Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 05:59
De plein fouet.

Si tu me connais un peu, tu sais que je ne me lasse pas de m'interroger sur nos différences, l'être humain est si divers...depuis que j'ai des enfants, les différences d'approche de la maternité sont peut-être celles qui me semblent le plus étonnantes.

 

Avant je jugeais. Maintenant que la tolérance est mon cheval de bataille, je tente de ne plus envisager les différences en termes de "bien" "mal" "mieux ou "pire". Chacun sa vie, chacun pense comme il peut/veut, la critique est aisée...

 

Ce qui me chagrine c'est quand je vois de super nanas souffrir de leur approche de la maternité. Mais encore une fois, c'est leur affaire, la solution ne peut être qu'en elles.

 

Personnellement je fonctionne ainsi: si quelque chose me fait souffrir de manière récurrente, je me pose, je cherche une solution. Si je n'en trouve pas, je travaille sur l'acceptation. Si tu savais ce que j'accepte aujourd'hui, moi, la control-freak d'antan! Changer ce que je peux changer, accepter ce que je ne peux pas changer, et attendre car rien n'est immuable.

 

Aujourd'hui je m'étonne particulièrement de la douleur des mamans face aux petites phrases assassines de nos chérubins. Les enfants ont le don de sortir des trucs sans aucun recul, comme ça leur vient, parfois. Et ce n'est pas toujours tendre. Encore moins plein de gratitude. Les "Ze ne t'aime plus! Ze préfère nounou! "ou autres gentillesses du même accabit.

 

Les miens aussi, enfin surtout la Pouillette, pour le moment Cromignon, en plein Œdipe, n'est qu'amour et dévouement.

 

J'ai forcément eu droit, famille recomposée oblige ou presque, à la demande d'aller vivre chez le papa, mais aussi avec les grands parents, au Maroc, aux USA, avec Tonton de Dubaï, a des comparaisons peu flatteuses avec les mamans des copines, à des réflexion sur notre vie par rapport à celle des autres...

 

Je n'ai pris ça de plein fouet qu'une fois, quand elle a demandé à aller chez son père, parce que là, je savais que ça pouvait arriver, qu'il y avait un vrai fond.

 

Sinon ça ne me touche pas. Je sais bien que les enfants n'ont aucun recul, n'imaginent pas nous blesser, ne "pensent" pas sérieusement ce qu'ils disent, et n'ont de toutes façons pas la moindre idée de la réalité de ce dont ils parlent. Je rigole en réponse, en général, ou je fais "oui, oui" d'un air détaché, qui d'ailleurs est vraiment détaché.

 

Parce que je sais que ça ne veut rien dire du tout, et certainement pas que je suis une mauvaise maman ou qu'ils ne m'aiment pas.

 

Et toi, tes enfants aussi te disent parfois de trucs "charmants"?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

babidji 27/08/2015 01:06

euh du style "maman pourquoi tu as un gros bidou ?"
voilà pour l'instant on en est là ;) le pire est à venir ;)

PetitDiable 27/08/2015 16:57

Dans mon cas, ça passe très bien pourtant! ^^

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 26/08/2015 11:43

ah ben oui, à 15 ans et demi, ça lui arrive ! Je dois avouer que cela me blesse : c'est mon seul enfant alors bien sûr....

PetitDiable 26/08/2015 16:50

De la part de nos grands, ça peut être plus blessants: ils savent ce qu'ils disent, même s'il ne réalisent pas forcément que ça puisse être douloureux pour nous...ici en général ça rentre par une oreille ça sort par l'autre!

coralie de cetaitcommentavant 25/08/2015 21:32

je comprends complétement ton point de vue et j'admire. Je n'en suis pas toujours capable, surtout quand je suis fatiguée, que j'ai passé une mauvaise journée ou que c'est une telle vérité criée à la figure qu'elle fait mal...

PetitDiable 26/08/2015 11:02

J'avoue que moi, ça rentre dans une oreille et ça sort par l'autre!

Colorine 25/08/2015 20:39

la mienne m'en dit aussi de belles du genre :
"t'es plus ma maman, t'es trop méchante" ou bien "je te déteste et je te parles plus" ou encore " t'es si méchante que je vais te couper au couteau les doigts" "ou la tête" selon son humeur... oui oui, charmant ^^ bon, tant qu'elle passe pas à l'acte hein !! je pars du principe que ce sont des émotions qui doivent s'exprimer, même si elles sont peu gratifiantes j'en convient ^^

PetitDiable 26/08/2015 11:01

En effet, emotions spontanées, mais émotions à exprimer!

La Princesse et le Crapaud 25/08/2015 19:22

Waouh, je t'admire d'être si détachée moi je n'y arrive pas! Les "moi je t'aime pas", "t'es méchante!" ça me touche car parfois, au fond je sais qu'elle a raison après de longues journées où fatiguée j'arrête pas de crier moi non plus je m'aime pas :(

PetitDiable 26/08/2015 11:01

Alors là, ce genre de trucs dits avec de la colère en prime, ça me passe vraiment au dessus de la tête!

Catwoman 25/08/2015 09:53

Tu as bien raison sur ces points : essayer de ne pas juger mais d'observer juste les différences. Parfois même on apprend.

Après, c'est vrai que leurs charmantes réflexions ne sont pas toujours faciles à prendre de plein fouet et j'imagine le pincement au cœur quand elle t'a dit vouloir vivre avec son père ;-) Les miens, à part les "vilaine maman", relativement softs, et auxquels je réponds "je sais, j'assume !", ne m'ont pas encore trop balancé d'amabilités ...

PetitDiable 25/08/2015 14:15

Ah oui, on apprend vraiment beaucoup! Tos les étés on a des amis et de la famille, avec enfants, et je retire beaucoup d'enseignements à les observer!

mitaine 25/08/2015 07:29

ton billet me rassure! <3 en effet, j'ai souvent le droit a des petites choses pas tres sympas (meme sans le vouloir) de la part de ma grande de 5 ans, surtout en rapport avec mon poids...et je suis hyper susceptible a ce propos, c'est parfois dur a encaisser, mais j'essaie de relativiser. l'autre soir le fils d'une copine m'a tapé sur le bras et m'a dit "t es un gros patapouf toi" j'en aurai chialé, mais il a 4 ans... sinon j'ai pas mal de comparaisons avec les autres mamans "la maman d emma elle lui laisse mettre du vernis toute seule!" "la maman de bidule elle veut bien ca" je ne suis pas comme toi, je prend les trucs hyper a coeur alors que tu as raison, il ne faut pas se prendre la tete avec ce genre de choses...

PetitDiable 26/08/2015 11:00

Bien sûr on leur apprend à ne pas âtre blessants, mais les enfants sont spontanés et disent ce qu'ils pensent sans voir que ça peut être "malpoli". Je me souviens d ema grande, dans une pharmacie: "maman, il a plein de boutons le monsieur!!" ^^

Geneviève T. 25/08/2015 19:07

je pense qu'un enfant de 4 ans n'a pas à dire à qui que ce soit qu'il est gros, même à 4 ans ils comprennent très bien, et si on ne dit rien,ce schéma, ils vont le reproduire à la rentrée avec des enfants qui eux en souffriront beaucoup! On peut donc leur dire sans problème que ça ne se dit pas, il faudra peut être leur répéter, mais ils comprendront !

PetitDiable 25/08/2015 14:01

Ce n'est pas ce qu'elles te disent sur ton poids qui te fait mal, c'est tout ce qui a un rapport avec ça je pense, quand ça tape là où ça fait mal, ça fait mal...

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog