitaire finalement que la norme d'aujourd'hui. Mais quand je le dis, on me traite d'arriérée !!! Moi par rapport à celles qui travaillent 35h et se tapent les 3/4 du ménage chez elles, je trouve que je m'en tire vachement mieux qu'elles !!!

Quand je reprendrai une activité professionnelle (ce qui devrait arriver normalement le mois prochain), l'homme reprendra aussi les activités ménagères !!!

Bref, je me suis éloignée du sujet initial, mais oui, on a du boulot !

PetitDiable 21/10/2016 14:48

oh oui, on a du boulot!

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog