Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 05:33
N'aie pas peur, nullipare.

Nullipare, toi qui hésite à faire un enfant. Toi qui en a bien envie mais qui lis et entends tant de choses terrifiantes sur la maternité.

La grossesse, l'accouchement, la remise en cause dans le couple, le tsunami émotionnel, le changement radical de vie, la fatigue, les cris, les nuits blanches et les vergétures...

Tu sais, nullipare, ce n'est pas forcément ce qui t'attends.

 

Quoi qu'on fasse dans la vie, ce n'est pas forcément facile. Il y a des difficultés qui rythment notre chemin. Si tu choisis de ne pas avoir d'enfant, ne crois pas que ta vie sera un long fleuve tranquille pour autant. Peut être que si, peut être que non.

 

Avoir un ou des enfants, ça peut aussi se passer en douceur. Tu peux rencontrer quelques écueils, rien d'insurmontable. Tu peux cumuler et avoir beaucoup de soucis. Tout peut aussi se passer sans problèmes.

 

Je n'aime pas les généralités. "Les gens", "les Français", "les chiens" ou "les mères", "les pères", "les enfants"...c'est con. Tout le monde est différent, et on peut aussi vivre les même choses sans avoir du tout le même ressenti.

Certains enfants font leurs nuits à la sortie de la maternité. D'autres à 2 ans. Les parents qui sont réveillés la nuit pendant des mois peuvent le vivre bien ou très mal.

 

Je n'aime pas le spectacle de Florence Foresti, je dois être la seule en France, non? Parce que justement elle énonce des généralités qui n'en sont pas...aussi drôle que ça puisse être. Quand j'emmène mes enfants au parc, je ne rêve pas de m'évader pour aller faire les soldes chez Zara. Et je sais que beaucoup de parents sont comme moi. J'aime bien aller au parc.

 

Ca laisse entendre qu'être parents, c'est chiant. En tout cas pour tout le monde.

Que la grossesse c'est horrible. Que l'accouchement c'est une boucherie. Forcément, à tous les coups.

Tu as compris l'idée.

 

Être parents ça peut être chouette, je t'assure. Sache les difficultés qu'on peut rencontrer, mais sache aussi que ce n'est pas le lot de tout le monde, pas du tout.

 

Quand ma Pouillette est née, je n'ai pas ressenti ce fameux"tsunami", par exemple. Je l'ai plus vécu pour le Cromignon, mais c'était aussi sans doute lié au fait que nous avons déménagé juste après sa naissance. Quant à Polochon, il est arrivé dans nos vies comme s'il avait toujours été là.

Je n'ai pas changé radicalement de vie non plus. J'ai adapté. J'étais bien entourée. Aujourd'hui, avec trois diablotins et beaucoup moins d'aide autour de nous, j'ai mis pas mal de choses sur pause. Il y a un temps pour tout.

Et quand il y a des moments moins funs que les autres, on se concentre sur le positif, le temps que ça passe.

Les soucis avec les enfants ont souvent ça de bien: ils sont passagers. Le temps de te prendre la tête, de chercher des solutions, paf, c'est fini. Et un autre prend le relai.

 

On peut s'épanouir dans la maternité et la paternité. Si, on peut. J'en ai vus!

Beaucoup de gens se plaignent...ne cherchent pas forcément de solutions...étalent leur mal être sur les réseaux sociaux...faisant croire au reste du monde que c'est la norme. Il n'y a aucune norme.

 

Un peu d'humour, de recul, quelques lectures, et aussi une oreille attentive pour pleurer dedans quand tu craques: voilà tes armes pour une parentalité triomphante!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Allye 25/05/2016 16:12

Pour ce qui est de la parentalité heureuse, et je le vois tout les jours à l'école, c'est du domaine du Rêve. Et les vacances petites et grandes une hantise car il va falloir s'occuper des gamins.
Je n'aime pas non plus les généralités mais pour le coup Florence Foresti a bien ressenti le "truc" la plupart des parents n'aiment pas être parents mais ce n'est pas politiquement correct... donc on la boucle... Je sais même (c'est du vu, du vécu encore une fois au travail) que les parents préfèrent bosser plutôt que de s'occuper de leurs enfants... Ils ne savent pas ce qu'ils perdent...

maman est occupée 25/05/2016 14:02

C'est un peu radical mais je pense que, sauf cas tristement exceptionnels, si tu as un enfant, tu l'as voulu. Il ne s'agit d'un article décoratif, par conséquent, il faut se poser la question de savoir bien avant si l'on est prête à assumer tout ce que l'arrivée d'un enfant implique. On a aussi juste le droit de se plaindre un tout petit peu : c'est tellement formidable d'être maman !

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog