Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:38
Petit lexique féministe #NotAllMen

J'ai été inspirée par ce petit billet que j'ai posté, il y a quelques jours, dans lequel j'expliquais que le "tout fait maison" en vogue en ce moment ressemblait à s'y méprendre à une nouvelle injonction faite au femmes par notre bonne vieille société patriarcale.

Bref.

 

Et là, c'est rigolo, j'ai reçu des com' et des messages, pas méchants hein, mais bien conditionnés comme il faut (ou pas...)t. Comme quoi hein les gens, le sexisme ordinaire, il est vraiment ancré, là.

 

Entre les "ah mais non chez moi c'est comme ci ou comme ça que ça se passe" et les "ah mais ouais mais non parce que quand même moi je pense que c'est bien le fait maison et puis les mecs ils font la bouffe maintenant et même que moi je change les couches!".

 

Ouais ouais. On sait. Le sexisme et le féminisme ont donc encore de beaux jours devant eux.

 

Je ne vais pas faire la moralisatrice parce que je n'ai pas la prétention d'être totalement déconstruite encore, mais j'essaye. Et le peu que j'ai appris/compris, si tu veux, je vais essayer de le partager rien qu'un chouïa. 

 

Aujourd'hui je te parle "NotAllMen".

 

C'est amusant comme, quand tu parles de sexisme et d'oppression des femmes, beaucoup d'hommes se sentent attaqués directement et personnellement. Les réactions de défense, voire de contre-attaque, sont alors très courantes.

 

Un peu comme si je me sentais visée quand j'entendais des trucs attaquant tel ou tel aspect sociétal défavorisant les hommes en général. (Y en a t'il d'ailleurs?)

 

Ces messieurs qui se sentent, on se demande bien pourquoi, visés, balancent illico "mais tous les hommes ne sont pas comme ça! Moi, je fais la bouffe/sors les poubelles/passe l'apirateur/change les couches..." ou tout autre tâche ingrate qu'ils estiment être typiquement dévolue aux femmes dans les "foyers sexistes".

 

Mais ces dames ne sont pas en reste, car le conditionnement est loin d'être uniquement masculin. Tout le monde est conditionné. Tu verras alors des réactions du type "ah mais non ici mon mari fait la bouffe/sors les poubelles/passe l'apirateur/change les couches...tous les hommes ne sont pas comme ça!".

 

​Voilà une des "défense" classique: "NotAllMen."

 

D'une part, il n'est pas question de parler des individus mais de l'oppression générale (et mondiale) des femmes par les hommes, du système bien rodé et organisé qui lui permet de perdurer.

 

D'autre part, oui oui, mec, tu changes les couches, tu veux une médaille? Tu te crois spectaculaire? Exemplaire? C'est juste normal, c'est ton chiard aussi, non? On ne devrait même pas en parler.

 

L'oppression et le sexisme ne se résument pas au partage plus ou moins équitable de la gestion d'un foyer...partage fort discutable si on se base sur les chiffres: 4h par jour pour les femmes, 2h pour les hommes. Ca, ce sont des stats. On n'y peux rien. Alors oui sans doute que chez toi Monsieur réalise de jolis petits shampooings solides pour soigner écologiquement les cuirs chevelus de toute la famille (arf), avant de s'attaquer à la création de petits sarouels pour les minots (arfarf) pendant 5h par jour pendant que Madame boit une bonne bière au bord de la piscine/joue à des jeux vidéos/travaille parce qu'elle a un boulot tellement plus important et prenant et fatiguant (huhuhu) que celui de monsieur...

Sans doutes hein, si tu le dis je te crois.

 

Mais les stats sont quand même là.

 

Donc non, TOUS les hommes ne sont pas acteurs, en tout cas conscients, du système d'oppression. Ou pas de tous ses aspects.

C'est évident, et Dieu merci d'ailleurs!

 

Mais se jeter des fleurs en invoquant le NotAllMEn c'est juste nier une réalité dont nous sommes presque tous complices.

 

 

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 13:02
Mes petits bonheurs #181 et ma semaine en images.

Une semaine un peu rude ici. Mais chouette quand même en fait.

 

Attends, je t'explique:

D'abord j'ai du mal à prendre le rythme d'être seule en semaine avec les enfants. Va falloir que je m'habitue . Si tu as des conseils, je prends.

Ensuite j'ai eu un gros gros coup de flippe, un problème que je dois attendre pour savoir exactement ce qu'il en est. Et c'est vraiment l'angoisse.

Mais aussi justement j'ai pu voir à quel point autour de moi il y a des gens chouettes qui ont trouvé du temps pour me parler, passer me voir, et me faire revenir à la réalité en parlant de tout, de rien, en me faisant rire, en direct, au téléphone, par SMS...

Et puis j'ai eu une incroyable surprise jeudi soir: j'ai gagné le draw Lily chez Château Coco. Si tu ne connais pas le milieu des écharpes de portage haut de gamme, c'est normal que tu ne comprenne rien à ma phrase précédente. Mais sache que c'est vraiment un truc génial et que j'ai eu une sacrée chance. Et que normalement la semaine prochaine je pourrais te montrer une nouvelle venue appelée Jeanne-Claude Meets Olivia.

Eh bien ça m'a tant fait plaisir que pfouit, envolée l'angoisse, envolée l'insomnie.

Donc là maintenant tout de suite je suis juste folle de joie.

 

Voilà, sinon j'ai vu des copines donc, passé beaucoup de temps au téléphone et à répondre et envoyer des SMS, continué l'adaptation à la MAM de Polochon qui a repris des forces, géré les whatmille aller-retours des enfants école/collège/cheval/basket.

J'ai aussi reçu dans ma BAL un chouette bouquin de révisions Bordas pour la Pouillette. Je t'en reparle très vite.

Mes petits bonheurs #181 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #181 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #181 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #181 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #181 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Coralie.

Et toi, ta semaine?

22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 05:40
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?

Si tu me suis un peu, tu sais qu'avec Polochon nous pratiquons la motricité libre, enfin, autant que possible!

Il y a la théorie et la pratique, hein...

Mais disons qu'on s'en sort pas mal.

 

Alors d'abord, la motricité libre, c'est quoi?

 

- Quand on pratique la motricité libre, on évite de mettre l'enfant dans une position qu'il ne maîtrise pas, c'est à dire qu'il n'arrive pas à la prendre ou à s'en défaire seul.

- On sécurise l'espace et on laisse l'enfant évoluer. On intervient le moins possible. On lui fait confiance.

- On ne bloque ou n'enferme pas l'enfant, mais on lui propose des espaces au sol, adaptés.

- On choisit pour lui des habits adaptés qui lui permettent d'être libre de ses mouvements et de ressentir son corps.

 

Concrètement, ça donne quoi?

 

Ca remet en cause pas mal de pratiques et de matériel de puériculture "classiques".

 

Pas de : transat, trotteur, parc, coussins ou fauteuils pour tenir l'enfant assis avant qu'il ne le fasse seul, anneau de bain, vêtements serrés, chaussures rigides et/ou montantes, aides diverse à la marche...

 

On ne met pas bébé assis avant qu'il ne le fasse seul. On ne le soutient pas pour l'aider à marcher, et non, on ne lui met pas de chaussures raides et montantes (qui reviennent à le faire marcher avec l'équivalent pour nous de chaussures de skis toute la journée, et expliquent au moins en partie que 75% des femmes et 65% des hommes souffrent des pieds à l'âge adulte. Perso mes pieds me font un mal de chien, pas toi?). Les pieds ont besoin d'être nus ou chaussés très souplement pour se muscler et se developper en fonction de l'évolution du développement moteur de bébé.

 

On lui lâche la grappe, on n'est pas tout le temps derrière lui pour l'empêcher d'évoluer, le rattraper alors qu'il n'est pas en train de tomber.... Oui, ça fait peur, au début. Mais non, il ne va pas s'éclater la tête plus qu'un autre. Peut être même moins. On l'observe, on sécurise l'espace, et on le laisse faire.

 

On installe un bon tapis d'éveil, et on le laisse gigoter dessus.

 

Et finalement, pourquoi c'est chouette?

 

Bébé évolue à son rythme, il prend confiance en lui et en ses capacités. Il développe son autonomie. Et la confiance en soi, ça se construit dès la naissance, et ça se détruit aussi très tôt...si on aide sans cesse bébé pour faire les choses qui sont somme toutes naturelles pour lui, il ne prend pas confiance: au contraire, il développe l'idée qu'il a besoin d'aide, qu'il n'est pas autonome.

 

Il ne force ni ses muscles si ses articulations immatures pour prendre une position que son corps n'est pas encore prêt à tenir, au risque de créer tensions et déséquilibres parce qu'on n'aura pas respecté son rythme de développement. Rien n'est prouvé (est-ce prouvable?) mais mon petit doigt me dit que ma sciatique chronique, là, ou mes douleurs cervicales ont peut être quelque chose à voir là dedans, va savoir...

Et puis c'est carrément économique, et quel gain de place sans tout ce matériel!

La motricité libre est simplement le respect du développement naturel psychomoteur de bébé.

 

Et en réel, pas en théorie?

 

Selon pas mal de variables, il peut être difficile de pratiquer la motricité libre à 100%. Le caractère de Cromignon nous a amenés à lui payer un jumperoo par exemple. Dans certaines maisons, selon la configuration, il peut être nécessaire d'avoir un parc pour sécuriser bébé le temps d'aller faire autre chose. Un transat, surtout pour un nouveau né, ça peut être bien utile aussi.

 

On est humains, on ne vit pas dans un bouquin de puericulture: en pratique ici on fait motricité libre, la plupart du temps.

On n'a pas de parc, pas de trotteur (pour le coup je suis convaincue par contre, quand je vois que dans d'autres pays c'est carrément interdit c'est que c'est vraiment inutile, voire néfaste), Polochon n'a plus été dans sont transat depuis qu'il a 3 mois en gros et même avant il n'y restait pas beaucoup.

Je ne l'ai jamais installé assis, il l'a fait tout seul à 7 mois. Dans son bain, pas d'anneau. Avant de se mettre assis, je l'allongeais sur un tapis antidérapant. Et quand il s'est mis assis seul, il n'est jamais tombé à la renverse. Je ne le tiens pas debout, là encore il se débrouille très bien. Je ne suis vraiment pas du genre flippé, à être derrière quand il fait ses expériences. J'ai vraiment confiance en lui et en ses capacité, en son jugement. Il sait ce qu'il est capable de faire, j'en suis convaincue. Il ne marche pas encore: je ne le fais pas marcher. Il apprend seul à évoluer le long des meubles et des murs. Il se lâche un peu, cherche son équilibre. Je ne l'aide jamais, je ne l'encourage pas dans telle ou telle direction. Il retombe sur ses fesses, souvent. Pas de bobo, merci aussi aux couches lavables qui font bien airbag.

 

Il porte des vêtements qui ne le serrent pas ni ne le gènent: les sarouels sont parfaits. Pas de chaussures montantes ou rigides ou avec des semelles épaisses, mais des petits chaussons en cuir souple et surtout le plus possible pieds nus. Quand il marchera je lui prendrais la paire de chaussures la plus minimaliste possible.

La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?

Je te laisse avec les excellentes illustrations de Bougribouillons, qui résument et expliquent bien mieux que moi tout ça.

La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?
La motricité libre pour bébé: pourquoi, comment?

Pour rappel: aucun jugement ici, uniquement de l'information, parce que (moi la première) avant de savoir, on ne sait pas.

 

Et pour ceux qui (peut être bien comme moi il y a peu...) me diront que leur enfant ont eu des trotteurs, n'ont pas été dans la motricité libre mais n'en sont pas morts ou n'ont aucun problème moteur: beaucoup de choses ne tuent pas ou ne créent pas (et heureusement!) de problème qui leur semble directement lié, ce n'est pas pour autant qu'elles sont le meilleur.

 

 

Alors la motricité libre, qu'en penses tu?

19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 05:42
Wish List #55 autour du portage...

Le portage, j'ai l'habitude de dire que c'est ça, mon super pouvoir! Ma grande passion avec bébé.

 

Au delà des écharpes, mei tais, préformés, slings, il y a dans ce domaine plein de "produits dérivés" et bien entendu, en bonne fana, je rêve de m'équiper de la tête aux pieds!

 

Des divers produits en tissu d'écharpe aux petit gadgets et bibelots, il y a de quoi faire. Et surtout se faire plaisir...

 

Je te propose un petit tour d'horizon de ce qui me plait le plus!

 

Voilà pour commencer, chez Oscha, de bien jolis posters que je voudrais accrocher dans ma chambre voire dans mon salon!

Wish List #55 autour du portage...

Il y en a 5 en tout et j'avoue que j'ai bien du mal à choisir mon préféré.

Dans la panoplie de la porteuse addict, on trouve aussi le (les!) porte-clé en tissu d'écharpe. Toujours chez Ocha on en trouve de très jolis, mais beaucoup de couturières en font.

Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...

Restons encore un peu chez Oscha. Une des choses absolument indispensable à une porteuse fanatique, c'est un shawl! Qu'est ce que c'est? C'est une espèce de châle, qu'on peut porter sans bébé et certains peuvent également servir de portage d'appoint. Pour avoir toujours une de ces merveilles sur soi, et pour dépanner si on a oublié son sling...Ingénieux, pas vrai!

Et puis, c'est super joli!

Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...

Pour finir chez Oscha, voici un sac qui serait du plus bel effet pour aller faire mes courses....non?

Wish List #55 autour du portage...

Une boutique de créatrice que j'adore dans le portage: Pompelop & Cie.

Cette magicienne des aiguilles crée une infinité (ou presque) d'objets avec du tissu d'écharpes magnifiques. Chaussons pour bébé, booties, sacs à main plus beaux les uns que les autres...c'est sûr, il faut que je m'équipe!

J'attends d'ailleurs des chutes d'une écharpe pour commander des booties pour Polochon! Quant aux manchons, j'en rêve pour l'hiver...

Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...
Wish List #55 autour du portage...

Dans la série accessoires, j'aime beaucoup mon accroche-bidule, et je voudrais y rajouter un rétro-bidule, qui permet de regarder bébé quand on le porte au dos .

Wish List #55 autour du portage...

Et puis tu sais, beaucoup de créatrices font de très jolies choses: figurines de mamans porteuses, porte-monnaie et bijoux en tissu d'écharpe...la classe ultime, assortir son écharpe et ses bijoux, non?

 

Tu vois, je crois que chaque jour je pourrais étoffer ma wish-list...

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 06:13
Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.

Eh bien, quelle semaine...pour ma seconde en grande partie seule avec les diablotins, Polochon a été malade et pas qu'un peu.

 

Oscillant entre 38,5 et plus de 40 pendant 5 jours, sans manger et en se vidant (je te passe les détails...), il a beaucoup maigri et bien failli être hospitalisé. Mais heureusement il tétait bien, ce qui nous a permis de rester à la maison (et explique moi comment j'aurais fait avec un bébé à l'hôpital et les deux grands à gérer, déjà que la virée aux urgences a été folklorique).

Finalement la fièvre est tombée et l'appétit est revenu, mais qu'il est maigrichon maintenant!

 

J'espère qu'il va vite se requinquer.

Encore un avantage de l'allaitement, tiens: le médecin nous a laissés rentrer uniquement parce qu'il est allaité...

 

Enfin, on a quand même quelques petits bonheurs dans le lot, comme une virée à la plage juste avant la fièvre, les débuts de Cromignon au basket, l'arrivée dans ma BAL de son sac d'école Poupe Poupi pirate personnalisé avec son prénom juste trop joli.

 

Je suis un peu crevée là, je te laisse avec les photos.

 

Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #180 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Coralie.

Et toi, ta semaine?

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 05:22
10 mois.

Voilà que mon bébé a 10 mois. Je suis un peu en retard pour te raconter ça, rentrée oblige.

 

Je te le dit de suite: il ne marche pas, contrairement à ce que tout le monde avait pronostiqué vu qu'il se met debout depuis ses 7 mois.

Il se met debout avec aisance donc, se lâche quelques secondes, se déplace le long du canapé et des murs.

Il monte et descend les marches, parfaitement bien , avec mesure et prudence.

 

Il a toujours 4 dents.

 

Il rit et émet des sons de joie étrange à la vue du chien surtout, de son frère aussi, ses deux partenaires de jeu favoris.

En ce moment il fait des bruits amusants et impossibles à reproduire...un genre de brrrriiiii en faisant vibrer ses lèvres.

 

Il mange seul, avec grand appétit. Il adore les pâtes, surtout avec de l'huile d'olive et du fromage râpé. Il mange aussi beaucoup de fruits. D'ailleurs si je laisse le frigo ouvert quelques secondes en sa présence, il va se servir directement...melon, pèches, pommes, bananes...

La DME c'est vraiment fait pour lui. (et pour moi, quel gain de temps et d'argent...)

Par contre il refuse toujours de boire tout seul. Il boit dans des verres, mais on doit les lui tenir.

 

il adore jouer, il est amusant car il joue vraiment "comme il faut" avec ses petits jouets: il appuie sur les bons boutons, il place la petite voiture en haut du toboggan pour qu'elle roule...mais il adore surtout qu'on joue avec lui. Il aime jouer à donner et reprendre.

 

Il continue à sourire sans cesse, à tout le monde. Mais avec plus de prudence maintenant. En se cachant un peu contre moi.

 

Il nous mange de bisous. Il adore nous couvrir de bisous (et de bave...), et parfois il se loupe en mettant les dents, ce qui rend ses baisers un peu...piquants!

 

Il commence à aller dans une MAM près de chez nous, mais hélas il est tombé malade en plein milieu de l'adaptation alors je ne sais pas encore dans combien de temps il y sera assez à l'aise pour y rester 1 ou 2 journées par semaine. Il ne pleure pas quand je pars, mais refuse de quitter les bras de sa nounou et de manger autre chose que des fruits. Mais pour le moment il n'y est allé que 3 fois donc forcément...vivement qu'il soit guéri de toutes façons.

Car oui, il est malade, un vilain truc qui ne veut pas le lâcher et lui provoque de belles montées de fièvre et lui a valu sa première prise d'antibiotiques. Il a même perdu du poids.

 

Il passe toujours beaucoup de temps dans mon dos, dans nos jolies écharpes. En balade ou à la maison. D'ailleurs il s'y endort pour la sieste.

 

Il aime faire de la balançoire, caresser les chevaux, téter bien sûr, et rester tout nu autant que possible. Il n'a toujours pas vu la couleur d'un biberon.

 

Il adore jouer à la plage, il n'a plus peur du sable maintenant (et il en mange un peu en passant...). Par contre la mer l'inquiète toujours, je peux lui tremper les pieds dedans mais pas plus.

 

Il est sûr de lui, indépendant, il joue et se balade partout mais ne me perds tout de même que rarement de vue. Il fait ses petites expériences motrices tranquillement, et il me conforte vraiment dans les choix qu'on a fait pour lui. La DME, la motricité libre, l'éducation respectueuse portent tous leurs fruits avec ce bébé calme, serein et heureux. Enfin, je crois.

 

C'est un joli bébé bonheur, ce petit Polochon si mignon.

 

 

 

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 05:59
Wish List #54: des foutas!

Depuis que j'ai découvert les foutas, j'ai eu la chance d'en gagner une chez Lucky Sophie et Essentiellement.com et je ne jure plus que par ces serviettes ultra pratiques.

 

Elles ont tout pour plaire: elles sont efficaces, elles sont fines et ne prennent pas de place dans les placard ou les sacs de plage, sont jolies et stylées.

Elles sèchent également très vite, et sont multi-usages: elles sont également parfaites en jeté de canapé, nappe, pour pique-niquer...

 

Originaires de Tunisie, elles servaient à la base dans les hammams où leur grande capacité d'absorption fait merveille.

 

Il y a bien sûr une infinité de couleurs, plusieurs tailles, plusieurs matières...pour tous les goûts et tous les usages.

 

Alors maintenant, je n'ai qu'une envie: jeter toutes mes vieilles serviettes et les remplacer par de jolies foutas!

 

Voici une petite sélection de celles qui me font de l'oeil:

Wish List #54: des foutas!
Wish List #54: des foutas!
Wish List #54: des foutas!
Wish List #54: des foutas!
Wish List #54: des foutas!

Et beaucoup d'autres...

 

Et toi, tu aimes les foutas?

Published by PetitDiable - dans Wish List
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 06:02
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.

Ouf, c'est passé vite cette semaine! Ma première semaine de l'année avec le nouveau rythme, sans l'homme pendant plusieurs jours et nuits.

 

Eh bien pétard, crois-moi, c'est pas du gâteau!

Les enfants ont été adorables, Cromignon particulièrement. Il comprend qu'il doit participer, il est aux petits soins pour éviter que je ne m'épuise, mais le souci ce n'est pas les enfants. Le souci c'est l'intendance, les allers-retours, la maison, le chien à sortir aussi, et les rythmes de chacun qui ne sont pas forcément compatibles.

 

Et puis bien sûr, il me manque. On n'est pas habitués à être séparés comme ça, chaque semaine.

Mais heureusement, ça passe très vite, tant il y a à faire. 7h: je me lève, paf il est minuit et oh...non je ne suis pas encore couchée!

 

Je potasse mes bouquins sur le rangement, l'organisation, je cherche conseils et méthodes en espérant trouver un rythme de croisière qui ne soit pas trop crevant tout en gardant une maison praticable. Allez, on y croit!

 

Sinon, qu'est ce qu'on a fait?

 

Clairement, j'ai assuré, et oui je lance des fleurs, na.

J'ai emmené les diablotins à la plage, pique-niquer, et au parc aussi. Hors de question de ne pas profiter du temps beau et très chaud qu'on a en ce moment.

Je n'ai pas beaucoup vu ma grande Pouillette, qui est toujours fourrée dans son centre équestre. Encore plus cette année vu qu'elle a intégré la classe sport du collège: 5h d'équitation hebdomadaire.

 

Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.

J'ai port Polochon dans des merveilles, bébé est en avance sur moi niveau DME: il a chopé tout seul une nectarine dans le frigo et l'a mangée. En entier. Moi qui continuait à les lui éplucher et lui donner en quartiers...Il m'a clairement montré qu'il est prêt pour l'étape suivante!

 

Le weekend et l'homme sont arrivés vite, et voilà que cette semaine ça recommencer...

 

Je te laisse, on y retourne. Il fait chaud alors...plouf!

Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #179 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Coralie.

Et toi, ta semaine?

7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 05:24
Tout va bien.

En relisant mes quelques maigres billets de ces dernières semaines, j'ai trouvé que ce qui en ressortait c'était pas mal de morosité, du manque d'entrain, de la fatigue, un rien de déprime...

 

C'est vrai que je ne prends pas beaucoup de temps pour mes loisirs, ce blog pour commencer.

C'est vrai que 'ai même du mal, beaucoup de mal, pour les trucs qui me concernent comme la fameuse rééducation du périnée, les quelques rendez-vous médicaux auxquels je dois vraiment aller (je ne parle même pas d'aller faire un truc genre coiffeur...).

 

C'est vrai que je me sens parfois dépassée, épuisée, sans force.

 

C'est vrai que ces vacances d'été n'ont pas été (justement, huhu!) les meilleures de ma vie, et merci à tout ceux qui sont venus de loin car vraiment ça les a égayé!

C'est vrai que j'ai parfois bien du mal à profiter de mes joyeux diablotins, empêtrée dans la gestion du quotidien.

Je désespère parfois de voir enfin cette maison devenir telle que je la souhaite, belle, agréable, ordonnée...

Contradictoire que je suis, quand ça avance de ce côté, je déplore que les travaux nous empêchent d'aller à la plage, à la montagne...

Car oui ça avance, mais à pas de fourmis vu que l'homme assure à peu près tout seul le gros du boulot tandis que je lutte pour que le reste garde un semblant de forme correcte.

 

C'est vrai que j'ai eu un gros coup de blues quand j'ai appris fin août que l'homme allait passer plusieurs jour par semaine loin de nous. Je n'aime pas qu'on soit séparés, il me ma,que beaucoup, et j'ai peur de la gestion des diablotins et de l'intendance seule. Je sais bien que beaucoup le font et bien plus que quelques fois par semaine, mais pour moi c'est difficile de me projeter dans un tel schéma avec bonheur. Jouer à Joe le taxi entre les whatmille activités des grands avec bébé sous le bras tout en assurant à la maison...bref. Nous n'étions pas du tout préparés à ça.

 

C'est vrai aussi que cet éloignement grève nos finances et qu'il va falloir se serrer encore un peu la ceinture pour redresser la barre.

 

Mais tu sais quoi, rien de tout ça n'est grave. Et même si je me laisse un peu abattre, là tout de suite...je ne vais pas traîner comme ça à me plaindre de broutilles. Laisse moi encore chouiner un peu sur mon sort qui est si loin d'être terrible et dans quelques jours j'aurais repris tout ça en main.

 

Des jolis diablotins en bonne santé et heureux de vivre, une grande voiture pour les mettre dedans et se balader, une maison qui un jour ressemblera à quelque chose, sisisisi on y croit, le meilleur homme du monde à mes côté (à part quelques jours et nuits par semaine...pendant quelques temps), de bons amis, de bons voisins, une bonne santé pour moi aussi, à manger dans mon frigo (et des mars glacés au congélo), la mer et la montagne à portée de main (quand ont le temps et l'énergie, mais à portée de main!), le soleil 300 jours par an et...de belles écharpes pour porter mon bébé!

Tout va bien!

 

4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 05:55
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.

Une semaine de rentrée, tu l'auras remarqué...non? A moins de vivre dans une grotte sous-marine tu n'auras pas coupé aux impressions "rentrée" de chacun...et aux photos des petits endimanchés avec leurs cartables.

 

Alors ici, que dire. Moi la rentrée ça ne me fait pas grand-chose...enfin je suis contente que mes enfants aillent à l'école, s'y sentent bien et épanouis, et aient accès à une instruction de qualité, publique, laïque, gratuite et obligatoire. Je ne perds pas de vue cette chance qu'on a , dans ce pays. Souvent décriée hélas par ceux qui aiment plus se plaindre que chercher des solutions.

Bref, c'était ma minute prof gauchiste, pardon.

 

Je suis triste que nos vacances soient finies, anxieuse par rapport au rythme infernal qui se profile et ça va faire mal...je n'étais pas préparée à devoir passer plusieurs jours par semaine seule avec les enfants, il va falloir m'y faire.

 

Que s'est-il passé cette semaine?

 

On est allé à la plage.

On a reçu deux chouettes bouquins pour la Pouillette, gagnés chez Mimi Moustick.

J'ai fait un cheesecake à la figue, avec les figues du jardin. La récolte est bien moins abondante que d'habitude, et vu que c'est normalement l'homme qui s'en charge et qu'il est trop occupé là tout de suite...il y en a bien moins en cuisine.

 

Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.

J'ai porté Polochon, bien sûr...

On a fait plein de jeux de société. En ce moment, Comignon adore Attakube.

Les grands font des cabanes au jardin, pour y jouer et y faire de la relaxation et se masser. Oui chez nous les diablotins jouent à l'institut de massages. Faut dire qu'ils ont été à bonne école.

Quelques sorties au parc pour finir les journées...

Je continue de ranger ma maison en m'inspirant du bouquin de Marie Kondo. Je t'en parlerais un de ces jours. Ca fait du bien.

Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #178 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Coralie.

Et toi, ta semaine?

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog