Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 05:25
Les amis de la nuit.

Tu sais, quand on a un bébé tout petit, il y a des moments difficiles, parfois.

Quand Polochon est né, j'ai mis deux mois à pouvoir marcher et sortir de chez moi. Et quand la fatigue liée aux nuits entrecoupées et aux séquelles de cet accouchement s'en allait, c'est la douleur qui restait présente, physiquement d'abord, mais pas que et loin de là.

 

Pendant des semaines, je n'ai eu qu'un sommeil anarchique et entrecoupé. Et mes "nuits" pouvaient commencer ...tard.

Des moments où je me suis sentie seule. Des moment où j'aurais pu ressasser, être amère, déprimée. Des moments où le sommeil gagne sans qu'on puisse y céder. Des moments où la désespérance guette, cette vicieuse.

Je ne pense pas y avoir cédé. J'ai pleuré, mais pas beaucoup finalement.

 

J'ai eu de la chance. Car finalement je n'étais pas seule. Pas du tout.

La technologie qui nous rend accros et connectés, à outrance, m'a permis de surmonter ces moments là.

Au bout de mon bras, pendant que je baladais Polochons parfois jusqu'à pas d'heure, pendant que je cherchais le sommeil au milieu des cauchemars, pendant que je calculais les heures passées à le chercher sans le trouver entre deux tétées de bébé: mon téléphone.

 

Et derrière lui, des centaines, des milliers de sms, de messages privés, avec mes amies de la nuit. Des fanas, Des fanas de portage. Je ne connais certaines que virtuellement. Et pourtant, elles étaient là, à papoter avec moi, à deux heure du matin.

 

On parle de nos bébés. De nos écharpes. De notre vie. On rigole. On s'inquiète. On cherche du réconfort. On parle d'autre chose. De travail. De maris. De vacances. De projets. De nos soucis. De nos peurs. De recettes de cuisine. De tout.

Et puis à un moment on lâche le téléphone et on tombe endormies.

 

Ces discussions avec mes amis de la nuit, elles sont (encore aujourd'hui merci les insomnies!) précieuses, comme un trésor, un réconfort, presque une attente. Chic, je vais papoter avec mes copines toute la nuit.

 

J'ai eu de l'aide et du soutien, de mes proches beaucoup. Mais les copines de la nuit, ce sont elles qui m'ont, sans s'en rendre compte, le mieux comprise.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Banoffee 11/07/2016 21:57

Un bien beau merci :)

PetitDiable 16/07/2016 00:14

Ca m'a tellement aidée!

Kid Friendly 10/07/2016 10:04

Pour le coup, merci les réseaux sociaux ;)

PetitDiable 16/07/2016 00:13

oh oui!

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog