Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 05:40
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?

Si tu me suis un peu, tu sais qu'avec Polochon nous pratiquons la motricité libre, enfin, autant que possible!

Il y a la théorie et la pratique, hein...

Mais disons qu'on s'en sort pas mal.

 

Alors d'abord, la motricité libre, c'est quoi?

 

- Quand on pratique la motricité libre, on évite de mettre l'enfant dans une position qu'il ne maîtrise pas, c'est à dire qu'il n'arrive pas à la prendre ou à s'en défaire seul.

- On sécurise l'espace et on laisse l'enfant évoluer. On intervient le moins possible. On lui fait confiance.

- On ne bloque ou n'enferme pas l'enfant, mais on lui propose des espaces au sol, adaptés.

- On choisit pour lui des habits adaptés qui lui permettent d'être libre de ses mouvements et de ressentir son corps.

 

Concrètement, ça donne quoi?

 

Ca remet en cause pas mal de pratiques et de matériel de puériculture "classiques".

 

Pas de : transat, trotteur, parc, coussins ou fauteuils pour tenir l'enfant assis avant qu'il ne le fasse seul, anneau de bain, vêtements serrés, chaussures rigides et/ou montantes, aides diverse à la marche...

 

On ne met pas bébé assis avant qu'il ne le fasse seul. On ne le soutient pas pour l'aider à marcher, et non, on ne lui met pas de chaussures raides et montantes (qui reviennent à le faire marcher avec l'équivalent pour nous de chaussures de skis toute la journée, et expliquent au moins en partie que 75% des femmes et 65% des hommes souffrent des pieds à l'âge adulte. Perso mes pieds me font un mal de chien, pas toi?). Les pieds ont besoin d'être nus ou chaussés très souplement pour se muscler et se developper en fonction de l'évolution du développement moteur de bébé.

 

On lui lâche la grappe, on n'est pas tout le temps derrière lui pour l'empêcher d'évoluer, le rattraper alors qu'il n'est pas en train de tomber.... Oui, ça fait peur, au début. Mais non, il ne va pas s'éclater la tête plus qu'un autre. Peut être même moins. On l'observe, on sécurise l'espace, et on le laisse faire.

 

On installe un bon tapis d'éveil, et on le laisse gigoter dessus.

 

Et finalement, pourquoi c'est chouette?

 

Bébé évolue à son rythme, il prend confiance en lui et en ses capacités. Il développe son autonomie. Et la confiance en soi, ça se construit dès la naissance, et ça se détruit aussi très tôt...si on aide sans cesse bébé pour faire les choses qui sont somme toutes naturelles pour lui, il ne prend pas confiance: au contraire, il développe l'idée qu'il a besoin d'aide, qu'il n'est pas autonome.

 

Il ne force ni ses muscles si ses articulations immatures pour prendre une position que son corps n'est pas encore prêt à tenir, au risque de créer tensions et déséquilibres parce qu'on n'aura pas respecté son rythme de développement. Rien n'est prouvé (est-ce prouvable?) mais mon petit doigt me dit que ma sciatique chronique, là, ou mes douleurs cervicales ont peut être quelque chose à voir là dedans, va savoir...

Et puis c'est carrément économique, et quel gain de place sans tout ce matériel!

La motricité libre est simplement le respect du développement naturel psychomoteur de bébé.

 

Et en réel, pas en théorie?

 

Selon pas mal de variables, il peut être difficile de pratiquer la motricité libre à 100%. Le caractère de Cromignon nous a amenés à lui payer un jumperoo par exemple. Dans certaines maisons, selon la configuration, il peut être nécessaire d'avoir un parc pour sécuriser bébé le temps d'aller faire autre chose. Un transat, surtout pour un nouveau né, ça peut être bien utile aussi.

 

On est humains, on ne vit pas dans un bouquin de puericulture: en pratique ici on fait motricité libre, la plupart du temps.

On n'a pas de parc, pas de trotteur (pour le coup je suis convaincue par contre, quand je vois que dans d'autres pays c'est carrément interdit c'est que c'est vraiment inutile, voire néfaste), Polochon n'a plus été dans sont transat depuis qu'il a 3 mois en gros et même avant il n'y restait pas beaucoup.

Je ne l'ai jamais installé assis, il l'a fait tout seul à 7 mois. Dans son bain, pas d'anneau. Avant de se mettre assis, je l'allongeais sur un tapis antidérapant. Et quand il s'est mis assis seul, il n'est jamais tombé à la renverse. Je ne le tiens pas debout, là encore il se débrouille très bien. Je ne suis vraiment pas du genre flippé, à être derrière quand il fait ses expériences. J'ai vraiment confiance en lui et en ses capacité, en son jugement. Il sait ce qu'il est capable de faire, j'en suis convaincue. Il ne marche pas encore: je ne le fais pas marcher. Il apprend seul à évoluer le long des meubles et des murs. Il se lâche un peu, cherche son équilibre. Je ne l'aide jamais, je ne l'encourage pas dans telle ou telle direction. Il retombe sur ses fesses, souvent. Pas de bobo, merci aussi aux couches lavables qui font bien airbag.

 

Il porte des vêtements qui ne le serrent pas ni ne le gènent: les sarouels sont parfaits. Pas de chaussures montantes ou rigides ou avec des semelles épaisses, mais des petits chaussons en cuir souple et surtout le plus possible pieds nus. Quand il marchera je lui prendrais la paire de chaussures la plus minimaliste possible.

La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?

Je te laisse avec les excellentes illustrations de Bougribouillons, qui résument et expliquent bien mieux que moi tout ça.

La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?

Pour rappel: aucun jugement ici, uniquement de l'information, parce que (moi la première) avant de savoir, on ne sait pas.

 

Et pour ceux qui (peut être bien comme moi il y a peu...) me diront que leur enfant ont eu des trotteurs, n'ont pas été dans la motricité libre mais n'en sont pas morts ou n'ont aucun problème moteur: beaucoup de choses ne tuent pas ou ne créent pas (et heureusement!) de problème qui leur semble directement lié, ce n'est pas pour autant qu'elles sont le meilleur.

 

 

Alors la motricité libre, qu'en penses tu?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cleanettte 23/09/2016 18:56

Impossible de pratiquer la motricité libre avec Fiston, il ne supportait pas la position allongé plus de 5 min si il n'y avait pas qu chose qui bougeait au dessus de son nez. Étant intolérante aux hurlements, il a eu droit au trotteur des 6 mois pour me libérer enfin un peu les bras. Je suis bien convaincue que ça n'a en rien améliorer sa maîtrise de son corps en général, mais il avait d'autres priorités et c'est toujours le cas et au final il ne s'en est pas trop mal tiré quand même. Bref comme toujours en matière d'éducation il y a l'idéal et ce qu'on peut réellement appliquer avec l'enfant que nous avons ses contraintes et les nôtres.

PetitDiable 23/09/2016 23:20

Voilà, on fait comme on peut avec les contraintes qu'on a!

Mél Blanc 22/09/2016 15:51

En théorie c'est top ! LOL
En pratique là il est en train de me vider le tiroir des piles ... (il se fait sa motricité fine) quand il ne me vide pas le buffet des jeux des grands (légo ...) quand il n'essaie pas de monter sur le canapé oups ou dernièrement le meuble Tv (sans TV !) bref, on a le parc, je pensais le ranger mais comme il monte sur les canapés on le garde encore un peu hein ... juste pour pas aller trop souvent aux urgences non plus !
Pour les chaussures il faut que j'en trouve à sa pointure et ce n'est pas facile !

PetitDiable 22/09/2016 17:18

non c'est pas évident, entre la longueur et la largeur...faut trouver les bonnes chaussures!

Catwoman 22/09/2016 10:16

En te lisant, je me dis que finalement, sans le savoir, c'est ce que j'ai plus ou moins fait avec mes enfants quand ils étaient petits ... On n'a jamais eu de parc, de trotteur par contre, quand ils ont commencé à marcher, il me semble que c'étaient des chaussures qui tenaient la cheville, et dans le bain, on les tenait. L'anneau, on nous en avait prêté un pour le deuxième, il ne m'a pas convaincue.

J'aurais tout de même une question : un bébé qui ne marche pas mais qui veut absolument marcher et qu'on le fasse marcher (parce que c'était le cas de Catboy), on fait comment ? Et, comme tu le précises, il y a des règles de sécurité : ma maison avec deux escaliers raides, nous étions bien obligés de mettre des barrières en haut des escaliers quand bébé a commencé à se déplacer ...

Après, on ne maitrise pas toujours tout non plus vis-à-vis de son enfant. Je pense notamment aux parents qui travaillent et doivent donc les faire garder. La nounou de mon fils était une adepte du trotteur par exemple, du parc aussi et pas simplement parce que ça lui faisait moins de travail mais parce qu'elle était convaincue que c'était bon pour les enfants (elle avait fait comme ça pour son fils). Finalement, à te lire, je pense qu'un enfant gardé en crèche (comme l'était ma grande) a plus facilement accès à la motricité libre qu'un enfant chez une nounou ...

Je précise que je ne critique pas, juste, je constate ...

PetitDiable 22/09/2016 17:18

Ici Cromignon voulait tout le temps bouger et être debout, comme Fatboy, alors hop jumperoo le temps de manger!
Quant aux nounous en effet on ne contrôle pas tout...par contre on peut aussi demander ou refuser des choses, ce sont nos gamins quand même qui sont gardés!

VIRGINIE BIORET 22/09/2016 09:35

Merci pour cet article, c'est justement ce que je recherchais pour avoir plus d'info (peur de mal faire avec mon number 3 Lukas 5 mois et demi).

j'adore les images à la fin c'est vraiment représentatif !!!

Je l'ai pas "fait" pour les 2 premiers mais je regrette vraiment, j'aime beaucoup ce concept et je trouve mon Lulu plus épanoui... Et bizarrement ma preum's à des semelles car problème de marche depuis ces 3 ans... :(

PetitDiable 22/09/2016 17:17

Ce n'est peut être pas lié, on ne peut pas savoir...mais niveau développement et confiance, c'est sûr que c'est vraiment très chouette!

Yeude 22/09/2016 09:28

coucou

Yeude 22/09/2016 09:27

Sans jamais avoir entendu parler de motricité libre, j'en ai appliqué pas mal de principes, parce que cela me semblait logique. J'en ai entendu parler plus tard, sur le blog de Rosa.

J'ai toujours préféré laisser Lily J allongée plutôt que dans un transat, d'abord sur le canapé, sécurisé avec le coussin d'allaitement. Puis par terre sur un tapis ou dans son parc quand je cuisinais (le parc à côté de moi) ou que je devais aller aux toilettes par exemple. Je n'ai jamais compris le problème du parc des gens prônant la motricité libre. Après, c'est peut-être parce que je ne l'ai jamais laissée dedans pendant des heures, juste le temps de faire ce que j'avais à faire, ensuite elle retournait par terre. Au moins elle pouvait rouler, donner des coups de pieds dans ses jouets etc. Faire comme elle voulait en somme ! Le tout, en totale sécurité !

On a aussi pas mal utilisé la balancelle, et je ne regrette pas une seconde cet achat !!! Lily J pleurait tous les soirs pendant 2 heures de sa naissance à 2 mois, elle hurlait dès qu'elle quittait nos bras. Sauf que c'était précisément à l'heure du repas... Au bout de 3 semaines, l'homme en a eu marre qu'on ne puisse pas prendre un repas ensemble, il l'a posée dans la balancelle et miracle elle ne pleurait pas dedans !!! Donc tous les soirs, elle faisait son petit quart d'heure de balancelle, pendant que nous mangions à côté. Plus tard, elle m'a bien servi pour lui donner ses repas avant qu'elle ne tienne assise (on n'avait pas de transat).

Autre entorse, ma fille adorait être en position debout très tôt. Si je l'avais dans les bras, elle hurlait à l'horizontale, alors on est passés à la verticale !!!

En somme, je la laissais se débrouiller seule le plus possible, mais je me suis facilité la vie quand même avec quelques entorses ! Je suis bien sûr pour, mais je pense qu'il ne faut pas être rigoriste et trouver la solution qui nous convient le mieux. C'est pour ça que je n'aime pas trop les étiquettes, j'ai fait comme je pensais que c'était le mieux pour nous.

PetitDiable 22/09/2016 17:16

Comme pour Cromignon, dont le caractère nous a fait le mettre dans son jumperoo avec bonheur...pour pouvoir manger!

Colorine 22/09/2016 09:25

Je n'avais jamais entendu ce terme de motricité libre jusqu"'au 12 mois de ma fille ainée, et je me suis rendu compte qu'en fait je la pratiquais sans m'en rendre compte. Nous n’avons jamais eu de transat et compagnie, j'ai toujours laissé mes bébé sur une grosse couverture molletonnée, je ne les ait jamais assis sans qu'il le fasse par eux même si aidé à marcher. Et surtout pas de contrainte dans l'espace, open découverte ! Ils ont été en chaussette ou pieds nu quasi jusqu’à ce qu'ils sachent marcher, et c'est juste en hiver qu'ils ont portés des petits chaussons en laine souple. Mais ça n'est jamais venu d'un article lu, c'était plutôt de l'ordre de l'intuition, comme quelque chose qu'on fait naturellement ! Les illustrations à la fin sont super !

PetitDiable 22/09/2016 17:15

Oui elles sont géniales, n'hésite pas à aller sur le site, beaucoup de thèmes y sont traités et c'est vraiment super!

Maman Mammouth 22/09/2016 08:18

J'ai fait pour mon 1er sans savoir au début que c'était de la motricité libre ^^ juste pas de place chez nous pour mettre un parc , et puis je l'ai laissé évoluer à son rythme :)
A 7 mois il était déjà debout accroché aux meubles ^^
Pour bb2 on fera pareil ... J'ai qd même un transat car c'est assez pratique avant 3 mois je trouve ;)
Je suis convaincue par la motricité libre... Mon grand est un cascadeur, tres confiant en ses capacités motrices ... On a eu des frayeurs (mais je ne suis pas trop du genre stressée) mais jamais de grosse chute ou de gros bobo :)

PetitDiable 22/09/2016 17:15

C'est super quand ils sont confiants, je vois Cromignon, lui aussi est sûr de lui c'est génial!

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog