Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 05:14
Gratitude

Tant de gens formidables ont croisé mon chemin, m'ont aidée quand j'en avais besoin, ont été là pour moi dans la joie et la peine, que je n'aurais pas assez d'une vie pour les remercier - ou leur rendre la pareille.

 

La gratitude doit être le sentiment qui m'est le plus familier.

 

Des proches, des amis, des copains, des connaissances, des voisins, des gens que je connaissais à peine...j'ai toujours eu beaucoup de chance.

 

Aujourd'hui encore, j'ai pu être témoin que ceux qui se plaignent des "gens" et de notre espèce font fausse route tant il y a de générosité autour de moi.

 

Depuis que j'attends un petit diablotin, je suis bien malade. Nausées, chutes de tension importantes, anémie, grande fatigue...je traîne mon corps depuis des mois et ne suis pas bonne à grand'chose...

 

Ma maison est un foutoir sans nom, on mange des tomates/chips, le tas de linge à ranger dépasse la taille du plus grand d'entre nous et les draps n'ont pas été changés depuis bien trop longtemps.

 

Un peu déprimant, sachant que je n'arrive pas à faire autre chose qu'à rester vautrée dans le canapé, à regarder l'ampleur de la catastrophe.

 

Mais en fait non, ça ne me déprime pas. Parce qu'au lieu de me morfondre dans mon bordel, j'ai été aidée...ce qui comme toujours m'émeut aux larmes.

 

Rien n'obligeait mes copines à venir, et pas qu'une fois, mettre un bon coup de balais et de rangement là dedans. A me faire des courses.

Rien n'obligeait mes voisins à me donner de bons petits plats. Et bien manger dans ces cas-là, crois-moi, c'est un sacré bonheur!

Rien n'obligeait mes amis à prendre un peu le Cromignon pour l'emmener déjeuner et en balade et me permettre de dormir.

Rien n'obligeait cette gentille connaissance à le récupérer à l'école les jours où je n'arrivais pas à m'éloigner de plus d'un mètre des WC.

Rien n'obligeait tous ceux qui ont proposé leur aide, même si ça ne s'est pas concrétisé.

Rien n'obligeait ceux qui me soutiennent d'un coup de fil, d'un sms, pour me distraire un peu.

Rien n'obligeait ceux qui sont venus me faire un peu de compagnie, alors que je n'avais à la bouche que le nombre de fois où j'avais vomi la moindre olive avalée.

Rien n'obligeait ceux qui m'ont gâtée, de près ou de loin, de gentils cadeaux qui donnent le sourire et la pêche.

Rien n'obligeait tous ceux qui ont véhiculé la Pouillette de droite à gauche pour m'éviter les déplacements.

Rien que leur gentillesse et leur générosité.

 

A chaque difficulté que m'envoie la vie ou presque, j'ai tout reçu pour les surmonter.

Je me demande ce que j'ai bien pu faire pour mériter tout ça!

Merci!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

severine 10/06/2015 14:07

PetitDiable 12/06/2015 14:48

:-)

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 10/06/2015 09:41

hehe, ben, tout le monde t'aime et c'est tant mieux!

PetitDiable 12/06/2015 14:48

Ahahahah, non je ne crois pas...mais assez de gens pour que je sois contente c'est le principal!

mitaine 10/06/2015 07:27

voilà qui fait plaisir à lire! je me réjouis pour toi d'etre si bien entourée! <3 je ne sais meme plus si je t'ai félicité...au cas où je le redis FELICITATIONS!! (et courage, aussi ;-) :p)

PetitDiable 12/06/2015 14:47

Merci!

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog